Michel Deconinck

Demande d'observation du rapprochement Jupiter-Saturne

Recommended Posts

ben z'avez une superbe chance ! ici, que dalle

merveilleux de pouvoir témoigner de cela. Bravo !

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Super, temps clair complètement inespéré !!!! Beau spectacle, baptême du feu pour mon morpheus 14, je dirais rien de spécial sur cet auxiliaire, mais c’était bien adapté au soectacle!!! ( j’ai pas tenté plus de G , j’aurais à 140x et ça turbinait pas mal) Merveilleux!!! En plus les satellites de Juju étaient du côté de saturne, ça rajoutait encore à l’impression de proximité. J’ai vu qu’elles portaient pas le masque :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai essayé de faire des photos mais à regret. Ça ne m’emballe pas et ça m’a fait perdre du temps d’observation.... c’est décidément pas trop mon truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que du côté de Paris, ou du Nord de Paris c'est passé juste... ici à Versailles, comme à Elancourt pour Serge, les cirrus ont tout gaché: pour en revenir au sujet du post:

conjonction visible à l'oeil nu: non, même pas Jupiter!

conjonction aux jumelles: non Saturne quasi invisible

... parceque j'ai estimé au mieux  6 à 7 magnitudes d'absorption quand les cirrus étaient moins épais pendant quelques secondes.

Pour ce soir il faut prendre l'avion et/ou aller en corse?

Et demain guère mieux... :(

 

Nicolas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir dans la Lyonnais absolument cuit, ciel blanc uni et pluie tout le jour ...

Par contre je n'ai rien compris pour hier soir : petite éclaircie habituelle mais un peu trop tard pour le rapprochement, et chat échaudé par les soirs précédents, je n'ai pas monté le 300 pour du CP. sat24 annonçait un gros revers de bras nuageux imminent, de larges voiles arrivant par le Nord semblaient coïncider avec cela ...bref soirée passée sur un documentaire.

Au moment d'aller au lit c'était encore tout clair, et Orion a rarement été aussi belle que lors d'un bref lever nocturne cette nuit  !!

 

Je n'arrive pas à y croire ! Comment cela a-t-il pu être clair si longtemps avec > 80 % humidité dans la journée, et des antécédents de max 2 h dégagées pendant tout décembre ??

Je viens de rater sûrement la plus belle occase du mois ...

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah oui hier , bien dégagé en bas voisin !! J'ai même pu faire du CP ...entre les cirrus !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je jetais de temps à autre un coup d'oeil dehors pour vérifier que c'était bien fichu, ce soir ; j'entendais des gouttes tomber sur ma véranda. Et lors d'un de ces coups d'oeil, le couple apparait sous une bande de nuages. Vite la paire de jumelles. Bingo! Je me dis que j'ai le temps de sortir l'ETX 125 rapido malgré la bruine. Le temps de mettre le bazar, psitt le duo avait disparu dans la brume.

Content d'avoir eu, tout de même, dans la rétine, ce beau phénomène.

J'ai trouvé néanmoins que l'écart entre les deux planètes, aux jumelles, était encore bien important, par rapport à ce que j'avais constaté la veille ( superbe vue, stable), j'imaginais un rapprochement un peu plus serré. M'enfin bon , je ne plains pas trop, j'ai eu une certaine chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas fini , c'est pas fini !!!

 

On a passé le plus proche mais il y a toujours moyen de faire de belles observations les jours qui viennent , la météo m'offre de bons espoirs   9_9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être ce soir ? ils n'annoncent pas totalement couvert, seulement voilé, ça peut le faire en planétaire.

 

En même temps, je suis toujours un peu réticent pour ces phénomènes ponctuels annoncés longtemps à l'avance en grande pompe, quand je vois mes stats météo. Avec entre 2 et 5 soirs clairs par mois en cette saison, faut avoir du bol pour que ça coïncide.

Mais en ce moment c'est curieux y a des éclaircies nocturnes, même si la journée et le soir sont pourris.

