Recommended Posts

@extraTMerci pour les photos, c'est extraordinaire toutes ces configs astro. J'ai vu un tinkerboard S en PA, je vais peut-être tenté, histoire de voir. J'ai vu que de nouveaux tinkerboard vont sortir, mais plus orientés cam pro de surveillance autonome (donc cela pourrait être intéressant)

 

@Phil49 On est toujours dans un sujet Astro, donc aucuns soucis. J'ai utilisé Siril en début d'année, uniquement en script sous linux. Les réglages d'histo sont toujours un souci. Je m'y remettrai dès que j'aurai fini tous ses changements et que j'aurai un setup qui marche.

Edited by kaelig

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour les stellarmatiens et autres curieux du boitier !

Je viens de me lancer dans cette histoire avec un RPI4/8Go. Pour l'instant je n'en suis qu'à la configuration qui se passe plutôt bien, tant mieux d'ailleurs.

Est-il possible d'accéder à mon NAS pour y transférer quelques images en cours de session dans le but de faire des contrôles sur mon PC avec mes logiciels habituels ? Je ne vois pas ledit NAS avec Stellarmate...

Merci !

 

Edited by Jean-Marc_M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Jean-Marc,

je vais laisser @kaeligrépondre car je n'ai pas les connaissances suffisantes dans ce domaine. De mon côté, j'ai mappé un lecteur depuis W10 qui pointe vers le dossier image du Stellarmate. Cela me permet de stocker mes images directement sur mon PC. Et sinon, le forum de Stellarmate est très réactif également.

Frank

Edited by frank-astro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, désolée, pas trop disponible, j'ai une boulangerie artisanale avec mon frère, je fais la pâtisserie et la vente (entre autres). Merci @frank-astro et @plina pour leur aide. Perso, par habitude, j'utilise Filezilla aussi sous windows.

 

Sinon, j'ai installé l'image stellarmate sur un disque dur SSD connecté au port USB 3.0, j'ai enlevé la microSD, j'ai rebooté, ça a directement démarré sur le disque dur. C'est top, j'ai par encore résolu comment et où je fixais les divers éléments. J'ai quatre endroits possibles:

- la barre de contrepoids

- l'embase chercheur à côté du PO

- sous l'aronde du tube qui sert à attacher le tube à la monture

- à l'arrière du tube, mais pas trop envie car il faut pouvoir faire la collimation et je ne voudrai pas générer des vibrations près du miroir primaire.

 

J'ai deux choses à fixer: le RPI et le hub power, si possible pas trop loin l'un de l'autre. qu'en pensez-vous?

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, kaelig a dit :

qu'en pensez-vous?

Continue à faire de bons gâteaux :)

Et bonnes fêtes de fin d'année ;)

AG

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté,  jai mis le RPI et ses relais sous mon embase de colonne. Le système étant prévu pour ma lunette ou mon C9 , c'est plus simple de les dissocier.

Tu devrais faire une recherche d'images d'exemple de montage sur ton ami Google et voir la tendance. Il y a  pas mal d'exemples de montage sur le net. Cela peut t'aiguiller. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, kaelig a dit :

Sinon, j'ai installé l'image stellarmate sur un disque dur SSD connecté au port USB 3.0, j'ai enlevé la microSD, j'ai rebooté, ça a directement démarré sur le disque dur

 

Bonjour Kaelig,

 

Tu as utilisé l'un des tutos cités précédemment pour booter sur le SSD, c'est à dire en passant d'abord par la carte microSD puis en changeant dans le BIOS les valeurs et en laissant ensuite cette valeur pour booter directement sur le SSD ?

 

Il me semblait que le RPI4 devait prendre nativement dorénavant cette possibilité et qu'il ne serait plus nécessaire d'avoir recours à cette bidouille ?

 

Sinon, pour le SSD, est-ce que vous avez trouvé des boîtiers pour RPI4 qui permettraient d'embarquer "proprement" le SSD ?

 

Je pense à cette solution aussi plutôt que la clef USB, même si celle-ci est moins onéreuse et plus résiliente que la carte microSD !

Cela évite les montages un peu hétéroclites de mini board, câble USB etc !

 

D’ailleurs, je réfléchis toujours pour l'chat de mon futur RPI4, 4 ou 8 Go de RAM si je veux utiliser un Windows 10...

le boitier à 8 Go commence à s’approcher dangereusement en termes de prix du Tinkerboard...

