zirkel 2

Nouveauté : bino avec amplificateur de luminosité

Recommended Posts

Il y a 3 heures, olivdeso a dit :

ça serait un très bon achat pour un club

 

Il y a 3 heures, olivdeso a dit :

ça ferait découvrir beaucoup de choses au grand public.

 

Oui mais...

 

Un achat de club est effectivement la meilleure solution budgétaire, cependant pour le grand public ça reste à voir... côté pratique.

 

La bino n'est pas aussi répandue qu'on pourrait le croire et a même ses "détracteurs" tout au moins pour certains usages... elle a été pour moi une révélation si intense que j'en ai fait au club un éloge enthousiaste, proposant même de l'utiliser lors de nos nuits d'accueil du public. 

 

Si ma dithyrambe a été très chaleureusement accueillie, ma proposition en revanche l'a été un peu moins, et peut être à juste titre car je n'avais pas évalué tous les impératifs.

 

Recevoir du public, à fortiori s'il est nombreux, nécessite une belle organisation et un programme bien établi. On a beau s'en défendre, si l'on veut satisfaire le plus de monde possible, il y a un petit côté "abatage" qu'on ne saurait passer sous silence... lorsque les gens font la queue derrière l'oculaire, il est déjà assez difficile d'expliquer comment regarder, et de s'assurer que la personne a bien adapté la MAP à sa vue, car bien souvent ne sachant pas ce qu'elle doit voir en principe, j'en ai vu qui s'étaient extasiés sur la tâche d'Airy...

 

S'il est bien question de consacrer du temps pour chacun, il est impératif de ne pas en gaspiller. Or, si l'on tient compte des réglages personnalisés nécessaires, écartement oculaire, réglage de l’asymétrie visuelle, ce à quoi il faut rajouter le temps d'adaptation du néophyte...pour exemple à mon premier essai perso, avant la révélation miraculeuse,  il m'a fallu un sacré temps pour parvenir à ce que les deux images n'en fassent plus qu'une... j'ai le cerveau lent...B|:).

 

Tout ça mis bout à bout, c'est une prestation qui ne peut s'envisager qu'avec un public très restreint et avec une bonne préparation. Ça n'exclue naturellement pas le grand public mais ça relativise un peu les possibilités. Par comparaison la Va sur écran est bien plus efficace en groupe, on voit plus qu'à l'oculaire même si le plaisir est plus collectif et la sensation moins individualisée... c'est un avantage indéniable sans même parler des circonstances contraignantes actuelles...xD

 

Je crains qu'il ne faille trouver d'autres arguments pour décider les trésoriers de club à se décrisper sur les cordons de la bourse...:P

 

Edited by Daniel Bourgues
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 24/11/2020 à 18:10, PETIT OURS a dit :

l'APO des fesses?

 

Plutôt l'APO des 'FS ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, olivdeso a dit :

ça serait un très bon achat pour un club...mais c'est plus que le budget annuel de là plus part.

bien d'accord

c'est certainement un bon produit, mais ça s'adresse à l'observation visuelle. Mais les personnes qui font de l'observation s'orientent assez souvent vers un Dobson, à moins qu'ils fassent cet achat dans le luxe! ça s'adresse à quelques privilégiés.

D'autres comme moi préfèrent l'astrophotographie, on a toujours quelque chose à acheter pour se faire plaisir.

Personnellement, ce n'est pas le prix qui me gêne, mais on ne peut pas tout faire à la fois.

Dans un club, certains préfèrent certaines choses, les autres en préfèrent d'autres, il faut satisfaire tout le monde (ou le plus grand nombre

A ce produit, nous lui souhaitons une réussite commerciale. 

Cordialement

Louis

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, savoyard a dit :

passer de mon T500 à un T400 plus léger équipé de cette invention

 

C'est exactement cette approche que j'ai,

Un dob (strucutre et optique artisan), à partir de 500mm les prix grimpent en fleche

A budget à peu pres equivalent on peut considerer un 400 artisan + cette bino 

Et il serait egalement intéressant de voir ce que ca donne derriere une lunette 

 

il y a 58 minutes, savoyard a dit :

Serai vraiment curieux de tester, ou de lire effectivement un test objectif et complet de l'un de nos "spécialistes" du forum.

