Arnaud T60

Projet de nouvel instrument

Recommended Posts

Il y a 2 heures, lyl a dit :

Enfin le newton : problème classique de longueur de tube, problème de correcteur (pour 51mm de diagonale ouch).

 

Sauf si on fait le choix d'un autre capteur comme je le disais plus haut.

Aujourdhui on peut se poser concrètement la question du bien-fondé d'une très longue focale avec un KAF 16K qui approche les 15 ans d'existence, quand on a pour 4500 euros une ASI6200 qui couvre le 24x36 pour 62 millions de pixels et surtout des pixels de 3.76µ (ou 7.52µ en bin2 si besoin).

L'ASI6200 sort en 16 bits, a 1 électron de bruit au gain unitaire, et sort des brutes très propres en 1 seconde en full.

 

Est-ce qu'il faut absolument partir sur un énorme RC ou un CDK pour être crédible ?

Le 24x36 se corrige très bien avec un bon Wynne ASA par exemple.

Il suffit de réduire la focale pour l'adapter aux pixels de la 6200, en réduisant la focale on gagne du champ et ça reste performant, moins lourd, moins long, moins cher. Tout bénef.

 

Alors après on peut se poser la question de la tenue dans le temps d'une caméra chinoise low-cost surtout dans les conditions extrêmes du Pic. Suffit d'en acheter 2, ça sera encore moins cher qu'une 16k :D

 

Je sais pas quelle est l'enveloppe globale du projet, je pense au moins 100k euros non ? Plus ?

Si c'est pas assez cher, limite mettez 2 tubes :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 

il y a 8 minutes, Colmic a dit :

Sauf si on fait le choix d'un autre capteur comme je le disais plus haut.

 

Avec un capteur à la place du secondaire, adieu le visuel et le planétaire. A moins de monter une usine à gaz avec un secondaire amovible.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, zeubeu a dit :

Avec un capteur à la place du secondaire, adieu le visuel et le planétaire. A moins de monter une usine à gaz avec un secondaire amovible.

 

Et en quoi une énorme et lourde Moravian/FLI/STL/autre avec un KAF16k était mieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Colmic a dit :

Et en quoi une énorme et lourde Moravian/FLI/STL/autre avec un KAF16k était mieux ?

 

Où est-ce que j'ai parlé du choix de la cam ?

 

J'en ai eu un de 500 FD 3.3 avec cam au foyer sans secondaire, et je dis juste que ce n'est pas polyvalent. C'est aussi très volumineux comparé à une formule RC/DK/cassegrain qui eux permettent le visuel.

Edited by zeubeu
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, zeubeu a dit :

Où est-ce que j'ai parlé du choix de la cam ?

 

Ben et moi où ai-je parlé de mettre la cam à la place du secondaire ?

Dans mon exemple je parlais d'un bête Newton.

Et pourquoi pas un Newton-Cassegrain genre les derniers Skyvision qui arrivent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Colmic a dit :

Ben et moi où ai-je parlé de mettre la cam à la place du secondaire ?

 

Lorsque tu as parlé du 500 de Bernasconi :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, zeubeu a dit :

Lorsque tu as parlé du 500 de Bernasconi :-)

 

Ah ben désolé, je pensais que leur T500 à F/3.5 était un Newton + secondaire classique.

D'où l'incompréhension.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Colmic a dit :

D'où l'incompréhension.

 

Oui pas grave.

Après faut voir les besoins de polyvalence du tube  (visuel, planétaire, photo) ou pas...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'il n'y a pas de cahier des charges clair, incluant notamment les champs d'application du télescope (je doute que des étudiants ne fassent que de la photo ou du visuel avec ce type d'engin), ce sera difficile de conseiller un tube optique particulier. Je pense qu'il y aura de la photométrie et de la spectrométrie aussi.

C'est pour remplacer le vénérable T60 ou installer un instrument sur la future extension du bâtiment Dauzère ?

 

Vincent

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

pour le cahier des charges , c’est un télescope pour faire de la photométrie essentiellement . Pas de visuel de prévu. Après , comme l'AT60 reste partenaire du projet , on a un spectro ALpy et les caméras qui vont avec. En parallèle , on mettra aussi notre MAK 180 pour le guidage et faire du planétaire . Le télescope va remplacer l'ancien T60 . En attendant le nouveau occupera la coupole actuelle avant de rejoindre une coupole sur la nouveau bâtiment Dauzère (ça ce n'est pas encore financé pour la nouvelle coupole - échéance 5 ans au moins )

 

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arnaud, on va faire un peu rêver en attendant, les images ça donne parfois des idées ou permettent de comprendre comment le T60 est/était hébergé.

Le site et la coupole : faut caser dedans.

