Sabosan

Montage binoculaire sur Dobson 500 mm

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J’ai fait il y a maintenant quelques mois, l’acquisition d’un DOBSON SkyWatcher 508mm dont je suis particulièrement content.

Le rapport performance prix est très bien placé et l’utilisation d’un tel instrument vous procure en visuel pas mal d’émotions, je vous assure.

J’ai pour projet de monter une tête bino sur ce produit, du coup je me heurte à la problématique de la disposition du foyer qui n’est pas compatible avec le montage d’une tête bino, comme pour chaque NEWTON.

J’ai pensé réaliser un deuxième jeu de tubes plus courts que les tubes d’origine pour gagner les centimètres de mise au point qu’il me manque pour la bino.

C’est à ce moment que j’ai besoin d’aide pour pouvoir calculer la nouvelle dimension des tubes serruriers.

Pour mémoire le F/D est de 3,93.

Je pense partir sur des tubes en carbone 10 cm plus courts que les tubes d’origine mais j’ai peur de perdre en qualité par rapport à la taille du secondaire.

Je crois savoir que le 400mm de la même marque FLEXTUBE dispose d’une position du secondaire permettant le montage d’une bino. Si l’un d »entre vous en possède un cela me rendrait service de me donner une information importante.

Je souhaite connaitre le rapport de taille entre le primaire et le secondaire du flextube pour savoir si le 508 est dimensionné selon le même rapport.

Merci pour votre aide.

Sébastien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Si tu prends la bino Mark V avec le glasspath correcteur de 1,7x tu n'as pratiquement pas besoin de tubes de différentes: tu joues un peu sur la hauteur du miroir (Si c'est possible) et tu peux faire de la bino ET du mono sans rien démonter.  C'est ce que je fais sur mon 520.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu construis toi-même et si tu veux être sûr, rien ne vaut un gabarit avec des lattes provisoires coupées à la bonne longueur et essais avec la tête en situation réelle. 

Edited by rolf
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rolf : Effectivement, j'ai pensé faire un essai avec du provisoire avant de réaliser le définitif, rien ne va remplacer le test. Tubes carbone représente 400 euros d'investissement et tournage des Embouts en alu environ 500 euros.

 

Domi 83 : Sur ce modèle il est impossible de relever le primaire et d'après la position du foyer je pense que le GLASSPATH est insuffisant. Ensuite franchement, vu la place que j'ai lors de mes déplacements, ça m'est égal d'avoir 2 jeux de tubes.

 

Merci à vous

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sabosan je suis d'accord pour les deux jeux de tubes,  mais dans la soirée tu mettras sûrement in ou l'autre, et pas les deux. Mon système permets de faire du grand champ en monoculaire,  et de rentrer dans les objets avec la bino.

J'ai amené toute ma panoplie d'oculaires (de Nag 31 au pentax xw de 5) et ma tête bino avec le correcteur ampli à Fred (Zeubeu) qui m'a coupé les tubes ai petits oignons : un vrai régal (Merci encore à Fred pour sa réalisation ) Et depuis hier soir (tests hypérion de 36) encore plus heureux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By brizhell
      Bonjour,
       
      Ayant perdu la plupart des pages de mon site précédent (pour cause de changement d'hébergeur), je me suis attelé à re-écrire mes pages web relatives à ce que l'on peut tenter, avec des moyens amateur pour utiliser les méthodes et techniques de l'interférométrie en observation astro.
      Le boulot n'est pas fini, mais il y a déjà matière à lire et peut être à s'engager sur le plan amateur. J'ai essayé de me familiariser tant bien que mal avec Worldpress, c'est pas toujours réussi, mais ca ressemble moins à un cahier de manip que mon site précédent.....
       
      Le point d'entrée :  https://www.btregon-astro.org/
      Le sommaire est accessible en haut à droite en cliquant dans les pages du site sur l'icone :
      N'hésitez pas a cliquer sur les titres de chapitre, j'y ai mis plein de choses intéressantes comme la découverte des tavelures par Newton, ou les publis originales de Young, Fizeau, Michelson .....
      Ensuite, il y a plein d'infos sur l'optique atmosphérique, l'interférométrie des tavelures, ou la synthèse d'ouverture (encore en cours, mais ça avance).
      Bref pour qui à envie d'essayer, ben il y a des choses sympa encore à faire et à creuser.
       
