zirkel 2

Nouveauté : bino avec amplificateur de luminosité

Recommended Posts

il y a 40 minutes, SPICA a dit :

Globalement suis assez convaincu que l'avenir de l'observation visuelle  passera par ce type de solution.

peut-être, mais je n'en suis pas si sûr. Ce sera par contre un accessoire intéressant.

Outre l'aspect financier, c’est un autre type d'observation dont il s'agit, c’est différent et - probablement - pas comparable, tant par la démarche qui implique une technologie particulière qui ne cessera d'évoluer dans le temps - ce qui généralement rebute l'observateur aimant à s'affranchir de l'obsolescence programmée - , mais aussi par le "rendu", le fait que ça demande du courant avec les pannes possibles, le fait que l’observation astro ne se cantonne pas qu'au ciel profond, l'esprit de la chose qui "fabrique" des photons tout neufs en remplacement les vénérables venant du fond de l'univers, etc....

mais encore une fois, j'ai grand hâte d'essayer ça car ça devrait me plaire....

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 2 minutes, serge vieillard a dit :

j'ai grand hâte d'essayer ça car ça devrait me plaire....

Bientôt Noël Serge :) T'as fait ta lettre ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, SPICA a dit :

merci pour les liens des compte-rendus sans soucoupes volantes!

 

Les 40° de champs, ca m'inquiète un poil car je suis mal habitué depuis que j'ai goûté au confort pour le suivi manuel avec des oculaires 100°.

 

Sinon pour le changement d'oculaire, il faut effectivement penser barlows et éventuellement réducteur de focale, si la pupille de sortie permet.

 

Dans le cas qui m'intéresse, avec 27mm de focale, j'aurais une pupille de sortie de 7,5mm bien supérieure à la pupille des mes yeux qui prennent de l'âge.

Quid de la vision avec une telle pupille? risque de voir l'ombre du secondaire sur les objets lumineux?

 

Globalement suis assez convaincu que l'avenir de l'observation visuelle  passera par ce type de solution.

Elle offre  certainement l'avantage d'augmenter les capacités de l'instrument notamment si on est en butée côté poids et encombrement.

Sinon vu le prix et si l'on  est pas limité par la contrainte poids/encombrement le dylemne devient: luminosité (+ pour l'ovni) ou résolution (+ pour miroir plus grand).

 

Bon je pense que ça méritera le déplacement sur Arsac, une fois les beaux jours et la liberté revenue. Point de vue distance ça semble jouable.

 

Belle initiative en tout cas.

 

Bonjour Spica,

En tant qu'astronome purement visuel depuis 2002, je comprends parfaitement cette crainte du 40°. Et pourtant c'est un paramètre qui n'est en aucun cas contraignant, vous le constaterez en observant avec ces oculaires.

Comme au sujet de la pupille de sortie, celle-ci n'a dans la réalité aucune conséquence sur l'observation dans le cas de l'observation avec un tube intensificateur.

Cela peut paraître déroutant mais ces oculaires ont été développés pour dépasser ces limites observationnelles.

 

Ainsi l'OVNI-M et l'OVNI-B sont conçus pour être utilisés dans tous les télescopes et lunettes d'astronomie. A ce jour, dans le cadre de l'astronomie amateur, l'utilisateur ayant le plus petit instrument est une lunette TV de 76mm d'ouverture et celui qui a le plus gros instrument est un télescope Dobson de 45" (miroir de 1,14m).

Et afin d'être compatibles avec tous les yeux, ces oculaires disposent du réglage dioptrique. Ainsi l'observation est extrêmement facile pour tous en s'adaptant à la vue de chaque utilisateur (myope, astigmate, porteurs de lunettes, tout le monde peux observer).

 

Afin de respecter la charte du forum, je ne réponds que aux questions posées, mais je pourrais vous fournir beaucoup plus d'informations si vous me transmettez votre email en MP ou directement sur le site OVNI Night Vision.

