Achaim

Altaïr 125 EDF topic général

Recommended Posts

sympa ta poignée achaim B|mais ça doit rajouter du poids qd même non? xD

 

Le FT sur la TSA 120 est superbe mais l'option est assez dissuasive pour moi, ça commence à gonfler pas mal la facture. est-ce bien raisonnable? 9_9

après honnêtement je n'ai jamais tâté du FT, seulement des clones. Donc c'est peut être bien au dessus, je ne sais pas.

 

mais visuellement ça ressemble bcp même si celui de l'altair est bien plus gros. c'est assez impressionnant d'ailleurs la taille de ce PO/lunette. on commence à rentrer dans le sérieux niveau poids et encombrement avec ce diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 2 minutes, Moonwatch a dit :

ympa ta poignée

Et bien, je n'aurais pas confiance de prendre cette lunette avec la poignée. Les articulations des colliers me paraissent trop légères.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, rolf a dit :

Et bien, je n'aurais pas confiance de prendre cette lunette avec la poignée. Les articulations des colliers me paraissent trop légères.

Oui c est vrai que sa paraît bizard , c est surtout que sa tient par deux vis bien que les poignées de transport prennent en sandwich la platine qui aussi est tenue par deux vis aux  colliers ...moi c est surtout pour aider à la mise en place sur étagère et monture ,  en attendant de faire un autre système,..acheter une platine ,..... poignée Altaïr qui prend sur trois vis de chaques côtés ou autre puisque je rentre lunettes  ect...au chaud  après chaques mise en place .... ...mais oui j hésite aussi a porter ce genre de bestioles comme une valoche ...mais le système est pas complet ma couturière travaille à la tâche .un polyamide qui entoure la lulu scratché sur la poignée qui..en cas de rupture de vis retiend la lulu ...puisque prise en main .bref .....on bricole .....et franchement une bestiole de 12 ou 13 kg ....ce doit être un peut galère à manipuler en mode jardin,. Maison ..jardin ..maison.......:S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je considère déjà les colliers comme limite, leurs articulations en particulier. Ce n'est pas du Takahashi avec une mécanique généreuse... .

Edited by rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourtant les colliers sont de très bonnes factures. Enfin ceux que j’avais sur ma Ts 102 étaient vraiment solides et fermes. 
ce n’est pas du sw. la en effet On est limite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Moonwatch a dit :

sont de très bonnes factures.

Mieux que les chinoiseries en tôle plié ou alu coulé premier prix certes, mais limite pour une 125 à mon humble avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pur ceux que sa interresse

j ai traité mes 8 clichers de M33 avec la lulu et du coup comparaison possible faite  avec le tube en octobre

 

donc M33 avec lulu 8 fois 120secondes    FujiXT4  avec correcteur de  champs en decembre (la deuxieme)

pas de dofs

         M33 avec tube 25 fois  60 secondes   Fuji xt4  avec correcteur de champsen octobre  ( la première)

pas de dofs

traités siril et darktable

je ne me souviens pas des conditions ,mais sa donne une idée

ce sont des captures d ecran  et c est pas le perou mais persso j ai l impression que la lulu me donne un peut plus , a voir maintenant avec plus de poses empilées

 

33TUBE.JPG.ebe37935d26164c9086624ae4c7483b0.JPG

 

 

33LULU.JPG.1aae4d9fd329dd352492cc665dd03abd.JPG

 

 

bon ben voila , oupssss , inversée miroir il me semble , ba tant pis regardez dans une glace ....:)

un petit post encore comparaison observation suivant mon humble incompétence en terme de jugement , mais on fait ce que  l'on peut  et après......a vous de jugez de voir de croire pas croire , imaginer ect........

 

bonne soirée.   :)

 

 

Edited by Achaim
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour les photos, elles sont top pour si peu de poses. Après faut voir les réglages en post que tu as fait sont-il similaires? Mais clairement il y a plus de lumière avec la lulu, plus d'étoiles et de détails...etc

Les conditions font bcp mais en 2 mois je ne pense pas que ça change drastiquement.