 

Sinon, pour la fixation du boitier, j’éviterais la barre des contrepoids, il y a plein d'autres possibilités !

 

Perso, sur mon newton j'utilise soit l'embase, soit la vis de fixation Kodak sur l'un des anneaux, mais parce que l'ASIAir dispose d'un trou fileté à ce diamètre sous sa coque alu !

 

Sinon, pour ma lunette TS 76 EDPH, pas d'ambiguité, c'est l'embase prévue pour près des colliers !

 

C'est mieux coté équilibrage que l'embase du Newton qui ne fait que rajouter du poids en porte a faux sur le bout de celui-ci !

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

@Phil49, le kit RPI que j'ai acheté via le lien donné par @kaeliga un boitier avec un insert fileté.

Sinon, j'utilise la version 4go qui me paraît largement suffisant pour faire tourner Ekos et ses applications astro. 

Je ne vois pas trop l'intérêt de mettre un w10 sur ce boitier. Tu as un projet particulier pour cela ?

Frank 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Raspberry 4

--------------------

Le 30/12/2020 à 11:26, Phil49 a dit :

Tu as utilisé l'un des tutos cités précédemment pour booter sur le SSD, c'est à dire en passant d'abord par la carte microSD puis en changeant dans le BIOS les valeurs et en laissant ensuite cette valeur pour booter directement sur le SSD ?

 

 

Non, surtout pas, depuis Juin-Juillet c'est directement implémenté sur le "bios" de la carte mère RPI4.

 

- J'ai booté sur la carte mémoire, j'ai branché le disque externe sur un port USB3

dans les menus > accessoires,  j'ai été cherché le programme 'SDcopier' 

 

- Je lancé la copie, qui a copié le contenu de la carte mémoire SD sur le

disque dur.

 

-J'ai éteint le RPI, j'ai enlevé la carte microSD

 

- J'ai rallumé et là, magie, ça a booté direct sur le disque dur externe.

 

Tout con, tout simple 

 

PS: j'avais vu les tutos sur le sujet (notamment sur le forum Indi), je ne me voyais les appliquer 

PS2: attention la carte microSD est toujours prioritaire dans "bios boot" de la RPI, donc si tu remets une carte mémoire sans install, cela bloque le boot sur le disque externe.

 

J'ai fixé mon RPI sur une embase au pas kodak qui se glisse en lieu et place du chercheur (j'ai un tri-chercheur):

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/chercheurs/support-chercheur-pour-appareil-photo-numerique_detail

 

Tinkerboard

--------------------

J'ai acheté un Tinkerboard S en PA, ca à l'air plus costaud mais:

- le design date un peu,

- il n'y a que 4 ports USB 2.0

 

Personnellement, je trouve qu'ASUS aurait pu faire mieux au vu de ses compétences. C'est une copie point à point du RPI3 avec plus de puissance. Mais, je pense que le RPI4 n'est pas loin avec des ports USB 3.0!

 

Il semble qu'ASUS va sortir en 2021, deux Tinkerboard orienté professionnel et caméra de surveillance déporté pour des systèmes autonomes. Cela semble plus prometteur.

Edited by kaelig

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/12/2020 à 23:05, frank-astro a dit :

Sinon, j'utilise la version 4go qui me paraît largement suffisant pour faire tourner Ekos et ses applications astro. 

Je ne vois pas trop l'intérêt de mettre un w10 sur ce boitier. Tu as un projet particulier pour cela ?

 

Bonjour Franck,

 

Tout d'abord meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021, vœux de bonheur, réussite et santé surtout !

 

Je devrais rajouter pour notre pratique qui nous réunit tous, bon ciel ! :-)

 

Pour en revenir au boitier, oui, tu as deviné ! ;-)

 

En fait j'ai deux idées en tête, mais je me demande si je ne vais pas recentrer sur l'astrophoto d'abord !

 

Je voulais continuer mes tests pour un Windows 10 qui me servirait de boitier/PC léger en lieu et place des NUC qui restent malgré tout encore onéreux à plus de 250 euros si l'on veut faire tourner décemment un Windows 10 complet.

Je pensais à cela pour mes filles en voulant limiter la place prise sous leur bureau le temps de leurs études à la maison.