      Ne sachant pas trop ou poster je met ça dans astropratique....
      Tout commentaire sera le bienvenu.
       
      Bernard
    • By Deadleouf
      Bonjour, je voudrais savoir si une personne a des info sur ce tube "Meade sc 203 EMC".
       
      Pour info : ma monture CGEM 2 / sur poteau en béton .
       
       
    • By lyl
      Un projet de réfracteur replié de 190-200mm : probablement 196mm est en cours.
      Basé sur le modèle Emil Schaer qui avait été validé par la SAF.
      Le f/D peut être très long.
      Une utilisation lunaire / planétaire en vision binoculaire est la cible.
      Focale adoptée : 4m50 pour utilisation entre 187 et 281x (Brandon 16 et 24mm)
      On sera autour de 1D et 1.5D, ce qui laisse de la marge confortable pour le chromatisme.
       
      Les matériaux choisis : classique N-BK7 et F2 (au plomb, pas le N-F2 moderne), source Schott AG
      Le montage sera Steinheil collé ou huilé, avec asphérisation légère du flint (pas vraiment nécessaire).
      Le piqué individuel des couleurs est conforme au tautochronisme de Danjon et Couder. C'est la qualité de fabrication qui décidera de tout.
       
      La décision est de faire au plus simple et potentiellement précis.
      Plan de mise en forme optique : rodage/polissage
      Le flint sera initialement plan-convexe : contrôle de focale.
      Le crown sera plan-convexe rodé sphérique contre le flint pour une courbure la plus approchante possible.
      Premier test de chromatisme en huilage.
      Le flint sera ensuite légèrement parabolisé (conique -0.05)
      Assemblage et contrôle
      Huilage ou collage (Huile Cargille type "BK7 like" -> O_NSL36) ou Norland NOA65.
       
      Potentiellement :
      Décalage des Focii calculé (mm)
      C = 2.44202, F = 2.63638, e = 0.02703, Y (573) = 0.04819, d = 0.25213
      f/D = 22.96 => RC= 4.41
      diff limited (lunaire) : 520-607 c'est beaucoup de flux -> le filtre Baader jaune sera utile les jours exceptionnels pour crever le plafond de grossissement vers 300 à 350x utile (bino). Pouvoir de résolution : 1.3km sur la Lune 0.7". moins pour les rimas

      Pour 1.3D en planétaire .80 pic : plage contrastée exploitable 500 (cyan)-625(rouge)
      Qualité attendue 50" pour 0.7" résolution -> 72 lignes soit la dizaine de bandes principales et quelques détails internes.
      Saturne avec la lunette de 15 pouces (380 mm d'ouverture) de l'observatoire de Harvard par Trouvelot, puis la lunette de 26 pouces (660 mm) de l'U.S. Naval Observatory : http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/sciences/astronomie/histoire/anneaux/nature/nature.htm

      Je ne connais pas la fabrication mécanique : l'utilisateur/fabricant est déjà en train de tirer les plans.
    • By Icarulus
      Bonjour,
      Je suis à la recherche de conseils (littérature, liens, ...) sur la collimation laser d'un Maksutov de type Rumak (réglage possible  du miroir primaire et du miroir secondaire).
       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      J'ai avancé un peu mais pas beaucoup avec le test de Hartman mais  j'ai des problèmes avec ma source. Pour qu'elle soit au plus proche de l'axe afin d'éviter l'astigmatisme de montage, j'ai essayé avec un prisme, c'est mieux, mais c'est un peu difficile à régler j'ai peur que ça ne fasse pas un éclairement très uniforme.
      Dans un autre fil (sur la méthode de Hartman)
       
       
      J'ai donc une question (de plus!) : si je mets une diode, une fibre et un trou, c'est dans quel ordre? Diode, fibre et trou à la sortie de la fibre? Ou diode, trou et fibre?
      D'une façon générale, j'ai toujours un peu de mal à me représenter une source ponctuelle. Je ne sais pas si la source c'est le trou ou la diode qui est derrière. Et donc si l'hétérogénéité de l'éclairement de la led peut se retrouver dans l'image. J'ai un peu cette impression sur mes mesures.
      Quand à la fibre, je ne sais pas comment considérer la lumière qui en sort : une source uniforme du diamètre de la fibre?
      Merci par avance,
      Nathanaël
       
      PS : je fais référence à ce fil et celui-ci aussi.
  • Upcoming Events