Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 11/01/2022 à 20:11, frank-astro a dit :

Une capture d'écran pour mieux visualiser :

 

Bonsoir,

 

Il faut prêter attention à ces valeurs car c'est ce qui m' valu mon blocage cet été et qui a nécessité une prise de main du développeur de Stellarmate sur mon PC !

Je crois que j'avais décrit dans les pages précédentes ce qui s'était exactement passé.

 

Pour une raison inconnue, la valeur qui était affichée était différente entre l'appli sur RPI et depuis Ekos en utilisant celui-ci sur mon portable en non sur le RPI alors que les mêmes infos avaient té fournies au départ pour être certain que tout était identique !

 

La valeur angulaire ne correspondait pas et ma camera ne parvenait pas à faire le P.A correctement !

 

Ca marchait depuis le RPI mais pas depuis Ekos sur mon PC portable !

 

Vicieux, mais il faut le savoir quand on travaille avec plusieurs façons de gérer son setup...

 

Philippe

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci Philippe, tes aventures m'ont beaucoup servi. Cela ne m'a pas empêché d'avoir mes propres galères.

 

Voici un petit compte rendu. Je n'ai pas eu la présence d'esprit de faire des captures d'écran:|

 

Tout d'abord, j'ai débuté en 2,4Ghz pour pouvoir pilter la azgti. J'ai eu quelques pbs entre la monture et le stellarmate, je ne sais pas si le wifi en était la cause, mais comme j'avais commandé un cable eqmod qui est arrivé, je suis repassé en 5Ghz. C'est bien plus stable depuis. 

Mon premier chantier a été l'autofocus. La première fois, c'est assez déroutant. J'utilise un astromechanics focuser canon. J'ai tatonné car il faisait la mise au point sur le bruit de la caméra, celle-ci se faisait vers 10m et non vers l'infini. J'ai fini par comprendre comment réduire la plage sur laquelle l'autofocus doit s'initialiser. Du coup, je trouve que le grand nombre de paramètres est intéressant et permet de comprendre comment fonctionne le système. La contrepartie, c'est qu'on avance en tatonnant. (Je ferai des captures avec ce que j'ai compris de ce système). 

 

Je suis donc passé à l'alignement polaire. L'interface est déroutante au début, mais c'est très bien fait et très efficace, même pour un alignement sans vision sur polaris (c'est mon cas).

La première seance s'est bien passée, quelques pbs de batteries pour la monture ont écourtés la seance. Ces pbs ne mont permis que de faire une 15aine de prise de la rosette de 30s et de tester le live sur les galaxies de bode. 

Le mode live permet la récupération sur le smartphone ou la tablette. Ça semble fonctionner, mais je n'ai pas poussé plus loin.

 

La session suivante,  j'ai perdu la résolution de plaque, j'ai vérifié les paramètres en me basant sur les déboires de Philippe. Je séche. Je regarderai plus précisément la prochaine session avec captures pour pouvoir y revenir et réinstallerai stellarmate  (j'ai quelques bugs, ça vien peut-être de là).

 

Le premier bilan que je fais de stellarmate est que je trouve l'interface de l'appli assez bien faite, moins ergonomique que l'asiair, mais plus complète. Les paramètres nombreux peuvent dérouter et il faut vraiment s'investir pour comprendre comment ça fonctionne. J'aime bien.

Bon ciel.

Edit:

Après reinstallation de stellarmate, tout est revenu dans l'ordre.

Edited by guilaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

  Salut,

 

frustré des diverses limitations de l'ASIAIR j'ai commencé ma migration vers  l'environnement Ekos.

 

J'ai installé Astroberry sur un Pi4, tous le matos est reconnu sans problème, je me suis familiarisé un peu avec l'interface, tout me semble OK pour l'instant.

 

Concernant le pilotage vu ma situation (télescope dans le jardin hors de porté du réseau WIFI de la maison) j'envisagerais de souscrire à Stellarmate pour l'app mobile mais j'aimerais savoir avant (désolé si les réponses sont cachées dans les 47 pages du fil ;)) :

  • Est-ce que l'ensemble de la session peut bien se piloter depuis l'app Android (mise en station, prise de flats, goto, autoguidage, programmation d'un séquence d'acquisition LRVB avec autofocus toutes les heures et au changement de filtres, retournement de méridien et park) ?
  • Concernant l'autoguidage, est-ce qu'il est possible d'utiliser PHD2 avec l'app Android ? L'autoguidage natif de Ekos me semble limité en termes de parametrage, je n'aimerais pas me retrouver avec les mêmes insuffisances que sur l'ASIAIR.

Merci !

