Matthieu Conjat

Etoiles variables dans M33. Et de 172 !

Recommended Posts

Merci Matthieu de nous faire partager ce magnifique travail !

On en redemande... ūüėĀ

Pierre

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 28/02/2021 à 13:31, Matthieu Conjat a dit :

Dans M101 (20 millions d'a.l.), c'est mag 21.9 !

M109, à 55 millions d'a.l., c'est hors de question

 

Et M110 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, vador59 a dit :

Et M110 ?

 

Pas facile. Comme c'est une elliptique, il ne doit pas y avoir beaucoup de céphéides de type I. Les étoiles de M110 ne sont pas spécialement brillantes, alors je pense qu'un 400 est vraiment à la limite. La magnitude moyenne des étoiles les plus brillantes est ~21.5 !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Matthieu,

 

super travail de longue haleine ,  Dans les variables que tu as détecté il y en a qui ne sont sans doute pas des céphéides (vu les distances que tu obtiens) ou peut être des variables en avant plan. As tu tracé tes résultats dans un diagramme magnitude en fonction du log(période) ?  "Normalement" tu dois obtenir des points qui sont proche d'une droite, est ce que cela ne permettrait pas avec un ajustement la réjection des étoiles qui ne sont pas des céphéides?

Sinon Chapeau

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean,

Il est probable que certaines étoiles ne soient pas des céphéides, mais même celles qui me donnent une distance bizarre sont parfois classées comme céphéides sur Simbad.

Après, les causes d'incertitude sont grandes. Quand j'obtiens des faibles distances, c'est souvent quand l'étoile est brillante et la période faible. Ca peut s'expliquer si on a une étoile très proche qui vient artificiellement augmenter l'éclat. Il faut dire que je n'ai qu'un 400mm dans un ciel moyen, et que les mesures professionnelles sont parfois faites avec des télescopes de plus de 3m de diamètre et une résolution bien meilleure.

Pour les distance élevées, ça peut venir d'un obscurcissement par les poussières ou du gaz, qui assombrissent l'étoile, et dont je ne tiens absolument pas compte non plus.

C'est pour ça que l'incertitude sur la distance que j'obtiens est grande (~1 millions d'al).

m-logp.png.cbb857c9ebba3a932fb5195529103b46.png

Voilà la courbe m(log(P)). La pente correspond au coefficient -2.8(*log(P)) utilisé dans la relation Période-luminosité

On devine bien la pente générale, mais c'est vrai que c'est un peu dispersé

On voit que les étoiles reconnues comme 'céphéides' sont elles-même assez dispersées autour de la diagonale. J'ai pu faire une erreur sur la mesure de la magnitude moyenne, mais je ne pense pas qu'elle soit aussi grande.

Les étoiles 'sans ref' sont les étoiles qui ne sont pas connues comme variables, mais qui ont clairement varié avec une période nette. Elles sont aussi distribuées le long de cette 'diagonale'..

 

Bref, il faut aussi dire que la relation Période-Luminosité des céphéides dépend beaucoup de la bande spectrale utilisée. Normalement, on tient compte de l'indice de couleur. Ici, j'ai fait des mesures en bande large (sans filtre), donc la calibration de la relation n'est pas précise.

Je ne tiens pas compte non plus du rougissement des étoiles, et je n'ai pas une résolution exceptionnelle non plus, c'est pourquoi il faut prendre ces résultats avec des pincettes. M'enfin je trouve quand même une distance moyenne de 2.78 millions d'a.l., soit une erreur de 2% B|

 

Matthieu

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Ellazanne
      Bien l'bonsoir les gens !

      Petit résumé rapide des conditions de création des deux images présentée dans ce post :
      Chacune de notre c√īt√©, nous avons¬†imag√©, moi et¬†Victoria * * , une galaxie bien connue,¬†M101¬†Galaxie du Moulinet, que j'aime appeler, galaxie des confins.¬†Ne me demandez pas pourquoi je pourrais bien vous le dire et la r√©ponse risque d'√™tre d√©cevante...¬†Bref

      * √Ä peu pr√®s dans la m√™me p√©riode, nous imagions cette¬†galaxie du Moulinet.¬†Et nous avions alors pour projet de mettre en commun les prises d'une soir√©e sans pour autant avoir choisi la cible.¬†J'ai finalement opt√© de mon c√īt√© pour une reprise d'une de ses images de Victoria que j'ai combin√© avec la mienne et retravaill√© via Photoshop.¬†Les deux images n'avaient pas la m√™me dimension, colorim√©trie,¬†fdc, bruit...¬†Bref le bord...Le merdier.
      Le r√©sultat correspond √† l'image¬†N¬į2

