Daniel Malaise

Mon premier instrument d'observation astronomique

Recommended Posts

Cette photo est la seule qui a été prise du premier instrument d'observation astronomique que j'ai développé et fabriqué, à la fin des années 1960.

 

Il s'agissait d'un spectrophotomètre qui servait à prendre des profils de comète dans différents domaines spectraux qu'on pouvait sélectionner, par exemple les radicaux libres remarquables CN, C2, C3.

 

C'est un instrument que j'avais conçu au cours de ma thèse de doctorat et ensuite fabriqué à IAL Space à Liège. Il était installé à l'Observatoire de Haute-Provence. Malheureusement, le planning de l'observatoire était chargé, et il était difficile d'avoir du temps d'observation pour des phénomènes aléatoires comme les comètes...

 

Heureusement, j'ai reçu une offre de l'Observatoire Ondřejov, à proximité de Prague en République Tchèque, pour installer l'instrument là-bas, où j'ai travaillé avec Jan Hekela entre 1969 et 1974. Ce fut une très belle période et j'ai eu la chance de découvrir le mode de vie tchèque.

 

Vous pouvez lire l'article et d'autres sur mon blog d'astronomie.

 

Profitez de la vie et restez en bonne santé!

 

cover-image-article-astronomy-02.jpg

Edited by Daniel Malaise
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci pour le message.

(pour le mode de vie Tcheque tu parles des filles ? Elles sont canons!!)

Quand je vais à Prague j'aime bien avoir ma table à la Kavarna Slavia... humm les plats et les gateaux...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant !

Et quel CV, merci et bravo Daniel :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien vu Alef ;), connaisseur on dirait... je suis grillé! Aussi mon collègue Jan avait, il est vrai, une approche des choses fort intéressante, "à la tchèque"" 9_9, et je dois dire que cela permettait de faire de belles rencontres... Mais je me suis fait avoir au final... J'en ai ramené mon épouse xD

 

Merci Penn! Je suis content de voir les réactions positives, cela m'encourage à continuer mon blog, je compte y publier une petite contribution scientifique de temps à autre, issue de mes archives ou d'activités plus récentes, et d'ailleurs pas que sur l'astronomie...

 

Je trouve ces échanges très intéressants!

 

Bonne soirée à tous,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Daniel pour ton message.

Si tu veux être informé sur l'actualité amateur des comètes il y a une liste sur les comètes en ProAm si ça t’intéresses : cometes@groups.io

Il y a Nicolas Biver (Pro) qui travaille à l'observatoire de Meudon qui est super sympa, passionné et qui fait des photos & dessins superbes.

 

Ton blog est très bien, tu as du matériel en amateur pour suivre les comètes ? Photos ? Spectro ? Radio ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nicolas Biver je ne le connais pas. Il est né en 1969 je crois, cette année-là je venais de finir ma thèse de doctorat, c’est l’époque de la photo à l’observatoire de Haute-Provence.

 

Sur ton conseil je me suis renseigné et j’ai trouvé une de ses publications sur la spectroscopie cométaire, datée de 2010, et effectivement le travail qu’il fait correspond tout à fait à ce que je faisais à l’époque.

 

L’article est très bien fait, bien détaillé, avec de très belles illustrations ; ce sont des images qui sont assez difficiles à faire. Et très complet, il couvre tout le domaine électromagnétique.

 

A Meudon j’ai travaillé avec Eric Gérard et avec Françoise Praderie et j’ai donné un cours d’astrophysique. J’allais à l’IAP aussi, les deux institutions sont liées. J’ai aussi connu Crovisier et j’étais dans le jury de doctorat de Festou.

 

Pour ta question concernant mon suivi actuel des comètes : je suis retraité, la dernière comète que j’ai observée c’est le noyau de la comète de Halley avec la caméra HMC dont j’ai été l’une des chevilles ouvrières…

 

Après j’ai commencé à faire du spatial et donc j’ai dû choisir entre l’astrophysique classique, les comètes, et l’activité spatiale. Et comme celle-là était en plein développement et que j’avais été aux États-Unis pour ça, j’ai fait le spatial.

 

Merci pour tes encouragements pour mon blog ! J’ai entrepris de partager petit à petit certains éléments de mes archives qui peuvent intéresser les amateurs et/ou susciter de belles discussions.

 

A bientôt j’espère,

 

Daniel Malaise

Science lovers blog

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton message.

A la retraite ça te tentes d'acheter un telescope + monture +CCD et de shooter le ciel ? C'ets le pied ^_^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t'en fais pas, le ciel et les étoiles m'intéressent toujours autant, c'est juste que je n'étudie plus les comètes avec autant d'attention qu'auparavant...

 

Mais j'ai des petites choses que je fais encore en observant le ciel évidemment, je reste astronome avant tout...

 

Je t'en dirai + dès que possible =) Il n'y aura pas que des archives sur mon blog en effet...

 

A bientôt,

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et surtout on peut aider si tu as un projet : en photos, spectro, avec les amateurs on peut avoir pleins de données :).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By clementv
      Hello la commu !
       
