• 0

Question

Bonjour,

 

Après plusieurs jours de réflexion, je vais franchir le pas en commandant mon télescope et sa monture.

Pas si simple de choisir le bon vendeur, les sites que j'ai pu consulter sont plutôt bien fait, avec des conseils, mais aussi pas mal d'avis négatifs sur le net. Sans faire la promotion ou la critique de certain sites, pouvez-vous m' orienter en fonction de votre expérience sur des sites sérieux et professionnels avec qui vous travaillez habituellement. 

Merci d'avance à tous ceux qui prendront le temps de me répondre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

15 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

salut

le plus souvent FirstLightOptics https://www.firstlightoptics.com/ (attention au droits de douane) et astroshop https://www.astroshop.de/fr/

puis pierro astro  https://www.pierro-astro.com/

optique unterlinden https://www.telescopes-et-accessoires.fr/

moi je conseille absolument pas la clef des étoiles qui pour moi est à éviter car j'avais commandé un filtre lumicon vert N° 58 j'ai toujours rien eu depuis 2018 ils avaient dit qu'ils allaient en renvoyer un et faire une enquête et toujours rien eu non plus

cdt

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0
il y a 51 minutes, manup a dit :

moi je conseille absolument pas la clef des étoiles qui pour moi est à éviter

Moi si :)

C'est pas parce qu'il t'es arrivé cette mésaventure que la Clef des étoiles est à déconseiller.

Au contraire, c'est un excellent magasin et les Vauclair sont très pros ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

astroshop sait très bien se faire référencer sur internet mais je te conseillerai plutôt des boutiques françaises avec pas de porte même si elles ont un site internet, tenues par des vrais astronomes amateurs et pas seulement des commerciaux : Optique Unterlinden, La clé des étoiles, Pierro Astro, le Télescope à Paris...

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 11 minutes, Maïcé a dit :

Optique Unterlinden, La clé des étoiles, Pierro Astro, le Télescope à Paris...

L'astronome à Lorient, La Maison de l'astro à Paris, et d'autres encore :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Optique et Vision  ;) 

Univers Astro ;) 

Médas ;) 

pis y a moi aussi :) 

Edited by PETIT OURS
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'ai déjà commandé à La Clef des Etoiles à Toulouse, j'ai jamais eu de problème....  

Manup :  je te comprends , mais pourquoi pas à nouveau les contacter pour résoudre ton problème d'achat et livraison non reçu. Je suis certain qu'ils te ferons  un remboursement ou autre ......

salut

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ça fait des années que je commande dans les boutiques françaises...
O.U, la clef des étoiles, optique et vision principalement
jamais eu de soucis et toujours un excellent contact!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour à tous,

 

Merci pour vos réponses et conseils. Je vais vous suivre sur le fait de choisir une boutique Française.

Bonne journée à tous.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, 

Si tu as un magasin pas trop loin, ça vaut quand même le coup de le choisir, même si le tarif n'est pas le plus compétitif. Perso, j'ai la chance d'être à 20 minutes de la clé des étoiles, et c'est bien pratique.

Voici un lien vers une liste de boutiques physiques (après la bd):

http://lepithec.blogspot.com/2018/11/regardez-le-ciel-episode-04-le-choix.html?m=1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'ai commandé plusieurs articles à La Clef des Etoiles dont un était en réassortiment (informé par mail).

Ils m'ont fait 2 envois, d'abord ce qui était dispo puis le reste ensuite. Plutôt sympa.

 

Ils y a des vendeurs qui vérifient les montures et optiques avant de les envoyer, mais bon pas pour l'entrée de gamme je suppose.

 

Mais est ce bien le moment d'acheter du matériel astro en cette période de tension sur la fabrication ?

Les fabricants ne sont ils pas tenté de baisser un peu les critères de qualité pour livrer plus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 23 heures, manup a dit :

moi je conseille absolument pas la clef des étoiles qui pour moi est à éviter car j'avais commandé un filtre lumicon vert N° 58 j'ai toujours rien eu depuis 2018 ils avaient dit qu'ils allaient en renvoyer un et faire une enquête et toujours rien eu non plus

peut-être le deuxième a pris la même route  que le premier:D

relance les, ou demande un remboursement à  défaut un avoir.

je sais par expérience, avec la clef des étoiles qu'il faut s'assurer qu'ils l'ont bien en stock. 

