jackbauer

Chang'e-5 : retour d'échantillons lunaires

Recommended Posts

Une conférence de presse a eu lieu ; Un responsable a annoncé que les échantillons seraient partagés avec les institutions d'autres pays.

 

Il confirme aussi que les deux prochaines années seront consacrées à la construction d'une station orbitale avec 11 missions prévues

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Parade triomphale dans les rues de Pékin pour la capsule... Qu'est-ce que ce sera avec des taikonautes revenant de la lune !!

 

 

 

 

55.jpg

56.jpg

57.jpg

58.jpg

Edited by jackbauer
  • Like 3
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Extraordinaire ! :)

 

Traduction automatique :

 

"...[Le gars construit la version bois du détecteur Chang'e 5] Récemment, afin d'accueillir le Chang'e 5 à la maison, la vidéo "version bois du détecteur Chang'e 5" fabriquée à la main par le gars est devenue populaire. Le gars a dit que parce que grand-père adorait lire les nouvelles sur le "Chang'e 5", il voulait faire une version en bois du "Chang'e 5 Detector" d'une hauteur de 2,4 mètres et a mis 15 jours à le faire..."

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, jackbauer a dit :

Extraordinaire ! :)

 

Mon rêve, me construire une réplique du LM dans mon jardin (ou mon grenier) !

 

Grandeur nature, bien sûr !

 

Bon, j'ai peur que cela reste un rêve... mais je peux passer commande au menuisier fou, il pourra peut-être me le faire à pas cher ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le plaisir de mettre du sri-lankais sur le forum : :)

(alphabet cingalais)

 

 

Edited by jackbauer
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on pouvait visualiser les échantillons de roches lunaires en 3D comme sur cette application web, ça serait chouette !

 

https://ares.jsc.nasa.gov/astromaterials3d/index.htm

 

Mais actuellement limité à quelques échantillons lunaires des missions Apollo et à des météorites d'origine diverses récupérées en Antarctique.

 

 

 

Astromaterials3D.JPG

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il se confirmerait bien qu'on en serait à 1,731 kg d'échantillons lunaires. Mais ça ressemble tout de même à une mise en scène...

 

 

Edited by Bill46
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Bill46 a dit :

Si on pouvait visualiser les échantillons de roches lunaires en 3D comme sur cette application web, ça serait chouette !

 

https://ares.jsc.nasa.gov/astromaterials3d/index.htm

Merci pour le lien.

 

J'en profite pour signaler également le site Virtualmicroscope qui permet de visualiser un grand nombre de lames minces, notamment des roches ramenées par les missions Apollo, ainsi que de nombreuses météorites.

https://www.virtualmicroscope.org/collections

 

Edited by JPMasviel
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble que French Space Guy ne nous fasse pas honneur, car il ignore certaines des propriétés fondamentales des trois premiers points de Lagrange, exploitées en trajectographie pour naviguer entre les corps d’un système avec une dépense d’énergie quasi nulle.

Je suis prêt à parier que la sonde chinoise va être parquée provisoirement sur une orbite de halo autour de L1 en attendant une configuration favorable pour l’expédier vers une toute autre destination. C’est clairement ce qu’il y a de plus intelligent à faire si les réserves d’ergols sont comptées et si l’objectif à atteindre ne peut l’être directement pour des raisons de timing et/ou géométriques.

Le seul inconvénient de ces "routes de l’espace" de moindre dépense énergétique, c’est qu’elles sont longues et tortueuses.

Deux caractéristiques nullement de nature à rebuter la patience et la subtilité d’un esprit chinois ;)

L’imbécile, c’est le gars à qui on montre la Lune et qui regarde le doigt (L1), sur lequel il ne voit rien d’intéressant...

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises, je pense.

