Jean-Claude Mario

Casque de Thor au 360

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ah quand même :) Quelle finesse et quelle définition, c'est magnifique :)

Quand je vois la différence avec la mienne à la NP101 xD

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le casque comme on le voit rarement. Des détails de fou et une profondeur qu'on voit rarement sur cet objet.
Vraiment fantastique cette image ! J'adore !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C est beau , :x

Pas sûre que tu sortes ça avec un 360 de supermarcher....xD

En fait on  se demande maintenant a quoi sert Hubble.....:)

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut Jean Claude Ton image a de belles couleurs , mais pour être franc , je reste sur ma fin .

Je m'explique je trouve la résolution moyenne pour le matériel employé , cela manque de finesse .

A quoi cela pourrait être du ?

Un échantillonnage limite pour un FWHM  a 2.4 " , un ciel moyen , un assemblage d'images sans contrôle ...?

Dommage , surtout ne le prends pas mal ;).

 

a++

alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est quand même à 2880mm de focale, c’est pas rien, étant données les conditions données plus haut l’image est très bonne de mon point de vue...

Effectivement l’esthétique de l’objet prend le dessus sur la definition.

C’est très beau...

 

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, JMBeraud a dit :

On est quand même à 2880mm de focale, c’est pas rien, étant données les conditions données plus haut l’image est très bonne de mon point de vue...

Non pas d'accord avec toi , quand j'ai débuté en astro , je réussissais des images potables avec une focale assez important et  un matériel modeste !

Les Merveilles de l'Univers - Nébuleuses (astrosurf.com)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben moi non plus pas d’accord, je la trouve beaucoup plus que « potable », il faut prendre en compte les conditions, et à 0,63 d’échantillonnage.

Et si Jean-Claude s’est fait plaisir c’est la seule chose qui compte!

Moi je fais des bouses esthétiquement parlant et je suis aux anges.😁 C’est très très loin d’être le cas ici! Elle est lissée et manque peut être de définition mais l’auteur le reconnaît lui même.

Mais ton avis est intéressant, chacun son avis, et son appréciation, j’ai tendance à voir l’ensemble pas juste la technique pure.

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Trés joli rendu avec beaucoup de finesse et de belles couleurs, j'aime beaucoup, bravo.

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une belle image qui se laisse LARGEMENT regarder. 

Il y a 3 heures, JMBeraud a dit :

On est quand même à 2880mm de focale, c’est pas rien,

C'est certain ! Aurais-je fais aussi bien ? Certainement pas !

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos visites de ce post :)

 

Il y a 7 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

Je m'explique je trouve la résolution moyenne pour le matériel employé , cela manque de finesse .

A quoi cela pourrait être du ?

Un échantillonnage limite pour un FWHM  a 2.4 " , un ciel moyen , un assemblage d'images sans contrôle ...?

Dommage , surtout ne le prends pas mal ;).

Non t'inquiètes, je suis de très bonne constitution....

Je vais te livrer mon point de vue:

En 1er lieu le matériel, pour ce qui est du diamètre, je suis ok sur le fait qu'un 360/500 doit permettre d'atteindre théoriquement une meilleure qualité qu'un 200 /300; pour ce qui est de la qualité optique d'un matériel par rapport à un autre, je suis plus mitigé, je m'explique le 360 Astrosib est un très bon télescope mais lorsque tu es dans l'axe il ne donnera pas des images franchement meilleures qu'un C11 ou C 14 bien réglé, car au final pour voir une différence il faut un ciel parfait chose qui n'existe chez nous; PAR CONTRE pour ce qui est de la planéité du champ, de la qualité mécanique de l'ensemble, là oui il y a un réel avantage.

Je veux dire par là que si tu as un C11 ou C14 ou une formule newton optiquement correcte du même diamètre bien réglée, penser que dans l'axe tu aura de meilleures images avec un tube optiquement meilleur sur un banc d'essai est illusoire.

 

Citation

A quoi cela pourrait être du ?

Déjà on est sur une cible qui se situe entre 25° et 33°, normalement on ne devrait pas shooter au dessous des 45° à cause justement de la turbulence, c'est à tenir compte dans le résultat final. Je suis à 8 KM de Nice et Saint Laurent du var que j'ai plein Sud, la cible est complètement dans le halo des villes, mais je ne pense pas que cela influe sur la stabilité, la transparence oui, mais le filtre 3 nm fait le job.

 

Citation

Un échantillonnage limite pour un FWHM  a 2.4 " , un ciel moyen , un assemblage d'images sans contrôle ...?

