Villou

Questions sur la mise en place et les résultats d'observations

Recommended Posts

Bonjour à tous.

J'espère que ces questions n'ont pas été abordées, en tout cas, je n'ai pas vu de réponses en parcourant ce forum.

Je fais mes observations dans mon jardin de banlieue où la pollution lumineuse est modérée (avec un télescope classique, j'observe très bien Saturne où je vois nettement les anneaux et Jupiter où je devine les couche de nuages).

J'ai fais mes premières observations avec mon unistellar et je me pose pas mal de questions. Les voici en vrac.

 

- Habituellement, quand il fait froid comme ces temps-ci, je sors mon matériel quelques heures avant les observations, histoire que les lentilles ne se couvrent pas de buée. Est-il recommandé de la faire avec l'unistellar, cela ne nuit-il pas à l'électronique (il fait généralement entre 4° et -5° par chez moi en cette saison) ?

 

- Avant mes premières observations, j'ai fais une dark frame et une mise au point avec le masque de Bahtinov. Est-ce nécessaire de le faire avant chaque observation? 

 

- Parfois, mon télescope "se perd". Par exemple, hier j'ai demandé à pointer la nébuleuse d'Orion. Le télescope s'est fixé sur une étoile, mais cela n'avait rien d'une nébuleuse. Du coup j'ai visé la lune (ça me fait pas peur), et il était complétement à côté. J'ai redémarré l'appareil et tout est rentré dans l'ordre. Suis-je le seul à qui cela est arrivé?

 

- Quand je vise une planète proche, style mars, la vision amplifiée s'arrête au bout de quelques secondes. Idem pour la lune. Est-ce normal? Cela le fait parfois aussi avec des étoiles lointaines. L'unistellar estime-t-il qu'il ne pourra pas obtenir mieux? (pour info, je n'ai aucun soucis de déconnexion entre mon smartphone et le télescope).

 

- En parcourant ce forum, j'ai vu les photos de certaines personnes qui observent dans des conditions de luminosité plus dure que par chez moi (je pense au post d'observation sur Paris). L'utilisateur obtient des photos assez impressionnantes où l'on voit des bras de galaxie en quelques secondes. En visant la galaxie d'Andromède, je n'obtiens qu'un point lumineux, j'ai mis les photos en dessous, et je ne vois guère de différence après 10 minutes de vision amplifiée, ou même plus. Le soir de mon observation, la lune était très brillante, est-ce pour cela que mon observation n'est pas très nette? Ne suis-je pas assez patient sur la vision amplifiée? J'ai laissé 30 minutes sans que l'image n'ait changé, j'ai laissé tombé ensuite, parce que j'avais les orteils gelés :/ )

 

- Enfin, l'observation de la nébuleuse d'Orion me parait floue. Pourtant, quand je regardais la lune, tout était très net. Est-ce là aussi dû à la luminosité de la lune?

 

Voilà, j'ai plein d'autres questions, mais je veux pas vous faire fuir en courant. :D

Je remercie par avance ceux qui auront le courage de se lancer dans la lecture de ce pavé.

 

eVscope-20210119-200942.png

eVscope-20210119-201528.png

eVscope-20210125-175716.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

La plupart de tes questions ont été abordées mais sur des posts très divers, et souvent de manière disséminée : il est donc normal que tu ne trouves pas directement de réponse (sans compter que je trouve le moteur de recherche d'Astrosurf peu satisfaisant : mais sans doute est-ce moi qui sais mal l'utiliser...).

Je vais donc tâcher de te répondre, et d'autres apporteront leur propre contribution s'ils le peuvent...

 

Citation

- Habituellement, quand il fait froid comme ces temps-ci, je sors mon matériel quelques heures avant les observations, histoire que les lentilles ne se couvrent pas de buée. Est-il recommandé de la faire avec l'unistellar, cela ne nuit-il pas à l'électronique (il fait généralement entre 4° et -5° par chez moi en cette saison) ?

Les températures que tu annonces sont dans la plage de tolérance de l'instrument, aucun risque pour le matériel. En revanche, à titre personnel, j'ai constaté que sortir l'eVscope trop à l'avance le rendait sensible à la buée. Désormais, je ne le sors qu'une demi-heure avant mes observations, et je vais peut-être songer à un système de résistance comme cela a été évoqué dans un post récent.

 

Citation

 

- Avant mes premières observations, j'ai fais une dark frame et une mise au point avec le masque de Bahtinov. Est-ce nécessaire de le faire avant chaque observation?

Ce n'est pas utile avant chaque observation, surtout si tu as peu manipulé ou transporté le télescope entre deux. Mais cela ne nuit jamais de refaire la collimation et le focus souvent, surtout que c'est vraiment très facile et rapide sur l'eVscope quand on a pris le coup...
 