Pour en savoir plus, si la curiosité vous pique :

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00584899/document&ved=2ahUKEwifzKrDkt7tAhXC2eAKHSQkD5oQFjAMegQIMBAB&usg=AOvVaw2KH00zxsdWEyPAys9VkXXG

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, on pourrait en profiter pour rappeler la liste de quelques objets et engins orbitant actuellement au niveau de points de Lagrange (liste d'après Wiki) :

 

L1 Terre - Soleil :

- Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

- Advanced Composition Explorer (ACE)

- WIND

- Deep Space Climate Observatory (DSCOVR)

 

L2 Terre - Soleil :

- Gaïa

- Spektr-RG

 

L3 Terre - Soleil : aucun

 

L4 Terre - Soleil :

- l'astéroïde 2010 TK7

STEREO A et OSIRIS-REx sont passés à proximité

 

L5 Terre - Soleil :

- l'astéroïde (419624) 2010 SO16 est à proximité

STEREO B, Spitzer Space Telescope et Hayabusa2 sont passés à proximité

 

L2 Terre - Lune :

- ARTEMIS

- Chang'e 5-T1

- Queqiao

 

La position vers laquelle se dirige Chang'e 5, le point de Lagrange L1 Terre-Soleil autour duquel la sonde orbitera dans l'attente de décision de sa future cible (d'après Hu Hao, ingénieur en chef des programmes d'exploration lunaire chinois, Chang'e 5 dispose encore d'un peu plus de 200 kg de carburant pour poursuivre sa mission) :

 

LagrangeL2.jpg

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Alain MOREAU a dit :

Il semble que French Space Guy ne nous fasse pas honneur, car il ignore certaines des propriétés fondamentales des trois premiers points de Lagrange, exploitées en trajectographie pour naviguer entre les corps d’un système avec une dépense d’énergie quasi nulle.

Je suis prêt à parier que la sonde chinoise va être parquée provisoirement sur une orbite de halo autour de L1 en attendant une configuration favorable pour l’expédier vers une toute autre destination. C’est clairement ce qu’il y a de plus intelligent à faire si les réserves d’ergols sont comptées et si l’objectif à atteindre ne peut l’être directement pour des raisons de timing et/ou géométriques.

 

C'est clairement ce qu'il dit dans son twit, je vois pas pourquoi tu le critique !

 

 

D'après cette source,  https://spacenews.com/change-5-orbiter-embarks-on-extended-mission-to-sun-earth-lagrange-point/ , la sonde disposerait encore de 200 kg de carburant grâce à un lancement très précis. Et elle est équipée de caméras (mais pas d'autres instruments scientifiques). Elle pourrait donc se trouver un nouvel objectif, un astéroïde gravitant pas loin de la Terre.

à suivre...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, jackbauer a dit :

C'est clairement ce qu'il dit dans son twit, je vois pas pourquoi tu le critique !

Non, ce qui apparaît clairement dans son twit tel qu’il est tourné, c’est qu’il ne voit pas ce que la sonde va foutre là-bas en attendant d’être dirigée vers un autre objectif.

À moins que je ne sache plus lire les lignes ni entre les lignes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/12/2020 à 09:35, Bill46 a dit :

L2 Terre - Lune :

Liste très intéressante, comme l'est l'existence de ces points de stabilité, comme ça, dans l'espace... avec des sondes qui sont en orbite de halo autour de ... rien !

 

 

 

Le JWST sera au point de Lagrange L2 Terre-Soleil, à 1,5 millions de km de la Terre. S'il tombe en panne, appelons Monsieur Musk !

 

Le JWST rejoindra ainsi aussi WMAP, Herschel, Planck, Gaïa (source Wiki aussi). Un extraordinaire ensemble de satellites scientifiques !

 

Euh, ARTEMIS en L2 Terre-Lune, à quoi cela correspond-il ? Je ne vois pas. o.O

 

Jacques (dit le pinailleur :ph34r:)

 

Un peu plus tard : bon, j'ai fait mes devoirs à la maison, il s'agit du Lunar Gateway prévu pour 2023 (2023, j'y crois pas beaucoup, je ne sais pas pourquoi), qui est inclus dans le programme "ombrelle" ARTEMIS, qui ne comprend pas que les vols Artemis 1, 2, 3 mais aussi un tas d'autres choses, Capstone, Peregrine, Nova-C, XL1, Griffin, Viper...

 

Edited by starjack

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, starjack a dit :

ARTEMIS en L2 Terre-Lune, à quoi cela correspond-il ?