 

je suis loin d'etre un specialiste en visuel :ph34r: mais j'avais donné mon ressenti sur l'autre topic

globalement c'est different 

avec vision amplifiée on prend vraiment un claque, mais on perd le coté immersion dans le cosmos qu'on peut avoir en visuel classique, le fond de ciel est moins pure et je pense a cause de l'effet de scintillement 

mais Joko nous explique que c'est du au filtre filtre narrow et qu'on peut atténuercet effet en réglant le gain,

Je me vois tres bien passer d'une formule à l'autre, la bino amplifiée pour reveler tous les details de l'objet puis repasser en visuel classique pour essayer de retrouver ces details

c'est d'ailleurs ce que j'avais tenté de faire aux NCN car il y avait cote a cote le 500 bino amplifié et le 560 stellarzac d'un copain 

 

C'est pourquoi je pense qu'il est imperatif d'essayer pour se faire sa propre opinion

 

Il y a 2 heures, olivdeso a dit :

ça serait un très bon achat pour un club

 

un énorme oui 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Malik a dit :

c'est d'ailleurs ce que j'avais tenté de faire aux NCN car il y avait cote a cote le 500 bino amplifié et le 560 stellarzac d'un copain 

 

Le 560 c'est pas celui de Jean-Michel ? Il a essayé aussi la bino amplifiée ?

 

Une info qu'on n'a pas, les coculaires de 27mm avec la bino amplifiée ont quel champ ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, savoyard a dit :

Le 560 c'est pas celui de Jean-Michel ? Il a essayé aussi la bino amplifiée ?

 

oui 9_9

pas sur que la bino soit passée sur son dob, en tout cas pas en ma presence

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Louis a dit :

à moins qu'ils fassent cet achat dans le luxe! ça s'adresse à quelques privilégiés.

D'autres comme moi préfèrent l'astrophotographie, on a toujours quelque chose à acheter pour se faire plaisir.

 

On est sans doute d'accord, si on se dit que sans les quelques privilégiés qui ont heureusement pu investir dans l'astrophotographie à une époque où ça coutait un bras, je doute que les produits et les tarifs auraient pu évoluer vers une grande démocratisation de cette activité... Donc effectivement c'est un produit encore très cher pour le commun des mortels, mais soyons patients... :)

 

Et il en va de même pour tout ce qui touche au high-tech, il y a les pionniers, ou les bobos, ou les privilégiés, appelez-les comme vous voulez, je n'en fais pas partie et n'en suis pas jaloux, en attendant ce sont ceux qui alimentent les premiers le marché de l'occasion, lorsque leur jouet sera démodé par la version suivante on commencera à les trouver abordables et ainsi de suite, jusqu'à ce que le marché soit suffisamment actif pour proposer du neuf à moindre coût...xD

 

Moi j'espère que ça va bien se vendre, ça ne nuira en rien au marché des oculaires classiques ni des caméras etc. et ça ne pourra que participer à développer encore plus celui des télescopes vers un public plus large... je pense qu'il y a des technologies bien plus nuisibles...:P

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

budget annuel moyen d'un fumeur : 2000 à 2500 euros. En 3 ans de "non-fumage", c'est payé...Si je fais le compte de ce que je n'ai pas dépensé en tabac sur plus de 40 ans, ça fait plus que tout le matériel astro que j'ai aujourd'hui ! En fait, je me rends compte que je n'ai pas les moyens...d'être fumeur xD

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Thierry Legault a dit :

En fait, je me rends compte que je n'ai pas les moyens...d'être fumeur 

 

moi pareil...mais j'ai compensé avec la boisson :ph34r:

Mais c'est vrai que c'est toujours une question de priorité...

  • Love 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Joko,

 

Ouvert à tous projets atypiques, ça fait un petit moment que j'essaie de suivre ce qui se fait dans le domaine des identificateurs à destination du visuel. Je trouve vraiment super que vous ayez mis un produit de ce type à disposition du public, car il me semble que jusqu'à présent, le marché était limité aux USA. Je serai moi aussi très curieux de tester la bino sur le terrain.

Dans le cadre d'une observation au foyer ou avec barlow : quelle est la focale des oculaires en sortie de bino (pour le calcul des grossissements possibles) et quel est leur champ utile en tenant compte de l’éventuel vignetage du tube adaptateur pour PO (pour déterminer le champ réel) ?

Merci et bonne continuation.

Xavier

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

une autre question est ce que ce genre de technologie a une DLUO ? :)  y a t'il usure de certains composants au fil des années? ou çà ne bouge pas? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, savoyard a dit :

Le 560 c'est pas celui de Jean-Michel ? Il a essayé aussi la bino amplifiée ?

 

 Bonjour

 La bino est restée sur le 500 mais pas sur le 560 .:)

 Je ne suis pas encore fan de la vison dans l OVNI ,  ça viendra peut-être un jour .

