Alain MOREAU

Leurs rêves seront nos cauchemars

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Cette  vidéo  pose effectivement  la bonne question  même si je ne sais pas à qui il faut donner la réponse, ce dont je suis sûr c'est  que c'est  à  nous tous ,qui devant ces risques  planétaires, devront apporter une réponse en tant que citoyen  du monde>:(

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est bien ce p'tit jeune, merci Alain :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a bien raison cet orateur, qui c'est ?

 

Il y a 7 heures, barnabé a dit :

Cette  vidéo  pose effectivement  la bonne question  même si je ne sais pas à qui il faut donner la réponse

 

Moi je sais, ce serait à dieu mais comme il n'existe pas...

 

Sinon il y a des humains très puissants (en moins de 10 mois, un petit bonhomme de 40 ans parvient notamment à cloîtrer toute une population chez elle dès 18 heures après bien d'autres exploits), mais qui va le certifier  dans ce rôle de sauveur ?

 

Les lemmings quand ils sont trop nombreux se suicident par groupe...

 

Philippe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, vaufrègesI3 a dit :

la technique en arrive à s'auto-développer

tu as un exemple de ça, sérieux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon moi, l'intérêt de cette vidéo, c'est de montrer que, parmi la jeune génération, il se trouve des gens réalistes soucieux, simplement et c'est déjà pas mal..., de pouvoir vivre sur une planète, pour laquelle jusque-là, l'homme n'était pas un élément susceptible d'affecter sa propre pérennité et celle des espèces qui coexistent sur ladite planète.

 

Désormais les priorités ne sont plus à tenter d'habiter un monde extra-terrestre qui, par essence, nous est inadapté, mais bien à  préserver celui duquel certains tentent de s'arracher.

 

Ce qui n'interdit pas, pour autant, la  quête de la connaissance avec des engins automatiques.

Edited by JPP 78
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, asp06 a dit :
Il y a 9 heures, vaufrègesI3 a dit :

la technique en arrive à s'auto-développer

tu as un exemple de ça, sérieux?

 

Puisque l'homme est l'inventeur des techniques qu'il utilise, il semble aller de soi qu'il maîtrise les techniques qu'il invente et qu'il met en œuvre.. Maîtriser le développement technique, c'est-à-dire son déploiement et son évolution, consisterait donc à être en mesure d'anticiper tous les effets qu'entraînent les innovations qui sont mises en œuvre au sujet des différents moyens que nous utilisons dans tous les domaines de notre vie, et de se préserver de leurs conséquences néfastes. Ce serait être en mesure de faire en sorte que le développement technique n'ait pour conséquence que ce qui correspond à nos intentions.

 

Si nous sommes capables de définir les fins en vue desquelles nous élaborons et utilisons certaines techniques, sommes nous pour autant en mesure de prévoir et de contrôler les conséquences que peut entraîner un tel usage ? Il n'est pas certain que les inventeurs de l'automobile aient prévu les conséquences entraînées par le développement de l'usage de ce moyen de locomotion sur notre mode de vie et sur notre environnement. On peut nourrir aussi quelques inquiétudes à propos des progrès de l'intelligence artificielle. Saurons-nous maîtriser toutes les conséquences de son déploiement, aussi bien dans le domaine de la production industrielle ou de l'administration que relativement à son usage dans notre vie quotidienne ? Sommes-nous en mesure d'anticiper sur les décisions que peuvent prendre certaines machines intelligentes, et avons-nous la possibilité de les modifier ?

Il apparait plutôt qu'une fois les principes d'une technique élaborés, il soit difficile d'en contrôler son développement. Autrement dit, si la technique suppose une certaine maîtrise de la nature, il n'est pas certain que nous maîtrisions.. cette maîtrise. Les processus de développement de la technique semblent plutôt faire preuve d'une certaine autonomie, et obéir à des lois qui trop souvent nous échappent.

 

Nous risquons fort, si nous laissons la technique se développer de manière autonome, de vivre dans un monde différent et déshumanisé auquel nous seront obligés de nous adapter malgré nous. Ce qui mettrait en évidence l'un des aspects paradoxaux de la technique. Celle-ci a d'abord été développée par l'homme pour adapter le monde à ses besoins et ses désirs, mais il se pourrait que ce soit maintenant à l'homme de s'adapter au monde qu'elle a produit.

Edited by vaufrègesI3
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, vaufrègesI3 a dit :

Ce qui mettrait en évidence l'un des aspects paradoxaux de la technique. Celle-ci a d'abord été développée par l'homme pour adapter le monde à ses besoins et ses désirs, mais il se pourrait que ce soit maintenant à l'homme de s'adapter au monde qu'elle a produit.

Je ne comprends pas où il y aurait paradoxe. A moins d'être ultra cartésien et de penser que le monde est un mécanisme qui se subdivise en systèmes complètement indépendants sans intéractions entre eux (ce qui est contraire à tout ce qu'on sait depuis qu'on pense), il est clair qu'à partir du moment où on modifie l'environnement, il est modifié, et on va devoir s'y adapter.