Edited by joko
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Lonelystar78
      Bonsoir à toutes et tous,
      Possesseur d'une lunette Explore Scientific 480/80, je l'utilisai jusqu'à présent avec un appareil Canon100D pour lequel il existe une bague d'adaptation équipé d'une lentille correctrice.
      Maintenant je souhaiterai l'utiliser également avec une caméra ASI2600MC. Le backfocus annoncé est de 165 mm (cf https://laclefdesetoiles.com/lunettes-tubes-seuls/5528-lunette-explore-scientific-80ed-fcd-1-alu-avec-focuser-2-rp-.html)
       
      Question n°1 :
      Comment cette longueur est-elle comptée. Comme sur la photo jointe (P1)?

                                         P1
       
      Question n°2 !
      Puis-je utiliser le flattener Canon (Cf P2) en adaptant la distance derrière l'optique après avoir démonté la bague d'adaptation Canon pour ne conserver que la partie entourée de rouge?
       

       
       
      Merci d'avance pour votre aide (vous avez compris que l'optique n'est pas mon fort)
       
      Bon ciel
      Patrick
    • By JeromeMiroux
      Salut à tous,
      J'hésite entre une Photoline 107/700 et une Askar FRA 600...
      Pour le moment j'image avec une ASI 183MM et c'est la FRA 600 avec son réducteur de focale qui me donnerai l'échantillonnage le plus proche de la résolution théorique d'un instrument de 107. Ma question : est-ce qu'il faut mieux suréchantillonner un peu avec un triplet et son réducteur (si le prend la photoline) ou échantillonner moins mais avec un triplet + son correcteur suivi d'un réducteur (cas de la FRA600) ?
    • By sebastien85
      Bonjour à tous,
       
      J’en appelle aux possesseurs de ces tubes pour plusieurs questions.
      Pour ceux qui vont me dire d’entrée ”pourquoi ne pas poser ces questions à ton revendeur ?”  ,  je précise de suite: ces questions j’essaye de les poser depuis plus d’une semaine à O.U (130D acheté neuf chez eux en mars), mais à chaque appel je fais choux blanc...bref j’espère obtenir des réponses à mes interrogations ici 
       
      Première question : le backfocus derrière le correcteur, sur le site d’O.U c’est indiqué 56,2mm, sur le manuel Taka 56mm, au final vous avez mis quelle valeur ?
       
      Concernant le PO : avec un train d’imagerie relativement léger (D.O + ASI2600MC) d’environ 1kg, pensez-vous qu’il peut supporter sans soucis cette charge ? Peut-on utiliser la fonctionnalité de rotation du PO pour le cadrage tout en conservant la collim ? 
       
      Enfin concernant la méthode de collimation indiquée dans le manuel Taka (au passage j’ai l’impression que la traduction Japonais—>Anglais du manuel est un peu hasardeuse… ), étant habitué au système CATSEYE sur mes autres tubes j’avoue être preneur de toute astuce ou méthode particulière concernant la collim de ce tube (j’ai les outils de collim Taka) car je trouve les infos du manuel anglais peu claires…Mes premiers essais sont peu concluants, étoiles ok au centre mais très bof bof sur les bords (capteur format APS-C)
       