 

Prometteur en tout cas

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est pas  l’inverse? Y a des aigrettes sur la première... pardon tu précise après ;)

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

observation de la lune ....les cratères jouent de la samba ....mais lumineux , et net , je met la Barlow 2" fois 2.5 , c est moins net et sa dance trop , mais correcte , pas de chroma visible en mode observation

photo en one chot avec le fuji xt4  ci dessous avec la barlows sur le renvoi coudé , mise au point au tiers du PO

photo cliquable .....prise de videos avec le fuji  sa tremble , sa tremble (pas traité encore)

par contre là en mode photo  on peut déceler un léger chromatisme sur le limbe ...en poussant les curseurs  ( les 2 captures d ecrans ensuite ) on le voit mieux , mais bon pour une lulu qui se veut excellente dans rien mais bonne dans tout ,,je trouve correcte , a voir en CP

 

film de 2 secondes , pour la dance des canards

 

Mon film.mp4

 

photo  one chot , au 1/1000 em  brute sortie d apn  non traitée avec apn sur la Barlow 2.5 et Barlow sur le renvoi coudé , map au tièrs  pas évident quand sa bouge autant... (cliquable)

 

DSCF0515.thumb.JPG.fc0cb6cdcf6df5efed6749633aa8ac28.JPG

 

un coup d astrosurface 

 

astrosurface.thumb.jpg.05b43f8ad2d979e30151adf087d728a6.jpg

 

et curseurs poussés pour voir  le chromatisme  en photo sur le limbe

toujours rouge en haut et bleu en bas et rien en latérale .....si @lyl passe par là , peut etre  une explication de cette symétrie ..?

 

ii.JPG.41bd500c92f759f9b892a962ca345766.JPGr.JPG.90af9496806927cc43deea31595c4636.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa. Est-ce vraiment du chromatisme quand on doit pousser artificiellement les curseurs au max pour tenter de voir qq chose d’assez fins 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir @Achaim

Ton shot est pas mal du tout.

Elle était à quelle hauteur ta Lune ?

Ce n’est pas l’effet de la réfraction tes liserés colorés ?

Et surtout, tu devrais banir le RC pour imager :  de part les flexions, il doit induire une inhomogénéité de map. C’est peut-etre ça tes liserés colorés.

 

Aussi, as tu essayé de visualiser une étoile  brillante en intra/extra focale pour voir si les couleurs bavent.

Ici par exemple, une lunette avec un fort chromatisme.

IMG_20210110_000455.jpg

Une apo présente des images intra/extra quasi identiques, et exemptes de cercles colorés.

Stéphane

Edited by st2phane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour moi aussi c’est de la diffusion athmospherique sinon la couleur du liseré serait homogène sur tout le tour de la lune

Edited by Adamckiewicz
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/12/2020 à 11:13, Achaim a dit :

toujours rouge en haut et bleu en bas et rien en latérale .....si @lyl passe par là , peut etre  une explication de cette symétrie ..?

 

ii.JPG.41bd500c92f759f9b892a962ca345766.JPG

 

C'est exactement l'effet de la dispersion atmosphérique. voir la page de référence faite par JPProst à ce sujet.

 

http://www.astrosurf.com/prostjp/Dispersion.html

 

ça se remarque encore plus sur les lunettes qui on un très bon contraste. et ça semble bien être le cas ici, c'est plutôt bon signe.

 

ça se corrige avec un ADC qui disperse aussi. l'ADC est constitué de deux prismes rotatifs qui permettent de disperser plus ou moins le spectre.  En orientant l'ADC verticalement et en réglant bien la dispersion, on arrive à créer une une dispersion exactement inverse de celle de l'atmosphère. On arrive à compenser pas mal cet effet en pratique.

Sur la lune c'est encore acceptable, mais sur les planètes basses tu verra que l'ADC est indispensable en ce moment. Saturne à la lunette, c'est le jour et la nuit avec ou sans ADC, même en visuel et même avec "seulement" 125mm de diamètre.

 

En photo tu peux aussi mettre un filtre passe bande pour ne garder qu'une petite partie du spectre visible. L'idéal sur une lunette est un vert, en effet les lunettes sont souvent optimisés à 550nm dans le vert, au milieu du spectre visible. 

