MARCOPOLE

SIRIUS, la splendeur australe

Recommended Posts

Tout le monde connaît Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel ; elle est très lumineuse car elle est très proche de nous (8,6  AL). Mise à la place de Véga (25 AL) elle serait moins éclatante que cette dernière (mag 1,0 au lieu de 0,0). Toutes deux ne sont pas des supergéantes, ni des géantes, mais des étoiles finalement assez ordinaires (Sirius a un diamètre de 1,7 fois celui du Soleil), d’un éclat blanc bleuté avec une température de surface de l’ordre de 10 000 K (type spectral A).

Sirius est ici photographiée au C8 muni d’un réducteur de focale.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Sirius est aussi facile à voir dans un télescope le jour, ici photo faite en mai avec un C8 équipé d’un oculaire pour agrandir

 

 

Sirius_dejour_mai_C8-oc12mm_red.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sirius est située dans la constellation australe du Grand Chien. Les deux clichés ont été réalisés en automne, sous le ciel sombre du Sancerrois, l’un au28 mm, l’autre au 135 mm (sur ce dernier, on distingue à droite le bel amas ouvert Messier 41).

 

 

CMa-Cmi_red.jpg

sirius-M41_135mm.jpg

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce cliché est le spectre de Sirius, obtenu avec un dobson non motorisé de 450  muni d’un spectrographe à prisme de conception personnelle. On n’y voit que la fameuse série de Balmer des raies de l’hydrogène atomique. L’étoile ayant une photosphère très chaude, la plupart des raies métalliques, abondantes dans le spectre solaire (type G) ou dans le spectre des étoiles jaunes ou oranges, comme Arcturus ou Aldébaran (type K), sont absentes.

 

 

Sirius_A1V_red.jpg

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour finir, Sirius est une binaire, difficile à observer, car les éclats des deux astres sont très différents, mag  -1,5  et +8,5  une telle différence s’explique par le fait que le compagnon est une naine blanche, (pour faire simple : un astre d’une masse solaire dans le volume d’une Terre). De plus, leur écartement qui varie vite, ne dépasse guère 10’’, l’orbite est parcourue en une cinquantaine d’années. Le déplacement sinueux de Sirius, à raison de 1,3 ‘’par an sur le fond étoilé, a été mis en évidence par Bessel en 1834, et lui a fait soupçonner la duplicité de l’étoile. Cette binarité a été confirmée par l’opticien Clark en 1862 qui a vu le petit compagnon à 10’’ de l’étoile, à l’aide d’une lunette de longue focale munie d’un objectif de 47 cm de diamètre. Certes il a eu de la chance, car l’écart entre les deux composantes était cette année-là maximal.

ma question est la suivante : qui a pu photographier cette double chez les astrosurfeurs  (Serge @Superfulgur  au 1 m ? ou au Pic)     c’est un beau challenge !

Edited by MARCOPOLE
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, une deuxième Sirius :) aussi belle que la première d'ailleurs ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, MARCOPOLE a dit :

qui a pu photographier cette double chez les astrosurfeurs

Je pense que Claude ( Anton et Mila ) l'a déjà faite :) et pas avec un T1M ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, Bonsoir @MARCOPOLE

 

oui, je l'ai eu avec la 152mm en photo, Sirius A & B. J'ai du m'y reprendre plusieurs fois pour trouver comment faire. Rigel aussi bien sûr.

image.png.fe6a533e57963576f1f63bf1e4076875.png

 

A la fin du billet, il y a une belle vidéo faite avec une lunette LZOS de 300mm, deux fois plus grosse en diamètre que la mienne.

 

Bonne soirée,

ClaudeS

  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bonjour et bravo marcopole !

 

 voici le couple en question au 300 :

 

5fcdcd8cf0b47_siriusaetb.png.8241150707ac82b1f83d4c1def64cbc0.png

 

 bonne journée !

paul

  • Like 7
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu plus de difficultés en visuel avec la 152mm, même par excellent seeing. La naine reste toujours dans la clarté de Sirius. Bref, ce n'est pas simple, mais avec un plus gros diamètre, il semble que l'on y arrive beaucoup plus facilement. J'ai vu aussi des images sur cloudy-nights, avec Sirius B avec une apo APM 140mm (voir le lien ci-dessous sur cloudy nights).

https://www.cloudynights.com/topic/693738-comparison-rigel-sirius/?hl=sirius#entry10054763

Sirius doit être plus facile dans le midi, à Marseille par exemple, car elle est plus haute au méridien. Cela m'avais surpris quand j'y suis retourné pour un court séjour en famille.