1-105-5.jpg

http://www.astrosurf.com/t60/

https://pg-astro.fr/astronomie/pic-du-midi/le-telescope-t60.html

https://media.afastronomie.fr/RCE/PresentationsRCE2018/AT60-RCE2018.pdf

----------------

Un peu acrobatique pour du visuel, le tube ne tourne pas sur l'axe de révolution de l'optique. Et 3m50, c'est 2x 1m75, voilà qui répond à quelques contraintes.

Tant qu'à faire : ne pas oublier le correcteur de dispersion atmosphérique car on peut viser assez bas.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Vincent Bouttard a dit :

Tant qu'il n'y a pas de cahier des charges clair, incluant notamment les champs d'application du télescope (je doute que des étudiants ne fassent que de la photo ou du visuel avec ce type d'engin), ce sera difficile de conseiller un tube optique particulier.

Oui c’est la question que j’ai posé dès le début de ce post...

 

il y a une heure, Arnaud T60 a dit :

on a un spectro ALpy et les caméras qui vont avec.

Bon ben vous faut un f/d autour de 5 si vous voulez optimiser l’utilisation de l’alpy. Donc newton ou newton-cassegrain. Obstruction autour de 25%, champ limité par la diffraction adapté pour du lunaire ou planétaire avec un surechantillonnage x3 ou 3.5, un Wynne ou Riccardi pour le CP,... ça fera un instrument totalement polyvalent, nickel pour un usage tel que tu le décris. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, AlSvartr a dit :

Bon ben vous faut un f/d autour de 5 si vous voulez optimiser l’utilisation de l’alpy

Un newton-cassegrain en effet, avec une magnification à x3.5 (f/5/~18) ça donne un très beau champ plat et peut-être que le tube rentre. Ça mérite de regarder la formule.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/11/2020 à 20:15, Arnaud T60 a dit :

CDK 20" avec un réducteur 0.66x , qui ramena le télescope à F/D 4.5 .

Ah tiens tant que j’y suis par rapport à la spectro basse résolution, les réducteurs et autres correcteurs apportent leur lot d’embêtement en terme de chromatisme, ce qui est critique pour par exemple l’estimation de la température des étoiles (forme du spectre). Donc un CDK avec reduc, hormis le coût et une obstruction de 39% n’est pas si polyvalent qu’il n’en a l’air sur le papier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Simon, elle était pleine de pragmatisme ta question du début du poste...

Ah tu trouves? 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un NC oui, Michel et Simon ont tapé juste.

Avec les paramètres suivants

Primaire R1=5120mm (f/D : 5)

Partie Cassegrain :

R2=1736mm conique = -3.24

Back-focus 250mm par rapport à la surface du primaire.

séparation entre les deux miroirs = 1940mm

On y colle directement la caméra pour imager à f/D=17.5

Approximation sans aplatisseur de -18mm à +18mm. Je vais pas offusquer à calculer la diagonale, ça reste diffraction limited largement.

image.png.d01ed2fac1434399db457716e5e5d8a9.png

Il faudrait se faire un primaire sphérique à 1m27 de focale (f/2.5) pour la sphère de Hindle, le secondaire fait au moins 144mm pour la partie Cassegrain, soit 28-29%, c'est tout à fait intéressant en photographie lunaire/planétaire. 30% probablement avec le bafflage ad hoc.

Pas besoin de correcteur de coma ni d'aplatisseur.

 

Pour la sortie newton, à f/5, c'est assez simple pour un correcteur de coma et les tolérances devraient être faciles à tenir.

Le plus difficile est sans doute pour la mécanique car l'équilibre ne va pas être simple avec un primaire déporté comme ça.

Mais pour l'échange des secondaires suivant les modes d'utilisation, ça me semble à dimension humaine et poids probablement raisonnable.

---------------

Ça rentabilise la coupole pour du 100% photo, l'espace arrière précédant pour l'observation Cassegrain visuelle est supprimé.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, AlSvartr a dit :

Ah tu trouves?

Nan, rien!

Pas mieux que les conseils d'un habitant Helvète pour rappeler aux bons Gaulois qu'on est champion du monde du crâmâge de fric, surtout avec celui qu'on a pas......O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Lonelystar78
      Bonsoir à toutes et tous,
      Possesseur d'une lunette Explore Scientific 480/80, je l'utilisai jusqu'à présent avec un appareil Canon100D pour lequel il existe une bague d'adaptation équipé d'une lentille correctrice.
      Maintenant je souhaiterai l'utiliser également avec une caméra ASI2600MC. Le backfocus annoncé est de 165 mm (cf https://laclefdesetoiles.com/lunettes-tubes-seuls/5528-lunette-explore-scientific-80ed-fcd-1-alu-avec-focuser-2-rp-.html)
       
      Question n°1 :
      Comment cette longueur est-elle comptée. Comme sur la photo jointe (P1)?