 On va rester encore un peu avec le vieux matos .:D

  JM

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Il y a 1 heure, P J-M a dit :

Je ne suis pas encore fan de la vison dans l OVNI ,  ça viendra peut-être un jour

 

Pas encore fan car tu ne l'a pas essayé donc difficile d'avoir un avis positif ou négatif xD 

J'avais l'OVNI-M cette année aux NCN et tu n'es pas venu le tester. (ton avis fais référence à la version monoculaire des NAT2019, voir ci-dessous).

 

Pour résumer :

NAT2019, prototype monoculaire, ni le corps monoculaire ni le tube intensificateur (qui n'était pas de ma conception et datait de 1990) ne correspondent à l'OVNI-M officialisé en décembre 2019.

NCN2020, prototype binoculaire, sur la version finale officialisée il y a qq jours, le corps binoculaire a globalement été conservé (avec de nombreuses modifications) et le tube intensificateur (qui la aussi n'était pas de ma conception et datait de 1994) n'a strictement rien à voir avec celui qui est développé pour l'OVNI-B.

Le but de ces 2 évènements étaient pour moi de tester des embryons de monoculaire et binoculaire, dans différentes configurations et sous en excellent ciel tout en ayant un retour des personnes ayant pu tester. 

Car il n'y a pas que la performance du tube qui compte mais également l'utilisation et la flexibilité du produit. Que ce soit l'OVNI-B ou l'OVNI-M, ils s'utilisent tous 2 dans tous les télescopes et lunettes que ce soit directement au foyer, en afocal mais aussi tenu à la main (comme des jumelles). Sans parler de la conception optique pour avoir des lentilles de qualité. Sans oublier un produit léger, pas trop long ni trop court, qui s'utilise avec les coulants, 31,75mm et 50,8mm, avec le réglage de la dioptrie pour s'adapter à la vue de tous les utilisateurs. Et au vu du tube intensificateur utilisé dans les prototypes, c'est comme juger une structure de T1000 ayant un miroir de 10cm.

 

Je n'avais pas du tout anticipé qu'il y aurait un tel engouement. Les observations se sont enchainées toute la nuit avec file d'attente. Il n'y a pratiquement eu que des retours positifs et qq rares négatifs (tous constructifs). Tous ces avis que j'ai écouté avec le plus grand soin (quoi de mieux qu'une starparty pour avoir des avis multiples ?) m'ont permis d'améliorer le produit qui  je le répète mais dans la conception finale et les performances visuelles actuelles sont à des années lumières des prototypes utilisés lors de ses 2 évènements.

 

 

PS: Pour les questions des personnes intéressées ou simplement curieuses, c'est avec plaisir que je répondrais à tout le monde, mais le plus simple est de me contacter directement par email (email dispo sur mon site ou en m'envoyant le votre par MP)

Edited by joko

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/11/2020 à 18:26, eroyer a dit :

Mais au niveau du champ apparent, ça fait combien ? 50 ° comme dans un Plossl ?

 

Il y a 15 heures, savoyard a dit :

Une info qu'on n'a pas, les coculaires de 27mm avec la bino amplifiée ont quel champ ?

 

Il y a 7 heures, robby687 a dit :

quel est leur champ utile en tenant compte de l’éventuel vignetage du tube adaptateur pour PO

 

Bonjour à tous !!

 

Ces informations sont disponibles sur les guides d'utilisation que l'on trouve sur le site donné dans le 1er post :

focales de 26mm pour l'OVNI-M et 27mm pour l'OVNI-B

40° de champs pour ces oculaires.

 

Bons tests :P !!

 

Éric

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, joko a dit :

Pas encore fan car tu ne l'a pas essayé donc difficile d'avoir un avis positif ou négatif xD 

J'avais l'OVNI-M cette année aux NCN et tu n'es pas venu le tester. (ton avis fais référence à la version monoculaire des NAT2019, voir ci-dessous).

 Slt Jonh

 Aïe , c' est JM avec le 560 .:) Bah oui que je l' ai essayé cette année sur le 500 mais je t' avoue

 que j' ai encore un peu de mal avec cette vision . C' est pas que j' ai un avis positif ou négatif , c 'est

 juste que pour le moment je préfère encore jeter un œil dans le T1000 .:D

 Bon , on se revoit au NAT ou NCN  dans quelques mois .9_9

  JM

Edited by P J-M

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, P J-M a dit :

Aïe , c' est JM avec le 560 .:) Bah oui que je l' ai essayé cette année sur le 500 mais je t' avoue

 que j' ai encore un peu de mal avec cette vision . C' est pas que j' ai un avis positif ou négatif

 

Non tu n'as pas essayé l'OVNI-M ni l'OVNI-B. 