Citation

 

- Parfois, mon télescope "se perd". Par exemple, hier j'ai demandé à pointer la nébuleuse d'Orion. Le télescope s'est fixé sur une étoile, mais cela n'avait rien d'une nébuleuse. Du coup j'ai visé la lune (ça me fait pas peur), et il était complétement à côté. J'ai redémarré l'appareil et tout est rentré dans l'ordre. Suis-je le seul à qui cela est arrivé?

 

Oui, cela arrive, c'est normal et pas grave: dans ce cas, je fais comme toi: je recommence la recherche, mais en visant une autre portion du ciel, de préférence assez typée (genre Orion ou autre astérisme très identifiable). La présence de la Lune peut gêner l'engin : vise à l'opposé quand le satellite est là.
 

Citation

 

- Quand je vise une planète proche, style mars, la vision amplifiée s'arrête au bout de quelques secondes. Idem pour la lune. Est-ce normal? Cela le fait parfois aussi avec des étoiles lointaines. L'unistellar estime-t-il qu'il ne pourra pas obtenir mieux? (pour info, je n'ai aucun soucis de déconnexion entre mon smartphone et le télescope).

 

L'eVscope n'est pas un champion planétaire, même si certains arrivent à faire de belles images en utilisant leurs propres réglages manuels sur la vision amplifiée. Pour ma part, je garde les planètes et la Lune pour ma petite lunette apo... Ton problème est sans doute lié à la trop grande luminosité de ces objets en réglage automatique.
 

Citation

 

- En parcourant ce forum, j'ai vu les photos de certaines personnes qui observent dans des conditions de luminosité plus dure que par chez moi (je pense au post d'observation sur Paris). L'utilisateur obtient des photos assez impressionnantes où l'on voit des bras de galaxie en quelques secondes. En visant la galaxie d'Andromède, je n'obtiens qu'un point lumineux, j'ai mis les photos en dessous, et je ne vois guère de différence après 10 minutes de vision amplifiée, ou même plus. Le soir de mon observation, la lune était très brillante, est-ce pour cela que mon observation n'est pas très nette? Ne suis-je pas assez patient sur la vision amplifiée? J'ai laissé 30 minutes sans que l'image n'ait changé, j'ai laissé tombé ensuite, parce que j'avais les orteils gelés  )

 

Alors à part des objets très lumineux, ou un ciel exceptionnel, il est rare d'obtenir une superbe M42 "en quelques secondes". Pour ma part, dans le ciel du Cotentin, je te joins deux exemples à titre de comparaison : M42 en 22 mn et M51 en 17 mn. J'étais assez satisfait, mais pas en quelques secondes.

 

 

6010624771094_M42Orionneb2020-02-27(4).png.935b56dac273a54904c26bf0bb9c4e7d.png

601062dc7068d_M51Tourbillongal20200325-224613.png.18c3375648704eeeff01021bc8aff95a.png

Je suis toujours déçu par M31 (galaxie d'Andromède) que je trouve trop diffuse, pas assez contrastée ni détaillée. Par ailleurs, la Lune joue énormément sur le fond du ciel et même si l'eVscope est censé compenser la luminosité, je trouve une forte dégradation quand notre satellite est là par rapport au ciel sans Lune !

Par ailleurs, justement en fonction du seeing, il y a une limite au gain de qualité en fonction du temps d'expo : on avait aussi évoqué cela récemment (mais où ?...) et je crois que pour ma part, la demi-heure est souvent le meilleur compromis si le ciel est vraiment pur. Au-delà, le gain n'est pas significatif.
 

Citation

 

- Enfin, l'observation de la nébuleuse d'Orion me parait floue. Pourtant, quand je regardais la lune, tout était très net. Est-ce là aussi dû à la luminosité de la lune?

 

Est-ce que tu parles de ta photo ou du visuel ? Si c'est la photo, elle manque juste de définition car ton expo est beaucoup trop courte. Si c'est en visuel, as-tu bien réglé la mise au point de l'écran-oculaire ? Tu as une aide avec un réticule que tu peux faire apparaître dans l'onglet le plus à droite de l'appli : à toi ensuite de tourner la bonnette de l'oculaire pour ajuster la mise au point sur ta vision.

 

J'espère avoir répondu à tes premières questions.

N'hésite pas à y revenir et insister sur les points qui te posent problème. Ce groupe est là pour ça.

A chaque fois qu'un nouvel utilisateur pose ce type de questions, bien naturelles lors des premières observations, je me dis qu'il faudrait faire des posts dédiés où l'on rassemble ce type d'informations... Mais je manque de temps, donc je préfère le passer à répondre en direct !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci d'avoir répondu à toutes ces interrogations.

En un sens, cela me rassure.