 

La mission ARTEMIS de la NASA (pour Acceleration, Reconnection, Turbulence and Electrodynamics of the Moon's Interaction with the Sun) comprend deux sondes lancées initialement en février 2007. Elles faisaient initialement partie de la mission THEMIS qui comprenait à l'origine 5 sondes identiques (THEMIS A, B, C, D et E) qui ont étudié la magnétosphère et les aurores terrestres. Puis, à l'issu de ce programme, la NASA a redirigé deux de ces sondes vers la Lune (THEMIS B et C renommées ARTEMIS P1 et P2) où elles sont arrivées en 2010. Elles ont été placées en orbite autour des points de Lagrange L1 (pour P2) et L2 (pour P1) du système Terre - Lune (premiers engins à atteindre ces zones) où, évitant de se retrouver ainsi pendant de longues périodes dans l'ombre de la Terre, elles contribuent entre autre à l'étude du vent solaire et à celle en 3D de l'interaction des champs magnétiques de la Terre et de la Lune. A priori, les deux sondes sont toujours actives.

 

A ne pas confondre avec le nouveau programme ARTEMIS de la NASA concernant le retour d'astronautes autour et sur la Lune.

 

 

Artemis.jpg

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bill46 a dit :

A ne pas confondre avec le nouveau programme ARTEMIS de la NASA concernant le retour d'astronautes autour et sur la Lune.

 

Et bien voilà, j'ai confondu ! O.o

 

Merci pour l'explication ! Et donc il y aura dans quelques années deux Artemis au même endroit, Artemis-P1 et Artemis Lunar Gateway...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'échantillons pour les américains ! (c'était prévisible) ; Quelques précisions sont révélées sur la réalisation du forage :

 

(extraits en traduction automatique)

 

https://spaceflightnow.com/2021/01/01/chinese-mission-returned-nearly-4-pounds-of-lunar-samples/

 

Les responsables chinois disent qu'ils prévoient de partager une partie des près de 4 livres de matériel lunaire retournés par la mission Chang'e 5 avec d'autres pays, mais une allocation pour les scientifiques américains dépendra d'un changement de politique américaine restreignant la coopération entre la NASA et l'espace chinois programme.
(...)
Wu Yanhua, directeur adjoint de l'agence spatiale chinoise, a déclaré lors d'une conférence de presse le 17 décembre que la Chine mettrait certains des échantillons de Chang'e 5 à la disposition des scientifiques internationaux. Certains des spécimens seront également exposés au public au Musée national de Chine à Pékin et remis aux Nations Unies, a déclaré Wu.

La Chine "partagera également des échantillons avec d'autres pays et scientifiques du monde entier conformément aux conventions de coopération internationale pertinentes, ainsi qu'aux accords de coopération multilatéraux et bilatéraux", a déclaré Wu le 17 décembre. "Nous publierons bientôt des lignes directrices sur la gestion de la échantillons et données lunaires. »

Wu a déclaré que certains des échantillons pourraient être donnés à d'autres pays en tant que «cadeaux diplomatiques» à l'instar des États-Unis et de la Russie, qui ont distribué des matériaux lunaires rassemblés par les missions Apollo et Luna.
(...)
Interrogé lors de la conférence de presse du 17 décembre sur la question de savoir si la Chine partagera les échantillons de Chang'e 5 avec des scientifiques des États-Unis, M. Wu a déclaré que cela dépendait de la politique américaine.

"La possibilité de coopération entre nous dépend du gouvernement américain", a déclaré Wu dans des remarques traduites.
(...)
«Nous allions forer un trou de 2 mètres de profondeur (6,6 pieds)», a déclaré Hu Hao, concepteur en chef de la troisième phase du programme d'exploration lunaire de la Chine. «Cependant, alors que l'atterrisseur a commencé à forer là-bas, les échogrammes radar ont montré qu'il y avait plusieurs couches d'ardoises sous le site d'atterrissage. Nous n'avons donc pas pu descendre plus bas lorsque nous avons atteint environ 1 mètre de profondeur. "

Les autorités chinoises ont décidé de renoncer à d'autres forages et de ne pas risquer de passer trop de temps sur l'opération avant de commander à l'atterrisseur de poursuivre ses  tâches suivantes. La durée de vie du lander à la surface de la Lune était limité à environ deux jours.
(...)
La prochaine mission lunaire de la Chine, Chang'e 6, tentera de renvoyer des échantillons de la région du pôle sud de la Lune en 2023.