La bino prototype que tu as essayé aux NCN cette année n'a pratiquement rien à voir avec le produit final officialisé vendredi dernier (cf. mon message juste avant le tien).

Pas d'inquiétude, comme expliqué j'accepte tous les avis objectifs.:) Qu'ils soient positifs, négatifs ou neutres, ils ont tous contribués au développement du produit dans sa version finale.

 

il y a une heure, edubois3 a dit :

focales de 26mm pour l'OVNI-M et 27mm pour l'OVNI-B

40° de champs pour ces oculaires.

 

40° mais on voit les bords comme avec un 82°, c'est incomparable avec les trous de serrure des plossl 52°.  De plus le champ est tellement fourni en étoiles et en détails des objets observés que l'on ne s'en rend pas compte. De tous les tests utilisateurs de l'OVNI-M dans le mode entier disponibles sur internet personne n'y fait référence puisqu'elle n'impacte pas l'observation.

Et si on veux plus de champ, (par exemple pour les grandes nébuleuses) c'est très simple ! il suffit simplement de l'utiliser en afocal.

 

Le champ, l'afocal, l'utilisation dans la globalité, les détails visibles dans l'infrarouge, ce sont tous des paramètres totalement inconcevables sans avoir testé puisque impossibles avec une bino ou un oculaire traditionnel.

Edited by joko

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jp-brahic a dit :

une autre question est ce que ce genre de technologie a une DLUO ? :)  y a t'il usure de certains composants au fil des années? ou çà ne bouge pas? 

 

Les tubes intensificateur militaire GEN3 Thin-Film White Phosphor P45 qui sont développés pour l'OVNI-M et l'OVNI-B fonctionnent à leur niveau d'utilisation maximum pendant 10000 heures.

10000 heures cela représente 3 heures TOUTES les nuits pendant 10 ans. Ou autrement dit 3 heures chaque semaine pendant 70 ans.

Au delà des 10000 heures les performances sont susceptibles de baisser légèrement.

Edited by joko
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant car il permet de limiter la grosseur du télescope... et de "repousser" l'âge de l'observateur O.o

Maintenant quel ciel faut-il pour utiliser ce matériel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, jmr a dit :

Très intéressant car il permet de limiter la grosseur du télescope... et de "repousser" l'âge de l'observateur O.o

Maintenant quel ciel faut-il pour utiliser ce matériel ?

 

Comme il s'agit d'observation visuelle, là encore le ciel joue son rôle. Meilleur il sera, meilleure sera l'observation.

Bien qu'on puisse tout de même observer  en présence de la Lune et que je recommande l'utilisation de filtres IR Pass dans des ciels urbains ou péri-urbains (SQM inférieur à 20,5). Car on captera toute la lumière visible et proche infrarouge (entre 400nm et 1000nm), donc l'IR pass est parfaitement adapté (comme l'Astronomik Pro Planet 642).

 

A titre d'exemple sous un ciel correct, la tête de cheval est facilement observable avec une lunette de 100mm.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, joko a dit :

A titre d'exemple sous un ciel correct, la tête de cheval est facilement observable avec une lunette de 100mm.

 

ça c'est un argument qui me touche droit au cœur...

 

j'ai commencé l'astro il y a quarante ans parce qu'un copain skipper m'a fait découvrir le ciel étoilé qu'il connaissait bien, et m'a fait rêver avec les mystères qu'il recèle comme cette fameuse tête de cheval dans Orion...

La seule chose qu'il ne m'avait pas dite sur cette tête de cheval c'est qu'on ne pouvait pas la voir à la lunette...

 

Et en bon cavalier qui se respecte je me suis mis en tête de la voir, et pour ça je m'étais construit une lunette basique 100x1000 avec un tube PVC et une mauvaise lentille simple (bonjour l'arc en ciel, un vrai kaléidoscope 9_9) mais sur une monture équatoriale tout de même... nul en optique c'est entendu, mais pas mauvais en bricolage...:P

 

Bien sûr je n'ai jamais pu voir cette foutue tête de cheval, et pour le reste, j'ai surtout admiré la palette chromatique que m'offrait cet instrument de bidouillage... Au bout de huit jours l'instrument a terminé sa carrière dans les ronces, puis faute de temps et de moyens j'ai passé 40 ans à observer à l’œil nu et aux jumelles avant de m'équiper assez correctement en parvenant à la retraite...

 

Donc cette mythique tête de cheval est sans doute ce qui me fera franchir le pas pour acheter cette bino si par hasard j'avais une rentrée imprévue pour consolider "le pactole" que les organismes sociaux octroient généreusement aux artisans retraitésxD...