J'ai hâte de pouvoir faire d'autres test, dans de meilleures conditions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve que les étoiles ont une forme bizarre sur les 3 photos que tu as postées, problème de mise au point ou de collimation je pense.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Alain, et je pense plutôt à une collimation à revoir quand les étoiles commencent à se transformer en triangles. Cela me faisait la même chose sur mes premières images, et après collimation, mes étoiles sont plus ponctuelles (cf. mes 2 images ci-dessus), même si ce n'est pas parfait.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je reviens sur le cas de M31 pour laquelle j'ai aussi du mal à obtenir un rendu satisfaisant. Comme sa taille apparente est très grande, l'eVscope n'en cadre qu'un petit morceau (cf cadre rouge sur la copie d'écran réalisée avec Stellarium). Et comme son centre est très brillant, je me demande si les automatismes ne conduisent pas du coup à affadir les régions en périphérie du coeur et à noyer les détails. Cela fait un moment que j'ai envie de faire des essais avec des réglages manuels de la vision amplifiée, et de faire une mosaïque d'images pour obtenir la galaxie en entier (gros boulot). Si quelqu'un a déjà travaillé la question, son retour d'expérience serait le bienvenu !

Je joins aussi à ce post une image de M31 (pose de 4 mn en mode auto) prise dans le Finistère l'été dernier, dans un ciel moins pollué que dans les Yvelines. C'est un peu mieux, mais il y a du chemin à faire.

Capture d’écran 2021-02-04 à 16.27.36.png

M31-20200712.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,   merci  gklm pour tes réponses aux différents problèmes rencontrés par les nouveaux utilisateurs d'Evscope , je ne le possède pas encore mais cela me permet de me familiariser avec le matériel,  effectivement  tu as raison, le moteur de recherche Astrosurf est rudimentaires, il est difficile d'aller à la pêche au renseignements,  mais ton résumé permet d'en faire une petite synthèse ! Les problèmes rencontrés par les utilisateurs d'evscope sont les mêmes avec d'autres matériels plus classiques, temps de pose etc.. notamment pour M31 très difficile à réaliser par sa taille  même en photo astro traditionnelle !

Je regardais les 2 photos M31 en exemple, je ne crois pas que l'Evscope puisse atteindre la qualité de la première !

Merci Glmk pour l'aide que tu apportes à tous!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

A l'occasion des voeux, J'ai eu des échanges avec un ancien collègue astro-photographe à qui j'avais fait part de quelques clichés obtenus avec l'eVscope.

Il m'a envoyé une photo de M31 réalisée le 31/1/20 (ci-jointe) pour laquelle il m'a en effet confirmé la difficulté, même pour les amateurs très éclairés, de cette prise de vue à cause du fort contraste entre le centre de la galaxie et les bras extérieurs: Il est difficile de ne pas surexposer le cœur si on veut avoir un peu les bras spiraux. Cette photo (180 photos de 30 s stackées) est prise avec lunette APO de 72mm de diamètre et de 440mm de focale de caractéristiques donc proches de celles de l'eVscope mais avec un capteur IMX294MC (19x13mm) bien plus grand que celui de l'eVscope IMX224MC (4,7x3,9mm) --> ratio des champs environ de 3.

En comparaison ma photo de M31 prise en novembre dernier (très comparable à celle de Philippe K) --> sans le cadre  circulaire qui permet de profiter de quelques détails des zones moins lumineuses sur le pourtour.  Avec un traitement photo assez simple (ACDSee), la photo retouchée permet d'améliorer sensiblement la visibilité des détails sur le début des bras.

Il faut un traitement un peu plus poussé pour atténuer la sur-luminosité du centre...

Ce collègue m'a suggérer d'essayer de sur-stacker des clichés de l'eVscope avec un logiciel deepskystacker...(profiter de plusieurs observations/photos pour obtenir une photo résultante optimisée...)

Je retiens la proposition de Phillipe K pour expérimenter une construction d'une photo élargie de M31 par juxtaposition de plusieurs photos sur et autour de l'objet afin d'accroitre virtuellement le champs d'observation... mais il va falloir attendre une météo plus propice !

M31-20201231-180x30s-CR1.jpg

eVscope-20201105-192836.jpg

eVscope-20201105-192836 post.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressants ces réflexions et partages sur les techniques d'imagerie comparée !Et rassurant de voir que même avec une config standard d'astrophotographe, le problème se pose aussi.

J'ai hâte de voir vos résultats, Philippe K et EricV, si vous vous essayez à un compositage d'images sectorisées de M31, avec des réglages manuels de la Vision amplifiée !!!

J'ai trop tendance pour ma part, par fainéantise et parce que j'ai du mal à cerner comment agir, à utiliser les paramètres auto...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Comme envisagé précédemment, voici une photo assemblage de M31.

Assemblage réalisé avec le logiciel Hugin: j'ai essayé avec microsoft ICE mais j'ai rencontré des problèmes du fait des luminosités différentes entre les diverses photos de bases.

Pas de mode plan possible avec Hugin et et comme il n'y a pas de métadonnées avec les photos (pas d'info focale,...), bizarrement il a fallu que je déclare une focale de 50mm, Mode Normal/rectilinéaire pour obtenir un résultat correct.

A suivre avec essais sur M42...60579cf499528_eVscope-20210223-5_1-eVscope-20210223-5_4assemblageandromede20210321.jpg.1d3ca8805c080e180cd404dbec9db2ec.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites