almak

Newton dédié LUNE et PLANÈTES 👌

Recommended Posts

ok je vais bien voir ... si ça avance pas je sors la disqueuse diamant 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le tout début, ça vient vraiment pas vite. Les séchées sont courtes, de l'ordre de la minute, rapidement plus rien ne se passe.

Et le zérodur est vraiment...dur. Il porte bien son nom. Compte un tout petit millimètre de flèche par heure. Perso, quand je suis à la moitié de la flèche, l'alterne les courses de réunissage et les courses de creusage pur.

Et surtout, bien rafraichir le chanfrein lorsque tu travailles avec les gros grains, si tu veux pas te retrouver avec un joli éclat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos conseils ! N’hesitez Pas ! 

😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

 

Voilà après quelques dizaines de séchées, je commence le Corindon 120 pour réunir.

Le gabarit semble pas mal... mais le sphéro , plus précis , me donne F/D 7,7

Je voulais être entre 7 et 8 donc je suis content. Je pense que je pourrais l'amener vers 7 au réunissage ?

J'ai aussi une mouche (dépoli léger) sur le centre du miroir à cause du carreau central de mon outil qui est plus bas que les autres :/

Pas cool... je ne sais pas quoi faire pour ce probleme... je vois bien que l'abrasif s'accumule à cet endroit...

Bonne nuit

 

 

IMG_4366.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

À quel point est-ce que ton carreau central est plus bas ? J’ai eu ça sur des outils où du plâtre céramique était passé sous une tuile lors du moulage, j’ai juste poussé plus longtemps en alternant miroir dessus/dessous jusqu’à ce que l’usure de l’outil rattrape la tommette plus basse. Le rayon de courbure ne changeait pas outre mesure et je poursuivais le travail.

Edited by chantepierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce stade, il serait utile de faire un test au marqueur. Avec un marqueur indélébile, tu hachures toute la surface du miroir. Puis tu fais des courses droites centre sur centre longueur 1/3 D pas trop longtemps (juste 1 ou 2 minutes). Ensuite tu regardes si la disparition du marqueur est uniforme. Si c'est le cas, le réunissage est bon et tu peux enchainer les abrasifs plus fins. Si le marqueur ne disparait pas au centre, il vaut mieux insister un peu au 80 (ça ne prendra pas très longtemps).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette mouche est tout à fait normale. Si les boues s'y accumulent, c'est que c'est un point bas. Normal vu que tu as cherché à creusé le centre, et pas ou peu les bords. Le réunissage va justement rétablir le bon rayon de courbure sur l'ensemble de la surface. En faisant davantage de réunissage miroir au dessus, ça va tendre vers F7. miroir dessous, vers F8. En alternant, statu quo vers F7,5.

Le réunissage pur est une opération assez longue, dont on ne peut faire l'impasse. Et effectivement on peut alterner creusage et réunissage avec les grains de carbo du creusage comme le C80.

Et attention au chanfrein!!! Sur la photo, la mise au point n'est pas dessus mais il semble au strict minima requis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais faire un test au marqueur et vous montrer à quoi ça ressemble. Je n'ai pas mesuré ce qu'il manque au carreau central mais j'ai bien peur qu'il faille que je retourne au C80...
En passant au 120 je m'étais dit que j'allais faire plus de séchées  pour bien rattraper les trous du carbo (j'ai attaqué au 40 puis 60 pour aller plus vite, et ça a bien fonctionné) et ainsi je finirai par avoir ce carreau central

avec une sphère bien régulière. Au final après 5 séchées de corindon 120 je constate que les piqures du carbo disparaissent assez vite.

Je pourrais faire 10 ou 20 ou 30 ? séchées au Corindo 120 mais probablement 5 ou 10 séchées de plus au 80 m'aideraient bien... Je fais ça le soir tard, je suis crevé de ma journée

alors autant que je perde pas du temps pour ensuite revenir en arrière...

 

Merci pour vos conseils, ça m'aide beaucoup ;-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

pour le chanfrein , il est arrondi , je trouve ç'est plus beau et je pense que c'est aussi plus résistant aux chocs, donc moins de risque d'écaille.