 

Donc merci à vous de prolonger mon rêve...:)

Edited by Daniel Bourgues
correction d'orthographe...
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Daniel Bourgues a dit :

Donc cette mythique tête de cheval est sans doute ce qui me fera franchir le pas

ben heureusement qu'on peut la voir sans cet amplificateur !!!! :D

 

Comme quoi, l'ampli, c’est superbe, c'est divin, mais avant tout, ya un travail d'observation à faire, ça n'en sera que mieux.

C'est un peu ça le truc qui me chiffonne dans les avis exprimés (que cependant je respecte) >>> ça va plaire au plus grand nombre (et donc ya un réel potentiel) parce que "on voit pas", alors qu'on peut voir. Et les années n'y font pas forcément grand chose si on n'a pas ouvert quelques portes. Ca me rappelle une bande de copains retraités autour d'un C11 qui , malgré leur grand age et leur assiduité à la pratique, n'avaient jamais  vu la tâche rouge..... Alors qu'avec quelques "recettes", la chose fut réalisée.

Et quand "on voit pas", c'est que généralement on n'a pas forcément cherché le bon ciel, la bonne opportunité, de bien utiliser son instrument, de s'appliquer à l'observation elle même. Je trouve que si ces prérequis ne sont pas mieux gérés, ben à coup sûr on va totalement sous-exploiter l'OVNI, ce qui est vraiment ballot, car encore une fois, le tarif n'en fait pas un objet de "consommation courante" pour ce qui ne serait qu'un passe temps - même si yena pour qui les dinars se comptent à la pelle.

et la conclusion que donc on verra encore mieux avec l’ampli si on s’est déjà fait les dents, bien évidemment.

  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, serge vieillard a dit :

ben heureusement qu'on peut la voir sans cet amplificateur !!!!

 

à condition d'avoir au moins un 16"... et encore, la voir c'est beaucoup dire, la deviner serait plus précis... allez j'accorde "la distinguer faiblement" mais pas plus...

 

Perso je ne suis pas "Dobson", c'est mon choix, je ne critique pas bien au contraire, mais le 400 en dehors du Dobson ça commence à peser grave sur le budget...

 

Donc non je n'ai toujours pas vu cette foutue nébuleuse obscure objet de mon désir...:P

 

Mais j'ai vu bien d'autres choses qui me satisfont pleinement... maintenant si quelqu'un veut m'expliquer comment la voir (et je dis bien voir) avec mon 300 je suis preneur...

 

Donc si on me dit quelle est "facilement observable avec une lunette de 100mm." a priori je n'ai aucune raison d'en douter tant que je n'ai pas fait l'expérience.

 

Mais si c'est vrai alors oui je considère qu'il y a un océan d'incompréhension dans lequel je me noie en considérant qu'on puisse comparer le fait même de voir au sens purement sémantique de ce verbe avec le fait de subodorer la vague présence d'un truc très sombre au prix d'efforts parmi lesquels je pense pouvoir placer l'imagination qui fait que bien souvent l'image mentale vient au secours de ce qu'on espère voir...;)B|

 

Certes ce n'est sans doute pas avec la première 100mm venue, encore que... je n'ai pas assez d'expérience d'appareils différents, toutefois j'en ai quand même testé un certain nombre et je sais faire la part des choses entre ce qu'on peut espérer voir ou pas selon les cas et l'état du ciel... j'estime donc que Barnard 33 est un sacré critère d'évaluation si effectivement on la voit "facilement" avec une 100mm.:$:x

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un sujet qui ne laisse pas indifférent xD

 

il y a 38 minutes, Daniel Bourgues a dit :

j'estime donc que Barnard 33 est un sacré critère d'évaluation si effectivement on la voit "facilement" avec une 100mm.

 

Jamais vu avec ma 100 mm ED ou 102 mm achromat, en ce qui me concerne en CP et en visuel je choisi des objets accessibles avec mon diamètre, à cela deux avantages :

  • Je trouve toujours l'objet recherché
  • Je ne suis jamais déçu

Après avec ces diamètres "modestes" je ne recherche pas le détail infime mais plutôt l'objet dans son environnement avec le meilleur contraste possible (d'où l'option Lunette), c'est mon choix et il me convient très bien
Parfois, sous un ciel de grande qualité, j'ai de très bonnes surprises assez inattendues avec les diamètres que j'utilise.

Edited by zirkel 2
corrections

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a Tous :)

 

Tout d'abord Merci a Jonathan pour cette collaboration, je penses être actuellement son meilleur client et (beta) testeur ;)

J'ai pu essayer et tester le 1er monoculaire et la 1ere Binoculaire ayant été propriétaire de chacun d'eux.