Et cela n'a encore l'air d'être rien quand on voit la pluie qu'ils annoncent pour les vacances dans certaines régions !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Conjonction vue hier et ce soir, entre les nuages ou à travers la brume... Saturne pas évidente à voir. Aux jumelles OK par contre, même à travers la brume.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les nuages ayant eu la bonne idée de laisse la zone libre , j'ai encore pu en profiter hier soir à la tombée du jour vers 17h/17h15 , beau rendu à 90X

 

J'en ai fait aussi prifter un voisin qui rentrait de sa ballade , tout ému de pouvoir voir ce dont il avait entendu parler à la télé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca y est, enfin, le must hier soir :

- rapprochement superbe et sans trop de turbu, bien plus émouvant que les premières fois , planètes plus proches, plus propres

- dessin lunaire avant cela qui a failli mal se terminer, car au bout de 15 min les nuages se sont invités, et finalement dissipés au moment de laisser tomber

- et comme pour les soirs précédents l'éclaircie ne se bouchait pas malgré les mauvaises prévisions, vers 20h30 j'ai décidé de monter le T300 pour le ciel profond que je pouvais faire malgré la lune, et, oui, cela a tenu bon ! Ca ne s'est réellement voilé qu'en rentrant ! Par contre dans ces conditions (avec lune et légers voiles) les amas ouverts du Cocher hors sentiers battus n'étaient pas franchement éclatants à l'oculaire, hormis quelques belles surprises ! :)

Pas mécontent de ce carton plein, je ne pensais pas refaire de CP en 2020. Mais là, la météo se gâte vraiment ou alors y aura la grosse lune

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Oui, très beau hier . Au 250 et à 320x, (nagler 3,5)  elles étaient encore ensemble dans le même champ ! Plein de satellites et d'étoiles ! 

Image 1 : apn de poche sur support derrière oculaire 5,5 mm

Image 2 : smartphone main levée derrière Ethos 10

 

saju.jpg

satju sat.jpg

Edited by crabe
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier soir (23), c'était dégagé mais venteux et turbulent - en tous cas les 2 planètes étaient bien séparées à l'oeil nu (15' - pas de difficulté), mais encore dans le même champ à x211 au T256mm, avec callisto en transit, mais au début je croyais à une ombre de satellite... surtout à cause de la méchante turbulence...! :S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quand la turbulence s'y met... Jupiter pouvait être autant carrée que ronde...:jupitersaturne-231220-16h09m57-t256f20b.jpg.ed588677ebfcf9fdce780685d5cff06f.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà donc une version dessin au T256 le 23 vers 17h20...

Jupiter fait 12mm sur le support papier... faudrait que j'incruste une version plus grande au départ pour éviter d'avoir un trait de crayon plus large que la turbulence... bien présente malgré tout.

Le remplissage du fond bleuté du ciel a été fait sous IRIS après le scan.

Nicolas

jupitersaturne-231220-16h20-t256x211.jpg.433d507737ec43819f29cbc7bcf8fa0a.jpg

  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, serge vieillard a dit :

mais pourquoi ya une tendance joliment violette ?

Ben il l'a dit, c'est la couleur de l'iris xD

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon écran doit refroidir un peu les couleurs... le bleu sombre est plus violacé chez les autres...

(faisait pas nuit....!)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By STEF N
      En 2021, une série d’éclipses et d’occultations va se produire parmi les satellites galiléens de Jupiter (phémus) ..
      L’observation de ces phénomènes peut fournir des données de grand intérêt.
      Pour en savoir plus sur ces phénomènes et comment participer à la campagne d'observation 2021,  nous proposons d'assister à un atelier  en Web conf avec les spécialistes du sujet.

      Programme et inscription sur proam-gemini.fr
    • By jfleouf
      Salut les amis,
       
      Après leur rapproché spectaculaire en Décembre 2020, Jupiter et Saturne s'éloignent doucement mais surement l'une de l'autre. Petit retour en image sur l'événement de la fin 2020:
       
      Votre serviteur en pleine observation.

