airbus340

Matériel à l'extérieur sous abri

Recommended Posts

+J'ai deux instruments en poste fixe:

Un 200/800 sur spdx sur ma terrasse sous une bâche à l'année. Le Sony A7s est monté en permanence dessus. 

Pas de soucis particulier depuis 2 ans... 

Le second instrument est un SC 14" /SBIG ST8 sur une gem de construction perso dans un abris bois à toît roulant. 

L'ensemble dort sous un drap en coton,et j'ai aménagé des ouvertures et une vmc100m3/h qui fonctionne en permanence. 

Là aussi aucun soucis... 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,
Je laisse mon C14 edge HD + une Televue 76 sur une monture Astrophysics dans l'abri, ainsi que l'électronique (CPO4 de la monture, 2 mises au point électroniques Starlight Instrument, chauffage de la lunette et tube avec électronique de régulation et sondes de températures).
Mon abri est en bois (cabanon de jardin modifié avec toit roulant), il y a des "trous" naturellement qui servent de ventilation. J'ai également ajouté un ventilateur de PC avec un panneau solaire, en extraction, pour accentuer la ventilation.

 

Les caméras restent en place en principe, toutefois quand il y a de longues périodes avec ciel pourri comme actuellement, ces caméras sont rentrées à l'intérieur de la maison.

 

Le matériel est recouvert d'un drap en coton.

 

Jamais eu de problème depuis plusieurs années. 

 

A+

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2020 à 08:58, ALAING a dit :

Le mien est ventilé en permanence par deux ventilateurs 12v

Comment les as-tu placés Alain ? Faces opposées , un en haut et l'autre en bas ? 

Pareil @Yoann DEGOT LONGHI le tien tu l'as mis en haut ou en bas ? 

 

Ph

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, airbus340 a dit :

Comment les as-tu placés Alain ?

 

Merci pour la question, je me brancherai sur la réponse. :)

 

Spontanément j'aurais aspiré au bas à droite d'une face et expiré en haut à gauche de la face opposée (ou vice-versa entre droite et gauche, je ne prends pas de position politique ici).

 

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

L'ensemble dort sous un drap en coton,

Une belle éponge pour capter l'humidité !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2020 à 18:13, Olili a dit :

J'imagine mal que Celestron considère qu'un C14 doive être rentré après chaque observation.

Je crois que l'idée de base de Tom Johnson était de créer des télescopes de gros diamètres, qu'ils soient compacts pour pouvoir les transporter  :-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, airbus340 a dit :

Comment les as-tu placés Alain ?

 

abri7.jpg.9f0b842721556151dfce61fb9bd39e03.jpg

 

En fait l'abri monté sur un châssis en pin des Landes ;) est largement aéré par le dessous.

Tu vois donc les 2 grilles des ventilos en haut de chaque côté de la porte.

Avec les 3 panneaux solaires qui alimentent les ventilateurs.

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez surpris par cette discussion !!! Personnellement, sous mon abri roulant et sous ma coupole, je n'ai jamais rien démonté quoi que ce soit !!! C'est déjà difficile à mettre au point et régler que ce n'est pas pour le démonter à chaque observation !!! Le but d'un instrument en fixe, c'est justement de pouvoir laisser tout "en plan" pour avoir une continuité dans les observations.

Et pis, les professionnels dans leurs immenses coupoles, il démontent quoi ???? A votre avis ??? ;):) 

 

Edited by PhilouB
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, ALAING a dit :

En fait l'abri monté sur un châssis en pin des Landes ;) est largement aéré par le dessous.

Tu vois donc les 2 grilles des ventilos en haut de chaque côté de la porte.

 

Bon, on a donc une circulation où l'air frais rentre par en dessous et ressort vers le haut, ça paraît logique, merci !

 

Tu sais par cœur le débit de tes ventilos ? Sinon c'est pas grave.

 

Je suis surpris de ceux de Yoann, 100 m3/h.

 

Il y a 7 heures, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

une vmc100m3/h qui fonctionne en permanence.

 

( A moins qu'il ne s'en serve aussi comme sèche-linge.... bon, mauvaise vanne, OK, :ph34r:).

 

Mais chacun fait comme il veut et qui peut le plus peut le moins, ça ne doit pas sentir le moisi en tout cas ! Et ça ne consomme pas beaucoup.

