NicoF

Mesure EP de jour

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

Merci , bien pensé ce logiciel, ca pourrai marcher avec une étoile artificielle ?

Paul

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, banjo a dit :

ca pourrai marcher avec une étoile artificielle ?

 

En fait non car durant la manip le système de prise de vue balaye le champ (15 deg en 1 heure environ), avec une grande focale l'étoile artificielle ne restera pas dans le champ.

Exemple de balayage de champ pour réalisé les courbes obtenues ci-dessus.

DSC09710_pipp.gif.8819794d6473ccfc427b186e7654da8b.gif

 

De plus le principe de l'algo est de comparer les images 2 à 2: 

Il prend une portion de 10% du champ au centre de l'image

Pattern.png.479e437f4bd06ce690f9fc6ff38589cc.png

 

et recherche ce "Pattern" dans la seconde image pour calculer le mouvement :

 

 Detected_point.PNG.ecef7f5cf703617c771e08243118ec75.PNG

 

Bonne journée

Nicolas

  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent ! Mais ça m'intrigue... As-tu comparé le résultat obtenu avec celui d'une mesure d'EP classique, celle faite avec PHD par exemple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'ai vérifié ca colle assez bien.

L'étape délicate est l'intégration de la vitesse de déplacement pour revenir à la position. Cette intégration génère un drift qui doit être compensé.

La compensation dans l'algo fonctionne bien si la durée d'acquisition est a minima de 2 voire mieux 3 tours de vis sans fin. Dans ce cas j'ai des mesures comparables.

Si  l'acquisition n'est faite que sur une seule période ou moins , l'EP a tendance a être minimisée. Je dispose d'un autre algo de compensation pour ces acquisitions courtes (pratique aussi pour tester rapidement l'effet d'un réglage);

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super travail que tu as fait là. J avais pensé a un truc similaire il y a quelques années sans jamais aller plus loin que la pensée. Ca va aider et faire gagner du temps a pas mal de personnes.

Merci pour le partage.

 

Thomas

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est tout à fait génial !

 

ce qui serait bien, c’est de pouvoir entrer l’échantillonnage manuellement, on peut en effet l’avoir sur le CP après une résolution astrométrique.

 

pour lire les exifs il y a exiftools qui est constamment mis à jour 

 

attention aussi à ne pas viser un paysage trop proche sinon il y aura pollution des résultats par la parallaxe. Ou alors il faut placer le centre de pivot sur la pupille d’entrée de l’objectif.

Edited by Fred_76
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 

Et merci de ton commentaire.

 

Il y a 6 heures, Fred_76 a dit :

ce qui serait bien, c’est de pouvoir entrer l’échantillonnage manuellement,

 

L'algorithme calcule automatiquement l'échantillonnage à partir de a vitesse de suivi stellaire (rapport entre la vitesse mesurée en pixels par seconde et 15,04 arcsec/seconde).

Une entrée manuelle n'apporterai rien pour le calcul.

Comparer le résultat avec des données astrométrique permet de valider le calcul complet. Je m'en suis servi pour la validation.

 

Il y a 6 heures, Fred_76 a dit :

pour lire les exifs il y a exiftools qui est constamment mis à jour 

 Le S/W utilise la lib python Exifread.

Pour utiliser le Soft vous n'avez pas trop a vous en préoccuper. Il faut juste s'assurer que les images aient bien des données EXIF et notamment la date/heure de prise de vue.

C'est le cas si vous avez shooté avec un APN standard.

 

Il y a 6 heures, Fred_76 a dit :

attention aussi à ne pas viser un paysage trop proche sinon il y aura pollution des résultats par la parallax

Je n'ai pas constaté de problème en visant une cible proche, si ce n'est que nos instruments n'arrivent pas à faire la mise au point à courte distance et qu'il faut que cette mise au point reste bonne pendant la durée du balayage ce qui n'est pas évident à courte distance.

 

Bonne soirée,

Nico

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ton avis, quelle focale faut-il au minimum pour avoir un résultat fiable ? La plus grande focale que j’ai est de 200 mm. Après, ma monture n’est plus capable de porter le poids... (c’est une SAM).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La focale et la taille des photosites du capteur  vont influer sur la résolution de ta courbe d'EP.

Plus le pixels seront petits et plus la focale sera longue plus grande sera la résolution.

 

Par exemple si tu as un A7S  (photosite 8.32 µm) derrière un 200mm tu auras une résolution de 9 Arcsec.

Si tu mets une camera type ASI120 (photosites 3.5 µm) avec le même objectif la résolution augmente à 3.6 Arcsec.

 

Tu peux aussi jouer avec des barlows la qualité de l'image n'est pas fondamentale, l'algo de pattern matching prend une grande zone même avec une image qui bave il  s'en tire bien.

Les points fondamentaux pour conserver la précision sont :

- faire 2/3 tours de vis sans fin

- Eviter les bords du capteur, toujours faire en sorte que le décalage d'une image à l'autre soit entre 50 et 100 pix. Sinon le centre de la première image va se retrouver au bord du capteur sur la deuxième 

 

Bonne soirée,

Nico 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo ,  super boulot.

Je vois qu'il y a beaucoup d'avantages avec cette méthode. 

Pas de mise en station précise à faire .

Pas d'achat supplémentaire de matériel . Certain  constructeur utilise un codeur optique très précis pour mesurer l'EP.

On fait ça de jour .Il faut juste avoir un horizon dégagé.

