Matthieu Conjat

Etoiles variables dans M33. Et de 172 !

Recommended Posts

Merci Matthieu de nous faire partager ce magnifique travail !

On en redemande... ūüėĀ

Pierre

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 28/02/2021 à 13:31, Matthieu Conjat a dit :

Dans M101 (20 millions d'a.l.), c'est mag 21.9 !

M109, à 55 millions d'a.l., c'est hors de question

 

Et M110 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, vador59 a dit :

Et M110 ?

 

Pas facile. Comme c'est une elliptique, il ne doit pas y avoir beaucoup de céphéides de type I. Les étoiles de M110 ne sont pas spécialement brillantes, alors je pense qu'un 400 est vraiment à la limite. La magnitude moyenne des étoiles les plus brillantes est ~21.5 !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Matthieu,

 

super travail de longue haleine ,  Dans les variables que tu as détecté il y en a qui ne sont sans doute pas des céphéides (vu les distances que tu obtiens) ou peut être des variables en avant plan. As tu tracé tes résultats dans un diagramme magnitude en fonction du log(période) ?  "Normalement" tu dois obtenir des points qui sont proche d'une droite, est ce que cela ne permettrait pas avec un ajustement la réjection des étoiles qui ne sont pas des céphéides?

Sinon Chapeau

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean,

Il est probable que certaines étoiles ne soient pas des céphéides, mais même celles qui me donnent une distance bizarre sont parfois classées comme céphéides sur Simbad.

Après, les causes d'incertitude sont grandes. Quand j'obtiens des faibles distances, c'est souvent quand l'étoile est brillante et la période faible. Ca peut s'expliquer si on a une étoile très proche qui vient artificiellement augmenter l'éclat. Il faut dire que je n'ai qu'un 400mm dans un ciel moyen, et que les mesures professionnelles sont parfois faites avec des télescopes de plus de 3m de diamètre et une résolution bien meilleure.

Pour les distance élevées, ça peut venir d'un obscurcissement par les poussières ou du gaz, qui assombrissent l'étoile, et dont je ne tiens absolument pas compte non plus.

C'est pour ça que l'incertitude sur la distance que j'obtiens est grande (~1 millions d'al).

m-logp.png.cbb857c9ebba3a932fb5195529103b46.png

Voilà la courbe m(log(P)). La pente correspond au coefficient -2.8(*log(P)) utilisé dans la relation Période-luminosité

On devine bien la pente générale, mais c'est vrai que c'est un peu dispersé

On voit que les étoiles reconnues comme 'céphéides' sont elles-même assez dispersées autour de la diagonale. J'ai pu faire une erreur sur la mesure de la magnitude moyenne, mais je ne pense pas qu'elle soit aussi grande.

Les étoiles 'sans ref' sont les étoiles qui ne sont pas connues comme variables, mais qui ont clairement varié avec une période nette. Elles sont aussi distribuées le long de cette 'diagonale'..

 

Bref, il faut aussi dire que la relation Période-Luminosité des céphéides dépend beaucoup de la bande spectrale utilisée. Normalement, on tient compte de l'indice de couleur. Ici, j'ai fait des mesures en bande large (sans filtre), donc la calibration de la relation n'est pas précise.

Je ne tiens pas compte non plus du rougissement des étoiles, et je n'ai pas une résolution exceptionnelle non plus, c'est pourquoi il faut prendre ces résultats avec des pincettes. M'enfin je trouve quand même une distance moyenne de 2.78 millions d'a.l., soit une erreur de 2% B|

 

Matthieu

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, quelques heures de pose sur la galaxie du Moulinet, 7 heures de luminance plus les RVB et ha.
      Les RVB et Ha avec la Lune et les luminances sans la Lune.


       
       
       
      les données d'acquisition:


      Jean-Claude MARIO
    • By airbus340
      Bonjour ,
       
      Quelques galaxies du moments , c'est pas les images du siècle mais c'est regardable ...
      30 x 180 " pour le triplet 
      50 x 180 " pour le M51
      Gain 120 / capteur √† -20 ¬įC
       
      Ph
       


    • By LucaR
      ¬†Les galaxie de Bode (M81) et du Cigare (M82) sont deux galaxies spirales (M82 est vue par la tranche) d'assez petite taille (compar√©e √† la Voie Lact√©e) qui se dansent autour l'une l'autre √† environs 11 √† 12 millions d'ann√©es lumi√®res de nous - ce qui est assez proche. On pense qu'elles se sont t√©lescop√©es il y a plusieurs centaines de millions d'ann√©es. Les effets gravitationnels¬† de l'une sur l'autre conduisent √† de telles perturbations dans les nuages de gaz et poussi√®res que la cr√©ation d'√©toile en est exacerb√©e, surtout dans M82 qui est particuli√®rement active et rendue bien plus brillante que la Voie Lact√©e (pour un observateur ext√©rieur bien s√Ľr), alors qu'elle est plus de deux fois plus petite. Certains de ces gaz et poussi√®res bouillonnants¬†sont visibles en de minces filaments de couleur rouge√Ętre.
       