 

Mais bon, finalement, le projet astrophoto prime pour moi, et 4Go sera en effet un bon compromis et suffisant d'après ce que j'ai pu lire pou faire tourner confortablement les différentes distribs !

 

Il y a 22 heures, kaelig a dit :

J'ai acheté un Tinkerboard S en PA, ca à l'air plus costaud mais:

- le design date un peu,

- il n'y a que 4 ports USB 2.0

 

Personnellement, je trouve qu'ASUS aurait pu faire mieux au vu de ses compétences. C'est une copie point à point du RPI3 avec plus de puissance. Mais, je pense que le RPI4 n'est pas loin avec des ports USB 3.0!

 

Kaelig, mêmes critiques portées que toi, c'est la raison pour laquelle je ne pense pas opter pour un tinkerboard, car l'USB2 est vraiment un frein surtout si on colle un SSD derrière...

Quant au proc, il faudrait vraiment une sacrée différence pour faire oublier les autres points, et même s'il semble dans sa mouture actuelle un poil supérieur, ce n'est pas suffisant pour moi...

On verra les prochaines versions de cette année si on peut les détourner de leur usage principal, et surtout si les coûts restent décents...

 

Certes on ne cherche pas les perfs d'un gamer mais un USB3 est aujourd'hui le minimum pour rester évolutif !

 

J'ai creusé la question du boitier et je suis tombé sur un qui est décrit récemment dans un site, mais le prix du revendeur en France (LDLC) a quelque peu calmé mes ardeurs !

 

Je pense donc acheter une motherboard PI4 car j'ai des restes d'un précédent achat et une carte SSD m2, mais c'est le boitier qui me pose question pour le moment car n'oublions pas qu'il faut le protéger de l'humidité lors des nuits fraiches...

 

Philippe

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Phil49 Je suis d'accord avec toi, à force de devoir ajouter des éléments (et en astro, c'est astronomique), la facture monte doucement mais sûrement. Je trouve qu'on s'éloigne de l'esprit RPI.

 

Sur conseil d'un autre ami astram, j'ai opté pour ce SSD:

https://www.amazon.fr/gp/product/B07PXCYCX1/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o06_s01?ie=UTF8&psc=1

 

Personnellement, je privilégie la simplicité et la possibilité de tout remodeler à sa façon. 

 

Il est pas trop cher et fonctionne très bien. J'ai remplacé le câble microSD car un peu court, et j'ai fixé le disque dur sur l'aronde du Vario avec velcro (photos prévues la semaine prochaine, je suis en plein montage, attente de pièces ... la voiture est sur le pont).

 

Question: comment connectes-tu ton APN au RPI, câble spécifique?

 

Edited by kaelig
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@frank-astroJe voulais avoir ton avis sur l'installation sur Android

Comme je suis fatiguée et que j'ai démonté le setup, j'ai besoin de toi

 

Un ami astram qui me pose des questions avec skysafari

 

1) en hot spot 'stellarmate'

J'ai connecté la tablette au Wifi Stellarmate, j'ai enlevé l'échange de données

J'ai lancé skysafari

J'ai renseigné l'adresse IP du hot spot 10.250.250.1 

puis 'connecter' dans skysafari

Ca roule

 

2) en connection sur le réseau wifi de la maison

tablette Android et RPI connecté sur le réseau livebox de la maison

 

Je suis obligée (tu me confirmes) de lancer l'appli 'stellarmate app'

dans ce cas, c'est un peu comme le synscan wifi, je suis obligée de le lancer

pour faire le pont entre skysafari et stellarmate

 

Je fais une recherche du RPI dans stellarmate, il est reconnu,

je ne lance pas EKOS, je bascule sur skysafari

 

J'ai lancé skysafari

J'ai renseigné l'adresse IP de stellarmate sur le réseau 192.168.1.x

puis 'connecter' dans skysafari

ca roule

 

Merci d'avance pour ton aide

 

PS1: j'ai vu que la liste des possibilités de setup est beaucoup plus restreinte dans "stellarmate app" android. Par exemple, le polemaster n'est pas accessible.

Edited by kaelig

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne année à vous deux.

Effectivement, le côté RPI est sympa pour son faible coût par rapport à tout ce qu'il propose.

