Sign in to follow this  
jeanmague

filtre milieu tres pollué

Recommended Posts

Bonsoir

Quel filtre dois je acheter pour astrophotos avec une Borg 77ED en pleine zone industrielle lyonnaise?

Mes bureaux sont plein sud avec cour interieure protegée et tout le confort pour faire de l astrophoto

Je n ai jamais fait de photos en zone polluée mais quand je vois certains sortir des clichés qui tuent je me dis que je peut essayer

J ai un Fuji XT2 et une Borg 77

merci des conseils

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

 

Tu pourrais t'inspirer des images prises par Looney au petit télé, sur un APN non défiltré mais avec un filtre SVBony CLS CCD bon marché et qui semble bien faire le taf !

C'est ici (le fil est long, mais bon)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, et un autre avantage des filtres CLS, c'est qu'ils agissent un peu comme si ton APN était défiltré! les nébuleuses rouges ressortent bien mieux que sans filtre, l'effet est surprenant ;) ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme, le filtre CLS est vraiment efficace, il laisse une légère dominante magenta, qui se supprime très facilement en jouant sur la saturation finale 

Un exemple d'images faites sans puis avec le filtre CLS (CLS clip dans mon cas  )

Pose unique de 5 mn , Canon 1000D défiltré + Canon 50mm sans filtre

 

image.png.0d9ba100afc7b81d8803c2d8b5815566.png

 

Avec le CLS :

 

image.png.5353ea6f88b1ffbd0ee518d2f6a44ebd.png

 

Daniel

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,
 

Je suis un pauvre astram né dans la pollution, je n’ai connu que ça toute ma vie.

 

Et ça n’a fait qu’empirer, aujourd’hui plus pollué que moi, je ne connais pas.

 

Au centre de Genève.

 

Le meilleur filtre  que j’aie utilisé est le LDAS QRO, tant avec mon ancienne caméra couleur Atik 460, qu’aujourd’hui avec l’ASI183 Mono en LRGB.
 

J’ai également utilisé le UHC, le CLS CCD, le Neodymium.

 

https://www.firstlightoptics.com/light-pollution-reduction/idas-d1-qro-light-pollution-suppression-filter.html

 

Il est super neutre, mais il ne filtre pas trop. Plus que le neodymium, mais pas autant que les deux autres, et il n’altère que peu la balance des couleurs.

 

Mais pour finir, en LRGB, mon expérience est que la seule chose qui fonctionne c’est le temps d’integration : des tonnes de lumière en vrac, patiemment et stoïquement accumulées, pour laisser les algorithmes en extraire les quelques photons utiles, tel les chercheurs d’or avec des tonnes et des tonnes de boue informe.
 

Donc parfois, il vaut mieux ne rien filtrer du tout et garder tous ses photons pour l’intégration...on ne sait pas lesquels sont les bons aujourd’hui avec les cocktails de longueurs d’onde dans les villes.


Voici un débat intéressant sur cloudy nights sur le thème.

 

https://www.cloudynights.com/topic/573267-light-pollution-filters-for-luminance-broadband-targets/

 

Jon Rista, un des grands contributeurs, maintien que in fine, les filtres n’apportent rien au rapport signal bruit, ensuite ils diminuent la netteté (voir test en page 2). Mais c’est toujours un débat.

 

Ou celui-ci avec une conclusion mesurée.

 

https://www.cloudynights.com/topic/692063-why-light-pollution-filters-can-be-a-bad-idea/

 

Moi je n’en utilise plus.

 

Bonne chance,

Stevan

 

5BD1E7EF-462F-4FE0-BBFB-6C4F78C4BD85.jpeg

1C444FEA-D4DE-4E66-B1CE-BE710FDCEB43.jpeg

CCFADF87-2322-4AFF-BE4B-698652451400.jpeg

72AB6D22-E4B4-4116-AEEB-1564E363D33A.jpeg

A977C35D-2738-41A3-ACD3-0BDB67D774AB.png

49E2192C-13F0-4985-AD83-5812C3A2E9AD.png

3764F7FB-22FD-4DFE-B4B3-FD613D5CFCBB.png

 

6DE1EE7B-18C1-48D0-845C-6A4EE9B3E0AD.png

47C2A8C8-06E3-4041-8531-F0BAEF1D64B5.png

Edited by KLAAS
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, KLAAS a dit :

Jon Rista, un des grands contributeurs, maintien que in fine, les filtres n’apportent rien au rapport signal bruit, ensuite ils diminuent la netteté (voir test en page 2). Mais c’est toujours un débat.

 

Il n'est pas le seul à s'interroger, en effet. C'est pourquoi les photos de Looney m'ont surpris.

Mon modeste retour d'expérience à ce sujet...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christian Buil, qui, je pense, n'est plus à présenter, fait état de l'intérêt de mettre ou non un filtre CLS lors de son analyse des performances d'un boitier Canon 40D (tout à fait transposable sur n'importe quel autre boitier). Le gain mesuré notamment sur la magnitude surfacique et sur le fond du ciel ne sont pas négligeables malgré la perte de bande passante sur le spectre et l'intérêt sur les objets du ciel profond est certain.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est vrai, il est excellent son article, mais c’est une analyse technique sur des poses uniques, donc pas de réduction de bruit par intégration.

 

Ensuite ça dépend spécifiquement de quel objet (large spectre ou narrowband) et du cocktail de pollution qui l’enveloppe.

 

Ici au centre ville de Genève, il y a maintenant beaucoup de LED mélangé à des éclairages plus anciens, les économies d’éclairage public l’imposent partout depuis cinq ans.

 

Chez moi, pour des galaxies ou des amas comme les pléiades qui émettent sur un large spectre c’est très peu efficace, voire nuisible, alors que pour des nébuleuses à emission avec prépondérance de Ha ou Oiii c’est excellent, bien que désormais en mono j’utilise directement les narrowband, mais le CLS fera l’affaire ici.
 

Il y a aussi ces nouveaux dual band optolong ou asi zwo, qui semblent intéressants, entre la bande large et le narrowband adaptés pour des caméras couleur...pas essayé.

 

Bon...il faut essayer...je ne connais pas bien la zone industrielle de Lyon. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il faudra de la patience en quantités...industrielles...le gain en bande large avec les filtres est assez marginal par rapport à exposer 10 heures au lieu de 2 heures.


Encore une fois bon courage, moi j’adore imager même dans cette bouillie !

Stevan

 

PS : voici mon profil avec mes expérimentations. A part quatre photos depuis les baronnies provençales, c’est tout depuis soit Gaillard (frontière de Genève), soit Genève centre les plus récentes. Les filtres y sont renseignés (IDAS QRO, CLS-CCD, UHC et Neodymium). Les plus anciennes sont avec l’Atik couleur avec filtres à partir de la 23 photo de l’album.

 

https://www.astrobin.com/users/SJK/


PS2 : j’oubliais...un télescope ou lunette rapide c’est indispensable en milieu très pollué !!! Avec ma première lunette Skywatcher 80ED à f7.5 c’était la galère !

 

 

 

Edited by KLAAS
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon coté, m'intéressant plus au visuel CP (désolé pour le HS), j'avoue que pour l'instant je n'ai pas trouvé la martingale - s'il y en a une - coté filtres : même avec du OIII, mes derniers tests (avec de grosses binos, sous mon ciel pollué par Tokyo et ses lointaines extensions) montrent que pour atténuer le fond de ciel et récupérer un peu de contraste sur les amas et nébuleuses, grossir est plus efficace que filtrer. C'est un peu déprimant, je dois dire :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this