cbuil

Sol'EX : un instrument solaire à petit prix

Recommended Posts

Ca m'interesse Christian ! Surtout pour faire d'autres lambdas si on peut caler le réseau, et puis j'adore depuis longtemps ce que fait Jean Jacques avec le sien !

Et puis mon Solar Spectrum n'est pas encore revenu de réparation, et et j'ai des envies de solaire...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe projet, excellente réalisation, et très beaux résultats à l'appui.

C'est clair qu'il faut quand même être un minimum bricoleur, et avoir une imprimante 3D, mais cela ouvre la porte à bien des images intéressantes du soleil, pour une dépense très raisonnable.

Merci pour le partage.

William.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dire que je n'avais même pas compris le jeu de mots Solex avant d'avoir vu les photos étant tellement dans UVEX IREX...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce SolEx est une superbe réalisation. Encore un nouvel instrument conçu en France. 

Félicitations !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Bill64160 a dit :

et avoir une imprimante 3D,

Pas forcément :)

Pour une pièce unique, je pense qu'il y a moyen de s'arranger avec les possesseurs de ce type d'imprimante ;)

Je n'en possède pas, mais si c'était le cas, je le ferais avec plaisir :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec AG, il existe pas mal de possibilité pour réaliser des pièces en 3D, les copains, mais  aussi une FabLab locale et même les nombreuses société qui proposent ce service via le web (c'est devenu une industrie).

 

Quelques éléments supplémentaires... la fente que j'utilise fait 3 mm de haut, donc du coup, il faut une focale du télescope inférieure à 300 mm pour saisir le soleil en entier, ce qui est bien sur une contrainte, sinon on fait l'équivalent d'un zoom. Ci-dessous, une image Sol'EX Ca II dans la raie K faite avec le chercheur Sky-Watcher de 254 mm de focale, et là, ca rentre impeccable (je vous cache par que cette lunette qui coute dans les 200 euros a été mon point de mire dans ce projet, sachant que l'on peut bien sur employer des télescopes plus conséquentes en taille comme je le montre par ailleurs) :

 

_skywatcher_CaII.png.cec46c6439c500e4fbfb74576927cb85.png

 

Pour info aussi, une page qui décrit l'outil logiciel  que j'utilise actuellement pour produire ces images :

 

http://www.astrosurf.com/buil/spectrohelio/index.html

 

Notez aussi qu'à chaque fois il s'agit d'une seule image acquise, pas de stacking, et que d'autre part aucun rehaussement est appliqué.

 

Christian

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christian 


plus je te lit et plus je trouve le projet motivant !

pourquoi avoir limité tant les dimensions ? C’est un peu frustrant non?

question de chauffe de ce type de fente?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, DSobserver a dit :

plus je te lit et plus je trouve le projet motivant !

pourquoi avoir limité tant les dimensions ? C’est un peu frustrant non?

question de chauffe de ce type de fente?

 

Tout a fait d'accord, un SHG de série est un très beau projet, et en upscalant un peu ça pourrait permettre l'utilisation de plus gros réseaux, peut-être pas jusqu'à du 50x50 qui réclame des optiques de 70mm de diamètre, mais quelque chose d'intermédiaire, avec repliage des faisceaux? Un littrow serait aussi une solution mais un peu plus délicat à gérer

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christian,

 

Merci pour ce superbe projet et de nous en faire bénéficier,

Je suis partant d'autant que j'ai une Prusa MK2S de chez Josef Prusa et peut être bientôt une MK3.

Comment comptes-tu nous prévenir lors de la mise à disposition des STL ?

Les mettra tu sur thingiverse ou autre site ?

Bien à Toi

Daniel

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christian, belle réalisation pour un sujet très intéressant.

Novice dans ce domaine je suis partant pour cet aventure.

En attendant je vais suivre sont évolution .

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le partage !

Toutes tes interventions sont passionnantes et ouvrent de séduisantes perspectives pour tous les amateurs qu'ils soient fortunés ou pas du tout, encore merci !

Sujet à épingler !

bon ciel 

Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

 

très belle présentation

j'ai hâte d'avoir le liens pour les plans et la technique de construction et d'utilisation

 

nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

très belle réalisation Christian :) j'ai toujours eu envie de réaliser un jour un SH , mais je n'ai pas du tout les compétences dans ce domaine de réalisation 

je vais suivre ce projet avec intérêt . 

il est clair que dans mon cas j''aimerai avoir un peu plus de résolution et pouvoir l'utiliser soir sur ma FSQ 106 ou mon AP155, mais je ne sais pas si c'est possible en l"état 

avec le réseau que tu utilises actuellement 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci pour ce superbe projet

J’ai une question stupide a poser

Faut-il un écran devant l’instrument principal astrosolar ou autre ??