Je suis maintenant passé a la version Binoculaire a phosphore blanc depuis peu ( avant sa commercialisation officielle) et très régulièrement en contact pour les différentes petites améliorations possibles sur la matériels.

Les derniers test effectués et validés , ne se sont effectués pas plus tard que la semaine dernière a l'Observatoire des Baronnies Provençales , et ce, tous les jours de cette semaine.

Le phosphore blanc est vraiment bluffant et plus naturel que mon ancienne Bino Verte ( @Malik a bientôt pour tester), nous avons valider les différents essais sur lunette de 80, Dobson de 400 et le T800 de la coupole entre autre avec Marc BRETTON

L'ensemble des essais confirment bien l'efficacité de l'OVNI, beaucoup de montage sont possibles avec , exemples : l'utilisation de Filtre Ha, les réducteurs de focale passent super Bien sur le T800 ;) et les détails de la tête de cheval se révèlent en vision direct.

Boucle de Barnard en entière a x1 en Ha, ca calme !!!

Et bien d'autre exemples... NGC7635 en vision direct dans mon 500, et j'en passe...

Les galaxies sont peut être moins" Wouahou"  mais ca reste exceptionnel et avec un gain non négligeable.

 

Vous l'aurais compris, le produit évolue au fur et a mesure et nous arrivons a des "ajustements" matériels fin, avec des échanges réguliers de Jonathan.

A bon entendeur, étant sur la région Bordelaise, je reste a disposition de ceux qui souhaiterai tester le produit sur leur ou mon matériel.

 

A bientôt.

 

Emmanuel

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, manu33 a dit :

A bon entendeur, étant sur la région Bordelaise, je reste a disposition de ceux qui souhaiterai tester le produit sur leur ou mon matériel.

 

super, donc assez près de chez-moi, après ça reste relatif, tout dépend de ce qu'on appelle région Bordelaise vu que c'est déjà le plus grand des départements métropolitains... :D

 

Mais hors assignation à résidence, ça devient envisageable...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CPI-Z
      ZEISS à fait des oculaires géants pour professionnels.
      Il semble que ce soit des Huygens modifiés à surface asphérique car les H classiques ou un champ réduit de l'ordre de 40°.
      Avez-vous des informations sur cette conception et des infos sur leur qualité ?
      https://astromart.com/classifieds/astromart-classifieds/eyepieces/show/giant-zeiss-eyepieces-for-proffesionell-use
       
    • By JACQUES DE LOC
      bonjour a tous 
       
      je suis un débutant dans l'astronomie planétaires ce que j ai choisi pour le moment et ce quel l ont ma conseiller aussi 
      une chose que je ne comprend pas du tout est le pourquoi , ce que je vois dans l oculaire net et bien visible après la collimation de mon télescope
      et apres je branche ma camera pour voir la lune jusque la tout va bien les images sont pas trop mal mais quand je vais vers une Etoile je ne vois même pas l Etoile a l écran sur le pc 
      pouvez vous me donner un conseil a fin que je puisse avancer 
      merci d avance 
      cordialement    
      jacques de LOC
    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By olivufu
      Bonjour à tous,
      Je vous fais part d'un petit face à face SSW - XW  (fait avec mes modestes compétences) si cela peut, ou pas d'ailleurs, rendre service à certains(es) qui souhaiteraient un retour à leur sujet.
      Pour moi, aucun du 10mm SSW vs 10mm XW n’a pu être mis en défaut.
       
       
      5h sur ciel dégagé, bon seeing + 1h en diurne
      C6 et C9 à f10.
      Pupille de sortie : 1mm
      Cibles : lune, trapèze M42 + nébuleuse, NGC2362, M105, NGC3389, NGC 884, algieba, M40, mars, M35 + diurne : arbres
       
       
      En version courte : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil plus facile. Le reste, c’est aussi bon dans les deux.
       
       
      En version plus détaillée :
       
       
      SSW : Le 10mm est très compact. Je ne détaille pas l’aspect esthétique, mais il est très plaisant, et tient bien en main malgré sa taille contenue. À côté du XW, il est tout petit (2/3 du XW en hauteur, et 3/4 en largeur). Sa bonnette est l’élément essentiel dans ce test puisque c’est à travers elle que tout peut se jouer (ou non) concernant le placement de l’œil et le plaisir de regarder à travers cet oculaire.
      Elle se déplie totalement via un mouvement de rotation sur un peu plus de 90 degrés. Mécaniquement, aucun jeu. C’est parfaitement fluide et lorsque l’œil s’appuie dessus, rien ne bouge.
       