       
      Et la vue rapprochée (bon, c'est pas du Legault mais ça me fait un souvenir):

       
      Il est pas mal l'horizon depuis ma maison
       
      La grande conjonction est passée, mais le spectacle n'est pas terminé pour autant. Si Saturne est maintenant noyée dans les lueurs du crépuscule (peut-être encore visible sous un ciel très pur, impossible depuis chez moi...) c'est au tour de Mercure d'entrer dans la danse. Il faut viser juste pour profiter du spectacle juste après le coucher du soleil, et bien sur avoir un horizon Ouest / Sud-Ouest bien dégagé. Et là, même mon bon horizon de la maison n'est pas suffisant. Je fais donc quelques minutes de voiture pour aller au bord d'un lac dans une réserve naturelle à deux pas de la maison (au moins je sais que cette zone ne verra pas d'augmentation de la pollution lumineuse dans un avenir proche !)
       
      J'ai attaqué le 12 Janvier avec l'espoir secret de voir Saturne, mais j'ai du me contenter de Mercure et Jupiter.
       
      Mercure bien visible, Jupiter un peu faiblarde.

       
      Les deux belles un peu plus visibles sur celle-ci:

       
       
      Le 13 Janvier mon objectif était d'attraper le trèèèès fin croissant de Lune en dessous des deux planètes. Raté. Il aurait fallu des conditions atmosphériques parfaites. La moindre bande de nuages sur l'horizon et je pouvais dire adieux à la Lune. J'ai quand même eu droit à un joli coucher de soleil:

       
       
       
      Et finalement ce soir (14 janvier), un croissant de Lune bien plus facile à capter et toujours les deux planètes.
       

       
      Version annotée:

       
      Et version la tête en bas

       
      Toutes les images en pleine résolution accessibles dans cette galerie de mon site : https://www.jfgout.com/Misc-Astronomy-Events/Conjunctions/
       
      Bon ciel !
       
      jf
       
      EDIT: Correction de la petite boulette relevée par @PhVDB
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      J'ai terminé hier soir ma maquette de la sonde Hayabusa2 iai 1/20e soit 5cm/m
      Cette maquette est issu du recyclage à partir d'emballage du quotidien, (brique de lait, bouchon de bouteille, carton, chutes de papier...) 
      Pour rappel La sonde spatiale de la JAXA de l'agence spatiale japonaise, à été lancée le 3 décembre 2014, cette sonde spatiale d'un peu plus de 600 kilogrammes est propulsée par quatre moteurs ioniques, a rejoint l'astéroïde (162173) Ryugu et a récolté les échantillons de roches carboné puis les a renvoyés sur terre.
      Elle poursuit actuellement son voyage vers un autre astéroïde....
       
      Les shoots de cette réalisation sont ici:
      https://vseverin77.wixsite.com/le-loup-lunaire/copie-de-maquettes-3d
       
       
       
      Bon ciel à la sonde !
       

    • By Bill46
      Je n'ai pas retrouvé de fil sur le sujet, mais il est possible qu'il y en ait eu un. Je me permets d'en ouvrir un sur les lunes irrégulières de Jupiter (en dehors donc des satellites galiléens).
       
      Une information intéressante : la redécouverte de 4 des 5 lunes "perdues" de Jupiter par un astronome amateur. Je résume en traduisant l'essentiel de cet article écrit par Jeff Hecht et publié dans Sky & Telescope le 11.01.2021 : https://skyandtelescope.org/astronomy-news/amateur-astronomer-finds-lost-moons-of-jupiter/
       
      C'est une première : un astronome amateur, qui se prénomme Kenneth (son nom de famille n'est pas donné), a retrouvé 4 des 5 lunes perdues de Jupiter. Ces satellites font partie des 23 nouveaux petits objets gravitant autour de la planète géante rapportés par Scott S. Sheppard (Carnegie Institution for Science) et al. en 2003. Certains d'entre eux ont par la suite été perdus puis retrouvés, notamment en 2017, sauf 5 à fin novembre 2020. C'est là qu'est intervenu un amateur inspiré par la redécouverte des satellites S/2003 J16 et S/2003 J9 signalée dans les circulaires du MPC début novembre. Il s'est pour cela servi de la base de données canadienne du Solar System Object Image Search (SSOIS) où il a pu identifier les objets sur des images prises avec le télescope de 3,6 m du CFHT à Hawaï. Après avoir téléchargé les données des champs susceptibles de contenir les petites lunes et repéré les étoiles fixes de référence, il a utilisé la technique de la superposition d'images pour faire "clignoter" les objets en mouvement, mesuré leurs coordonnées et enfin calculé leur orbite à l'aide du logiciel Find Orb gratuitement disponible sur internet. Comme le précise l'un de ses collègues qui l'a aidé dans cette tâche, cela parait simple en soi, mais il a fallu pas mal de temps et de ressources pour récupérer les données, les traiter, les mesurer, effectuer les calculs... Et d'insister que ce genre de résultat n'aurait pas été pensable il y a quelques années si les données issues de grands télescope n'étaient pas aujourd'hui librement accessibles, tout comme des logiciels pour les analyser, bien que des progrès restent à faire, notamment dans les interfaces d'accès aux données.
       