Trop cool

 

Merci

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 30/12/2020 à 23:47, Fred_76 a dit :

La plus grande focale que j’ai est de 200 mm

 

Donc je viens de faire quelques essais.

A 200mm avec mon A7s, il me faut des intervalles de 40s entre prises (là ou j'étais à 10s avec une focale de 900mm).

J'ai shooté une cible proche (2m environ)

DSC02234_pipp.gif.9145c71b5c22bf73c46875a0473144c2.gif

 

Ca fonctionne mais on perd toute les fréquences supérieure à 1/(2x40) secondes donc on ne voit plus que les phénomènes de période supérieur à 80s.

La courbe d'EP avec la même monture donne ceci :

 

image.png.945e65c3f8a6c8e46e4a910d96e16c87.png

 

A comparer à celle-ci faite à 900mm

 image.png.457086c8f9de5021ceb2a5c424130f8b.png

 

On constate que les résultats restent valides mais que l'on ne voit que les phénomènes liés à la vis sans fin. Tout ce qui se passe avant dans la chaine de transmission (moteur pas à pas, poulie/courroie, etc) est à plus haute fréquence et n'apparaît plus sur la courbe.

En conclusion, la manip peut présenter un intérêt en fonction de ce que tu cherches à caractériser.

 

Bonne soirée,

 

Nicolas

Edited by NicoF
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça ira, j’ai un paysage avec près de 500 m de recul. Je vais tenter ça un de ces 4 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour

Je n'ai pas constaté de différence notable liée à la distance de prise de vue 2m ou 10km donneront des résultats semblables. 

En revanche, c'est la focale et le pitch des photosites du capteur qui comptent et en général les instruments à longue focale ne savent pas faire la mise au point sur des cibles proches.

 

Nicolas

Edited by NicoF
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By aescalle
      Bonjour à tous,
      Hier soir j'ai eu pour la première fois un gros problème d'autoguidage avec PHD2 et ma monture EQ6 R-Pro.
       
      Après un une année sans session d'astrophotographie, J'ai changé mon setup qui était un petit télescope supportant mon appareil EOS en piggyback et une lunette d'autoguidage par une caméra CCD ZWO 294MC Pro (équipée d'un objectif Canon + L'autoguidage)  montée directement sur la monture. Résultat, si mon matériel optique fonctionne bien, je n'ai pas pu continuer la session car j'ai obtenu de grosses erreurs dans PHD2, ce qui m'a inquiété. Suivi inutilisable même sur des poses de 30 secondes. Voir ci-joint la capture du résultat ( copie d'écran PHD2).
       
      Ce qui a changé, hormis le matériel et son poids, c'est l'alimentation 12V du ventilo de la CCD, et la position des cables (câbles d'alimentation CCD et Hub USB à l'arrière, câble Hand control et câble du Polemaster sur le côté de la monture et un câble USB laissé libre vers mon ordinateur.
       
      L'équilibrage ne m'a pas semblé mauvais.
       
      La mise en station est normalement facilité par le Polemaster, ce qui permet un alignement rapide. Je le fais en général sur trois étoile (et plus).
      Hier soir l'alignement m'a semblé bon, les objets stellaires étant bien centrés.
       
      Pour info dans APT, je n'ai pas pu utiliser le plate solving.
       
      Je m'inquiète maintenant du mécanisme de ma monture au vu des messages obtenus dans PHD2.
       
      Quelqu'un aurait-il une idée sur l'origine du problème ?
      (Merci par avance)

    • By patrick60850
      Bonjour à vous tous ,
      petite question sur mon achat de power pack (vente à bon prix d'un ami qui en possédait 2).
      Il fait donc 12 V /7Ah.
      L'entrée de mon LX200 est donné pour 18 V/dc.
      Cela peut-il posé un problème ? si j'alimente avec  ce power pack en nomade ?
      7A/h  quel autonomie à votre avis j'ai calculé environ  4 heures , ai-je tort ?
      Deuxième petite question pendant que j'y suis puis -je utiliser la sortie rs232 pour le piloter avec Stelarium si oui quel câble utiliser .
      Merci d'avance pour vous réponses .
      Bon ciel à vous tous (toujours pourri en pays de bray).



    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Une petite question, qui est quasiment dans le titre du sujet...
      L'autoguidage est indispensable lorsqu'on cherche à atteindre de longs temps de pose. Ok. Mais est-il également pertinent de l'utiliser dans le cas de poses plus courtes, dans l'optique d'améliorer la qualité globale des images et d'avoir moins de déchets? 
      Cela a t-il par exemple un intérêt dans le cas de poses de 60 ou de 90 secondes? 
       
      Merci d'avance! 
      Romain
    • By dédé
      Bonjour
      Est ce que quelqu’un a monté des cercles digitaux sur une monture skytee 2 ?
      j'ai trouvé quelque montage chez nexus pour diverses montures sauf celle ci qui est peu connu aux US.Elle semble réserver au marché européen.
      La doc chez nexus n'indique pas les dimensions physique des encodeurs.
       
      hervé
    • By LE ROUX
      bonjour à tous,
      je suis en cours d'acquisition d'une monture eq6r -pro goto sky watcher dernière génération pour y monter mon tube lx200 1et 0" de f=2500mm (provient de ma  monture meade lx200acf maintenant trop lourde pour moi) ,et en vue de me mettre a l' astrophoto, j 'ai besoin d'avis pour choisir le type de guidage adapté a cette focale, lunette guide(mais poids et champ?...ou diviseur optique celestron( mais difficulté à trouver une étoile guide..) ou autres solutions.
      merci
  • Upcoming Events