      * Et Victoria a opt√©e pour la formule que je qualifierai de¬†'plus¬†pros'¬†et plus propre au final, celle de prendre l'ensemble des brutes des deux sessions et de les¬†stack√©s.¬†Bien s√Ľr, j'ai bien compliqu√© la tache en lui donnant des¬†DOF¬†qui ne correspondait pas √† la bonne soir√©e.¬†Elle a¬†du donc¬†faire¬†sans. Sans oublier que nous avons utilis√© chacune un imageur diff√©rent.¬†Pour les d√©tails, il faudra demander √† Victoria.¬†Personnellement, je ne sais pas comment elle a proc√©d√© exactement.
      Cette image correspond à l'image N1

      * Tout ceci n'ai qu'un bref r√©sum√©, j'omets des d√©tails, s√Ľrement, avec une certaine¬†impr√©cision, sans doute...
      ** Chaine youtube de victoria : Elsastronomie
       

      Le setup commun est grosomerdo une 80ED sur Eq6 avec autoguidage (moi j'ai utilisé un APN 100D) 
       
      N ¬į 1¬†

       
       
      N¬į2


      Vous trouverez également ci-dessous les images originales qui ont servi pour la création de la N1 & N2

      Victoria : 
       
      Ella :
       
       
    • By yanneric
      Salut à tous 
       
      Ca y est une nouvelle image ! Ici en Nouvelle-Calédonie on sort de la saison chaude la plus nuageuse et la plus pluvieuse depuis 20 ans...
      Aucun ciel étoilé pendant des semaines depuis décembre mais malgré tout un créneau en mars pour me permettre de shooter CentaurusA depuis Nouméa (Bortle 5)
       
      Mon objectif pour cette photo c'était d'arriver à choper les émissions d'hydrogène ionisé dues au jet de particules émises depuis le trou noir supermassif au centre de la galaxie.
      J'ai shooté le Ha en bin2 avec des poses unitaires de 10min et les jets étaient quasiment invisibles sur les subs. J'ai accumulé 10h de Ha (2 nuits) pour obtenir des jets bien visibles.
      2 autres nuits pour faire le RVB (environ 9h de poses)
       
      Lunette CFF 105 + CFF flattener, QHY268M, MESU 200
      Astrodon RGB 36mm, Baader Ha 7nm 
      R:G:B 32:32:32 x 300s
      Ha : 57 x 600s bin2

      Ci dessous le master Ha avec les jets

       
      Ensuite ça a été bien galère pour rendre visible ce Ha très faiblard dans le RVB, en particulier les zones les plus tenues et très bruitées. Je m'en suis sorti avec le script SHO-AIP, des dizaines d'essais et des corrections de couleurs dans photoshop.
      Bon voilà le résultat, je ne suis pas très content du halo de mes étoiles lumineuses. Par contre j'ai vraiment eu de beaux détails dans la bande centrale pour mon petit diamètre, ça a été une belle surprise.
      L'image est un crop 1800x1800 de la fulll dispo ici pour ceux qui aime zieuter les tachouilles autour.
       
       

       
      Bonne journée !

      YE
    • By st√©phane
      bonjour à tous,

      on continue dans mes traitement du ciel profond (oui, j'ai du stock! ) avec cette image faite le 26 Février dernier depuis la Beauce de ce très beau champ dans le Lion : M65, M66, ngc3628 et ngc3593 ... et plein d'autres pétouilles

      A noter que l'on distingue un chou√Įa du bras de mar√©e de ngc3628, ainsi que les faibles extensions de M66 ... le tout avec un fond de ciel mis √† 20/255 !

      atik460ex + filtres LRVB astronomik + fs60 à f/4.2 sur ma GP
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      L : 18 x 300s en binning 1x1
      R : 5 x 180s en binning 2x2
      VB : 7 x 180s en binning 2x2

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, photoshop

      A la taille d'acquisition :



      Annotation Siril :



      a+
      stéphane
    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, NGC 4449 est une galaxie de type magellanique assez peu imagée,  j'ai pointé le 360 sur cette cible sous un seeing qui commence à devenir correct en Corse, la bonne saison arrive !!!
      En bas à gauche de l'image une petite queue de marée est visible, un peu comme celle de NGC 3628.
       
       
       

       
      Les données d'acquisition :

       
      Jean-Claude Mario.
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      J'ai presque rattrapé mon retard de traitement avec ces galaxies du héron, dans les chiens de chasse. L'image date du 26 avril, la fwhm sur l'empilement est juste sous les 2". Je la présente à 0.5"/p; j'ai tenté 0.3"/p mais ça n'ajoute rien, au contraire. Ces deux galaxies sont étonnamment placées pour former la silhouette de l'oiseau au long cou! J'ai essayé de sélectionner les brutes pour affiner l'image, mais on ne gagne que 0.1" avec la moitié des poses, j'ai donc gardé les 4h de luminance pour 3/4h par couleur.
      Newton 245/1472 (paracorr2) et asi 183mm.
      Comme à mon habitude, je mets un crop, cliquez pour la full.
      Nathana√ęl
       

  • Upcoming Events