Wu a déclaré que la Chine lancerait les missions lunaires robotiques Chang'e 7 et Chang'e 8 pour tester les technologies et effectuer des recherches scientifiques supplémentaires avant que la Chine n'envoie des astronautes sur la Lune. Il n'a pas dit quand les Chang'e 7, Chang'e 8 ou une future expédition humaine pourraient être lancés.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer a dit :

politique américaine restreignant la coopération entre la NASA et l'espace chinois programme

 

A ce sujet (et plus globalement sur la politique de coopération spatiale entre les Etats-Unis et la Chine), on pourra lire avec intérêt cet article publié dans Le Monde diplomatique (« Manière de voir » #170, Chine - Etats-Unis, le choc du XXIe siècle , avril-mai 2020) : https://www.monde-diplomatique.fr/mav/170/PERRAGIN/61708

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jackbauer a dit :

les échogrammes radar ont montré qu'il y avait plusieurs couches d'ardoises sous le site d'atterrissage.

 

De l'ardoise ? Sur la Lune ? De mes vieux souvenirs, il me semblait que l'ardoise était une roche métamorphique issue des argiles ?! Il ne faut pas de l'eau en abondance pour qu'il y ait formation d'argiles ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La phrase originelle en anglais :

"“However, while the lander started drilling there, the radar echograms showed that there were several layers of slates underneath the landing site.

 

Traduction de google : 

" «Cependant, alors que l'atterrisseur a commencé à forer là-bas, les échogrammes radar ont montré qu'il y avait plusieurs couches d'ardoises sous le site d'atterrissage.

 

Peut-être s'agit-il d'une expression imagée ? On demande l'aide d'un anglophone SVP... :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

the radar echograms showed that there were several layers of slates underneath the landing site

 

La traduction du chinois vers l'anglais n'est pas heureuse. La surface de la Lune est recouverte de régolithe sur 5 à 10 mètres d'épaisseur. Ce matériau hétérogène est constitué de plusieurs couches de grains d'une densité de l'ordre de 1,5 g/cm3 ainsi que de brèches (roches détritiques) et de fragments rocheux provenant du substrat local (et dans certaines zones, de matériau pyroplastique issu du volcanisme lunaire ou du bombardement météoritique de surface).

 

Ce que voulait dire probablement le Pr. Hu Hao, c'est que le radar de l'instrument LRPR (Lunar Regolith Penetrating Radar) de Chang'e 5 a détecté sous l'engin, au-delà d'un mètre de profondeur, une zone d'aspect feuilleté (comme l'ardoise), plus dense et plus dure, peut-être justement des couches régulières plus ou moins épaisses d'origine basaltique ou de roches vitrifiées (l'ardoise contient aussi du quartz par exemple), sous toute réserve bien sûr. N'oublions pas que Chang'e 5 a atterri dans l'Océan des Tempêtes, une vaste plaine basaltique formée par d'anciennes coulées volcaniques. Par sécurité, afin de ne pas risquer d'endommager la foreuse et de perdre le prélèvement, l'équipe a décidé de stopper le carottage après 1 mètre. Des strates plus intactes se retrouvent a plus grande profondeur sous la régolithe.

 

Edited by Bill46
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Parce que c'est la Chine et que les Chinois ne communiquent que très peu (ou alors très vite si cela sert la propagande du Parti...). C'est ainsi. Il faudra probablement attendre une présentation soigneusement mise en scène pour le grand public (comme cela a déjà été le cas lors du retour de la capsule).

 

En dehors des échantillons de sol lunaire, Chang'e 5 a également ramené sur Terre des graines de riz, d'avoine, de luzerne et d'orchidées... qui ont fait plusieurs fois le tour de la Lune, histoire de voir comment se comportera la germination de ses plantes après avoir subi l'impact du rayonnement cosmique et de voir si des mutations ont pu avoir lieu dans l'espace.

 

China Space News

 

 

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

L'équipe chinoise en train de transporter les cartons contenant les échantillons lunaires de Chang'e-5 vers un hangar secret ! :) Patience...

 

 

Poussez!.jpg

 

Poussez!2.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now