Il y a 23 heures, Cosmos2020 a dit :

Après plusieurs jours de réflexion, je vais franchir le pas en commandant mon télescope et sa monture.

dis nous ce que tu veux acheter peut-être on dira où il serait préférable de l'acheter?

 

Il y a 23 heures, Cosmos2020 a dit :

Pas si simple de choisir le bon vendeur,

il n'y  a pas de mauvais vendeurs, mais certains sont meilleurs que d'autres, il y a de mauvaises expériences

 mon matériel provient de chez ovision (Franck Valbousquet est de très bons conseils),   

Pierre-Astro et unterlinden (idéal si tu veux  te faire faire un cadeaux, ne cherchent pas à embrouiller le commissionnaire par des conseils)

et TS (pour les soldes et remises) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir

Bienvenue dans le monde ou l'argent  que tu investira dans un instrument, sera proportionnel à la considération du vendeur en cas de problème.

Cette réalité est brute mais bien inscrite dans une réalité commerciale actuelle sur les ventes sur le net, astronomie comprise.

Acheter un renvoi coudé à 50 eurs qui se perd dans le transport c'est pas la même chose que d'acheter un filtre interférentiel, et ça le vendeur le sait, notamment en cas de démarche juridique. Quant au "pas de porte" nous sommes dans une autre époque et l'essentiel des ventes pour les magasins se se fait sur le net, sans le net les boutiques fermeraient  car la concurrence est rude, en particulier sur les instrument moyens et bas de gamme, ce qui n'existait pas il y a 20 ou 30 ans, puisque l'astronomie était assez confidentielle et honéreuse.

Pour faire simple:

il faut absoluement regarder les  conditions générale de vente du  site.

Toujours téléphoner 

Poser une ou des questions improbables, tant technique sur le matériel que sur la logistique lièe à la vente.

Bref il faut jouer les tordus respectueux.et tu vois ce qui en sort.

 

Pour ma part  j'ai effectué des achats sur l'ensemble des boutique ayant pignon sur rue. Résultat  identique pour tous en cas de problèmes.

Petit budget=petite considération  problème  résolu à l'occasion       Gros budget=tes un roi=problème résolus rapidement 

 

Pour les sites :

ASTROSHOP = ne connaissent rien au matos qu'ils vendent quitte à raconter des conneries

L'ASTRONOME= ne répondent jamais au tel, par mail cela laisse à désirer, en magasin c'est correcte 

FLO Angleterre= rien à dire top du top mais taxes douanière(ça cogne....)et faut causer GB

APM Allemagne= bien  là aussi faut causer GB ou Teuton

La clée des étoile = bien mais surprise au niveau des stocks, n'ont jamais répondu au aucun mail  pour des besoins techniques

Pierro Astro= idem

Unterlinden = a grandement baissé en qualité prestation depuis l'achat de ma première TELEVUE il y a  30 ans.

ETC  ETC........

Pour ma part tout en étant respectueux je reste ferme et précis dans mes demande et je n'hésite pas à faire remarquer les manquements X ou Y au vendeur immédiatement,  je n'hésite pas non plus à me servir du code de la consommation et de la concurrence et le faire savoir.

Etre prix pour des gogos c'est terminé, je montre les dents tout de suite et cela évite souvent de mordre.

 

 

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 15/01/2021 à 00:03, Triskel a dit :

ASTROSHOP = ne connaissent rien au matos qu'ils vendent quitte à raconter des conneries

 

C'est peut-être pas faux mais la prestation est là !

Ma monture a été reprise et échangé mais il est vrai que ce n'était pas une EQ2.

Après que cherche t-on ?

Si on a déjà l'expertise et que les délais et disponibilités sont les éléments clés, alors j'en suis très content.

J'attendais une APO80 TS, 5 jours entre la commande et la livraison, 2% d'extourne sur virement immédiat, adaptation au prix le plus bas constaté par ailleurs  et suivi à la culotte via le lien AstroShop et Livreur. 

