biver

Nouvelles comètes pour 2021

Recommended Posts

L'idée de départ c'était de parler des comètes qui vont être à portée de tout le monde...;) Là on passe à la double incarcération (confinement+couvre-feu) pour des millions de citadins... alors les comètes plus faibles que magnitude 7-8 on s'en ... >:(

Nicolas

  • Like 3
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

D'accord. Je me donne du mal pour rien, c'est vrai, puisque ça n'intéresse finalement personne. Je vais donc m'arrêter définitivement ici.

 

Edited by Bill46
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste que trop d'info tue l'info... Pour les spécialistes des comètes (faibles) on a des listes de messagerie et des sites web qui archivent les images.. reste à voir combien suivent ici l'actualité des comètes de magnitude > 15-16 (et qui le resteront).

Nicolas

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bill46 a dit :

Je me donne du mal pour rien

Donne toi du mal pour quelque chose.

comme dit Nicolas les comètes ''non observable ne sont pas très intéressantes! ''. Ne noie pas le sujet avec tes post!

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je poste ici, puisque ça parle de comètes.

 

Un peu de pub pour le livre de Michel Ory, qui vient juste de sortir.

Il fait suite à son "Chasseur d'astéroïdes" sorti il y a quelques années, en reprenant la formule à base d'anecdotes, de science et d'illustrations humoristiques:

https://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807334908-chasseur-de-cometes

 

9782807334908-g.jpg.620814bab4075812958264b4582034cf.jpg

 

Bonne lecture !

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce 5 mai, une belle nuit pour une rencontre dans les Chiens de chasse, mais avec un différentiel de distance inimaginable 9_9, entre la comète ATLAS (C/2020 R4) et les galaxies de la "Baleine" ("Whale", NGC 4631) et de la "Crosse de Hockey" ("Hockey Stick", NGC 4656) :

 

APOD (recadré) :

ATLASHockeyStickWhaleGalaxiesGrandMesa.thumb.jpg.5e215e7281065477292d804e02d5bf78.jpg

Crédit :  Grand Mesa Observatory, Terry Hancock / Tom Masterson
HD :  https://apod.nasa.gov/apod/image/2105/ATLASHockeyStickWhaleGalaxiesGrandMesa.jpg
APOD :  https://apod.nasa.gov/apod/ap210513.html

https://twitter.com/coreyspowell/status/1394886690255278083

  • Like 4
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un périhélie de 10.9 UA, plus éloigné que Saturne, ça risque de ne pas être le spectacle du siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un point de vue scientifique on suivra avec attention l'évolution de son activité et les molécules qui s'en échappent (CO, N2, CO2? ... -> CO+, N2+,... pour la spectro visible?), après avoir précisé la taille de son noyau.

Pour le commun des mortels, elle ne va se rapprocher du soleil que d'un facteur 2 d'ici 10 ans... c'est dire que si elle augmente d'éclat d'un facteur 100 (5 magnitudes) ce sera déjà très bien....

(la valeur canonique avec n=4 pour des comètes donnerait un gain de 4.5 magnitude, soit de l'ordre de m1=14 au périhélie (depuis l'hémisphère sud) :S)

Nicolas

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

quoi ?   Comet C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein)

 

M1 17.3 mag (M2=19.0)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 23/03/2021 at 4:40 PM, JPMasviel said:

Un peu de pub pour le livre de Michel Ory, qui vient juste de sortir.

Je l'ai eu pour la fête des pères :)

C'est un livre très intéressant, très accessible et joliment illustré, avec plein d'anecdotes sur les comètes et les passionnés qui gravitent autour.

Bonne lecture ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Comme il n’y a pas trop de nouvelles de comètes visuellement en ce début d’été, je vous donne des infos sur mes dernières observations (malgré la météo pas terrible, mais en cherchant bien, il y a eu des occas dans le nord de la France, là chez moi en Anjou).

- C/2017 K2

Le 15 juillet à 0h30 TU avec un TN 560x165 : m1 = 13,0 (M), dia 0,5’ d’arc, dc = 4. Moins bien avec C2.

- C/2020 T2

Le 8 juin à 23h25 TU avec un TN 250x50 : m1 = 10,9 (M), dia 2’ d’arc, dc 3/4.

- C/2020 J1

Le 14 juin à 23h15 TU avec un TN 560x240 : m1 = 14,0 (M), dia 0,3’ d’arc, dc 5.

- C/2018 U1

Le 7 juillet à 23h TU avec un TN 560x290 : m1 =15,5 env, dia 0,3’ d’arc, dc 4.

- C /2020 PV6
Le 7 juillet à 0h15 TU avec un TN 560x290 : m1 = 14,5 env (mesure approximative car pas de séquence mag fiable proche), dia 0,2’ d’arc, dc 5.

