Arnaud17

M31 au C11

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonsoir Arnaud

Cette vue de M31 est peu commune mais j'aime  bcp. On a vraiment l'impression de rentrer a l'interieur avec une reelle impression de relief.

 

Nicolas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  comme astrogatel   et je rajoute que c'est trés artistique  !!!!!  bravo 

 

                                    mica

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem ..... étonnant , par contre les étoiles enlevées sont remplacées par quoi , les pixels d'a côté..??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Humm le rendu est assez hypnotique je dois dire. Je n'ai pas souvenir de l'avoir vu en starless celle-ci.

C'est bien vu !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vo messages sympas.  Achaim, je crois effectivement que Pix prend une moyenne ou une mediane des pixels avoisinants. En tout cas, c'est l'impression que ça me donne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis bluffé par cette starless, car en luminance c 'est assez compliqué de bien retirer toutes les étoiles aussi bien.
une recette particulière ?
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'adore ! Une belle quantité de détail dans les bras pour une image originale mais sans artefact. 

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, idir a dit :

Je suis bluffé par cette starless, car en luminance c 'est assez compliqué de bien retirer toutes les étoiles aussi bien.
une recette particulière ?

Starnet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, effectivement, Starnet. Dans ce cas, le module inteégré dans PixInsight, mais le soft est aussi disponible independament sous Windows (au moins). Il n'y a pratiquement aucun réglage à faire... Plus simple, il n'y a pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/01/2021 à 00:44, Arnaud17 a dit :

L'année prochaine, je vais essayer de reprendre ce travail et le completer avec le reste du champ

 

Au plaisir de voir le résultat. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Magellan_Team
      Salut les astrams 
       
      Nous vous proposons ce joyau de l’hémisphère sud, Centaurus A, dans un champ large fourmillant de galaxies plus moins lointaines. Il a fallu beaucoup poser en Ha pour parvenir à identifier le jet de plasma, pour ensuite le mixer à la luminance.
       
      Quelques infos récupérées sur le net :
      Située à environ 11 millions d'années-lumière, Centaurus A ou NGC5128, est la galaxie active la plus proche de la Terre. S’étendant sur plus de 60000 années-lumière, il s’agit d’une galaxie elliptique particulière. Elle serait apparemment le résultat d'une collision entre deux galaxies qui ont donné naissance à ce fantastique fouillis d'amas d'étoiles et d'imposantes bandes de poussière sombre. Près du centre de la galaxie, les débris cosmiques restants sont engloutis par un trou noir central supermassif d’un milliard de fois la masse du Soleil. Comme dans d'autres galaxies actives, ce processus génère un jet relativiste responsable des émissions radio, X et gamma de Centaurus A.
       
      Comme d’habitude nous vous conseillons d’aller voir la full ici : https://www.astrobin.com/full/g1a88c/0/
       
      Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous.
       
      En espérant qu’elle vous plaise ! 
       
      Marian, Jean-Mi, Lolo, Gégé et Dave


    • By Looney2
      Ok il est 5h du matin au Québec, 4h de route pour voir une comète sur le déclin qui a perdu beaucoup de sa luminosité depuis 4 jours... Bientôt un adieu à la belle même si elle reste photogénique.
      Du coup, les nuages à l'horizon aidant, on s'amuse sur une cible facile histoire de voir ce qu'il a dans le ventre ce Skyguider d'iOptron pour un peu de ciel profond. Alors c'est parti sur M31 !
      27x1mn à 800ISO à f/3.2 et 200mm de focale, une recette éprouvée... Bon ben ça bronche pas, croppé d'environ 10 pixels pour 30mn de poses (j'ai jeté 4 poses avec des passages nuageux).
      Y'a plein d'étoiles dans un ciel noir c'est dingue ! J'aime ça l'astro sans prise de tête : mise en station 2mn, intervallomètre pour aller voir les copains pendant que ça pose... Ciflard et Laguiole (dédicace à Mario et Brice)...
      Un petit script de Siril à 4h35 du matin et une finition sous PS...
      Tzigidou comme on dit icite !
       

    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Dans la veine de l'image de M31 prise au C11 postée la semaine dernière, je vous propose aujourd'hui une image N&B de M51, toujours en starless. 6h18 en "quelques" poses de 30s avec une ASI1600MM montée sur un C14 ouvert à f/7 (réducteur/correcteur Starizona). Accouchement sous Pix.
       
      Bon weekend!
       
      Arnaud
    • By Matthieu Conjat
      Salut à tous,
      Les céphéides d'Andromède, c'est surfait, alors je me suis lancé dans le suivi des variables dans M33
       
      Avec le T400 de l'Observatoire de Nice (foyer primaire f/5 du Cassegrain (2m de focale)), j'ai commencé en octobre à débusquer les variables dans la galaxie du Triangle. (Merci à Denis Mourard, directeur de l'Observatoire, de m'avoir fourni une dérogation pour le couvre-feu )
      Je fais généralement une trentaine de poses de 100 à 120" sans filtre (entre 40 et 60 minutes de pose) par image. La caméra est une QSI583ws.
       
      Dans un champ qui fait 32x23', j'ai pu repérer 100 étoiles variables. Environ 75% sont des céphéides, de période comprise entre ~3 et 70 jours, 15% sont des variables à longue période (> 100 jours), et ~10% semblent bien avoir varié, mais sans trop de régularité.
      Comme pour M31, je trouve des magnitudes entre 17 et 20, mais pour le moment je n'ai pas trop calibré les magnitudes, donc je ne peux pas vraiment calculer la distance grâce à la relation période-luminosité.
      Je vous mets une carte du champ pour les repérer si vous voulez vous amuser, ainsi que les meilleures courbes de lumière. A gauche, c'est la courbe complète sur les 65 jours de mesure, à droite c'est la courbe repliée sur la période. Cliquez sur les images pour les avoir en grand.
      Je fais les mesures photométriques en mode automatique avec un logiciel que j'ai écrit, dans lequel je rentre un fichier avec la position de chaque étoile, les cercles de mesure et la position des étoiles de référence.
      Je ne pensais pas trouver autant d'étoiles variables dans cette galaxie avec un T400 à proximité de Nice....
       
      Je pensais me lancer dans les céphéides de galaxies plus difficiles comme IC1613 ou NGC6822, mais je m'y suis pris trop tard cette année. Si y'en a que ça tente de faire ça l'année prochaine, ça peut être un bon challenge !
       
      Matthieu
       

       













       
      Quelques variables à longue période:


       
       
       
    • By Patrick 58
      Bonjour à tous,
      voici le retour éphémère du ciel dégagé, de plus pendant une quasi nouvelle lune. Voici mes premières réelles images avec ma nouvelle ASI 2600mc. Plus de filtres RVB avec les problèmes de couche manquante à cause de nuages.
      La 2600 est installée sur ma lunette Esprit 100ED, en une nuit on peut faire pas mal d'objet, en couleur en une passe, génial.
      voici M31
      54 poses de 180s refroidissement à -10°C (dark, bias, flat). La prochaine fois je ferai l'image en 2 fois pour avoir les extrémités manquantes.

       
      puis M65 et M66, la couleur, le champ plus large qu'avec la 1600mm (30x300s)

       
      et enfin IC 434 avec 60 poses de 300s. J'y suis allé peut-être un peu fort sur le traitement. Il faut que je retravaille la dureté des étoiles, il faut apprendre...

       
       
      Bonne soirée à tous et surtout bonne année avec plein de nuits étoilées.
       
      Patrick
       
  • Upcoming Events