 

Effectivement, là sur ce coup, je ne suis pas très Patriote ! :$

Pierro-Astro me plait, ils ont un super site qui fait plaisir à voir mais la réactivité mail (3j) et la disponibilité sont améliorables. J'espère qu'ils me liront.

 

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 15/01/2021 à 00:03, Triskel a dit :

sans le net les boutiques fermeraient  car la concurrence est rude

La concurrence sur les prix : oui. Concernant la concurrence sur le conseil, non :D Après chacun voit midi où il le souhaite !

Par exemple, je vois mal x.com te raconter combien il est intéressant d'observer la pleine Lune ...

Edited by ndesprez
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By FroggySeven
      Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau.
      Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ?
      C'est moi qui comprend mal le schéma ?
       
      Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos;
      avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ?
       
      D'avance merci pour votre aide
       
       

    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??
       
      D'avance merci
      Arnaud
    • By CPI-Z
      Convertir une image front-d'onde en PSF est peut-être un sujet qui peut intéresser certains.
      WinRoddier, DFTFringe, Aberrator ... donne directement la PSF en fonction d'un front-d'onde donné. Mais comment cette PSF est construite ?
       
      Vous avez certainement déjà vu ce post où l'on voit l'influence de l'obstruction sur la tache de diffraction (PSF)
      http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/spider-diffraction.htm
       
      En fin de page de ce lien vous trouverez la phrase :
      "The previous images were calculated with Iris software using the formula" : PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2
      Autrement dit, le module au carré de la transformée de Fourier de l'image de la pupille donne la PSF, c'est utiliser pour retrouver l'impact des obstructions des miroirs secondaires, araignée ...
       
      Alors j'ai fais le test avec IRIS (<fftd) et effectivement cela fonctionne

       
      J'ai voulu utiliser la même méthode pour un front déformé et comme WinRoddier permet de faire des simulations je suis parti d'une coma pure car la PSF est bien déformée (voir la capture d'écran WinRoddier plus loin).
      En utilisant la transformation de Fourier d'IRIS en appliquant directement la commande  <fftd sur l'image front-d'onde ci-dessous, voici ce que j'obtiens

      On est très loin du résultat escompté produit par WinRoddier et l'image ne ressemble pas à celle d'une coma.
      Je peux donc dire que dans ces conditions avec IRIS la formule PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2   ne fonctionne pas pour un front-d'onde déformé , sait à dire lorsque tous les points de la surface d'onde ne sont pas en phase, comme au travers d'une optique imparfaite ou via les turbulences atmosphériques ...
      La notion de phase ou de différence de marche optique manque dans cette application FFT directe de l'image.
       
      Dans la littérature j'ai trouvé des formules comme celles-ci

       
      ainsi que des tableaux comme cela qui résume les transformation

       
      Ayant fait plusieurs essais sans résultat et ne sortant pas de sup-optique pour interpréter ces formules j'étais bloqué.
      J'ai alors contacté plusieurs personnes dont l'observatoire de Nice et celui de Paris.
      Nice m'a renvoyé vers 2 astro-amateurs réputés, mais au final le résultat n'était pas au RDV.
      L'observatoire de Paris m'a répondu en la personne de Monsieur Anthony Boccaletti qui avec patience et courtoisie m'a bien aidé. Je ne peux donc que le remercié une nouvelle fois ici.
       
      En fait quand on sait c'est relativement simple.
      Voici l'exemple, j'ai choisie un front déformé de coma pure car la PSF résultat est bien dissymétrique comme dans le cas général des tavelures mais en plus simple.
      WinRoddier permet de faire des simulations

      L'image du front d'une coma pure sera toujours la même, ce qui change sera l'amplitude de la déformée, son PTV, ici il est de 848 nm pour la longueur d'onde de 490nm et le terme Z8(3,-1) est de 150nm
      848 / 490 = 1.73 donc le PTV exprimé en rapport d'onde est de 1.73
      La différence de marche optique (ddm) entre le point le plus en avance et le point le plus en retard est de 1.73 onde
      Voici l'image front-d'onde :  
      Avec IRIS on peut soustraire la constante correspondant au fond de l'image, le fond devient 0 (zéro), ainsi les pixels positifs on une ddm en avance de marche et les pixels négatifs sont en retard de marche.
      donc le ddm d'un pixel de l'image par la règle de trois est :  
      ddm = valeur pixel * 1.73 / 251
      La phase s'écrit    phi = valeur pixel * 2 * pi * 1.73 / 251
      L'image phi est alors proportionnelle à l'image ddm et celle de départ.
       