       
      S/2003 J23 s'est déplacé sur ces deux images  de 300 secondes de pose chacune - la trace est celle d'un satellite artificiel (CFHT / OSSOS / B. Gladman).
       
      Le 6 décembre 2020, Kenneth retrouve d'abord S/2003 J23 sur des images prises entre mars et décembre 2003, et en février 2017. Puis il s'attaque à S/2003 J2, que l'on pensait être la lune la plus lointaine de Jupiter, et à S/2003 J12, la plus proche circulant sur une orbite rétrograde. Il s'avère en fait que les orbites de ces deux objets sont relativement banales et se situent entre celles du groupe d'Ananke et de celui des lunes rétrogrades. Au bout de dix jours, Kenneth avait redécouvert S/2003 J4. La recherche de la cinquième lune manquante, S/2003 J10 est quant à elle jusqu'à présent non concluante. Entretemps, et sans que Kenneth ne le sache, Sheppard avait également déjà ré-observé S/2003 J2 et J23, mais sans que cela soit annoncé par le MPC.
       

       
      S/2003 J2 est à peine visible, à la magnitude 24,5, sur ces images qui montrent également quelques galaxies lointaines (CFHT / OSSOS / B. Gladman).
       
      Sheppard dit avoir été impressionné par les résultats obtenus par Kenneth à partir d'anciennes images, d'autant que ces objets sont très faibles et que leurs orbites les amènent à parcourir de vastes zones dans le ciel, jusqu'à 5° autour de Jupiter (soit 80° carrés), et que les champs d'observation des grands télescopes sont en général très petits : "autant rechercher une aiguille dans une botte de foin"...
       
      La plupart des lunes extérieures de Jupiter sont de petite taille et tournent sur des orbites rétrogrades (elles se déplacent autour de la planète dans la direction opposée à sa rotation), hautement excentiques et inclinées sur le plan de l'écliptique. Ces satellites sont vraisemblablement issus de processus de captures, il y a bien longtemps. Ces lunes appartiennent à 4 familles distinctes, chacune dominée par un objet relativement volumineux. Les plus petits semblent être des fragments issus de collisions passées, et il en reste certainement beaucoup à découvrir.
       

      Sur le même sujet, 12 nouvelles lunes de Jupiter découvertes en 2017 par l'équipe de Scott Sheppard :
       
       

       

       
      Le tracé des orbites des petites lunes irrégulières de Jupiter au 1er janvier 2021 (en bleu les orbites progrades, en rouge les rétrogrades)
       
    • By jm-fluo
      Bonjour à tous
      Depuis quelques jours les nuages sont présents à l'horizon au moment du coucher du Soleil et après ciel super dégagé !!
      Mars encore super haute, 2h après le coucher du soleil :-)
       
      Photo 1 :  réalisée avec le EF 24 mm Canon pose 1/60s f/4,0 et 100 iso  (les nuages à l'horizon)
      Photo 2 : réalisée avec le EF 80-200 F/2,8 L Canon sur la focale 80 mm pose 1/32s f/2,8 et 3200 iso (Jupiter et saturne ?? il faut vraiment chercher :-)
      Photo 3 : un zoom de la photo 2 (sur jupiter et saturne ?? il faut vraiment y croire :-) (dans les angles de la photo, en haut à droite et en bas à gauche)
      Photo 4 : réalisée avec le EF 80-200 F/2,8 L Canon sur la focale 200 mm pose 2s f/2,8 et 1600 iso ( Pour Mars et là j'en suis sûr :-))
       
      Boitier Canon EOS 5D2
       
      Bon ciel et bonne année à tous :-)




  • Upcoming Events