Si on commence à le compléter par différents éléments qui font monter la facture, on est plus trop dans la même cour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@kaelig Oui, c'est exactement cela.

De mon côté, je n'utilise plus trop l'application Android pour le moment étant en poste fixe... 

Je prends la main sur le Stellarmate depuis mon PC de bureau avec RealVNC. C'est vraiment pratique et c'est comme si j'étais sur le bureau. Ci-dessous une capture de ce soir, presque en live :D:

image.png.a2012fb7f433c5841608dc1226607fa2.png

Edited by frank-astro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'édite, c'était hors sujet (gradient en diagonale) et en plus je viens de voir que tu as ouvert un sujet dessus Frank ;).

  

 

Edited by Penn

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, frank-astro a dit :

Je prends la main sur le Stellarmate depuis mon PC de bureau avec RealVNC. C'est vraiment pratique et c'est comme si j'étais sur le bureau. Ci-dessous une capture de ce soir, presque en live

 

La tablette Android, c'est bien si tu es à côté et/ou en nomade. J'ai déjà expérimenté, ce n'est pas très simple de basculer d'une appli à l'autre dans le noir et le poids se fait un peu sentir au bout d'un moment.

 

Par contre, le PC en remote VNC, bien au chaud, c'est quand même plus confortable. J'ai encore beaucoup de travail en 2021 sur mon setup, sur la prise en main et installé un pas de tir constant (pour l'observatoire en dur, ce n'est pas pour tout de suite).

 

Merci pour les photos.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Premier tuto de l'année sur une demande particulière, en cours de construction

 

Tuto (essai): configuration de la connection entre le RPI-stellarmate et l'objet de visualisation
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Avant propos (pour ne pas avoir à rechercher)
--------------------------------------------------------------------------
Le but d'installer stellarmate (ou nafabox, astroberry, ...) est d'installer un raspberry sur
le setup à l'extérieur qui contient un OS linux (stellarmate, ...) qui va nous permettre de
controler tout notre setup à distance: au chaud (chez nous, dans la voiture) ou pas ...

 

Ce qui va nous intéresser au final, c'est d'utiliser le soft de controle 'EKOS' qui est niché
au coeur du planétarium Kstars:

 

Kstar/Ekos: 
https://www.stellarmate.com/support/ekos/setup.html
https://www.indilib.org/individuals/ekos-kstars.html

 

qui utilisera les drivers Indi (equivalent des drivers Ascom), vérifier la compatibilité
avec votre matériel: https://www.indilib.org/individuals/devices.html

 

Stellarmate est un système linux de type Debian/Ubuntu
Username: stellarmate
password: smate

Premier démarrage: https://www.stellarmate.com/support/first-time-setup-sm-plus.html

 

Plusieurs possibilités:

 

0) Mode debug: Ecran TVs
----------------------------------------------
On connecte le RPI avec le câble micro-HDMI/HDMI sur la télévision
On peut connecter aussi une souris et un clavier (si possible sans fil) sur le RPI
On allume, le bureau stellarmate s'affiche

on ajuste la résolution de l'écran (pas toujours facile)

 

C'est le mode pour démarrer et débogguer la configuration mais pas
praticable en extérieur

 

1) Réseau Wifi: Stellarmate en hot spot (adresse IP par défaut: 10.250.250.1)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
hotspot SSID: stellarmate  
hotspot Password: stellar@mate 

 

en wifi, le RPI fonctionne comme un hotspot, il émet son propre réseau wifi dénommé "stellarmate'
Si je connecte mon PC ou ma tablette au réseau wifi 'stellarmate', je crée une "bulle" qui contient tout ce qui est connecté à 'stellarmate' wifi


- C'est la configuration nomade en pleine campagne
- C'est une connection qui nécessite que le PC/tablette ne soit pas trop loin du télescope

 

Par défaut, l'adresse IP (c'est comme l'adresse perso, elle est unique dans un environnement immédiat qui ne contient qu'un hotspot stellarmate) est: 250.250.10.1

 

Plusieurs possibilités s'offrent à nous:

 

a) PC: on peut utiliser kstars/ekos en remote (à renseigner dans la configuration d'Ekos) sur le PC
   (il faut bien sûr une installation kstars sur le PC)

  https://www.webastro.net/forums/topic/156270-utilisation-kstar-ekos-windows/
  https://www.youtube.com/watch?v=yV4tyr09fik
   


b) PC: on peut se connecter en VNC ou teamviewer sur le RPI: le bureau du RPI s'affiche sur le PC
   Dans cette configuration, le travail est réalisé par la carte du RPI, les résultats sont
   stockés sur le RPI (donc il faudra les rapatrier sur le PC: filezilla, ...)

   dans un navigateur, taper dans l'adresse: http://stellarmate_hostname:6080/vnc.html
   Moi j'ai préféré installé realVNC (il y en a d'autres)

  https://www.stellarmate.com/support/ekos/setup/22-support/tutorials/27-viewer.html

 

c) sur Android:
   on peut utiliser 'stellarmate app', par contre toutes les fonctionalités et 
   tous les drivers (et donc setup) ne sont pas disponibles. Le travail est aussi  effectué par  le RPI et transféré automatiquement à la tablette (en principe)

   

Pour faire le pont entre skysafari et le RPI, il faut lancer 'stellarmate app'
   et faire une recherche du RPI, quand il est trouvé, basculé sur Skysafari.

 

Note 1: Attention, on ne ferme pas l'application 'stellarmate app' car on veut garder la connection. On lance Ekos pour allumer les interconnexions. On note l'adresse IP du RPI pour la renseigner dans les paramètres de skysafari.

   

Pour basculer vers skysafari, on peut utiliser les fonctions de la tablette de 'fermeture des application' (souvent un des boutons qui s'affiche en bas). 

 

Lancer skysafari, aller dans les paramètres de skysafari et renseigner en

suivant ce qui est indiqué dans le lien suivant (avec votre adresse IP)
   
  https://stellarmate.com/support/faq.html?view=faq&faqid=9
  https://indilib.org/devices/telescopes/skysafari.html
   

2) Réseau wifi: Stellarmate sur réseau local personnel (IP qui change: 192.268.1.x)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans ce cas, je connecte mon RPI à mon réseau personnel, mon PC est connecté à mon réseau personnel


Tout le monde est connecté sur le réseau perso (exple: livebox-ouki)

 

On est chez soi: sur son balcon, dans son jardin ou dans son observatoire 
dans c'est cas là, l'adresse IP est différente, style 192.168.x.x (réseau loca)

même chose que au point 1 avec les options a-b-c, il faut juste ajuster l'adresse IP

 

Android: aller dans l'application 'stellarmate app', une fois trouvé le RPI, l'adresse  IP est affiché

 

PC: pour connaitre l'IP, se connecter dans son navigateur WEB
    taper l'adresse:               http://stellarmate.local:6080/vnc.html
   

ou si on connait l'adresse IP: http://192.168.1.x:6080/vnc.html
Aller dans l'onglet "network" du 'control panel'

 

ou taper l'adresse: http://stellarmate.local:8624
    aller sur le bouton info (gros bouton bleu en haut à gauche) et 
    regarder l'adresse IP affiché pour ethernet: eth0 ...

 

Pour afficher le bureau en VNC: stellarmate.local ou l'adresse IP

 

3) Réseau Ethernet (direct connection)
----------------------------------------------------------------
Dans ce cas, on relie directement le PC au RPI par cable Ethernet, c'est plus fiable que le wifi et ses répéteurs, plus rapide ... mais on s'enquiquine avec un fil.

 

NOTE: Dans ce mode, la connection est directe entre le RPI et la prise réseau de votre PC. Si vous connectiez le cable Ethernet à votre box, vous revenez à la  configuration 2 où tout est connecté au réseau local!

 

Support: https://stellarmate.com/support.html?view=kb&kbartid=10
ou:     https://www.facebook.com/watch/?v=782246335916948
        https://indilib.org/forum/stellarmate/4965-raspi-stellarmate-ethernet-win10-laptop-no-connection.html

 

C'est une configuration adaptée à un poste semi-permanent (jardin) ou observatoire distant (toujours dans le jardin, on est limité par la longueur du fil à la patte).