       
      XW est beaucoup plus imposant et plus lourd. Il donne l’impression de sortir d’une autre époque face au SSW. Sa bonnette est démultipliée et il faut bon nombre de tour pour atteindre les 20mm de dégagement. Elle est très précise certes, mais c’est long, c’est long de la tourner;) Mécaniquement, c’est identique, parfaitement fluide et fiable (sur 6 heures d’essai seulement bien entendu).
       
       
      SSW : Le placement de l’œil est délicat. C’est là que tout peut, peut-être, se jouer sur le choix de l’un ou de l’autre.
      Bonnette rentrée à fond tout d’abord : c’est quasiment le seul moyen que j’ai trouvé pour avoir tout le champs avec un contour net. Mais on en profite pas forcément pleinement, car il faut promener l’œil pour regarder l’extrême périphérie. Si l’œil est bien placé, dans l’axe, aucun souci de haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir. Idem en cherchant à se promener sur l’extrême périphérie. Ceci est probablement lié à la pupille de sortie de 1mm seulement sur mes instruments, car j’ai trouvé la ballade un peu plus facile (et le placement dans l’axe aussi) sur le 14mm, qui offre une pupille de 1,4mm.
      Toujours bonnette rentrée, on peut poser l’œil sur la bonnette. J’aime poser l’œil, c’est probablement très subjectif. On est ainsi en pleine immersion dans ce SSW 10. Mais attention encore une fois, l’œil doit être bien placé. On peut aussi décoller l’œil, on perd en champs, mais le centre est toujours très visible et propre. En éloignant l’œil, on récupère hélas notre environnement physique (si vous avez de la PL autour de vous, elle risque de se voir. Dans le noir complet, cela ne m’a pas du tout gêné). En diurne, en revanche, c’est plus notable puisque l’environnement nous saute à l’œil si on le recule trop (pareil si on ouvre le deuxième œil hein). Mais la bonnette se déplie, et se déplie vite et bien d’ailleurs, ne l’oubliez pas. Il m’a fallu environ 20-25 degrés de rotation de bonette pour faire disparaître le haricot sur un œil un peu désaxé.
      En résumé, soit on colle l’œil avec un plein champs très agréable et net (bien que la périphérie ne soit accessible qu’en vision périphérique seulement), mais attention alors au placement de l’œil, et à ne pas trop le ballader au risque de voir un haricot.
      Soit on éloigne l’œil (avec ou sans l’aide de la bonnette, selon votre préférence à aimer appuyer l’œil ou non, et selon votre environnement) mais au risque de réduire assez vite le champs, et le contour net. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime voir le cercle périphérique du champs bien net. C’est aussi et surement très subjectif.
       
       
      XW : Le placement de l’œil est au global plus facile.
      Bonnette rentrée à fond tout d’abord : à l’inverse du SSW, c’est impossible de voir le disque du plein champs avec un contour net si on colle l’œil au 10mm. Je n’ai vu qu’un tout petit disque de lumière de 25 ou 30 degrès maximum. Disque que l’on peut promener dans le champs de lumière si on le souhaite pour tout voir. Mais quel intérêt ? je n’en ai pas trouvé. Pour en profiter pleinement, bonnette toujours rentrée on est d’accord,  il m’a fallu éloigner mon œil d’environ 12-14mm (avec les inconvénients de l’environnement autour, surtout en diurne). L’œil en revanche se place un peu plus facilement dans l’axe. J’ai moins ressenti le souci du haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir aussi. Encore une fois, 1mm seulement de pupille de sortie dans mes tests.
      En résumé, si on aime poser l’œil, c’est rapé avec la bonnette rentrée.
       
       
      Mais si on la sort, et qu’on dévisse longtemps, longtemps (mais une fois que c’est fait, à priori c’est fait) alors tout prend son sens, et on peut profiter du plein champs, avec contour net, et en posant l’œil sur l’oculaire. Donc plus de souci d’environnement. En revanche, l’aspect trou de serrure est alors plus marqué. On comprends bien qu’on a un œil dans un oculaire. C’est différent dans le SSW, mais plus pénible de bien garder l’œil au bon endroit, et dans l’axe.
       
       
      J’ai pris autant de plaisir à avoir l’œil (droit me concernant) dans l’un et dans l’autre. Placer correctement mon œil et profiter du large champs du SSW n’est pas un souci. Mais il s’agit d’un gros investissement, que je souhaite durable, et j’imagine que dans le cadre d’un rassemblement d’ami, ou familiale, il sera nettement plus facile de faire aimer regarder dans le pentax. Mais si c’est que pour moi (car à la maison, la petite est trop petite, et madame n’est pas trop astro (en hiver, c’est plus que compréhensible)…alors les deux me plaisent.
       