      La première photo montre ces deux galaxies "de près", prises à la lunette. La deuxième, prise au téléobjectif Samyang 135mm avec beaucoup plus de lumière, nous permet de prendre du recul et de constater les volutes de nuages de gaz et poussières qui parsèment notre propre galaxie en premier plan, et qu'on nomme IFN. Ils sont très sombres car aucune étoile proche ne les éclaire, seule la lumière environnante de la galaxie permet de les apercevoir. Il faut donc poser très longtemps pour y parvenir même avec un objectif très lumineux - ici plus de 7h de poses ont été cumulées.
       

       
      EDIT 10/04/21: nouvelle version de la deuxième:
       

       
      (Ancienne version: https://storage.googleapis.com/dso-browser.com/astrophotography/picture-8160a1405cc511efad6d640b61179a8e-original.png )
       
       
      Première photo: 115x90s=2h52 à ISO800 sans filtre sur Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, APO triplet 102 f/5 avec réducteur, monture AZEQ6, guidage chercheur + Zwo ASI178mc, Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop, ciel Bortle 4 dans le Vexin, lune à 60% environ en début de nuit.
       
      Deuxième photo: 291x90s = 7h16 sur trois nuits en mars et avril, Samyang 135mm F2 sur Canon 650D non défiltré les deux premières nuits/défiltré partiel la dernière nuit, monture Star Adventurer, pas de guidage, KStars/Ekos sur Stellarmate, Siril, Photoshop, ciel Bortle 4 dans le Vexin, pas de lune.
       
      Note: les galaxies de la première photo ont été utilisées dans la deuxième avec des caches pour une meilleurs définition et moins de saturation.
       
      J'avais déjà ciblé ce couple à mes tous débuts il y a quelques mois avec le même matériel, c'était même ma deuxième photo:
       
       
      J'ai parcouru un peu de chemin depuis... :-)
       
       
    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, prés de 2h30 de pose soit (300x 30 sec ) cumulées sur plusieurs nuits l'année dernière au foyer du fidèle Newton "maison" 410 mm F/5.6 sur AP 900 GTO.
      Optique réalisée par mes soins en 1992  et mécanique datant de 2018 à base de jantes de vélos + perches de piscine...pour alléger le vieux tube en bois  !
      Paracorr 2 + Sony A7S à 3200 iso sous ciel fortement éclairé par la pollum délirante du village....Filtre baader HA/OIII booster sur 1h de pose.
      Je la referai en hte Ariège quand je serai enfin installé, il est vraiment extra ce vieux Newton, j'espère que le nouveau 510mm fera mieux sinon.... 
      Traitement Siril, PI pour les gradients, il en reste encore un peu...tant pis !  et CS6
      Phil
       

    • By Nicolobrica
      Un week-end placé sous le signe de l'astro, avec 2 nuits complètes jusqu'au lever du jour!

      Voici ici le résultat de la première nuit, celle de vendredi (du 19 au 20 Mars), débuté chaotiquement car si le ciel était 100% dégagé, il y avait beaucoup de vent, ce qui fait que les 2 premières heures n'ont absolument rien donné tant le suivi était catastrophique! La plupart des images conservées souffrent d'un suivi moyen, et ça se voit.

      Le vent fini par se calmer, mais globalement le ciel n’était pas d'une grande stabilité, la FWHM est restée dans des valeurs moyennes sauf en fin de nuit ou elle s'est améliorée.

      Nous avons donc ici le résultat de l'empilement via Siril, toutes les images ont les mêmes réglages, a savoir des poses de 10s gain 198 offset 74 (Comme d'habitude il s'agit des brutes conservées pendant cette session d'observation en live stacking via Sharpcap)
       
      Matériel: Newton SW150/750PDS/correcteur de coma 0.95x TS Maxfield/QHY290MM refroidie/SW EQM-35 (échantillonnage 0.83")
       
      Acquisition: Sharpcap avec retrait des darks/flats, pas d'autoguidage
       
      D√©but du voyage du c√īt√© du Petit Lion, avec ARP 162

      120x10s
       
      Au centre, NGC 3414, lenticulaire de 68000a.l. de type LINER située à 67 millions d'a.l. Elle fait parti du groupe NGC 3504
       

      Petit Lion, avec un second ARP, le #270

      120x10s
       
      On note la présence de IC2608 en haut a gauche et IC2604 en bas à gauche, et sur le duo de spirales ARP270, NGC 3395 est en bas, NGC 3396 en haut, a environ 74 millions d'a.l.
       

      On ne change pas de secteur, avec NGC 3294

      113x10s

      C'est a 72 millions d'a.l. que se trouve cette spirale de type SA(s)c de 71000a.l. très sympa et lumineuse.
       

      Toujours dans le Petit Lion, NGC 3430

      120x10s
       
      Spirale barrée de 86000a.l., a environ 72 millions d'a.l. elle a pour voisine une jolie spirale, NGC 3424
       

      Dernière galaxie visée dans le Petit Lion, NGC 3344

      120x10s
       
      Magnifique spirale barr√©e (R)SAB(r)bc aux bras finement dessin√©s, mon coup de cŇďur de la soir√©e! Elle ne fait que 55000a.l., sa taille apparente g√©n√©reuse n‚Äô√©tant que la cons√©quence de sa proximit√© (26 millions d'a.l.)
       

      Premier défi de la soirée, les antennes, défi parce que d'ici elles sont basses!

      90x10s
       
      Arp 244, connu sous le nom "les antennes" est un superbe duo de galaxies en interaction avanc√©e, malheureusement situ√© au ras des p√Ęquerettes sous nos latitudes. C'est donc une image prise a travers la crasse, avec des √©toiles patatoides , mais le d√©fi est r√©ussi puisque qu'on voit les moustaches !
       
      Direction la Vierge, toujours avec des conditions potables sans plus niveau stabilité, avec un court passage sur M104, trop basse pour s'attarder

      60x10s
       
      On ne présente plus le sombrero, sa bande d'absorption très contrastée étant sa principale attraction. C'est un couvre chef intersidéral qui porte bien son nom, puisqu'elle elle fait 117000a.l.
       
      Vierge toujours, avec l'Enflure (selon Stellarium)

      80x10s
       
      Superbe spirale de type intermédiaire de 135000a.l. située à environ 71 millions d'années, M61 de son vrai nom  une galaxie de type starbust qui abrite un trou noir supermassif. Elle mérite d'être faite avec un ciel plus stable pour révéler plus facilement ses détails. 8 supernovæ observées depuis 1929.
       

      Vierge encore, avec NGC 4535, une des stars du quartier

      110x10s
       
      Grande galaxie intermédiaire de 106000a.l. la galaxie perdue de Copeland a une classe inimitable! De type LINER, c'est le membre principal du groupe qui porte son nom. Elle est visible a 51.5 millions d'a.l.
       
      Vierge encore et toujours, avec NGC 4536

      87x10s
       
      Magnifique spécimen de galaxie intermédiaire sévèrement barrée, ce beau bébé de 108000a.l. fait parti du groupe M61 et est a environ 49 millions d'a.l. et c'est une galaxie a sursaut de formation d'étoiles (starbust) Elle ne se laisse pas admirer facilement, puisque elle rentre dans la catégorie LSB. Un trou noir supermassif se cache en son sein.
       

      On bifurque vers la Grande Ourse pour b√©n√©ficier d'un ciel moins emp√Ęt√©, avec NGC 5585

      120x10s
       
      Poids plume de 35000 a.l. situ√©e a environ 28 millions d'a.l. elle est class√©e dans les spirales, bien que ses bras soient faibles et diffus. Elle interpelle les astronomes car cette galaxie plutot insignifiante pr√©sente une grande anomalie entre sa masse visible et les effet observ√©s sur elle qui suppose une tr√®s grande masse qui nous √©chappe, la fameuse mati√®re noire, ce qui est une caract√©ristique souvent rencontr√© chez les galaxies naines. Moi je l'aime beaucoup en tous cas, avec son petit c√īt√© myst√©rieux...
       
      Direction le Bouvier pour cette fin de nuit, avec NGC 5248

      140x10s
       
      Une bien belle spirale intermédiaire située a environ 49 millions d'a.l. dont on sait bien peu de choses
       
      J'hésite a poursuivre encore quelques minutes, le jour est proche, je pointe M63 pour voir...

      120x10s
       
      Superbe ce tournesol que je ne présente pas. En fin d'acquisition, le fdc devient assez clair puisqu'à l'est le jour se lève, c'est qu'il est temps de plier!
       
       
      Encore une nuit profitable même si les conditions n'étaient pas parfaites, et pour rappel, j'ai vu tout ça en live, ces images n’étant que le reliquat des ces observations en VA avec Sharpcap!
       
      Voici 2 exemples de screens en live pour montrer que le traitement ultérieur n'apporte rien de plus a ce que qu'on voit en "direct", seul l'aspect "cosmétique" varie:
       
       

       
      Pour cloturer ce long post, les planches des objets observés cette nuit la:
       

       

       
      Il y aura d'autres posts dans les jours qui viennent car j'en ai autant pour la nuit suivante (20 au 21 mars) et depuis j'ai observés 5 autres nuit... je suis en retard
  • Upcoming Events