 

Et c'est pour ça que Baader a choisi 540nm pour le filtre continuum qui est très proche de l'optimum de la lunette et 540nm est aussi loin de toute raie d'émission/absorption du soleil, bref on voit vraiment le continuum avec et de façon.optimale sur une lunette (ou un SCT). Avec 125mm tu peux voire la granulation solaire avec un bon herschell, un.bon oculaire et les filtres gris neutres pour atténuer suffisamment puis le continuum en sortie. un truc de plus à faire sur une 125.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon et bien voilà @olivdeso a répondu sur ce phénomène......me reste plus qu a acheter un adc ....

Il y a 9 heures, st2phane a dit :

Aussi, as tu essayé de visualiser une étoile  brillante en intra/extra focale pour voir si les couleurs bavent.

Non ...depuis  fin décembre ,le temps est pourri chez moi et la lulu reste bien au chaud ..,mais si ça t interressé je le ferai en mode rapide ,enfin si j' ai une trouée de nuages .....

Il y a 5 heures, olivdeso a dit :

Avec 125mm tu peux voire la granulation solaire avec un bon herschell, un.bon oculaire et les filtres gris neutres pour atténuer suffisamment puis le continuum en sortie. un truc de plus à faire sur une 125.

Je viens de recevoir ....le prisme Altaïr 

A voir effectivement ce que ça donne  qd le soleil sera de la partie ....

 

Et oui encore un truc de plus a faire ..En gros .....faut que j arête de bosser ce serai beaucoups plus simple....

 

Ét au passage ...joyeuse pâque à tous ......🙃😃.....pour cette nouvelle année de M.....2021 qui commence.....😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reçu la mienne , commandée chez ALTAIR, donc quelques jours après Achaim , numéro 00039 , strehl 0.970, PV 0.117, RMS 0.023, etc...

MAG NI FI QUE , le PO en 3.7"  est "tiltable" avec 3  btr à 120°, meilleur feeling que le feather touch de mon T320 maison.(effet de "suction" )
les molettes sont surdimensionnées, très agréables ( il y a même un capot de protection côté démultiplication), belle anodisation profonde noire irisée, finition au top. 
j''ai noté un très légé jeux ( volontaire ?) du pare buée sur la fin de course , en arrivant en butée tiré à fond ( mais 3 btr à 120 ° permettent de régler la pression du coulissement) on verra après une période de rodage du 'velour" ?.

installé sur une monture VIXEN GP ,  elle n'a pas bronchée. les 2 contre poids sont au maxi en opposition  quand le PENTAX 40  est dans le PO.
aucune vibration, mais il faut vraiment soigner  l'équilibrage avec cette monture. elle fera le job sans problème en visuel. ( on verra pour les poses courte avec la QHY5 462 C).

dès que le ciel le permet ( ici dans Var ) je ferai un CROA avec la gamme d'oculaires nikon SW et le pentax 40 ( j'ai acheté cette lunette pour lui ! 3° de champs et  une pupille de 5 mm !, on va faire dans la dentelles cet été. ..( si des astram sont dans le var, je leur donne déjà Rdv !)
je précise que je publie le rapport de test sans crainte qu'il soit "détourné", ou "ré-utilisé", bien au contraire, outre l'aspect pédagogique ,
une fois rendu "public" ce bulletin de test devient la plaque d'immatriculation de la lunette et une " copie falsifiée" éventuelle prend le risque d'être très rapidement détecté. merci à ASTROSURF  de jouer les coffres forts.

 

test_ALTAIR_125_EDF_Wave_n°39.jpg

DSCF4406.JPG

DSCF4410.JPG

DSCF4401.JPG

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, EricS83 a dit :

j''ai noté un très légé jeux ( volontaire ?) du pare buée sur la fin de course , en arrivant en butée tiré

Je confirme ....Idem je ai trouvé ça étonnant 

 

il y a une heure, EricS83 a dit :

que je publie le rapport de test

Pour ceux que ça intéresse le rapport de test de la version 0036 que je remet pour pouvoir avoir les deux sur la même page 

IMG_20210122_210551.jpg.2de4cada8726176b6dbc7cda0146bb4d.jpg

Edited by Achaim
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

photo intra focale sur sirius ( sous exposée volontairement pour le contraste , cropée et traité pour faire ressortir les anneaux)

FUJI XT1 1 sec. 800 iso ( il me manquait du backfocus pour l'extra focale à la même échelle.