 

Note Importante: la reconnaissance et la connection automatique ne fonctionne pas.  Il faut suivre la configuration indiquée dans le lien dessous

 

J'ai suivi le tuto ici: https://stellarmate.com/support/faq.html?view=faq&faqid=17

 

PC: Se connecter dans son navigateur WEB
    taper l'adresse:               http://stellarmate.local:6080/vnc.html
    ou si on connait l'adresse IP: http://192.168.100.1:6080/vnc.html
 
si problème d'IP, aller dans le navigateur web, taper:
    http://stellarmate.local:8624
    aller sur le bouton info (gros bouton bleu en haut à gauche) et 
    regarder l'adresse IP affiché pour ethernet: eth0 ...    

 

Pour afficher le bureau en VNC: stellarmate.local ou 192.168.100.1

 

Conclusion:

--------------------

Les points noirs que j'ai vu (et qu'il faut que je regarde):


- en VNC + Wifi: freeze de la connection VNC
  => c'est pour cela que je passe en direct connection Ethernet

  => il semble que la connection 'hot spot' fonctionne mieux

 

- 'Stellarmate App' Android en live stacking, j'ai eu des soucis 
  d'affichage en connection 'réseau local', il faut que je retente.

 

La configuration vers lequel je me dirige après quelques tests:

- connection au PC en 'direct connection ethernet',

  VNC sur le PC pour faire travailler le RPI

  sauvegarde des données sur le disque SSD (sur lequel est

  installé Stellarmate)

- Peut-être utilisation de la tablette avec skySafari.

 

Il me reste beaucoup de choses à explorer. Si vous avez des

remarques ou des retours d'expériences, n'hésitez pas.

 

J'espère avoir mis assez d'informations pour que vous trouviez la solution

     

Edited by kaelig
  • Like 1
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

@kaelig Merci pour ce récap. J'y vois plus clair sur tous les modes de connexions au RPI Stellarmate.

Je n'ai pu faire que des essais-simulations avec une connexion Ethernet par CPL. Tout fonctionne bien avec une prise en main sur mon PC de salon par RealVNC, y compris l'accès au dossier "image" du RPI. Ce système est pile poil celui que je cherchais. J'espère maintenant que la MAP auto sera au rendez-vous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Quelques photos de mon setup (vu que je le demande aux autres ) pour faire du Visuel Assisté

 

Tube: 130PDS

Monture: EQM-35 courroie

Guide: Vario finder

chercheur: Telrad (avec anti-buée impression 3D)

Caméra: Atik infinity couleur & QHY polemaster (le choix des caméras est encore en cours)

Hub power: deepskydad DC hub 2 (une nouvelle version plus costaud en USB devrait voir le jour)

Mini PC: Raspberry pi 4 + OS Stellarmate (Kstars Ekos) + boot disque dur (fixer sous l'aronde de la lunette guide)

 

Le but des dernières évolutions, réduire l'encombrement des fils et avoir un setup modulable. J'ai une embase triple chercheur, j'ai fixé dessus le raspberry avec le pas kodak (j'ai utilisé une pièce de Pierro-astro: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/chercheurs/support-chercheur-pour-appareil-photo-numerique_detail)

 

J'ai réussi à n'avoir plus qu'un fil qui descend à terre, c'était le but. J'attends avec impatience le ciel pour le tester.

 

Rien d'extraordinaire, juste un assemblage au fil du temps avec des solutions qui se sont cumulées.

 

PS: le bonnet de douche noir est une solution trouvée sur starglazer qui permet de s'assurer qu'il n'y a pas de micro-fissures  de lumière parasites à entrer par l'arrière. J'y ai glissé le GPS-USB à 20 euros qui est reconnu par l'OS.

 

PS2: vous pouvez voir l'évolution du setup ici: 

http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=22&t=1248

 

IMG_1450.JPG

IMG_1451.JPG

IMG_1449.JPG

IMG_1453.JPG

IMG_1454.JPG

IMG_1457.JPG

IMG_1458.JPG

Edited by kaelig
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Super ! On dirait presque un satellite prêt à être embarqué! Une couverture de survie a la place du bonnet de bain et on le confondrait avec Hubble ! 😉

Pour ma part, je continue les tests et je galère avec le driver Canon et/ou CCD. L’idée étant de prioriser l’enregistrement des subs sur l’APN pour diverses raisons, le driver ne fait des cagades quand vient le temps de lancer une séquence. Il reste bloqué sur « downloading » jusqu’à 5-10mn, lance une exposition qu’il annule tout de suite (erreur) et enfin lance ma séquence... Pénible... J’ai lancé un appel sur la page de StellarMate mais n’ai pas encore beaucoup de réponse. En fait tout marche à peu près si je mets la sauvegarde sur le client, au taux de transfert près (un bon 10-15s pour à peine 10Mo de raw du 40D qui est en USB2).