Même les chasseurs-cueilleurs ont du le constater: si on améliore la technique de chasse, ben au bout d'un moment y'a plus rien à chasser. Si on arrache toutes les carottes sauvages, y'a plus de carottes.

 

C'est pas un paradoxe, c'est un pléonasme.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, PascalD a dit :

si on améliore la technique de chasse, ben au bout d'un moment y'a plus rien à chasser.

 

Toute la question est là : l'invention du fusil condamne t'elle fatalement l'espèce animale ?.. à terme la nature et l'existence de l'homme en corollaire ?.. Il n'existe aucun exemple ou aucune expérience qui puisse indiquer qu'il est possible d'inverser ce type de processus, de le maitriser ?..

J'espère que si.

Edited by vaufrègesI3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, JPP 78 a dit :

Selon moi, l'intérêt de cette vidéo, c'est de montrer que, parmi la jeune génération, il se trouve des gens réalistes soucieux, simplement et c'est déjà pas mal

 

Oui:)

https://www.youtube.com/watch?v=IP8sZZwx9QE&ab_channel=EDHECNationsUnies

https://www.youtube.com/watch?v=j9It8a9aoY8&ab_channel=valdalbian

https://www.youtube.com/watch?v=VFDB2JqN92E&ab_channel=Jean-MarcJancovici

Le cours énergie Climat est désormais obligatoire à Mines Paris-tech et toutes les écoles d'ingé et écoles de commerce ont à minima une présentation énergie climat via des conférences... Il y a juste 20 à 25 ans de retard pour l'information des futurs décideurs français.

 

Mais on nage en plein bric à brac ou au bistrot, c'est selon...9_9

 

 

Edited by Pascal C03
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour toutes les autres  espèces l'équilibre se fait naturellement , lorsqu'un  prédateur a trop mangé de son menu préféré il n'a plus rien à manger et donc il crève  de faim  ce qui permet au "chassė"de se refaire une santé 

Mais avec nous ça ne marche pas nous avons toujours une nouvelle solution pour  continuer à  vivre et à  prospérer, mais bien sur c'est  notre environnement  qui paie la facture, par exemple lorsque nous n'avons plus trouvé  de carottes  sauvages  nous en avons cultivé en détruisant  la forêt  

Bon c'est  vrai que c'est chouette  de vendre internet à tout le monde mais...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, vaufrègesI3 a dit :

J'espère que si.

Ben j'ai envie de dire oui, si on s'adapte. Non si on ne s'adapte pas...  Et dans ce cas on disparaîtra, comme les autres espèces avant nous.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, vaufrègesI3 a dit :

Au-delà du progrès technique, il faut aussi développer l'idée d'un progrès esthétique, intellectuel, spirituel ou moral, ces dimensions subjectives de la vie que le progrès technique devrait pouvoir autant servir et développer.

 

Bien entendu.

C'est dans cette direction que notre civilisation doit chercher à progresser sous peine de rapidement rencontrer le mur vers lequel elle fonce.

Le souci c'est que seul (ou presque ), le progrès technique a une valeur marchande pour notre économie moderne fondée sur la croissance du PIB et la recherche du profit immédiat.

L'innovation technique est l'unique moteur de l'entreprise du 21ème siècle, comme c'était déjà le cas au 20ème, et je crains que cela ne soit pas prêt de changer.

Il suffit de compter les dépôts de brevets, la taille croissante des multi-nationales ou encore l'exacerbation des guerres commerciales.

Tout ça pour " convenablement " rémunérer l'actionnaire.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur les liens de Barnabé Pascal :$, voilà un bon équivalent moderne de l'expérience de sortie de la caverne de Platon. Ca dure 2H en temps réel mais 15 mn en ressenti tellement c'est bon.

Donc pour continuer sur la question posée par la première vidéo, il n'y a rien dans le monde des hommes qui puisse arrêter nos grands Kapitalists, surtout qu'on est tous complices: c'est trop bon, les smartphones, les ordis, et euh, les caméras Zwo :D (bah oui).

C'est donc notre milieu (j'aime pas le terme d'environnement, qui sous-entend qu'il s'agit d'un truc dont on pourrait se détacher, ailleurs, à côté de nous), c'est donc notre milieu qui va s'ajuster pour trouver un nouvel équilibre, et la variable d'ajustement, ça sera nous.

 

 

Edited by Christophe Pellier
Pan sur le bec
  • Like 7
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Flute, me voilà barnabérisé :S

 

Pour les projets muskiens, il y a sans doute mieux !

Inutile de dépasser 10 minutes. Juste quelques valeurs en énergie et $

 

Edited by Pascal C03
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok je sais que je n'ai  pas beaucoup  d'idées  et quand j'en  ai elles ne sont pas terribles , alors par pitié  ne m'attribuez des idées  qui ne sont pas les miennes et auxquelles je ne comprends  rien:x

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes.

 

                                                                                                                                Jean Rostand.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, michelR a dit :

avant même que nous méritions d'être des hommes.

ou des femmes ..... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont assurément capables de tourner nos rêves en cauchemars ces Baizos, Muscles, Suckerbook, ces sombres canailles de milliardaires et tous les autres qui vont avec, car ils n'ont qu'une envie :

Transformer nos valeurs individuelles en valeurs boursières...