 

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2020 à 12:56, ALAING a dit :

Par contre > aération et ventilation ;)

Et je fais comment à Mayotte quand l'humidité s'élève à 85% et dépasse 95% pendant la nuit ??? Je ventile de l'air humide dans mon abris "observatoire", et je suis bien avancé avec cela !! :-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, starjack a dit :

Tu sais par cœur le débit de tes ventilos ? Sinon c'est pas grave.

Me rappelle plus.

Mais j'avais choisi des ventilos avec le plus gros débit possible.

De plus, ça fait des années que c'est comme ça et je n'ai jamais de souci dans l'abri.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, ALAING a dit :

le plus gros débit possible.

En 12 volts, sur le lien que tu nous as mis, il y a du 122 m3/h, pour 3 W...

 

Bon, voilà deux gros débits !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, jm-fluo a dit :

Et je fais comment à Mayotte quand l'humidité s'élève à 85% et dépasse 95% pendant la nuit ??? Je ventile de l'air humide dans mon abris "observatoire", et je suis bien avancé avec cela !! :-)

 

Pareil (pire) chez moi dans le Mississippi. D'ailleurs ça serait utile que les participants indiquent la localisation géographique (approximative) de leur observatoire ou bien une petite description du climat. Ici c'est (très) chaud et humide en été et un peu froid (en gros une quinzaine de nuits par an ou ça gèle - très rare que le maxi soit en dessous de 3 ou 4C) mais toujours humide en hiver.

J'ai une station météo depuis quelques mois, si vous voulez aller voir les log: https://www.wunderground.com/dashboard/pws/KMSSTARK32?cm_ven=localwx_pwsdash Vous pourrez constater que le taux d’humidité atteint les 99% quasiment toutes les nuits (si le maxi est à 85% c'est un record de sécheresse...).

 

Pour rappel: en été j'ai un dehumidificateur branché en permanence (avec un tuyaux pour évacuer l'eau) et qui maintient 75%. Ça dois bien ajouter entre 5 et 10 dollars par mois à ma facture d'électricité . En hiver j'utilise un golden rod qui pompe 40W de jus pour chauffe un peu le matos et éviter la condensation.

 

J'avais acheté un petit machin pour mesurer le taux d’humidité dans le cabanon mais il m'a lâché au bout des 3 mois... Maintenant je me contente d'ouvrir la porte de temps en temps pour voir si ça a l'air sec à l’intérieur.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jfleouf a dit :

D'ailleurs ça serait utile que les participants indiquent la localisation géographique (approximative) de leur observatoire

Chud Cheine et Malne poul moué. Ichi ch'est tempélé, chôf avec ches foutues peltulbations depuis un môa... :D

Edited by Franck_77
  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, airbus340 a dit :

le tien tu l'as mis en haut ou en bas ? 

En bas :)  car c'est la moitié superieur de l'abri qui coulisse.

Edited by Yoann DEGOT LONGHI
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remonte le sujet pour faire part d'un constat qui m'arrive assez régulièrement durant ces journées froides et humides d'hiver. Mon instrument est depuis bientôt un mois sous abri. J'avais observé hier soir et n'avais pas remis le cache sur le tube pensant observer à nouveau plus tard dans la soirée, ce qui finalement ne fut pas le cas. Je viens d'aller dans l'abri pour remettre le couvercle sur le télescope et ranger les oculaires, et je constate un petit dépôt de rosée dans le voisinage du miroir secondaire sur les faces interne et externe du ménisque. 

 

Ce genre de constat arrive assez régulièrement après ces dernières nuits humides. Quand j'arrête mes observations en soirée, je prends l'habitude de remettre le couvercle, de ranger les oculaires,... toutes les optiques étant exemptes d'humidité.  Or le lendemain matin, quand je repasse faire un tour dans l'abri, je peux souvent voir de la rosée sur le ménisque et même parfois sur le miroir primaire. Bon... je ne crains pas pour les optiques ou la mécanique mais je me passerais bien d'avoir ce dépôt de rosée. Pour y remédier, dès mon arrivée dans l'abri durant la journée qui suit une observation lors d'une nuit humide, je fais tourner les ventilos et allume la résistance chauffante qui dissipe rapidement la buée. 

 

Est-ce que l'un ou l'autre d'entre vous a aussi ce genre de "problème" avec son instrument sous abri? Quelqu'un a-t-il déjà tenté de laisser allumé(s) la résistance chauffante de sa lame et/ou les ventilos derrière le primaire toute la nuit après une observation pour pallier à ce genre de phénomène? Pensez-vous que ça serait une piste à explorer pour y remédier?