                                         P1
       
      Question n°2 !
      Puis-je utiliser le flattener Canon (Cf P2) en adaptant la distance derrière l'optique après avoir démonté la bague d'adaptation Canon pour ne conserver que la partie entourée de rouge?
       

       
       
      Merci d'avance pour votre aide (vous avez compris que l'optique n'est pas mon fort)
       
      Bon ciel
      Patrick
    • By Fabb
      Bonjour à tous,
       
      Je suis à la recherche d'un instrument qui permettrait à la fois de réaliser des observations terrestres et du CP. Je suis conscient que l'idéal serait d'avoir deux tubes, mais alors les choses seraient trop simples
       
      Après avoir beaucoup cherché, j'ai l'impression qu'un Maksutov 127 serait un compromis intéressant. Il est certes passable en CP mais comme je suis en ville, il ne sert à rien non plus d'avoir un Dobson 300. Et puis, sa portabilité est très bonne, donc pas d'hésitation à le mettre dans le coffre de la voiture même si l'on n'est pas certain de pouvoir faire une longue observation dans un superbe ciel.
      Mais peut-être que je fais fausse route et qu'il existe des instruments plus pertinents. Je suis donc preneur de tous conseils.
    • By xs_man
      Salut les bricoleurs(euses),
       
      Je suis à la recherche de la référence de la graisse noire, épaisse, pâteuse et très
      collante utilisée dans les montures chinoises (du moins les anciennes, ça a peut-être
      évolué depuis). Ou alors un équivalent.
       
      Cette graisse a un intérêt majeur : elle est excellente pour compenser les jeux mécanique
      importants et elle ne fond pas à la chaleur.
       
      J'ai trouvé un revendeur de graisse (entre autres) par exemple :
      https://samaro.fr/img/doc/samaro_guide_de_selection_lubrification_et_maintenance_industrielle.pdf
      Mais alors quel référence serait adaptée ?
       
      Inutile de me proposer d'autres types de graisse, seule celle-ci m'intéresse, merci d'avance !

      Albéric
    • By JeromeMiroux
      Salut à tous,
      J'hésite entre une Photoline 107/700 et une Askar FRA 600...
      Pour le moment j'image avec une ASI 183MM et c'est la FRA 600 avec son réducteur de focale qui me donnerai l'échantillonnage le plus proche de la résolution théorique d'un instrument de 107. Ma question : est-ce qu'il faut mieux suréchantillonner un peu avec un triplet et son réducteur (si le prend la photoline) ou échantillonner moins mais avec un triplet + son correcteur suivi d'un réducteur (cas de la FRA600) ?
    • By F83eric
      Bonjour à tous,
       
      Voici mon expérience avec la Mesu 200 MKII et mes relations avec le fabricant.
      Je sais que mon post est un peu long donc si vous n'avez pas le temps, voici ma conclusion : FUYEZ CETTE MONTURE et le fabriquant
       
      Pour les plus courageux, voici un peu de lecture.
       
      J'ai un setup d'environ 15 kg, un newton 200/800 carbone + QHY163mm avec une petite lunette de 80/400 + 120 mm pour guider.
      Ce setup fonctionne très bien sur une AZEQ6 depuis 5 ans.
       
      Désirant acquérir un setup un peu plus conséquent, j'ai voulu changer de monture.
      Mon choix c'est porté sur la Mesu 200 MKII.
      Attention c'est bien la 200 MKII et le la première version.
      J'avais lu beaucoup de post sympa sur la première version
      Cette version n'a plus d'encodeur, juste les moteurs pas à pas, possède un système permettant de débrayer les moteurs pour faciliter l'équilibrage et un trou au centre pour le passage de câble.
      Cette monture est contrôlée par un contrôleur Sitech bde sidereal technology https://www.siderealtechnology.com/, et ici un forum actif https://groups.io/g/Sitechservo/topics
       
      Je passe commande en juillet 2020 la reçois en septembre 2020.
      J'apprivoise le contrôleur.
      Très rapidement je me rends compte que j'ai un problème de suivi quand la barre de contre poids commence à être à 20° de l'horizontale.
      Je mets ça sur le compte de l'équilibrage bien que tout me semblait ok.
      J'achète un dynamomètre qui me permet de mesurer la force de traction histoire d'être sur à 100% que mon équilibrage est ok.
       
      Je suis en relation avec Lucas Mesu qui est le fabriquant.
      Il répond très vite et me demande de faire des tests.
      Je ne vais pas tous vous les expliquer mais j'ai bien du faire une vingtaine de scéances de tests.
       