Quand j’aurai réglé ce problème, j’attaque la mise en place sur le tube vu que la ASI et la EQ5 Synscan fonctionnent à priori parfaitement. 
Aussi, content d’un test de powerpack acheté 30$ avec deux sorties USB 3A, 20 000 mAh. J’ai laissé tourner le RPi avec le Canon, mode simu en lançant des sequences et après 6h de fonctionnement la batterie est encore à plus de 70% ! Je n’ai pas mis la ASI mais elle consomme moins de 200mA donc ça ne devrait pas poser de problème. Aussi, très content de l’achat d’une résistance chauffante USB qui nécessite aussi le 3A pour tourner... fil tissé qui reste souple au froid, régulateur 3 positions largement suffisant, bonne température... Je vais commander un deuxième pack d’alim USB. Je vais essayer d’intégrer tout ça sur une plateforme sur le télescope et voir pour un routeur PT link. 
Je ferai des photos quand ça sera fini d’ici un ou deux ans lollll.

On ne lâche pas ! 🙂

Edited by Looney2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les gars, il y a du boulot derrière ça et il en reste pas mal :D

 

@Looney2: tube ou lunette guide pour les résistantes chauffantes? Je veux bien la référence/lien (et aussi le powerpack), c'est toujours intéressant de bénéficier des recherches d'autres astrams qui règlent les mêmes soucis que nous.^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Sauveur
      Bonjour a nouveau
       
      voila une fois n'est pas coutume je me suis fais quelques session cp en mode amateur  mais pourquoi et comment mais venue l'idée 
       
      Vendredi dernier il etait prevu beau temp donc Mars pour moi mais je voulais faire profité Alain mon ami de mon emplacement pour qu'il puisse shooté (ca fais au moins 6 mois qu'il a rien a ce mettre sous la dent  a cause de ces contrainte
       
      comme sa météo ne lui donnait pas beau temps il passa son tour  il a bien regretté apres coup 
       
      Donc Emilio vite texto et lui etait partant
       
      on a fais Mars ensemble puis il a fais du Cp moi pour rester avec lui bein mis suis mis aussi au Sony A7S défiltré par mes soins
       
      une nuit au top pas d'humidité pas froid on sait bu au moins 3 café serre pour tenir la nuit 
       
       
      Comme je savais pas quoi shooter bein on a avisé a la dernier minute avec plus ou moins de succès 
       
      Pas trouver le fantôme qui est prêt de l'iris  du temps de pose de perdu
       
      ma mairie a eu la bonne idée de remplace mes lampadaire sodium par des led pinaise on y vois super bien pour pas taper dans la monture mais pas cool pour les reflet dans les images même en pointant a l'opposer surtout que j'avais zappé le par buée
       
       
      Donc mon petit tour en amateur ma donnée envie de continué quelques nuit tous seul en plus la au vue de certain post me suis noté quelques objet sympa
       
       
      M 44 au C11 réducteur 6.3 cop des reflet
       
       

       
      L'iris mais la la collim j'ai pas refait et c'est bien plus bas que Mars
       

       
      M13 en vite fait
       

       
      la m81 du soir
       
      384 poses de 30 s 3200 iso pas de flat c'est vilain petit canard qui avais la flemme et pas de quoi aussi 
       
      C11 Sony a7s
      Siril 
       

       
       
      Donc du coup comme elle ma plus la nuit suivante je voulais lui adjoindre des poses 
       
      la dof  (flat sur le ciel)
       
      Erreur de débutant j'avais pas corrigé l'orientation du Sony  pis apres les flat suis allez en butée pied me modifiant l'orientation de l'apn 
       
      Bon j'ai vue une autre nuit que le c11 la map bouge pas mal en fonction de l'orientation du coup faudrait la reprendre en cour de nuit au moins trois fois  pas cool ca et j'ai pô fais
       
      Si quelqu'un a un lien pour les vis de blocage du primaire suis preneur
       
       
      M64 vite fait acr a cette focale c'est pas rapide les acquisition même si le Sony est une bombe
       