      Merci d’avance pour votre aide 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By PPAQU
      Bonjour à tous
      Est-ce certains d'entre vous (je pense surtout à ceux qui possèdent un newton) ont pu déjà tester cette technique avec un ADC ?
      Je vous décris rapidement ma problématique. J’utilise cette technique (sans ADC) en imagerie planétaire ce qui me permet de monter facilement en focale avec mon SW 254/1200. Pour cela j'utilise un oculaire Baader ortho Genuine de 9 mm et une ASI224MC. Pour l'opposition de Mars, sans ADC ça pouvait aller. Mais avec les géantes gazeuses, sans ADC, point de salut (du moins pour quelques années encore)...
      Ceci dit, en rajoutant un ADC, je me retrouve coincé avec le tirage. Avec ma config. habituelle, J'obtiens de bons résultats à F/D 24 (tirage d'environ 55 mm). Le correcteur seul fait 30 mm. Il me reste donc 25 mm entre l'ADC et le capteur. Or, en lisant différent posts traitant du sujet, j'ai cru comprendre qu'une distance minimum de 40 à 50 mm était nécessaire pour assurer une bonne correction sur les planètes basses.
      Pourquoi pas une barlow me diriez vous ? Je possède déjà une APM 2.7x idéale pour l'imagerie lunaire avec une ASI 178M. Mais même en poussant au maximum le grandissement, j'ai peur peur d'être un peu juste sur l'échantillonnage, surtout par bonnes conditions (mais vue la hauteur des géantes gazeuses cet été, je suis peut-être un peu ambitieux).  Une bonne barlow comme la Powermate x5 est hors budget.
      Du coup, je misais sur un ortho de focale plus longue. Un 18 mm serait l'idéale (ortho H.D Fujiyama ou Utech ?) pour atteindre un F/D 24. J'aurais besoin d'un tirage de 110 mm (grandissement de 5). Là, on serait bien. Et j'aurais plus de flexibilité pour réduire le tirage si les conditions sont moins bonnes.
      Ci-dessus le montage que cela représenterait (il manque le bloc correcteur avec les prismes de 30 mm). L'oculaire serait placé juste avant à droit, avec la lentille au plus proche des prismes (j'ai mis dans le montage ci-dessous l'ortho. de 9 mm).

      Quand pensez-vous ? Est-ce ce montage est viable optiquement parlant ?
      Pascal
    • By jldauvergne
      Hello
      Je fais un post un peu parallèle à celui de @olivufu
      j'ai finalisé mon montage en bino avec une powermate 2x, l'ADC ZWO, un petit RC Baader, une bague queue d'aronde pour Denk (du Ebay qui vient de Russie),  une Denk II et deux Clavé 25 mm sur cette photo.

      IL y a eu un passage par la Powermate 2,5 mais elle fait beaucoup trop de courbure de champ, une horreur. Trop de tirage pour elle je pense.
       
      Merci en passant à @Olili, car au final je montage que j'ai fait est essentiellement issu de ses conseils. J'étais rebuté un peu par le coût des accessoires pour faire un montage propre, mais en achetant au fur et à mesure, ça va. Le gros morceau étant la Denk de toute façon. Les Powermate on en voit passer d'occasion. L'idée ici aussi c'est d'avoir un montage dédié. Pas devoir faire de la plomberie à chaque fois, et ça c'est le meilleur conseil d'Olili. Ca fait solution de riche, mais franchement je fais surtout de l'imagerie, si je dois bricoler à chaque fois que je sors la bino, ce n'est pas la peine. C'est ce qui se passait avait j'ai eu une bino WO pendant 10 ans qui a du servir moins de 10 fois. 

      J'ai aussi une paire de Delite 18,2 et une paire de Plossl TV 32 mm. Avec étonnement j'ai vu que la paire de Clavé 25 est beaucoup plus confortable que les Televue (alors qu'en mono je préfère les Delite au Clavé). Les moins agréables sont les Plossl, mais ce grossissement est moins utile. 
      Je pense que ça vient du fait que les clavé ont un œilleton rigide bien délimité en diamètre, du coup d'œil se place très bien. C'est marrant car j'en avais un depuis plus de 20 ans qui ne servait jamais et depuis que je lui ai trouvé un frangin c'est une révélation (merci à @tosi philippe pour le 2e 25). 

      Je suis sur des pupilles de sortie de l'ordre du millimètre donc le placement de l'œil est vraiment délicat, surtout sur la Lune où la pupille se rétracte. 

      Je pense que les Clavé 16 et 20 mm doivent également être très intéressants en bino du coup. Si quelqu'un en a a vendre ça peut m'intéresser. Il y a un 16 en ce moment dans les PA mais le vendeur ne répond pas alors que ça fait 2 fois qu'il met l'annonce. La blague

      Et vous du coup, quelles sont vos oculaires fétiches en bino ? 
       
       
       
      @+
      JLuc
       
  • Upcoming Events