 

Certes des comètes faibles excepté C/2020 T2 mais qui dégringole vers le couchant.

Les autres de mag mieux que 12 ?
4 P/Faye au ras de l’horizon dans l’aurore du matin…

7 P/Pons-Winnecke, tentée en juin au ras de l’horizon le matin et maintenant c’est pire car elle dégringole sous l’horizon de la métropole...

Bonne chasse !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les lève-tôt avec un horizon NE parfaitement dégagé vers 4h30 du matin, la nouvelle comète C/2021 O1 (Nishimura) est à chercher vers la mganitude 10 non loin de Castor dans les gémeaux. Elle est malheureusement de l'autre côté du soleil et joue un peu à cache-cache avec la Terre:

traj2021o1.thumb.png.43cfd7bdcda0ec99dc8e51266d4fdccb.png

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

150*(a/0.04)-0.5 km (150km divisé par la racine de l'albedo sur 0.04 supposé...)

En fait on l'a détecté avec ALMA, et c'est compatible.. donc cette comète a bien un gros noyau!

Mais elle va rester bien loin du Soleil, même au périhélie dans 10 ans ... :|

Nicolas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nicolas pour toutes tes informations.

 

J'en profite pour dire un mot sur la comète 29 P/SW 1 qui fait son plus beau sursaut depuis qq temps (mesurée en visu m1 = 10,5 le 6 oct et 10,8 cette nuit passée, avec une belle coma !). Elle était visible dans mon vénérable Mizar T120).

 

C'est le plus beau sursaut depuis que je la suis depuis 1986...

Profitez en vite ! 

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/10/2021 à 17:59, Alexandre Renou a dit :

J'en profite pour dire un mot sur la comète 29 P/SW 1 qui fait son plus beau sursaut depuis qq temps

 

 

A ce propos, un article de Space.com sur ces récents sursauts d'éclat de 29P Schwassmann-Wachmann 1 (moyau ~ 60 km, voire plus) :

 

"This mysterious comet's super-bright outbursts have astronomers puzzled"
https://www.space.com/comet-29p-strange-outbursts-puzzles-astronomers

 

D'après le papier, première série de sursauts survenue à partir du 25 sept. :
"We spotted several sequential eruptions," said Miles (*). "There were four obvious ones and then a fifth one at the end. After less than two days, the brightness of the comet was something like 250 times brighter than it was before it started becoming active."
(*) astram d'un groupe de cinq basés dans l'Utah, en Ecosse, en France (et oui !) et sur l'île de Ténérife (Canaries, Espagne).

 

Autre sursaut, dimanche 24 octobre ...

 

61846b06e15fc_211001_29PSchwassmann-Wachmann1_FaulkesTelescope-LasCumbresObservatory_outburst.jpg.73b804aa1cccd565918eeb57f7e8bbc4.jpg

Crédit :  Faulkes Telescope Project / Las Cumbres Observatory
https://fr.wikipedia.org/wiki/Observatoire_de_Las_Cumbres

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la série, 67P,  la plus brillante actuellement (~ 9,1), imagée par Michael Jäger le 3 nov.
Une sorte d'anti-queue est à peine discernable à gauche, dans le prolongement de l'autre ...

 

FDWmxKqUYAcTI0i.jpg.43a7c30e8472ce19d93bc802805e012d.jpg

https://twitter.com/Komet123Jager/status/1456253446454087684

 

Liste extraite du site Heavens-Above :

618816dd704e8_Comtes-observables_Heavens-Above_211107.png.2ab771fde4d8511f444849547da7be7d.png

 

PS :  Ah ! Désolé, j'avais pas auparavant consulté le sujet sur le fil Rosetta ...

Edited by BobMarsian
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, BobMarsian a dit :

Dans la série, 67P,  la plus brillante actuellement (~ 9,1), imagée par Michael Jäger le 3 nov.
Une sorte d'anti-queue est à peine discernable à gauche, dans le prolongement de l'autre ...

merci pour cette photo de Jâger

sur mon écran, je vois mal l'antiqueue, j'ai essayé de traiter pour mieux la visualiser, en faussant les couleurs

 

67P 3-11-2021 mg9 jage bisr.jpg

Edited by MARCOPOLE
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michael Jäger a posté une image N&B du "dust trail", trainée de poussières de plusieurs degrés qui apparait devant et derrière la comète.