 

Je sais que @JD connaît également ce genre de problème avec sa lunette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Olili Même pb pour moi ce matin . Shoot jusqu'à 0:50 cette nuit et cet AM , monture trempée , buée sur le primaire 

Mon abri n'est pas ventilé pour l'instant . Je vais y remédier rapidement , et je verrai les effets .

 

Ph

Edited by airbus340

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, airbus340 a dit :

Mon abri n'est pas ventilé pour l'instant . Je vais y remédier rapidement , et je verrai les effets .

 

Le mien n'est pas ventilé mais bien aéré. Et pourtant, je constate malgré tout ce genre de problème. Mais je peux voir que ma terrasse en béton lissé suinte également beaucoup. Je pense que l'air ambiant est tout bonnement très humide et une ventilation forcée n'y changerait rien. A part en chauffant, je ne vois pas comment remédier à ça. Peut-être doit-on simplement accepter ce état de fait durant l'hiver lorsque l'humidité est importante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Olili, j'irai enlever le cache pour voir si j'ai de la condensation le matin après ma prochaine nuit d'observation. Je te tiendrai au courant du résultat.

 

Ce que je fais avant de fermer, c'est que je mets un bon coup de sèche cheveux sur la lame et le couvercle + un peu tout ce qui dépasse. J'ai toujours peur qu'il y ait une infime couche de buée pas forcement bien visible malgré le par-buée + résistance chauffante. Avec le sèche cheveux je suis certain que la lame est bien sèche au moment de fermer le tube.

 

Ensuite je mets en route le golden rod qui aide à maintenir le matos au dessus du point de rosée.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, jfleouf a dit :

Ce que je fais avant de fermer, c'est que je mets un bon coup de sèche cheveux sur la lame et le couvercle + un peu tout ce qui dépasse. J'ai toujours peur qu'il y ait une infime couche de buée pas forcement bien visible malgré le par-buée + résistance chauffante. Avec le sèche cheveux je suis certain que la lame est bien sèche au moment de fermer le tube.

 

Je pense que la rosée apparaît plus tard, au lever du soleil quand l'air ambiant se réchauffe et que les optiques ne suivent pas le réchauffement de l'air ambiant. L'air au contact immédiat des optiques condense sur celles-ci. Pareil pour les contrepoids, la monture,... et tout ce qui est massif. Je croyais que le couvercle fermé hermétiquement devant le ménisque empêcherait une quelconque condensation sur la face externe de ce dernier mais visiblement, ça n'est pas le cas.

 

La solution serait peut-être alors de laisser tourner le(s) ventilateur(s) de mise à température du primaire et la résistance chauffante autour de la lame frontale le restant de la nuit et après le lever du soleil jusqu'à ce que les optiques soient à température ambiante. Je testerai cette solution une prochaine nuit.

Edited by Olili

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Olili a dit :

Je croyais que le couvercle fermé hermétiquement devant le ménisque empêcherait une quelconque condensation sur la face externe de ce dernier mais visiblement, ça n'est pas le cas.

A la fin de mes séances, je ne remets jamais le couvercle sur mes optiques.

Je les ferme avec une grosse chaussette en tissus élastiquée qui laisse respirer l'optique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, ALAING a dit :

A la fin de mes séances, je ne remets jamais le couvercle sur mes optiques.

 

C'est ce que j'ai fait la nuit passée, pas de couvercle du tout. Ce matin, il y avait un peu de buée sur le ménisque autour du miroir secondaire sur les faces interne et externe. En branchant la résistance chauffante, tout est parti en quelques minutes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :

Ce que je fais avant de fermer, c'est que je mets un bon coup de sèche cheveux sur la lame

 Tiens c'est moi ça ! :)

 1 mn à tourner sur la lame de fermeture, le couvercle par dessus , la housse de couette usée sur l'ensemble et hop, la viande dans l'torchon ! 

Sinon, j'ai du mal à voir l'utilité des ventilateurs quand la nature est là pour le faire à moindre frais !

Mon abri est couvert de plaques PVC 

https://www.castorama.fr/plaque-imitation-tuile-pvc-florentina-terracotta-184-x-98-cm/3454976826305_CAFR.prd

N'ayant qu'une pente, la ventilation y est naturelle de bas en haut et l'été, la chaleur rayonnée en interne s'évacue en partie dans le courant ascendant.

Après c'que j'en dis...¬¬

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now