Le plein soleil sans écran sur un chercheur ou un mak 127 est possible ??

Cdt Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décidément ce confinement a du bon, Christian avec le Solex et Joko et son amplificateur, moi je vous le dis,

nos créateurs n'ont pas été conçus avec du jus de chaussettes. Chapeau bas messieurs. 9_9:)

Edited by Nirep
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Nirep a dit :

Décidément ce confinement a du bon, Christian avec le Solex et Joko et son amplificateur, moi je vous le dis,

nos créateurs n'ont pas été conçus avec du jus de chaussettes. Chapeau bas messieurs. 9_9:)

 

Merci Nirep.

Si un jour on se croise lors d'une starparty, n'hésitez pas à venir me voir pour partager une observation. :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

DSobserver, JP-Brahic, surtout pas faire grossir le Solex, ce n'est pas l'esprit de la démarche. En outre on trouve de fort bons  schémas de réalisation de SHG aux performances très élevée, voir par exemple les remarquables réalisations de Philippe Rousselle.

 

Mon approche est totalement différente :  je ne cherche absolument pas la haute performance, mais ce que je considère comme être un compromis entre la performance et la difficulté de réalisation + prix de cet instrument pour qu'un maximum d'amateur puisse bien s'amuser avec ce type d'instrument.  J'ai par exemple tenu à ce qu'il ne pèse pas plus de 500 grammes, pour qu'on ne le sente quasiment pas lorsqu'on le prend d'une main.

 

Utiliser un réseau de 50 mm dénaturerait la chose je trouve. Mais bien sur, il est en même temps louable de vouloir de désirer un instrument plus performant. Un autre point important est que j'ai voulu qu'il soit exploitable sur de tout petites télescopes, avec une idée qui m'est très chère : faire le maximum avec le minimum de moyen.

 

Juste avant l'arrivée du mauvais temps, au foyer d'une FS60 :

 

interface.jpg.9719844f8e58b7c48115fa9af01a2100.jpg

 

Ne paniquez pas, le Solex n'a pas pris feu ! On voit la sortie d'un réjecteur de flux élémentaire qui fait partie du projet, et qui évacue la lumière de la FS60 travaillant sans filtre pupille, mais équipé d'un filtre Astrodon R large bande pour une manip que je décris plus loin. Pas de filtre ERF pour le moment, et ca tiens le coup même après une heure de pointage solaire (la fente réfléchissante est klaxonné clef).

 

Le groupe AR2786 qui nous quitte :

 

_SoleEX_03122020.jpg.ae8ad814b6d0d2a3d0402026f7a048a6.jpg

 

Le filtre R a été mis pour saisir quelque chose de pas très simple, l'image du disque dans la lumière de la raie He I à 5876 A, hyper discrète :

 

_SoleEX_03122020_2.jpg.5680293324fc47857df24709897da2ac.jpg

 

L'image n'est pas belle, mais c'est une performance compte tenu du moyen employé. On devine des plages proches du bruit, mais il faut voir qu'il s'agit là que d'une seule image "pour voir"', qui plus est, sous exposée. Maintenant que je sais que c'est possible...

 

Le document à droite est obtenu en faisant le rapport de la lumière de la raie (que l'on ne voit pas en fait dans le spectre du disque) et de la lumière venant du continuum voisin (de part et d'autre de la raie He I).

 

Donc oui, cet instrument est modeste en taille, mais il y a de la place pour réaliser ces choses pointues malgré tout ;-)

 

Christian B

 

 

PS : oui tout ceci sera publié et je vous dirais quand, mais pas avant la fin de l'année je pense, faut respirer un peu, et je voudrais aussi que ce soit un peu didactique. En vous parlant de Sol'EX en ce moment  je voulais sonder s'il avait de l'intérêt, et aussi vous faire partager mon enthousiasme !

 

 

  • Like 6
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial bravo et merci Christian ;) ...

 

C'est aussi une transmission à galet? ... ok ok :P...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non pas de galet, mais une grosse manette pour changer la longueur d'onde, mais bon on pourrait imaginer une bouton lisse et un entrainement par galet avec un petit moteur pour automatiser, après tout. Je vais y songer ;-)

 

Sinon pour revenir sur la manip "hélium", pour bien comprendre où est la difficulté, voici une image du limbe solaire, et qui permet de comparer l'intensité de la photosphère (qui n'est même pas dans le champ) et cette fameuse raie de l'hélium. Faut un bon spectro pour détecter une telle chose et faire une image du disque avec cette pâle lumière :

 

_helium-3.jpg.76c3335d16d038959f52a2d06817ae95.jpg

 

On voit surtout ici de la lumière diffusée par le ciel et Sol'EX n'était pas exploité ici à sa résolution maximale.