Mais même pour des cibles plus hautes, et ceci jusqu'au zénith j'ai toujours des valeurs de FWHM sur pré-images de 3/4 s qui sont au dessus de 2", disons que ma moyenne annuelle se situe entre 2.2" et 2.4", et que je ne suis jamais inférieur à 2" SAUF il y a quelques semaines où j'ai eu 1.9" pendant une seule nuit, j'ai alors imagé M76 et franchement j'ai vu tout de suite la différence, l'image finale était à des lieux de mon image précédente acquise avec le même matériel.

La différence entre un seeing à 2" et un seeing à 2.4" ne se fait malheureusement pas que pour la "théorie", ensuite il y a le guidage : un seeing à 2.4" tu as ton étoiles qui fait la java et le guidage qui fait ce qu'il peut pour compenser, si tu pose trop longtemps pour intégrer la turbulence sur plusieurs secondes, tu perd de l'échantillonnage temporel pour rattraper l'erreur périodique, donc je suis obligé de rester dans les 4/5 secondes de temps de pose. la nuit au seeing "magique" que j'ai eu il y a quelques semaines mon étoile guide ne bougeait quasiment pas du centre, tu est doublement gagnant : d'une part c'est plus stable "optiquement parlant" et en plus ton guidage est meilleurs donc plus stable "mécaniquement parlant", au final la différence entre pré-image et image avec  intégration du suivi est plus importante lorsque le seeing est mauvais que lorsque le seeing est correct.

Après ma situation topologique y fait peut-être aussi: devant moi il y a la descente vers la mer sans trop de relief et derrière moi il y a des barres rocheuses de 400 d'aplomb, j'ai toujours pensé que ce type de topologie pouvait provoquer des turbulences locales, surtout qu'en visuel par exemple je ne vois que très rarement la division de Cassini de chez moi alors qu'elle est évidente au bord de Mer où à Calern.

 

Citation

un assemblage d'images sans contrôle ...?

Je fait toujours un tri de mes brutes en ne prenant que les meilleures, mais je ne peux pas tout rejeter non plus, il faut bien que j'en garde quelques unes..... je refait les MAP toutes les 6 à 10 images en fonction des temps de pose.

 

Pour la petite histoire ce problème de stabilité du ciel du Sud (global et local) n'est pas nouveau, je le connaissais avant de prendre le 360 (j'avais des mesures avec un C8 et C1 que j'utilisais avant), l'idée était à l'époque de ne l'utiliser qu'en bin2, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait dans un 1er temps, ce n'est qu'en suite que je suis venu au bin1.

 

PS: super ton site j'y suis allé faire un tour.

 

Citation

Ben moi non plus pas d’accord, je la trouve beaucoup plus que « potable », il faut prendre en compte les conditions, et à 0,63 d’échantillonnage.

Et si Jean-Claude s’est fait plaisir c’est la seule chose qui compte!

Moi je fais des bouses esthétiquement parlant et je suis aux anges.😁 C’est très très loin d’être le cas ici! Elle est lissée et manque peut être de définition mais l’auteur le reconnaît lui même.

Mais ton avis est intéressant, chacun son avis, et son appréciation, j’ai tendance à voir l’ensemble pas juste la technique pure.

 

Merci JM, oui je me fais plaisir car j'aime autant la partie acquisition : faire marcher tout le zinzin en automatique que la partie traitement, après je fais aussi des exoplanètes en alternance, j'aime bien aussi.

 

Citation

il faut prendre en compte les conditions, et à 0,63 d’échantillonnage.

 Oui  aussi 100 kg sur la monture c'est pas pareil que lorsque j'avais mis le C8, mais je l'ai bien cherché on ne m'a pas forcé :D

 

Amitiés à vous deux.

 

Jc

 

Edited by Jean-Claude Mario
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Alexandre Cucculelli a dit :

Ca serait marrant de faire une image communément ;)

Oui si tu veux j'ai des acquis sur la tête du dada, je regarde si il en a assez, je t'envoie un Mp.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 FA BU  LEUX !!!  c'est du xxl   ,  et les couleurs  n'en parlons pas quel bleu !:x  bravo pour ton art de l'astrophoto  

 

 

                                                                                mica

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Objet : PK 196-10.1 ( NGC 2022 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 196-10.1
       
      Magnitude : 11.70
      Nom : PK 196-10.1
      Luminosité de surface : 9.20
      Dimension : 28.0 x 27.0 "
       
      Localisation : près de la tête d'Orion.
       

       
      - Monture : Takahashi EM10.
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500 + barlow Takahashi "x2". ( focale résultante ~ 2400 mm )
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 80% ; temps de pose unitaire : 0,5 s 
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 20 s.
       
       
      - Empilement avec Daks + Flats : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
      -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Date : 24/02/2021
       
      - Seeing  : moyen
       
      - Transparence du ciel : moyenne
       
      - Présence de la Lune à 93 % d'éclairement.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      1°) Une brute plein champ :
       

       
      Le fond du ciel était vraiment clair ( comme il fallait s'y attendre ).
       
       
      2°) Plein champ ( 27.48' x  18.72' ) après empilement de 74 prises de 20 s retenues ( Total : 24 min 40 s )  avec Darks + Flats  + post traitement.
       

       
      Le vignettage est dû à la lentille de barlow coulant 31,75 ( et les flats n'ont rien pu faire à ce niveau ).
       
       
      3°) Crop :
       

       
    • By ZeMrHyde
      Salut,
       
      Grosse lune, poussières dans l'atmosphere, mais c'est pas grave,  de toutes façons depuis le balcon le ciel est pourri  
      test de la technique sur NGC3242, the ghost of Jupiter, nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Hydre.
       
      ASI533 + L-Pro au foyer d'un C8 (nouveau tube  ) 
      enregistré en fits avec NINA, raw16 (j'ai oublié de passer en 8bits),
      bin2x2 (0.77"/px d'echantillonnage),
      gain 450, 1s de pose, -15°C
       
      moulinette avec SIRILsur les 1590 images, j'ai gardé 1202x1s via une selection pas trop méchante en FWHM et rondeur
      101 darks, 101 flats, 101 darkflats
      autoguidage avec dithering toutes les 30 images

      j'ai mis un petit peu d'ondelettes à trous et de déconvo
       

       
       
      crop 100%

       
      Pas totalement certain du focus fait à l'oeil sur une étoile; j'ai pas encore de bathinov/hartmann ou autre masque 
      Pas totalement convaincu de la collimation, meme si à l'oeil sur une étoile délocalisée ça avait l'air bien concentrique
      Pas totalement confiant dans les choix des paramètres de prise de vue... (il y a une relation entre echantillonnage et temps de pose ? ) 
       
      Avant de refaire ça proprement avec 10-20-30k images, suis-je dans la bonne direction ? 
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Etant en congé ce jour  je profite un peu, voici la lune du 23 février dernier,a compagné de Sinus iridum- plato, suivi de Clavius & Tycho.
      En deux, le soleil en monochrome avec la tâche Ar2804, mais sous un ciel voilé...barlow x2 impossible trop de turbulence.
      En trois, essai de M42 sous la lune avec le réducteur ritchey chrétien, c'est bruité et les étoiles ont  une diffusion bleuté je m'en fiche.
      Normalement il devait avoir la lune du jour mais j'ai détruit les images par mégarde.
      Pour compenser le dessin Anaximender dans l'ombre....
       
       

       
      Bon ciel étoilé & lunaire
    • By fljb67
      Bonsoir.
       
      Après la version de @Superfulgur , voici la mienne avec mon modeste Mak de 127 mm de diamètre avec une Lune à 93%.
       
      Objet  : PK 198-6.1 ( Abell 12 ).
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 198-6.1
       
      Magnitude: 13.90
      Luminosité de surface: 11.30
      Dimension: 37.0 x 37.0 "
       
      Comme déjà posté par Superfulgur, elle se trouve tout près de l'étoile μ d'Orion :
       

       
       
      Instrument : Mak127 + barlow "x2" ; caméra 294 MC Pro à -10°C ; gain 500 en mode Raw8 / Bin 1 suite à une erreur de ma part.
       
       
      1°) Plein champ ( 27.48' x  18.72' ) après empilement de 82 prises de 20 s retenues ( Total : 27 min 20 s )  avec Darks + Flats  + post traitement.
       

       
       
      Oui, elle est bien là  http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 198-6.1
       

       
       
       
      2°) Crops  avec indication de la bestiole :
       

       

       
    • By Superfulgur
      J'ai été invité par Bruno Mongellaz, qui travaille à l'Observatoire de la Côte d'Azur et est membre de l'Association Argetac, au TAC, le Télescope Amateur de Calern.
      Voici ma première photo avec ce Newton de 400 mm à F/5.
       
      Le Premier Quartier de Lune se trouvait juste au dessus d'Orion, dans les Gémeaux, mais bon, qui ne risque rien...
       
      M 42, Nikon D810 A, 240 x 15 secondes à 500 ISO et F/5, soit une heure de pose. Pas de DOF.
       
      Traitement misque 50/50 avec @frédogoto que je remercie chaleureusement au passage ! 
       
      S
       
       

  • Upcoming Events