 

 

Comment peut-on être séduit par tous ces discours pernicieux qui nous vantent une société harmonieuse fondée sur les sciences et le progrès industriel sans penser un instant qu'ils annoncent notre servitude ?

Peut on croire que les sciences pourront continuer à servir l’appétit de pouvoir et de conquête de l’homme dans une société de moins en moins capable d'assurer son passage du présent à l’avenir et du connu à l’inconnu ?

Face à ces contingences, la politique peine à concilier un pouvoir temporel matérialiste avec un penchant spirituel et philosophique qui constitue le socle de l'humanisme, navigue entre démocratie ou dirigisme pour sauvegarder l'ordre économique.

 

Nous qui contemplons l'univers en pratiquant l'astronomie, ne sommes nous pas portés à avoir des interrogations sur ces questions ultimes ?

Dans le fil passé aux égouts - mais qui ressurgit par ici - je défendais l'idée que ce sont les choix de chacun, par leur intelligence et leur sociabilité qui façonnent la société, à l'image des cellules qui composent un organisme vivant. Raison de plus pour défendre nos valeurs, nos modes de penser et d'agir, si nous voulons encore un monde qui fait rêver.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 1/15/2021 à 08:37, Alain MOREAU a dit :

n y parle même d’astronomie et de pollution lumineuse 

 

D'accord il y a des excès, même souvent trop!

Cette video est du pure sensationnalisme, biaisée horriblement!

 

Eteignez vos ordinateurs, télévisons, vos jeux vidéos, emmenez la voiture à la casse, etc.

On vit tellement mieux que Louis quatorze, et de plus sans la petite vérole!

 

La meilleure et la plus simple et la moins onéreuse solution: faire moins de bébés, beaucoup moins!

Si seulement Louis Quatorze, Oscar Wilde, Guy de Maupassant, Baudelaire, Schubert, etc. étaient nés après 1945 ils auraient eu une vie plus longue, mais le progrès est lent-Ah, ce progrès!

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Homme change non pas parce qu'il a réalisé une profonde introspection sur lui  même  ou une réflexion intelligente anticipatrice sur la future action qu'il allait entreprendre.

 

Comme on installe un stop à un croisement parce qu'il y a eu plusieurs accidents mortels.

 

L'Homme ne peut changer que s'il y est contraint.

 

La genèse de ces contraintes qu'il a lui même généré par inconscience, insouciance, par profit et ignorance commence déjà à peser fortement sur lui même.

Il n'est pas bâti pour réagir autrement que pour récompenser son système de plaisir appelé "l'aire Tegmentale ventrale (ATV), circuit de récompense associé à la  dopamine".

 

Sa brutale ascension du monde ancestral qui l'avait doté de moyen de survie efficace le dessert maintenant, car il utilise toujours ces ex moyens de survie pour régir ce monde moderne qui ne lui convient pas sans changer radicalement sa façon de penser et de se forcer à ne plus réagir comme un barbare.

 

Malheureusement les contraintes majeures arrivent et le conduiront (aux dépens d'une possible évolution intellectuelle majeure qui pourrait le faire basculer vers le coté positif d'un monde moderne où l'exploitation de la nature et de l'Homme ne serait plus qu'un souvenir afin d'être en équilibre ensemble harmonieux) vers un monde de nouveau ancestral.

 

Ce constat de faits laisse peu de place à un optimisme exacerbé.

 

Faut il en passer par là pour le contraindre d'une façon définitive ( changer son système de récompense ? ) et l'Homme qui surgira de ces bouleversements à venir sera peut être plus conscient et désormais en symbiose  avec les êtres vivants ??

 

Observe t-on des pays qui tendraient vers cet eldorado d'équilibre du vivant ?

 

Je vous laisse le choix de les chercher et de les trouver ! :(

 

Cordialement

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison Roul faire moins de bébés même beaucoup  moins est probablement  une bonne solution ,oui mais comment y arriver  ? Peut-être en offrant  un téléphone  portable avec la 5G à tous ceux qui acceptent  de se faire stériliser  ?les Chinois  qui avaient  mis en place la politique de l'enfant unique en sont revenus , des mauvaises langues disent que c'est  parceque les petites filles étaient  noyées !

Il y a une autre solution supprimer  les vieux que le Covid  aura épargné , mais bon pour cette solution attendez encore un peu, je ne suis plus très  loin de la date de péremption, mais je veux bien rester encore un peuxD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, barnabé a dit :

Tu as raison Roul faire moins de bébés même beaucoup  moins est probablement  une bonne solution ,oui mais comment y arriver  ?

 

Il faut arrêter de fantasmer. à l'exception de qq pays, tous les pays ont des taux de natalité qui vont faire baisser leurs populations.

Ensuite, les pays consommateurs d'énergie et de ressources : ce sont les pays "riches" et occidentaux.

 

on est en plein bistrot tel que je me rappelle celui-ci. 9_9

 

Le bric à brac n'est plus très loin...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now