Précision pour les derniers modèles de 125 EDF ALTAIR. le PO n'est plus de style "click-lock" , mais  à serrage annulaire en  3 molettes à 120°,
 (à mon avis plus efficace pour le serrage , même si moins pratique) , aussi équipé de 3 vis BTR  à 120° pour régler le tilt de l'axe optique.

125edf altair intrafocale sirius crop 2.jpg

DSCF4404 (2).JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton retour Éric et tes photos. Sacrée belle bête!!

 

Je ne sais pas trop lire un rapport sauf le strehl de 0.97 qui me semble très bon. 
 

c’est vrai que c’est dommage l´abandon du click lock. C’est qd même bien pratique et surtout plus « joli » je trouve et peut être moins risqué de voir les molettes s’abîmer ou autres. A savoir s’il S’agit-il juste d’un batch concerné ou est-ce la nouvelle norme chez Altair. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés sympa ce post ! Mais la meilleure lunette dans ce diamètre est la TSA120 :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

Mais la meilleure lunette dans ce diamètre est la TSA120

ou l' AP 130 EDF ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@MoonwatchLe rapport du test optique doit être compléter avec avec une "tâche" d'Airy sur une étoile pour être "éclairant" quand on débute en lecture d'interférometrie ( comme moi),  et il faut comparer les 2 ,pour bien comprendre la "géographie" de la surface de la lentille ( ou du miroir pour un newt.) et comprendre ses défauts ( au seul but pédagogique, car je ne repolirait pas mes verres bien sûr !).

dans le cas de mon rapport  le graphique ( n°serie 00039) montre 2 bords surcorrigés ( couleur bleue = creux, en négatif par rapport à un plan idéal à 0 ) dont l'un ( celui à 2h ) est le plus large. Si on compare avec ma tâche d'Airy, on remarque que mon 2ème anneaux concentrique se confond avec celui du 3ème ordre. l'énergie n'est donc pas distribuée "uniformément" sur cette partie. 

Bien sur , il fnous somme à une échelle nanométrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sûr ....il faut relativiser. En visuel cela n'a aucune incidence et en photo... peut-être qu'après quelques heures de poses il manquera quelques photons à l'appel  !

le strehl est donc une moyenne de tous les défauts "géographiques" de la surface optiques qui ne ramèneront pas les photons à leur "observateur".

Sur ma tâche d'airy, la mise au point est faite très très proche du front d'ondes, et on commence à apercevoir les franges d'interférences- interférométrie ( 4 franges apparaissent). je précise que pour obtenir ce genre de tâche il faut prendre un cliché tous les 10ème de tour au focuser, et croiser les doigts pour espérer qu'un cliché sera prêt de la MAP "nulle": = " black out" = 1 frange de longueur d'onde, donc pas de différenciation possible).

si on compare encore une fois la photo avec celle du test fourni  , on remarque le "swing" des franges aux mêmes endroits. ( les  2 franges du centre)

Moralité  1 )  : plus on lit des rapports d'interférométrie, moins on en a besoin, Si,  on arrive soi-même à faire un beau disque d'Airy, ce qui est loin d'être évident, mais à la porté du très grand nombre avec un peu de pratique.

Moralté 2 ) : le rapport de test fourni par ALTAIR est valide et tient la route, c'est une bonne nouvelle, au crédit de cette "marque/distributeur"

Moralité 3) : on espère que les rapport d'interférométrie vont se généraliser pour "éduquer" les Astrams, et je constate que ce ne sont pas les marques de réfracteurs haut de gamme qui propose cette "vulgarisation" scientifique, car la compétition en marche ne leur est pas favorable.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Altaïr 125 EDF : Il n'en reste plus qu'une seule en Angleterre. Pierro Astro peut commander.

Il n'est pas certain que cette très belle lunette soit reconduite tant que la crise Covid fera frein à certaines productions.

