tosi philippe

Activité solaire du jour / AR 2786 + protus et flare M4.4

Recommended Posts

Bonjour à tous, seeing épouvantable aujourd’hui avec ce mistral de m....

Juste 2 images dont la mosaïque de 4 vues mais bof bof...on verra demain ;)

Lunette 228 mm Ha  F/11.25  + PST 1A modif + barlow 1.8x/ Basler 1920-155 (5% d' images sur AS3 + CS6)

La première avec les protus résulte du puissant flare du jour  catégorie M4.4 ;) donc 20 minutes aprés !
 Phil.

Site perso : http://www.photoastro.com/

 

 

29 nov bis.jpg

 

 

29 nov.jpg

 

Le flare avec SDO...ça pète sévère !! ;) et cela promet du lourd à venir !!

m4flare_teal_anim.gif

Edited by tosi philippe
  • Like 6
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Philippe,

 

Pour la première, la sensation de relief pour les protubérances reste impressionnante. Il est vrai que pour le globe, tu as connu mieux.

La tache AR 2785 et 2786 se laisse quand même bien regardé malgré la turbulence .

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact mais on ne cherche pas à faire le top à chaque fois, là c'est plus du suivi car notre étoile s'est réveillée d'un coup...je n'ai jamais vu une telle reprise en 4 cycles solaires  soit depuis l'âge de 12 ans ;)ie !!

Pourvu que cela dure et s'amplifie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe Philippe :)

Bonne soirée,

AG

Effectivement ça pète le SDO :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe , on se régale une fois de plus de tes images.

Paul

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu prêches un convaincu Philippe, il y a qu'à voir aussi mes images :)

Pour l'instant, on a tous, aucun appareil dans l'espace pour s'affranchir de cette satanée turbulence.

Plus qu'à surveiller ce nouveau cycle. Je confirme tes propos pour la reprise du cycle, on est donc de la même génération donc ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By soleil rouge
      Salut les amis
      je vous présente ma nouvelle lunette solaire de 80 mm .
       
      A l'origine , c'est une lunette Bresser 102 /460 mm de focale.
      j'ai installé un filtre baader D cool ERF de 90 mm avec un diaphragme de 80mm soit 80 mm reel .
      ce qui me donne un rapport d'ouverture F/D de 5.7 
       
      a l'intérieur j'ai installé le module FP du PST que j'ai depuis 15 ans, ( il faisait parti des 10 premiers PST importé a l'époque par Galileo sans numero de référence  et sans réglage )
      sur un renvoi coudée j'ai installé un BF 10 coronado et a la sortie un filtre anti IR/UV.
       
      Malgré le court rapport F/D cela fonctionne a merveille, j'ai le disque solaire en entier et la bande Halpha et visible intégralement sur l'ensemble du disque  et le gain de résolution est enorme
      je peux grossir jusqu'à 100 x sans probleme avec oculaires zoom lunt et televue . les images visuellement sont nettes disques protubérances visibles en meme temps sans aucun effets spots .
      mais je peux aussi en réduisant la longueur de la lunette , ce qui est possible avec la Bresser qui peut a volonté s'allonger ou se réduire pour la mise au point .
      mettre une Barlow a la sortie , ce qui marche aussi parfaitement et me permet des grossissements lorsque la turbulence est faible de 150 x.
       
      Le Filtre ERF est installé a l'intérieur d'un barillet d'un telescope de 115 /900 de l'époque , le diamètre intérieur correspond parfaitement au pare bué de la lunette Bresser .
      Des ressorts me permette d'incliner a volonté le filtre ERF et me permet aussi d'évacuer la chaleur éventuelle grâce au barillet qui lui sert de support.
       
       
      Voici la lunette et quelques photos depuis mon smartphone Galaxie 7 , photo unique , car je ne sais pas faire de compositage, ni utilisé registax , d'où photo unique prise a la main derrière l'oculaire  tenu a la main , bon c'est pas top , mais cela donne des résultats surprenants .
       
       
      mais l'image est deja prometteuses pour la photo.
       