       
       
      M82 car Emilio a fais ca et je voulais essayer même si c'est pas ma preferer et j'ai pas le filtre Halpha
       
      bein la c'est gros hein 
       

       
      Ngc 3521
       

       
       
      pis celle que j'ai continuer car j'ai flaché sur elle donc la en cour deux session
       
       

       
       
       
      la total noté sur l'image
      pis le coquin a tous stacker avec Siril  pas de sélection n'y f machin n'y rondeur
       

       
       
      La tif si vous voulez me l'amélioré ca serais sympa j'arrive pas utilisé le logiciel recommandé pas Alain pour arrondir les étoiles 
       
      C'est cropper a cause de mon erreur de position apn du a ma négligence le premier soir
       
       
      toutes m81 _pp_brute_stacked.tif
       
       
      Bonne journée et merci des conseils
       
       
      Sauveur
       
       
       
       
    • By siegfried_M31
      Cela faisait un moment que l'envie ciel profond me démangeais.
      L 40*300s bin1
      R+B 10*300s bin2
      G6*300s bin2
      Sauf réduction étoiles, traitement complètement bio.
      NGC4438 est vraiment très spéciale, elle est sacrément tordu, j’adore, c'est vraiment très esthétique.
      Le couple NGC4438 &  NGC4435 est également connu sous le nom ARP120
      Veuillez cliquez sur l'image

      Voir ici aussi : https://telescopius.com/pictures/view/84287/deep_sky/M/86/galaxy/by-siegfried_m31
    • By Lonelystar78
      Bonsoir à toutes et tous,
      Nouveau possesseur d'une caméra CMOS refroidie (ASI2600MC Pro), je me demande s'il est légitime de faire une bibliothèque de darks et d'offset pour différentes valeurs de température et gain en actualisant celles-ci régulièrement pour tenir compte d'un vieillissement du produit?
      L'avantage est que l'on peut faire cela les jours de pluie  et gagner du temps de pose pendant les sessions photos
      Merci d'avance pour vos retour
       
      Bon ciel
      Patrick
    • By CB7751
      Bonjour,
      Je sais que ce n'est pas la meilleure période pour la faire, mais des soucis de guidage avec une CEM70 (pour l'instant j'ai envie de dire évitez d'acheter ça) sur les galaxies plus hautes m'ont fait choisir quelque chose un peu au hasard plus bas.. le cadrage n'est pas  idéal parce qu'après au moins 4 sorties dans le froid pour tripoter la monture j'ai eu la flemme d'aller tourner le capteur.
       
      C'est quand même la première image finie avec le nouveau matériel.
      RASA 11, caméra ZWO ASI183MC Pro, 167x120s filtre STC MultiSpectra
      Edit: voilà une brute pour les curieux https://we.tl/t-ivgHt878gL 

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      *J'ai fait aluminer ce 250 pour la première fois en 92 quand je suis parti au service militaire (oh le vieux!) www.flickr.com
      Et depuis, il a subi des modifications "mecatroniques", notamment l'autoguidage et le rembobinage automatique du secteur lisse.
      J'ai fait hier, sous la pleine lune, un petit time lapse de l'engin en fonctionnement Pour les bricoleurs, notez le rembobinage du secteur toutes les deux heures environ et le va et vient du contrepoids
       
      J'ai fait 1200 images de 20s en jpg avec sharpcap, la 224mc et l'objectif d'origine, monté la vidéo dans virtualdub.
      [Résolu: -> virtualdub2, merci @David2010 ]  Je bute sur un problème de compression. Vous avez ci-dessous le gif de 20 mo mais l'avi non compressé fait 1go. Comment on fait? mp4? Comment, avec quel logiciel? Merci par avance!

      Nathanaël
       
       
      23/03 épisode 4 : vue du contrepoids
       
      La vidéo mp4
       
       
      20/03 épisode 3 :
       
           La vidéo mp4
       
       
      10/03, épisode 2 : l'éclairage erratique du début correspond au réglage du télescope sur la cible de la nuit avant les poses. En étant observateur, on peut deviner dans quelle constellation
       
          La vidéo mp4 4Mo
       
       
           La vidéo mp4 2Mo
       
  • Upcoming Events