 

Dan

 

 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, danielo a dit :

Concernant le pilotage vu ma situation (télescope dans le jardin hors de porté du réseau WIFI de la maison) j'envisagerais de souscrire à Stellarmate pour l'app mobile mais j'aimerais savoir avant (désolé si les réponses sont cachées dans les 47 pages du fil ;)) :

 

Je ne l'utilise pas (l'app mobile) mais de ce que j'ai compris elle n'est pas encore très évolué... Tout au plus peut-elle être utilisé pour monitorer une session en cours, mais démarrer et mettre en place la session from scratch j'y crois pas trop :-) Mais bon ça a ptet évolué depuis la dernière fois que je m'y suis intéressé.

 

Je suis dans le même cas que toi: setup dans le jardin trop loin pour le wifi de la maison. La solution que j'ai adopté est de placer un répéteur  / amplificateur wifi prêt d'une des fenêtre qui donne sur le jardin et le setup. Ca marche bien, même quand je ferme mon volet (en bois). Comme ça je peux connecter le setup au wifi maison et contrôler tout ça depuis mon PC de salon avec TeamViewer. Sauf pour la mise en station où il faut être à coté du setup tout en regardant l'écran => là je prend soit un petit ordi portable avec moi connecté au même wifi toujours avec TeamViewer, soit un mini-écran 7" que je branche en mini-hdmi directement sur le RPI + une souris sans fil sur un des ports usb.

 

Les rares fois où je place le setup très loin au fond du jardin, - quand ma cible est très basse au sud c'est parfois mon seul spot possible - l'amplificateur ne suffit pas. Dans ces cas là je fais un partage de connexion/modem wifi sur mon téléphone que je laisse à côté du setup: le RPI se connecte dessus en Wifi, et je récupère le contrôle de la session depuis mon pc de salon via internet (TeamViewer le permet).

 

 

 

Edited by LucaR
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci Luca pour tous ces renseignements.  C'est une bonne idée le répétiteur wifi, concernant la MES dans l'immédiat je peux toujours la faire à l'ASIAIR (il faut bien qu'il serve à quelque chose)

 

Merci Franck,  effectivement sur le forum d'indi je pourrais avoir des infos

 

bonne soirée,

 

Dan

 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Pour celles et ceux qui voudraient profiter de cette belle soirée pour imager avec KStars en français, voici une nouvelle traduction de KStars.

 

J'ai souhaité avoir une interface plus épurée, plus francisée, plus cohérente. Je me suis donc lancé dans une grosse relecture, qui n'est de loin pas terminée, il y a 12109 chaînes à vérifier, corriger, harmoniser.

 

Cette traduction se présente sous la forme d'un fichier kstars.mo qu'il faut copier dans /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/:

 

sudo cp kstars.mo /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/kstars.mo

 

Il faut ensuite relancer KStars. (Faites une sauvegarde de l'ancien fichier *avant* la commande ci-dessus, au cas où ) :

 

sudo cp /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/kstars.mo /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/kstars.mo.backup

 

Je serais très heureux de lire vos remarques/suggestions/critiques.

 

Bon ciel

 

steve

 

 

kstars.mo

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Kristen
      Finit le 350D ! Place au Fuji X-T4 ! C'est maintenant avec cet appareil que je prendrais les photos sans prise de tête. Sa sensibilité, son egornomie, m'as séduis. Même si je préféres imager à la bonne vieille CCD !
      Sous un ciel pourrie et le même temps d'intégration que la dernière fois, c'est reparti avec la nébuleuse de l'aigle ! Cette fois-ci je n'ai pas rechigné à pousser les curseurs. Donc oui c'est bruité, le temps de se chauffer avec la SBIG !
       
      T520
      Fuji X-T4
      190*15sec (~45min)
      800 ISO
       

       
      Malgré un seeing moins bon que la dernière fois (2.5" à 5"), j'ai plus de détails. Sûrement grâce à un meilleur SNR.
       
      Bon ciel,
      Kristen
    • By Jean-Paul OGER
      Salut les amis, cette nuit j'ai tenté Saturne avec la cam couleur combinée à la monochrome merci @jldauvergne pour tes précieux conseils ( ASI 462 MC et 290 MM) ) bha bien content d'avoir fait ce duo sans lequel je n'aurai sans doute pas eu ce résultat qui est certes moyen mais vu les conditions on va pas se plaindre , le Cassegrain s'en est bien sorti sauf sur Jupiter qui était trop turbulente ! 





    • By Cyril Richard
      Salut.
       