Mais oui , je vais devoir le refaire un peu ;)

Edited by almak
fausse manip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

J'ai fait les hachures,

Après la première séchée au corindon 120 ça donne ça :

 

IMG_4387.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

après la 4eme séchée j'ai hachuré de nouveau, et après la 5ème séchée :

 

IMG_4388.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc il semblerait que j'ai bien réuni, mais le souci c'est que j'ai toujours ce carreau plus bas... et la zone d'usure n'a pas bougé d'un poil.

Donc je pense que je vais devoir revenir au Carbo 80 en continuant ces courses (centrées 1/3D) !? a moins de faire sauter le carreau et laisser un trou ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première photo montre que le réunissage n'était pas achevé. La deuxième avec 5 séchées de 120 en plus montre que maintenant c'est bien réuni.

Je ne me tracasserai pas trop pour ce carré de l'outil qui n'est pas en contact. Ce qui compte c'est sur le miroir, l'usure est régulière.Je ne pense pas que le défaut de l'outil soit gênant pour la suite.

Ceci dit avant de passer à l'abrasif suivant, il faut être sur d'avoir éliminé les piqures de carbo 80, ce qui risque de te demander encore quelques séchées au 120. Pour vérifier, le mieux est de prendre une loupe (grossissement entre 5x et 10x) et regarder si la taille des piqures est uniforme entre le centre et le bord. Si tu trouves une grosse piqure, il faut noter sa position (marque sur la tranche du disque, avec la distance de la piqure par rapport au bord) pour être sur de la retrouver après une séchée. Tu isoles la plus grosse piqure que tu peux trouver, tu fais une séchée et tu vois si elle a évolué. Si elle disparait, c'est qu'elle a été provoquée par un grain de 120 donc c'est bon tu peux passer au grain suivant. Si elle est toujours là, il faut continuer au 120 et surveiller sa diminution en faisant des photos (ou dessins).

controle_loupe.jpg.b149409f4a1ecbababe2c89b250b5189.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Peut-être qu'en continuant le doucissage ça va se rattraper s'il n'est pas trop bas

Si c'est un carreau périphérique, c'est pas gênant,la preuve tout ton quadrillage sur le disque s'efface uniformément

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos messages , je vais faire 5 séchées de plus en 120 et on verra ce qui se passe . 

Bonne soiree

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En cas de doute à un moment donné sur la question « est-ce que je passe à la prochaine étape », n’hésite pas à refaire quelques séchées avant de changer d’étape.

De même pour le polissage initial avant de mettre en forme, mieux vaut le pousser quelques heures de trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai marqué l’outil pour délimiter la zone qui ne touche pas encore . 

 

 

Elle est décentrée , ce qui signifie que l’axe optique de mon miroir l’est également !?

 

Apres 2 séchées à 120, quasiment aucune usure de cette zone donc j’ai fait 10 séchées au C80 et j’ai raccourci la focale (passage par 6,4) et je suis maintenant à  7,25. Les traits ont presque disparu .

je pense que je vais réunir au 80 en douceur en essayant de recentrer l’axe optique .

 

 

 

 

9FBFB655-C0AB-4FA4-89C4-265614E94C03.jpeg

C364EC92-AECC-4716-B05B-2ABEFF278E27.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien d'être revenu au C80 pour tenter de limiter l'écart de profondeur du carreau central d'avec ses voisins.

Mais c'est un point de détail, pour rappel tu fais un miroir, pas un joli outil convexe:). En plus tu as creusé ton miroir avec essentiellement les bords de l'outil, donc à moins de tendre vers un miroir très ouvert voire convexe, ça va être trèèèèès long de revenir à un outil bien progressif en convexe jusqu'au centre. L'astuce du marqueur a montré que ton miroir était réuni donc il faut passer à l'étape suivante, le doucis de plus en plus fin, et faire gaffe qu'à chaque changement de poudre, les plus grosses piqures sont bien parties.

Il est même possible de tailler un miroir avec un outil plus petit (j'ai taillé mon 300 avec l'outil du 250 d'avant...).

De même on peut tailler avec un outil avec un trou comme pour les cassegrain. En plus, avec un 300, encore assez léger, on peut le mettre en position supérieure et il fait des kilomètres de course qui vont niveler les défauts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même en ayant réuni au 120 avec quadrillage uniforme j’avais une zone centrale plus terne , plus piquée ... comme les courses de réunissages sont plutôt centrées , je pense que ce carreau central ne travaille pas bien . Il doit s’accumuler des grains plus gros à cet endroit ?! Donc piqûres plus profondes ?

Après je suis conscient que je fignole un peu trop ... mais c’est mon premier miroir😌 j’ai bien relu les bouquins et les forums , le plus important est certainement de bien doucir le bord du miroir , c’est la qu’il y a le plus de lumière collectée . Effectivement le centre sera masqué par le petit secondaire ...

 

apparemment pour le polissage certains sont adeptes d’un outil en poix plus large que le miroir pour éviter les défauts de bord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t'en fais pas trop, même si c'est le premier, et que le vertige du choix pour chaque étape est bien présent.

Ton centre ne sera pas moins réussi que ton bord si tu conduis un réunissage  + doucissage "standard"'. Juste suivre les étapes tranquillement avec ton outil segmenté pleine taille te donnera un douci uniforme et de bonne qualité, et comme dit S. Lebouc plus haut, un carreau central plus bas ce n'est pas si grave. D'autres parties de l'outil passent sur le centre pendant tes courses.

 

Le polissoir plus large, si tu n'as jamais manipulé de la poix, je déconseillerais, c'est plus complexe à presser. Pour commencer je resterais plutôt sur le polissoir standard pleine taille avec les bords taillés droits.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zone centrale plus piquée et plus terne, c'est normal, c'est la zone qui a été la plus touchée par le travail de creusage, d'ailleurs tu es passé d'un niveau plat à une profondeur correspondant à la flèche, c'est à dire plusieurs millimètres, alors que les bords sont restés intouchés.

Le réunissage consiste au début à toucher SURTOUT les zones intermédiaires et de créer un profil régulier. Il est donc normal que ça s'affine par les bords et le milieu, le centre, plus profond, est touché en dernier par les grains de C120.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
    • By bfrebourg35
      Bonjour,
       
      sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.
      sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.
       
      Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)
       
      Merci de votre aide.
       

    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Possesseur jusqu'à il y a peu de dobsons ouverts à f5 ou f4.5, je n'ai jamais trop ressenti le besoin d'avoir un correcteur de coma. Celui que je possède à présent est ouvert à 4 et je ne peux plus trop y couper.
      J'ai un correcteur de coma ES depuis quelques temps que j'utilise pour de la photo mais qui peut aussi être employé pour du visuel avec son PO "hélicoïdal".
       
      1- Si j'ai bien pigé, il faut la première fois placer le correcteur dans le PO, régler son PO hélicoïdal à 13.5 mm et, grâce au focuseur du télescope, trouver le point ou on projette une image nette au niveau du haut du correcteur. Ensuite, on verrouille le focuseur du téléscope, on insère un oculaire et on fait la mise au point avec le PO hélicoïdal. Lorsque la MAP est OK, la correction de coma est optimale également. Est-ce que j'ai bon? Si oui, si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu ce qui se cache derrière ça parce que ça m'apparaît un peu magique, le coup de la bonne MAP qui coïncide avec le bonne distance de correction et ce pour chaque oculaire...
       
      2- Le PO hélicoïdal du correcteur a un peu de jeu chez moi, est-ce normal? La partie rotative n'est pas parfaitement ajustée au pas de pas. Ca m'inquiète parce que j'ai impression que ça empêche toute possibilité de faire une bonne collim. Avec un réducteur 2 -> 1.25" inseré dans le PO hélicoïdal et un laser/oeilleton de collimation, on se rend compte que la collim bouge pas mal à cause de ce jeu (bon, pas vraiment la collim en elle même mais vous voyez ce que je veux dire)... J'ai envisagé de mettre un genre de frein filet ou de téflon sur le pas de vis pour limiter un peu ce phénomène mais c'est pas hyper satisfaisant comme solution... J'ai un peu le même sentiment avec le Paracorr T1 avec tunable top que je possède également : suivant comment on verrouille le tunable top, celui ci est plus ou moins bien aligné avec l'axe optique du télescope, ce qui fausse également la collimation... Bref, un poil perdu!
       
      Merci d'avance pour vos lumières.
      Romain
  • Upcoming Events