      Il m'arrive un truc pas banal : je me suis équipé en SHO chez Antlia (3nm). Le Ha testé il y'a quelques semaines est une pure merveille et j'ai voulu compléter ma cible ce week end avec des couches en SII et OIII (NGC7000).
       
      Problème : au moment du prétraitement je me suis aperçu que j'avais exactement le même signal entre le OIII et le SII... Petite vérification faite sur les acquisitions de l'ami @idir sur la même cible elles devraient être bien différentes :
       
      Images d'Idir, pas de doute le signal est bien différent :

       
      et chez moi :

       
      Les deux brutes ci-dessus proviennent des 2 filtres différents mais d'aspect cela ressemble plus à du OIII
       
      J'ai vérifié coté RAF : elle ne semble pas avoir de problème mécanique et ce soir là je suis passé sur d'autre filtres sans difficultés
       
      j'ai démonté ma RAF pour en avoir le cœur net mais il semble bien que le SII et le OIII soient similaires (position 5 et 7) :
       
      et en face opposé aussi :

       
      c'est pourtant un set SHO et pas OHO : 

       
      Donc 3 possibilités :
      - Ma RAF picole plus que moi et elle est restée sur le OIII cette nuit là (alors que dans l'ordre de mes acquisitions j'ai fait du L puis de SII puis de OIII
      - Un problème d'emballage chez Antlia
      - Un retour client chez OU mal remballée (problème les filtre son sensés être neuf)
       
      Pour exclure totalement la piste de la RAF soule, l'un de vous, équipé de ces filtres, peux t'il me confirmer que l'aspect du SII et du OIII est bien différent ?
       
       
       
       
       
       
    • By Sauveur
      Hello
       
      Comme mon ami est venu Samedi faire un peu de cp je mis suis mis aussi on a braqué la comète du moment C/2017 K2 (PANSTARRS)
       
      Traitement Siril et cs le stack bon j'ai perdu des pose a cause d'un déplacement du pc qui a fait un bug l'autoguidage ou autre je sais pas
       
       

       
       
       
      Le Gif si il marche 🙂 bein non  je vais essayer de réduire sa taille
       
      au debut les lampadaire on pas mal affecté les images rendant assez difficile l'harmonisation
       

       
      me suis couché un peu et ai tenter les géantes au C8
       
      bonne journée
       
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Une image de cette nuit prise de la comète C2017-K2. 25 poses de 30s à la 80ED et ASI1600MC. Traitement SIRIL et Photoshop.
      Le ciel était bien cette nuit, pas de vent mais quelques cirrus peu gênants.

      C2017-K2_80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_25x30s-20220703 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bon dimanche,
      Frank
    • By Vivlepic
      La comète et l’arbalète…
       
      C’est un petit CROA en vrac, destiné à vous donner envie d’aller voir cette jolie comète C/2017 K2 (PANSTARRS) [AD: 17h25m27.85s DE:+01°35'32.0" ].
       
      Le Skyvision 400 installé, je charge les coordonnées dans le Skycommander – très pratique – et hop hop, la voici, bien visible grâce au nagler 13 qui révèle une large tache bien nébuleuse sans queue apparente à l’exception d’un panache qui semble s’échapper un peu du noyau. Mais je n’en jurerais pas. Pourquoi l’arbalète, me direz-vous ? C’est que la comète semble se diriger vers un groupe d’étoiles qui me rappelle cet objet. Elle a même l’air d’être attirée par la partie basse de l’arc et paraît vouloir se coincer entre deux étoiles.
       
      Comme j’ai un peu de temps, je taquine quelques doubles que je vous donne, toujours en vrac :
      a)      70 Ophiucus : superbe double, observée avec le Takahashi 10 mm. La plus brillante est nettement blanche, la seconde, plus fine a une belle couleur orange.
      b)      Tau  Ophiucus : très, très serrée. Un vrai donut. Il faut passer au 5 mm Nagler pour la séparer. Les deux étoiles semblent de magnitudes semblables et offrent la même franche couleur blanche.
      c)       61 Oph. Très facile, très écartée et c’est un joli spectacle, dans le champ du Nagler 13.
      d)      54 Oph. Une belle double comme je les aime. La plus brillante est orange, bien nette. La seconde infiniment fine, très délicate comme un coup d’ongle de marquise ne se révèle nettement qu’avec le 10 mm Takahashi.
       
      Je me suis ensuite promené dans la constellation, courant de M 10 en M 14 puis M 12 mais, vous connaissez et j’ai trop envie d’y retourner. 
       
      Allez, ne ratez pas cette belle comète qui musarde près d’une arbalète…
    • By COM423
      Bonjour,
       
      La comète C/2022 E3 (ZTF) déroule le catalogue Messier : après être passée visiter M56 fin juin, elle fera un coucou à la belle nébuleuse la Lyre, M57, en ce début de mois de juillet
      Le passage le plus serré est pour lundi 04 juillet au soir (32') mais les deux astres restent assez proches du 02 au 06 juillet.
       
      Pour M58, je n'ai pas encore regardé
       
      Bonnes observations à tous !
  • Upcoming Events