       
      Dès lors, j’hésite toujours : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil facile.
       
       
      Le XW permet de rester concentré davantage (je trouve) car le champs est un peu plus réduit. On est peinard, l’œil posé sur la bonnette (bien sortie quand même). On voit bien tout le champs, et le cercle périphérique est net. C’est un gros pépère, et nous aussi quand on regarde dedans. Mais on a un effet plus resserré qui nous rappelle bien que c’est un oculaire. On sent l’image légèrement plus éloignée de nous. Il sera en revanche facilement prêtable à tout le monde (enfant, lunetteux), c’est certain.
       
       
      Le SSW est plus complexe, plus délicat. Mais offre plus de champs. Et reste facile pour qui aime regarder dans des oculaires….mais c’est moins évident pour tout le monde, sauf à sortir la bonnette, et alors là oui. Mais le champs se réduit.
       
       
      Je me dis alors que la qualité optique va faire la différence…..
       
       
      Et boom, rien, mais alors rien. Si je chipote un peu, avec mes maigres compétences et après 1 heure au moins passée uniquement sur la lune (autant se péter directement la pupille dès le début), je repère peut-être un contraste de 5% meilleur sur le pentax. Et encore…… Pour le reste, rien, j’ai pourtant cherché. Mon objectif n’était pas tant d’observer, mais de les différencier pour en choisir un. Rien. Les aberrations éventuellement repérables autours de la lune, identiques. La courbure ? quasi identique. Les étoiles défocalisées sont identiques à 65 degrès en périphérie sur les deux. Si on va au bout sur le 83 degrès du SSW, évidemment cela s’empire un peu, mais disons que ces 13 degrès de plus ne sont là que pour l’immersion globale. Il ne faut pas vraiment espérer les exploiter à 100% du potentiel qu’offrent les 50 degrés centraux. Avec le réducteur .63, aucune différence non plus. Alors j’ai peut-être tué ma meilleure nuit à tester, car c’était bien hier. Mais bon j’ai quand même fait 5 heures sur le ciel
       
       
      Les amas, ou autre discrètes galaxies ne m’ont pas non plus permis de trouver un delta notable entre les deux. Rien.
       
       
      Côté mécanique, rien, c’est super des deux côtés.
       
       
      Mon bilan global ?
       
       
      Comme c’est un 10mm sur un SCT, il me permettrait de faire du planétaire, des amas, des galaxies éventuellement (je connais encore peu), des splits de doubles, des nébuleuses planétaires ou autres nébuleuses pas trop grandes. M42 était superbe hier dans les deux !
      C’est le 1XD, donc optimum à priori, à la condition que je puisse le sortir régulièrement sur nos ciels.
      Donc est-ce que j’ai besoin de 83 degrés ? non clairement. Mais le SSW est plus petit, plus léger, assez fun, et surtout moins cher. Alors j’hésite encore…… et je n’ai pas trouvé la moindre réponse à mon hésitation.
       
       
      Planétaire : avantage de 1% au pentax car j’y resterais peut-être plus concentré dans ce pépère….et disons qu’il ait plus de contraste (vous vous souvenez ? les 5% hyper subjectifs de mon œil de débutant)
      Amas : avantage au SSW pour le champs
      Lune : Le SSW donne plus de champs, le XW donne plus de confort pour une longue session de cratères. Match nul
      Les doubles : match nul
      Le prix : le SSW
      La compaticité (ou à défaut un moindre déséquilibre sur un instrument équilibré) : le SSW
      Le relief d’œil et le placement : le XW est plus facile, mais quand on prends en main le SSW, c’est kifkif (mais pas pour toutes les personnes qui mettront leur œil dedans).
       
       
      Alors là je me suis dis : tiens j’ai le SSW 14, sont-ils parafocaux ? ben non loupé. J’ai du retoucher assez largement la MAP. Et merde…
       
       
      Seconde sortie :
      Un seul objectif : tester QUE le confort, et uniquement le confort. Point.
       
      Victoire de XW.
      J'ai tout tenté pour préférer SSW, moins cher et plus compact, mais XW est plus confort sur mon oeil.
       
      Je me suis même offert le luxe d'un dernier test : la barlow.
      Ils n'ont pas bronché la moindre seconde.
       
      J'ai halluciné sur la lune (sans ND). Par contre derrière, j'ai dansé la java avec ma pupille droite de 2mm, et ma pupille gauche de 6mm 😂
       
      Merci d’avoir lu
      olivier
  • Upcoming Events