      Nous sommes content de vous annoncer que la version 1.0.3 de Siril est dispo. Peu de nouveautés, surtout des corrections de bugs, mais il y'a quand meme l'arrivé d'un nouvel outil d'étirement d'images.
      Plus d'info et liens de téléchargement ici : 
       
      https://siril.org/fr/download/2022-06-28-siril-1.0.3/
       
      Bonne journée.
    • By Labonnejournee
      Bonjour tt le monde,
      J’ai fais face cette nuit à un problème des plus déconcertant…
       
      Il y a deux semaines environ, je recevais la nouvelle Zwo Asi 533 mm pro. Premier réflexe, j’installe le driver depuis le site de zwo. La première nuit arrive, je branche mon alimentation sur la camera, le câble USB 3.0 (qui ressemble à l’image jointe), la caméra n’est pas détectée sur APT, mais qu’à cela ne tienne, je lance AsiStudio, et là elle est bien détectée, et tout va bien pour deux nuits consécutives. Une semaine plus tard, je réinstalle exactement le même setup (en ce qui concerne les branchements) et la, rien. Apparemment Windows me dit qu’il y a problème de périphérique. Il n’a été ni migré, ni démarré. Je tente sur mon autre pc, pareil. En cherchant une solution, sorti de nulle part, je vois qu’elle est détectée par AsiStudio, je fais quelques photos, elle se déconnecte une fois, je débranche, rebranche, elle est de nouveau visible sur AsiStudio, elle se déconnecte à nouveau et là rien n’y fait. Déconnecté, reconnecté, l’alim, le câble usb, réinstallé les drivers, redémarré l’ordi, vérifié que tout est bien à jour, rien n’a marché. Au passage ma caméra de guidage qui est une zwo Asi 120 mini  n’a aucun problème et fonctionne impec.
      Et cerise sur le gâteau, Windows ne dit même plus que l’appareil à un problème, il le considère juste comme un « port usb 3.0 générique ». Et je ne peux pas l’utiliser.
       
      j’espère que vous pourrez aider la personne désespérée que je suis actuellement.
      Merci d’avance pour vos réponses!
       

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      Je suis né quelques jours avant Apollo 17, dernière mission lunaire, et j'espère voir les missions Artemis et le retour des humains sur la lune, avant de viser plus loin. Depuis 50 ans, l'aventure spatiale habitée s'est cantonnée à la très proche périphérie de la Terre. Pourtant, depuis tout gamin, la lune me fascine. J'ai d'ailleurs trouvé marrant de voir Tom Hanks, dans "Apollo XIII", cacher notre satellite avec son pouce, alors que je le faisais depuis ma jeune adolescence et ma première maquette du LEM (chez Revell, je crois). 
       
      Bien sûr, je n'ai pas la prétention de produire des photos exceptionnelles, surtout que mon matériel est limité dans l'exercice. Mais à chaque fois que je me balade sur la surface de Sélène, je me plais à penser que les astronautes des missions Apollo on vu la même chose, et que celles et ceux d'Artemis le verront aussi. Je prends un plaisir immense à me promener là-bas.
       
      Alors, voyageons vers la lune en ces nuits des 10 et 11 juin. Après Gassendi...
      ... voici un "pot pourri" qui j'espère vous plaira.
       
      Configuration : lunette APO 130 f/7, focale calculée f=2320mm, caméra ZWO ASI224MC (Zwo ASI533MC Pro pour la photo grand-champ), filtre UV/IR cut, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : FireCapture 2.7.09.
      Traitement : AS!2 + Astrosurface 32bit (mac OS avec Wine, sortie Tif), Lightroom Classic (Jpeg en traitement final).
      Dates : 10 et 11 juin 2022.
       

      Plan large avec l'ASI533MC Pro. Pas vraiment faite pour les vidéos planétaires, mais cette caméra excelle dans le grand-champ lunaire.
       

      Le Golfe des Iris, Harpalus, Herschel, la Mer du Froid qui sort de l'ombre, et Platon, le 10 juin...
       

      Le Golfe des Iris,  Harpalus, la Mer du Froid, Herschel et les cratères du terminateur, pris le 11 juin. Beaucoup de changement de lumière en un jour...
       

      Aristarque, Hérodote et la Faille de Schröter (dite Le Cobra), dans le gris uniforme de l'Océan des Tempêtes, le 11 juin.
       

      Copernic (un peu sur-ex...) et Kepler avec leurs éjectas, les Carpates, pris le 10 juin.
       

      Schickard, Schiller, Hainzel, le 11 juin.
       

      Schiller, Tycho, Clavius, Moretus, captés le 11 juin.
       
      Cordialement,
      Stef.
  • Upcoming Events