 

Faute de trouver une TSA 120 d'occasion à un prix correct, j'étais pas loin de franchir le pas de l'Altaïr. Mais, arfff, j'en ai enfin une de TSA :)

Yop

 

Il y a 14 heures, EricS83 a dit :

Si on compare avec ma tâche d'Airy, on remarque que mon 2ème anneaux concentrique se confond avec celui du 3ème ordre

Je ne comprends pas tout à fait ton explication, puis il me semble que ton image est bien trop loin du plan focal ; ta tache est bien trop étalée pour voir quelque chose, mais bon ... je manque peut-être de compétences :|

 

Stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By FroggySeven
      Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau.
      Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ?
      C'est moi qui comprend mal le schéma ?
       
      Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos;
      avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ?
       
      D'avance merci pour votre aide
       
       

    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??
       
      D'avance merci
      Arnaud
    • By CPI-Z
      Convertir une image front-d'onde en PSF est peut-être un sujet qui peut intéresser certains.
      WinRoddier, DFTFringe, Aberrator ... donne directement la PSF en fonction d'un front-d'onde donné. Mais comment cette PSF est construite ?
       
      Vous avez certainement déjà vu ce post où l'on voit l'influence de l'obstruction sur la tache de diffraction (PSF)
      http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/spider-diffraction.htm
       
      En fin de page de ce lien vous trouverez la phrase :
      "The previous images were calculated with Iris software using the formula" : PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2
      Autrement dit, le module au carré de la transformée de Fourier de l'image de la pupille donne la PSF, c'est utiliser pour retrouver l'impact des obstructions des miroirs secondaires, araignée ...
       
      Alors j'ai fais le test avec IRIS (<fftd) et effectivement cela fonctionne

       
      J'ai voulu utiliser la même méthode pour un front déformé et comme WinRoddier permet de faire des simulations je suis parti d'une coma pure car la PSF est bien déformée (voir la capture d'écran WinRoddier plus loin).
      En utilisant la transformation de Fourier d'IRIS en appliquant directement la commande  <fftd sur l'image front-d'onde ci-dessous, voici ce que j'obtiens

      On est très loin du résultat escompté produit par WinRoddier et l'image ne ressemble pas à celle d'une coma.
      Je peux donc dire que dans ces conditions avec IRIS la formule PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2   ne fonctionne pas pour un front-d'onde déformé , sait à dire lorsque tous les points de la surface d'onde ne sont pas en phase, comme au travers d'une optique imparfaite ou via les turbulences atmosphériques ...
      La notion de phase ou de différence de marche optique manque dans cette application FFT directe de l'image.
       
      Dans la littérature j'ai trouvé des formules comme celles-ci

       
      ainsi que des tableaux comme cela qui résume les transformation

       
      Ayant fait plusieurs essais sans résultat et ne sortant pas de sup-optique pour interpréter ces formules j'étais bloqué.
      J'ai alors contacté plusieurs personnes dont l'observatoire de Nice et celui de Paris.
      Nice m'a renvoyé vers 2 astro-amateurs réputés, mais au final le résultat n'était pas au RDV.
      L'observatoire de Paris m'a répondu en la personne de Monsieur Anthony Boccaletti qui avec patience et courtoisie m'a bien aidé. Je ne peux donc que le remercié une nouvelle fois ici.
       
      En fait quand on sait c'est relativement simple.
      Voici l'exemple, j'ai choisie un front déformé de coma pure car la PSF résultat est bien dissymétrique comme dans le cas général des tavelures mais en plus simple.
      WinRoddier permet de faire des simulations

      L'image du front d'une coma pure sera toujours la même, ce qui change sera l'amplitude de la déformée, son PTV, ici il est de 848 nm pour la longueur d'onde de 490nm et le terme Z8(3,-1) est de 150nm
      848 / 490 = 1.73 donc le PTV exprimé en rapport d'onde est de 1.73
      La différence de marche optique (ddm) entre le point le plus en avance et le point le plus en retard est de 1.73 onde
      Voici l'image front-d'onde :  
      Avec IRIS on peut soustraire la constante correspondant au fond de l'image, le fond devient 0 (zéro), ainsi les pixels positifs on une ddm en avance de marche et les pixels négatifs sont en retard de marche.
      donc le ddm d'un pixel de l'image par la règle de trois est :  
      ddm = valeur pixel * 1.73 / 251
      La phase s'écrit    phi = valeur pixel * 2 * pi * 1.73 / 251
      L'image phi est alors proportionnelle à l'image ddm et celle de départ.
       