 

Ici, ma meilleur RIGEL A et B

image.png.9ae6297fd1becfb2eac59fd13855de06.png

 

Sinon le chalenge suprême @MARCOPOLEhttps://www.cloudynights.com/topic/696353-sirius-and-procyon-a-b/?hl=sirius#entry10027296

 

 

 

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Anton et Mila a dit :

oui, je l'ai eu avec la 152mm en photo, Sirius A & B. J'ai du m'y reprendre plusieurs fois pour trouver comment faire. Rigel aussi bien sûr.

un super résultat Claude, avec 140 ou 150 mm on doit pratiquement être au minimum de diamètre pour séparer Sirius

bien à toi

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, polo0258 a dit :

 voici le couple en question au 300 :

 

5fcdcd8cf0b47_siriusaetb.png.8241150707ac82b1f83d4c1def64cbc0.png

une superbe image Paul; excellent !

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, MARCOPOLE a dit :

un super résultat Claude, avec 140 ou 150 mm on doit pratiquement être au minimum de diamètre pour séparer Sirius

bien à toi

Je pense, oui.

En visuel, j'ai hésité à confirmer l'avoir vu, sur plusieurs nuits jusqu'à ce que le ciel soit vraiment clément avec une magnifique image de Sirius, mais c'est resté pour moi difficile avec la lulu de 152mm. De mémoire, c'était entre 30 et 50% du temps que je voyais Sirius B dans les lueurs de Sirius A, mais de temps en temps des petits flashs  de lumières apparaissaient ailleurs. Sûrement la turbulence qui joue des tours en focalisant par endroit la lumière. Je dis cela sans trop savoir par manque d'habitude. Tu en sais beaucoup plus que moi sur le sujet.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Anton et Mila a dit :

En visuel, j'ai hésité à confirmer l'avoir vu, sur plusieurs nuits jusqu'à ce que le ciel soit vraiment clément avec une magnifique image de Sirius, mais c'est resté pour moi difficile avec la lulu de 152mm. De mémoire, c'était entre 30 et 50% du temps que je voyais Sirius B dans les lueurs de Sirius A, mais de temps en temps des petits flashs  de lumières apparaissaient ailleurs. Sûrement la turbulence qui joue des tours en focalisant par endroit la lumière. Je dis cela sans trop savoir par manque d'habitude. Tu en sais beaucoup plus que moi sur le sujet

peux tu me dire à quelle date ?

et quelle était la séparation des deux composantes ?  10'' ou encore moins ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Voilà un post très intéressant. J'ai eu l’occasion de la voir en visuel une fois au Chili dans un C14 (c'était en 2012) avec l'aide d'une bande occultrice installée par un ami dans un oculaire Plossl. Malgré le montage Sirius B n'était pas évidente mais avec un peu d'attention on la tous vu. Si notre Alexandre Renou national passe par là il pourra confirmer, il a dû prendre des notes précises de cette observation réalisée ce soir là. Voilà le dessin :

 

Sirius-B-T355-md.jpg

Edited by laurent13
  • Like 2
  • Love 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Anton et Mila a dit :

Ici, ma meilleur RIGEL A et B

superbe ta Rigel, Claude

 

@polo0258 

 

je ne l'ai pas faite en numérique, mais en argentique oui, entre 1989 et 2000

 

voilà le cliché de Rigel, pris en diapositive il y a 20 ans, en décembre 2000 près de Versailles, avec un C8 muni d'un oculaire ortho de 12 mm pour agrandir

 

 

Rigel-4-12-2000red.jpg

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

En visuel, au 250 mm c'est toujours le ciel qui limite l'observation de sirius B. En général, je l'observe au 250 mm une fois toutes les cinq tentatives environ.

Mais l'année dernière, j'ai fait un petit essai avant la tombée de la nuit et cela m'a permis( et à d'autres) de l'observer bien plus facilement qu'en pleine nuit où l'éclat de la primaire est souvent trop important dès qu'il y a un soupçon de turbulence.

https://www.webastro.net/forums/topic/171591-sirius-ok-mais-sirius-b/?do=findComment&comment=2643791

Et les quelques posts à suivre.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now