A priori ce n'est pas à proprement parler une antiqueue, mais des poussières étalées le long de l'orbite éjectées de la comète au cours des orbites précédentes.

https://s3-us-west-1.amazonaws.com/groupsioattachments/40058/86728847/30175/0?AWSAccessKeyId=AKIAJECNKOVMCCU3ATNQ&Expires=1636327607&Signature=WlPSFw6W%2BcTLfhLCq8KoebixYXE%3D&response-content-disposition=inline%3B+filename%3D"67P20211101green.jpg"

 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas réussi à photographier ça (pose trop courte), mais en 4.6 min on voit quand même bien la coma verte et son asymétrie dûe au dégazage par le pole sud:

67p-061121-4h48m3-t407f4bddp4-277s.jpg.f5d3d10f98572c31081989976a854e3d.jpg

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui veulent observer C/2021 A1, la meilleure période va être les 20j à venir, après il sera trop tard pour ceux qui ne sont pas en-dessous des tropiques :|

Nicolas:

 

safephemnov2021.pdf

carte2021a1dec2021r.jpg

  • Like 4
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonjour,
       
      Avec une période de 6,39 années, la comète 22P/Kopff est une vieille copine,  elle a effectué en mars son 18ème retour au périhélie depuis sa découverte en 1906.
      J'ai un lien particulier avec elle, car si mon premier contact avec les belles chevelues fut la brillante et éphémère Iras-Araki-Alcock en mai 1983, c'est la vision de la plus discrète 22P/Kopff dans le C8 d'un pote, en juillet de la même année, qui constitua le déclic sur ces astres si particuliers
       
      Tout çà pour dire que j'aime bien la suivre à chacun de ses retours. Le moins que l'on puisse dire, c'est que celui de 2022 n'est pas favorable. Celà fait plusieurs mois qu'elle reste bloquée dans les lueurs de l'aube, visible au ras de l'horizon et très peu de temps. Les choses se sont enfin améliorées en ce mois de juillet, mais 4 mois après son passage au plus près du Soleil, elle est déjà sur le déclin.
       
      Je n'avais pas encore trouvé le temps de traiter les images, mais j'avais un peu hâte car grâce à @airbus340 qui en a publié une bien belle image prise le 28 juillet, je savais qu'elle serait intéressante au compositage, d'autant que cette nuit là elle est passée près de la galaxie NGC520, une intriguante galaxie à interaction.
       
      Assez bavardé, voici donc le résultat de cette conjonction :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 24 juillet entre 00h56 et 03h03 utc
      56 poses de 02min à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 52 min
       
      Traitement Siril 1.0.3, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2"/pixel
       
      Je suis resté doux sur l'intégration de la comète dans le champ d'étoiles, elle est plus étendue qu'il ne paraît ci-dessus, comme le montre beaucoup mieux cette copie d'écran Siril en visualisation histogramme, où les contrastes sont poussés à fond :

      On voit que le queue est vraiment très étendue et on note le vaste halo bleuté tout autour de la chevelure. En pratique, les mesures donnent :
      une chevelure bien visible sur 2,2' mais avec un vaste et faible halo donnant un diamètre de 6.5' la queue est bien marquée sur 9' de longueur, on la devine sur 29' sans difficultés et je la suspecte de faire 45' de long, vers PA=252°  
      Côté photométrie (UCAC4), les mesures donnent :
      une magnitude nucléaire : m2=16.1 ( ouverture de 6" ) une magnitude totale : m1=13.4 ( ouverture de 100" )  
      La galaxie NGC520, alias Arp 157, ressort pas mal, malgré la hauteur modeste à laquelle a été prise cette image (de 25° en début de séquence jusque 43° à l'aurore), avec des détails en son coeur et une très faible queue de marée que j'ai tenté de préserver avec un calque et masque de calque dédié :

      ( Cercle de 20' de diamètre, toujours à 2"/pixel )
       
      Très content de cette observation, j'espère que l'image vous plaira aussi
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Il y neuf mois, je vous avais proposé un petit sujet relatant la découverte par les français Alain MAURY et Georges ATTARD de leur seconde comète et la première qui fut observable depuis l'hémisphère Nord:
      Leur belle épopée se poursuit puisqu'ils ont découvert, début juillet, une cinquième comète : C/2022 N1, une petite comète d'aspect certes assez quelconque, mais que j'ai pris un plaisir certain à imager et que vous propose donc de partager.
       
      Elle était observable depuis l'hémisphère Nord, même si elle n'était pas bien haute d'ici : 28° de hauteur au mieux, 21° à peine en fin de séquence...
      La vitesse rapide de déplacement  ( 8"/min ) n'a pas facilité les choses :  impossible de dépasser les 20s d'intégration pour les poses de base, sur lesquelles elle reste bien entendu hors de portée, et elle se baladait de surcroît en bordure de Voie Lactée, dans un champ assez dense en étoiles.
       