      L'image pupille est simplement remplie de 1 dans la pupille et de 0 hors de la pupille :  
       
      Iris permet de transformer une image en tableau avec la commande < export_asc [nom] qui produit le fichier nom.asc
      Il s'ouvre avec l'éditeur de texte et se rentre facilement dans un outil type tableur excel
      Il y a 3 colonnes, les 2 coordonnées des pixels et sa valeur,  (x , y, valeur), on peut ainsi faire les calculs nécessaires et recréer l'image résultat. La commande < import_asc [nom] dans IRIS
      Ainsi l'image phi est la même que l'image d'entrée (proportionnelle), sauf qu'au lieu d'avoir un PTV en pixel de 251, le nouveau PTV en pixel va de -5.43 à +5.43 pour cet exemple
       
      La formule de la littérature peut s'écrire    PSF = | FFT ( A*exp( i phi)) |²   ou A est la fonction pupille. Le | |² correspond au module de la FFT au carré ce qui confirme la formule de départ lorsque le front est plan (phi = 0), sans ddm
      Mais qu'en est-il du exp( i phi)
      i c'est le nombre complexe imaginaire tel que i² = -1
      et exp( i phi) = cos(phi) + i*sin(phi)
      Dans le tableur il suffit de calculer en fonction de la valeur de la colonne phi, une colonne cos(phi) et une autre sin(phi). toutes les valeurs seront alors comprises entre -1 et 1
      Et comme les valeurs pixels ne peuvent être que des nombre entier il faut les multiplier par une constante par exemple 30000 pour remplir la plage d'IRIS 16 bits (32767 max)
      On peut ainsi créer les images cos(phi) et sin(phi)
      cos(phi)              et sin(phi)
      cos(phi)_30000.fit   et   sin(phi)_30000.fit
       
      Détail qui a son importante :
      sin(0) = 0 donc le fond reste à zéro
      cos(0) = 1 donc tous les points du fond qui étaient à zéro passent à 1. Et  multiplier par 30000 ils passent à 30000. Il faut alors multiplier cette image cos par l’image pupille (constituée de pixels 0 et 1), multiplier par 0 pour retrouver le fond à zéro, le reste est multiplier par 1 pour que l’image cos reste inchangées dans la zone pupille.
       
      Je fait simplement remarquer ici qu’une FFT est indépendante de l’intensité des pixels dans la mesure où les 2 images de même format sont proportionnelle en intensité.
      Mais que faire de ces 2 images ? On en cherche qu'une la PSF !
      De plus le module d'une FFT donne toujours une image symétrique alors qu'une PSF dans le cas général pour un front non plan est dissymétrique (exemple la PSF de la coma pure)
      Il reste que la solution de faire une FFT-1 la fonction inverse de la FFT qui à partir de 2 images l'une réel ou de fréquence, l'autre imaginaire ou de phase, donne une image résultat unique.
      Il est précisé également que le fond à zéro doit être agrandi au minimum à un format couvrant 2 fois le diamètre de la pupille (< padding dans IRIS)
      Et il faut que les images soit centrer pour une FFT-1   (fonction ffti dans IRIS)
       
      Au final voici ce que l'on obtient avec les 2 images au 2048 x 2048 :
       
      Capture d'écran dans ImageJ :

       
      On retrouve donc bien la PSF recherchée .
       
      En fait la formule de départ dans la littérature pour des novices comme moi aurait pu s'écrire
      L'image PSF est la transformée de Fourier inverse mise au carré, du couple d'images ( A*cos(phi) , sin(phi)) où phi est la phase en chaque point de l'image front-d'onde et A l'image pupille (0,1)         PSF = [ FFT-1[ A*cos(phi) , sin(phi)] ]²
       
      CPI-Z
       
       
  • Upcoming Events