      Ma relation avec le fabriquant commence à être tendue car, il refuse de croire ce que montre les datas et les vidéos.
      De plus à toutes les questions très précise, soit il ne répond carrément pas, soit à côté.
       
      La difficulté c'était que le problème était d'abord aléatoire puis de plus en plus fréquent.
      J'arrive enfin à réussir à le reproduire systématiquement.
      Je mets la barre de contrpoids en bas, via la raquette ou le contrôleur je la fait monter pour arriver presque à l'horizontale. La monture est en suivi sidérale et petit à petit l'étoile dérive sur l'axe RA
      J'ai des vidéos de tout ça, notamment une ou la monture est stoppée, on voit le défilement des étoiles. J'active le suivi, la trainé diminue mais est toujours présente.
      Bref la monture glisse.
       
      Malgré cela Mesu refuse de croire qu'il y a un problème sur la monture.
      Je lui propose de renvoyer la monture mais il refuse.
      Je fais des sessions Skype avec lui, effectue des réglages sous son contrôle, c'est un peu mieux mais pas exploitable.
       
      Au final, je n'ai plus que 4 kilos sur ma monture, une petite lunette avec la 120mm et le problème continue.
      Je me suis également rendu compte que en grande vitesse l'axe RA ne faisait pas le même bruit que l'axe DEC en grande vitesse, comme si il roulait sur des particules métalliques.
      Pas de réponse de Lucas Mesu à se sujet.
       
      Je m'agace, voir explose quand il me demande encore des tests et lui répond que ce n'est pas à moi de les faire.
      Il me propose enfin de récupérer la monture.
       
      Je lui envoie fin novembre à mes frais.
       
      3 semaines après qu'il l'ait reçu, toujours pas de nouvel.
      Je l'interroge et il me dit que ma monture fonctionne bien et qu'il n'a rien trouvé.
      Je n'y crois absolument pas, c'était impossible, mais je me dis qu'il ne veux pas payer les frais de port de retour.
      Je lui dis que comme elle est en parfait état, il pourrait me rembourser : Il refuse.
       
      Quand je demande des explications, il me dit que c'est PHD2 qui délire alors qu'il a des vidéo ou PHD2 n'est pas utilisé.
      La mauvaise fois est de rigueur.
       
      Je lui demande de me la renvoyer et il m'envoie une facture de 375 €HT de tests + 140 €HT de frais de port.
      Je m'étrangle en voyant cela.
      Donc non seulement il ne veux pas le faire passer sur la garantie mais en plus je dois payer pour des tests pour lesquels je n'étais pas informé et pour lesquels je n'ai aucun rapport.
      Je contacte des avocats et ils me disent tous de payer, récupérer ma monture et de voir ensuite.
       
      Il s'avère que j'ai acheté cette monture via mon entreprise, je n'ai donc pas la protection automatique européenne que pourrait avoir un particulier.
       
      Je paie (j'ai bien l'impression de mettre fait avoir, non ... ce n'est pas une impression) , 3 semaines plus tard (pourquoi tout ce temps) il me renvoie la monture en me disant que comme il n'a rien touché le problème va réapparaitre.
       
      Je la reçois fin février.
       
      Il a quand même changé des paramètres dans le contrôleur Sitech puis me dit l'avoir recalibré.
      Étonnant pour une monture que était impeccable.
       
      Il s'avère que depuis elle ne fait plus de tout bruit de 'roulement sur particule' et dans la partie du ciel imagé le phénomène ne s'est pas reproduit.
       
      Ça n'aurait pu être que mon histoire mais je ne suis pas le seul
      Nous sommes au minimum 4 personnes à avoir la même version de monture et des problèmes équivalents notamment Torben :https://groups.io/g/Sitechservo/message/32601
      Torben a lancé une procédure judiciaire car après être revenu de chez Mesu elle a recommencé à délirer.
       
      Est-ce un défaut de conception de cette nouvelle version, très certainement.
       
      Beaucoup de personnes rencontrent des problèmes mais si tu te fâches, si tu l'écris, que va-t-il se passer ?
      Il n'y a qu'un interlocuteur (qui est dieu tout puissant), tu restes avec ton investissement de 6500 € sur les bras qui ne fonctionne pas.
      Torben me disait que Mesu avait fait pression sur une personne qui s'exprimait sur un forum.
       
      Personnellement, je regrette mon achat, si j'avais su, si j'avais lu sur les forums les problèmes rencontrés, j'aurais acheté une autre monture.
      Je suis piégé avec ma Mesu 200 MKII.
       
      Surtout ne faite pas mon erreur.
      mon avis : PASSEZ VOTRE CHEMIN, choisissez une autre monture.
       
      Ceci n'est que mon témoignage et mon expérience.
       
      Amicalement
      Eric
       
  • Upcoming Events