      Heureusement, nos caméras numériques et les logiciels de traitement font des miracles et elle saute immédiatement aux yeux sur le compositage cométaire :

       
      La comète est donc le petit point visible au centre de l'image, un peu perdue au milieu des traînées laissées par les étoiles. Et encore, je vous ai mis le compositage moyenné avec rejet, car si on regarde le compositage somme, la comète est invisible au premier abord...
       
      La voici en gros plan :

      Elle se présente sous la forme d'une boule ronde, sans queue apparente, de 36" de diamètre.
      Magnitude totale : m1 = 16.2 (fenêtre d'ouverture de 38") Magnitude nucléaire : m2 = 17.3 (fenêtre d'ouverture de 6")  
      Voici, pour le plaisir, le champ complet, mais à part la comète (au centre du cercle rouge) il n'y a pas grand chose d'intéressant à y dénicher :
       
      ( Pour voir l'image à 100%, faire un clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet ou une Nouvelle Fenêtre )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 21 au 22 juillet 2022 de 23h17 à 01h40 utc
      308 poses de 20 s, temps d'intégration : 01 h 42min 40s
      Température  -10°C et Gain 120
      Traitement Siril 1.0.3, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif  : 1,25"/pixel
       
      si ce n'est une petite galaxie LSB, en haut :
      identifiée avec Simbad comme :
       
      C/2022 N1 est donc la cinquième comète découverte en 2 ans par Alain et Georges. Voici le tableau de leurs principales caractéristiques :

       
      Ce programme de survey amateur et mené par des français (cocorico ) cartonne vraiment, car outre les découvertes de comètes, ils ont à leur actif de nombreuses découvertes d'astéroïdes, et un nombre impressionant de mesures astrométriques d'objets déjà connus.
      Le survey a vraiment démarré le 06 janvier 2021 et le 100ème astéroïde géocroiseur a été découvert début août 2022. Il est certain que la météo du Chili a beaucoup aidé (389 nuits exploitées de janvier 2021 à août 2022 !!) mais chapeau à eux pour la maîtrise de toute la chaîne depuis la gestion des prises de vue jusqu'à l'exploitation logicielle des données.
       
      Je vous invite à visiter la page d'Alain :
      http://www.spaceobs.com/fr/Blog-de-Alain-Maury/Recherche/Decouvertes-de-MAP
       
      Bon ciel à tous
      @Impla007
    • By polorider
      Bonjour
      Après avoir mis le tube en t° sur les glaciers du Mont-Blanc (voir ici: http://www.astrosurf.com/topic/155729-le-mont-blanc-en-ouverture-dune-soirée-astro-😉/ il était près pour une belle soirée d'observation 
      24 juillet 2022 site: Col de la Lézette aux Saisies - Savoie,  altitude 1785 m, t°: 19° à 21h30 / 13° à 03h00. Pas de vent, atmosphère très sèche, peu de turbulence.
      L'idée de départ était d'observer la comète C/2019 U5 Panstarrs dans les Chiens de Chasse. Très peu lumineuse actuellement (m14.3)  elle ne s'est montrée que faiblement dans l'oculaire. En revanche plus visible sur la tablette. 
      Comète C/2019 U5 Panstarrs

       
      M16

       
      M20

      M27

       
      Le centre de M31 + M32

       
       
       
       
    • By polorider
      Bonjour
      Une comète découverte le 02 mars dernier: "une comète qui s'approchera à 0,29 UA de la Terre le 2 février 2023. La comète C/2022 E3 (ZTF) sera à son périhélie 2 semaines plus tôt et elle sera bien située dans le ciel pour les observateurs de l'hémisphère nord. Durant cette période de 2 semaines (et selon les prévisions actuelles), C/2022 E3 passera de la magnitude 7.2 à 5.5; la rendant ainsi visible à l'œil nu sous un ciel relativement noir.
      Les comètes étant imprévisibles, C/2022 E3 pourrait nous surprendre. et qui pourrait devenir visible à l'œil nu courant janvier-Février 2023" (https://www.facebook.com/groups/162684053751103/permalink/5953625017990282/)
      Visuel Amplifié d'avant hier soir (18 juillet). Elle ne saute pas aux yeux immédiatement, il faut la chercher un peu dans cette myriade d'étoiles près de Vega.
       
       


    • By zeubeu
      La petite photo souvenir de la conjonction d'hier soir :
      APO 140 mm FD 7,6 + correcteur TS 2,5"+ Nikon D750
      123 poses de 20 s, registration sur les étoiles et sur la comète.
      J'ai dû arrêter un peu avant minuit car la lune se levait... La fenêtre de tir n'était pas longue !
       
      Fred

  • Upcoming Events