      L'image pupille est simplement remplie de 1 dans la pupille et de 0 hors de la pupille :  
       
      Iris permet de transformer une image en tableau avec la commande < export_asc [nom] qui produit le fichier nom.asc
      Il s'ouvre avec l'éditeur de texte et se rentre facilement dans un outil type tableur excel
      Il y a 3 colonnes, les 2 coordonnées des pixels et sa valeur,  (x , y, valeur), on peut ainsi faire les calculs nécessaires et recréer l'image résultat. La commande < import_asc [nom] dans IRIS
      Ainsi l'image phi est la même que l'image d'entrée (proportionnelle), sauf qu'au lieu d'avoir un PTV en pixel de 251, le nouveau PTV en pixel va de -5.43 à +5.43 pour cet exemple
       
      La formule de la littérature peut s'écrire    PSF = | FFT ( A*exp( i phi)) |²   ou A est la fonction pupille. Le | |² correspond au module de la FFT au carré ce qui confirme la formule de départ lorsque le front est plan (phi = 0), sans ddm
      Mais qu'en est-il du exp( i phi)
      i c'est le nombre complexe imaginaire tel que i² = -1
      et exp( i phi) = cos(phi) + i*sin(phi)
      Dans le tableur il suffit de calculer en fonction de la valeur de la colonne phi, une colonne cos(phi) et une autre sin(phi). toutes les valeurs seront alors comprises entre -1 et 1
      Et comme les valeurs pixels ne peuvent être que des nombre entier il faut les multiplier par une constante par exemple 30000 pour remplir la plage d'IRIS 16 bits (32767 max)
      On peut ainsi créer les images cos(phi) et sin(phi)
      cos(phi)              et sin(phi)
      cos(phi)_30000.fit   et   sin(phi)_30000.fit
       
      Détail qui a son importante :
      sin(0) = 0 donc le fond reste à zéro
      cos(0) = 1 donc tous les points du fond qui étaient à zéro passent à 1. Et  multiplier par 30000 ils passent à 30000. Il faut alors multiplier cette image cos par l’image pupille (constituée de pixels 0 et 1), multiplier par 0 pour retrouver le fond à zéro, le reste est multiplier par 1 pour que l’image cos reste inchangées dans la zone pupille.
       
      Je fait simplement remarquer ici qu’une FFT est indépendante de l’intensité des pixels dans la mesure où les 2 images de même format sont proportionnelle en intensité.
      Mais que faire de ces 2 images ? On en cherche qu'une la PSF !
      De plus le module d'une FFT donne toujours une image symétrique alors qu'une PSF dans le cas général pour un front non plan est dissymétrique (exemple la PSF de la coma pure)
      Il reste que la solution de faire une FFT-1 la fonction inverse de la FFT qui à partir de 2 images l'une réel ou de fréquence, l'autre imaginaire ou de phase, donne une image résultat unique.
      Il est précisé également que le fond à zéro doit être agrandi au minimum à un format couvrant 2 fois le diamètre de la pupille (< padding dans IRIS)
      Et il faut que les images soit centrer pour une FFT-1   (fonction ffti dans IRIS)
       
      Au final voici ce que l'on obtient avec les 2 images au 2048 x 2048 :
       
      Capture d'écran dans ImageJ :

       
      On retrouve donc bien la PSF recherchée .
       
      En fait la formule de départ dans la littérature pour des novices comme moi aurait pu s'écrire
      L'image PSF est la transformée de Fourier inverse mise au carré, du couple d'images ( A*cos(phi) , sin(phi)) où phi est la phase en chaque point de l'image front-d'onde et A l'image pupille (0,1)         PSF = [ FFT-1[ A*cos(phi) , sin(phi)] ]²
       
      CPI-Z
       
       
  • Upcoming Events