 

Vous le savez surement "hélium" vient de la racine "hélios", car cette raie a été vue pour la première fois lors des éclipses de soleil. Le gaz hélium n'a été découvert que plus tard.

 

Christian

 

Edited by cbuil
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cbuil a dit :

et un entrainement par galet avec un petit moteur pour automatiser, après tout. Je vais y songer ;-)

Comme un vrai Solex ! xD...

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe réalisation !

 

Christian, si la quantité est suffisante, Ovio peut fabriquer des disques avec fente à la demande. Ce sont des disques en verre optique, et la couche opaque est un dépôt de chrome, c’est donc une surface réfléchissante. Ken Harrison a commandé chez eux des disques que nous avions conçus (je lui avais suggéré l'idée et le fournisseur sur le groupe Yahoo Astronomical Spectroscopy) pour son Spectra-L200, c’était en juillet 2012...


On peut en mettre plusieurs de tailles différentes sur le même disque, qu’il suffit de tourner pour changer de fente. Le disque fait 40 mm de diamètre et 1.5 mm d'épaisseur.

 

Le contact que j’avais était Genel Farcy, un ingénieur opticien chez Ovio Instruments.

 

Voici à quoi ressemblait le disque (photo K. Harrison) :

image.png.f092c8c23ed1eb607a8bbee853e12546.png

 

À l'époque le coût était de 35€ par disque pour une commande de 50 unités minimum. Ce sur quoi il faut bien sur ajouter les pièces à imprimer en 3D pour tenir et orienter les fentes, mais ça, c'est à faire à la maison !

 

a+
 

Fred

Edited by Fred_76
  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fred,

 

Je connais ces disques, il sont aussi employé dans le spectro LOWSPEC. 

Il faut voir s'ils peuvent réaliser une fente aussi fine que 10 microns. A priori la technique le permet.

L'inconvéniant est que c'est un système un peu encombrant, mais la chose s'analyse.

 

Si tu avais le mail de Genel Farcy cela me permettrais de communiquer plus directement. Si tu le possède, tu peux me le communiquer en mail privé (christian.buil-at-wanadoo.fr). Merci pas avance.

 

Christian

 

Edited by cbuil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

on trouve ces disques directement chez Ovio Optics sous la référence 204012. (36€ TTC)

Les fentes vont de 10µ à 700µ. 

Mais j'ai déjà pointé l'une d'elle sur le soleil, et quelle fut ma déception de voir que la couche de chrome n'est pas du tout opaque; donc inutilisable pour un hélioscope.

 

Par contre Edmund Optics fait des fentes métalliques relativement petites avec une largeur de 10µ et 3mm de long. (ref #38-557 en non monté et #58-540 en monté)

 

J'avais posé la question à Sheliak, ils n'avaient plus de fente 10µ; peut être l'occasion d'une refabrication...

 

T.Barbier

Edited by mizar11

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fente Edmund Optics de 10 microns est fabriquée sur un support en métal qui fait lui-même 10 microns d'épaisseur. Dès lors que le faisceau de rayon n'est pas parallèle et normal à la surface de la fente, il y a un début de vignettage par effet d'ombrage à cause de l'épaisseur non nulle. Ce n'est cependant pas dramatique si le faisceau est ouvert à f/10 (c'est la valeur typique d'exploitation  avec Sol'EX), plus problématique à f/6 par exemple. La situation est vraiment  délicate si en plus la fente est inclinée de 15° pour évacuer hors-axe le flux qui se réfléchi, comme c'est le cas pour Sol'EX qui exploite une fente Shelyak (qui elle est ultra-mince, donc pas de soucis).

 

Cet effet d'ombrage dans l'épaisseur de la fente a pour conséquence de donner une fente effective plus étroite que 10 microns, donc après tout pourquoi pas, mais avec un effet d'apodisation (et de diffraction) sur la pupille du télescope dont il faudrait analyser l'impact.

 

Concernant l'opacité de la fente OVIO faut voir la valeur numérique. Même si l'atténuation est de 99% par exemple,  c'est potentiellement une perte de contraste car tout le disque solaire peut être transmis atténué hors fente. Merci Mizar11 d'avoir alerté la dessus (faudrait affiner avec des valeurs numériques).

 

Les fentes Shelyak sont aussi sur chrome, mais bien plus épais car l'opacité est forte. Noter que des fentes de 10 microns sont disponibles chez Shelyak actuellement.

 

Christian Buil

Edited by cbuil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now