      Andre
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       




    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      J'utilise depuis quelque temps une lunette Coronado Solarmax II de 90mm. Je trouve cette lunette optiquement très bonne et c'est un plaisir de suivre le soleil en H-alpha avec. En fait, l'observation du Soleil est devenu une de mes activités astro préférées grâce à cet instrument... alors, bien évidemment, le souhait de plus de résolution commence à se faire sentir. Je suis donc en train de regarder 3 configurations possibles:
       
      La LST152 de chez Lunt. Mais Lunt m'a informé qu'ils sont en train de laisser tomber ce modèle et vont pousser la 130mm à la place. Je ne sais pas exactement pourquoi, s'il y a des problèmes techniques avec cet instrument ou autre. Ça reste encore une option pour le moment, je pense. Une SW Esprit 150 APO, avec un ERF + Daystar Quantum SE 0.6A. L'avantage est que cette option permet aussi d'utiliser l'APO de nuit, ce qui est intéressant Un C8 Triband de Baader avec le même Quantum Daystar SE 0.6A  
      J'observe depuis La Rochelle, donc au niveau de la mer. De jour, j'ai environ la moitié des observations où je suis à peu près à la résolution du Coronado. De nuit, le site est assez bon pour la turbulence (disons mieux que 0.5'' en lucky imaging) pendant 1/3 du temps, moyen pendant 1/3 et mauvais pendant... 1/3 (approx 1" en lucky imaging )
       
      J'aimerais avoir vos avis concernant ce choix. Je dois dire que j'aime les images faites au C8 par Christian et présentées dans son excellentissime ouvrage "Astro solaire", mais les images à la TOA150 ne sont pas très loin derrières... J'ai un peu peur avec le C8 de me retrouver avec un instrument qui ne donnera des images exploitables que pendant 1/4 du temps par exemple, ce qui serait dommage. Et puis il y a aussi la qualité du matériel: je pense que les 3 options sont ok, mais je peux me tromper.
       
      Merci d'avance pour vos commentaires.
       
       
      Arnaud
    • By CB7751
      Bonjour à tous. 
      Une nuit exploitable par mois... il faut pas la louper.. Je pensais faire l'impasse sur ce classique d'hiver mais j'ai pu caser 74x120s.
      Celestron C9.25 HyperStar (515mm F2.2), caméra ZWO ASI183MM Pro et filtre Baader Highspeed F2; monture EQ6R Pro, pilotage ASIair.
       
      Le ciel avait l'air assez stable, bon guidage et la collimation de l'HyperStar refaite au top du top... mais j'ai un tout petit tilt et rien à faire pour le corriger, même l'épaisseur une feuille de papier glissée entre deux bagues, ça chamboule tout.
       
      Pour le traitement.. empilement APP en drizzle x2, quelques aller retour entre Pixinsight et Photoshop. Beaucoup de traitements locaux sur l'image, deux déconvolution, flou, réduction de bruit.. enfin Luminar 4 pour quelques ajustements globaux à la fin. Il est pas très populaire en astro je pense, mais ça vaut la peine.
      Et j'ai utilisé Topaz Denoise séparément uniquement sur le crop de la flamme, promis.  



       
      Et une version couleur, la couche couleur est tirée d'une photo que m'a donnée Emmanuel Paoly. Le halo de Alnitak fait tâche sur ma luminance. Si je fais ma propre couleur j'essayerais de le masquer au mieux..
       

    • By Julien_et_Aurore
      Bonjour à tous !
      Nous sommes des élèves de deuxième année de classe préparatoire PC (physique chimie) d'un lycée de Brest et nous passons des concours à la fin de l'année. Pour cela, nous devons préparer un projet et nous avons choisi d'étudier le système double spectroscopique de Mizar A. Nous aimerions déterminer sa vitesse radiale par effet Doppler en étudiant la raie Halpha de son spectre qui se déplace vers le rouge ou le bleu.
      Mais nous avons soucis, avec le confinement et les mesures sanitaires, il nous est impossible d'effectuer nos observations dans un observatoire.
      Sauriez-vous s'il existe des spectres  de Mizar A disponibles ? L'idéal pour nous serait des séries d'images spectroscopiques sur un intervalle de plusieurs jours (au moins une période) où l'on voit la raie Halpha se déplacer.
       
      Merci d'avance,
       
      Julien et Aurore
    • By Julien_et_Aurore
      Bonjour à tous !
      Nous sommes des élèves de deuxième année de classe préparatoire PC (physique chimie) d'un lycée de Brest et nous passons des concours à la fin de l'année. Pour cela, nous devons préparer un projet et nous avons choisi d'étudier le système double spectroscopique de Mizar A. Nous aimerions déterminer sa vitesse radiale par effet Doppler en étudiant la raie Halpha de son spectre qui se déplace vers le rouge ou le bleu.
      Mais nous avons soucis, avec le confinement et les mesures sanitaires, il nous est impossible d'effectuer nos observations dans un observatoire.
      Sauriez-vous s'il existe des spectres  de Mizar A disponibles ? L'idéal pour nous serait des séries d'images spectroscopiques sur un intervalle de plusieurs jours (au moins une période) où l'on voit la raie Halpha se déplacer.
       
      Merci d'avance,
       
      Julien et Aurore
  • Upcoming Events