maxip

Nébuleuse de la bulle et Amas Sel et poivre

Recommended Posts

Bonsoir,

Voici un test sur une nébuleuse bien connue : La bulle et l'amas ouvert Sel et Poivre. 

 

Les conditions n'étaient pas vraiment optimales mais l'envie d'essayer le filtre L-Extrême m'ont poussé dehors.

Le ciel était bien dégagé, avec une lune à 92%, une température de 1°C, et une FHM a 2,9.

Camera ASI2600 à -10°c

51 x 180 s

Filtre L-Extrême

FSQ106

 

Le cadrage m'a permis de capturer La nébuleuse de la Bulle, NGC7654 (amas Sel et poivre), une étoile double (4 Cas) et un bout de NGC7538 que je croyais dans le cadre.
je n'ai pas eu le courage de compléter avec une série avec le filtre L-pro.

Donc pas la photo du siècle mais ce filtre me plait bien pour un soir avec la compagnie de la lune.

Maxime

 

 

 

Nebuleuse de la Bulle_final_V1_1280.jpg

Edited by maxip
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ton image est belle :$

tu peux confirmer qu'il y a des DOF ????

Car c'est pas marqué dans ta description :)

cdt

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement une fort belle image surtout avec la Lune :)

Très efficace ce filtre ;)

Bonne soirée,

AG

PS : j'ignorais ce nom de Sel et Poivre :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as bien imagé cette région de Cassiopée et de l'amas ouvert M52

bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le test semble concluant :)

C'est quoi les traces sombres sur toute la droite de l'image ?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos compliments.

Pour compléter les infos sur les données :

Capture effectuée dans le Morbihan  (jardin) sous un ciel Bortle 3.

Capture Nina sur MiniPC en remote sur PC au chaud !

Guidage  PHD2 avec diviseur  optique (asi290)

imageur asi2600

monture Heq5

Lunette FSQ106

51 poses de 180 s a -10°c

21 flat + 21 darkflat

31 dark 

filtre Optolong L-Extreme

Traitement Pixinsight

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour suite a la remarque de Tromat2 (merci) sur les traces noires j'ai mené mon enquête, résultat : mauvais dark.

En effet le lendemain matin de la prise en prenant les darks en plein jour (avec le capuchon bien sur) , j'ai du faire bouger le tiroir du porte filtre

qui 'est sorti de son guide et qui a laissé passer un peu de lumière parasite. Donc j'ai refait des darks et là plus de traces noires.

J'ai mis a jour la capture plein format et voici également un zoom sur la bulle.

 

Nebuleuse de la Bulle_final_V2_1280.jpg

Edited by maxip
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, maxip a dit :

résultat : mauvais dark.

Bien vu :)

La dernière est très belle :)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Achaim
      bonsoir ls astrams du soir ...Je vous fait voir ma dernière cession , celle qui cloture ce mois arrêté par la lune que je prend plaisir du coup a observer .....
      ce sont trois images faite avec le fuji et l altair ....mes cessions sont minuit maxi, donc peut d images , et vu que je ne suis pas encore formé au remote dans mon canapé , donc  peut d images ,et  après mes "croquenots" se transforment en sandales , c est pas la saison donc j évite....
      photos faites avec le fuji xt2 et l altair 125 , avec correcteur de champs au foyer sur azeq6
      images cliquables en grand (enfin des fois vaut mieux pas ) critiquable ect.....
       
      une petite 101 avec sa copine a coté  que je voulais prendre en même temps
      une trentaine de poses de 2minutes empilées sous siril
      darktable et ....darktable.....

       
       
      Ensuite un petit passage vers M97 et sa copine , avec un petit crops de la boulette ....22 clichers de 2minutes ....siril ..et darktable

       
       
      la boulette en plus grand

       
      et une petite M94 , ou j ai essayé de faire ressortir l anneau visible sur les brutes  30 cliichers de 120s.....résultat a revoir peut etre ......mais pas simple ....
       

      j ai pris la galaxie cropsée sur l originale et essayé de traiter que la dite bébête ..... bon c est pas terrible , l oeil du croco ressort .....après  j ai un doute sur le centre de l image , si cette tache bleue existe vraiment ou due au traitement ..? si vous avez un avis ..?
       

       
       
      voila .....rendez vous en mai ....enfin si le temps le permet
       
    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
      NGC7822, vaste nébuleuse dans Céphée, un des rares objets qui ne rentre pas entièrement dans le champs de mon setup. Objet pas facile. Et dommage je voulais cadrer un peu plus haut mais je n'ai pas pris le temps de peaufiner le cadrage. Du coup, je loupe la partie supérieure qui est assez lumineuse.
       

      Filtre Optolong L-Pro
      42x300s (3h30) / 55 darks, 20 darks de flat et 20 flats.
      TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm)
      ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -20°C
      Autoguidage DO / ASI290MM mini
      Traitement Siril et PS.
    • By JMBeraud
      Bonjour ou bonsoir à tous,
       
      Je continue l’exploration des nébuleuses planétaires, et comme tout le monde je fais avec les aléas, la météo entre autre. Je voulais faire cette NP cet hiver mais faute aux nuages et à ma bêtise (je l’ai ensuite oubliée), je ne l’ai faite que la semaine dernière, un peu basse, la bougresse se couche vite, et passe derrière un arbre en plus…
      Ce n'est pas mon truc de poser peu, mais là je n’ai pu en mettre que 49 minutes, le but était de faire ressortir le deuxième halo, le plus grand à l’extérieur, la première « boucle » étant assez accessible. Malgré ce temps de pose ridicule on se surprend à voir quand même ce petit halo Ha diffus… l’absence de Lune a dû aider, et je suis toujours scotché par l’efficacité de ce filtre…
       
      Voici donc la nébuleuse bien connue de la Méduse (non pas IC443, qui est un rémanent de supernovae, mais l'autre, bien plus petite, aussi dans les Gémeaux), Abell21, ou SH2-174. Elle a été découverte en 1955 par Georges O. Abell.
       

       
      Le halo externe réhaussé (et un peu de banding en bas avec...):

       
      Et en fausse couleur sur la couche rouge seulement:

       
      Animation des trois couches (Rouge, Vert, Bleu): on voit nettement le halo là aussi sur la couche rouge:

       
      Et pour le plaisir le crop en Ha en très basse résolution / copie d'écran:

       
       
      Conditions d’amusement:
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré/refiltré Astrodon, Filtre STC Duo narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain SQM zenith 20.35, sur cible 20.20
      - 3200ISO – DOF
      - 98x30" = 49 minutes le 13 Avril
       
      A bientôt pour la prochaine, un poil plus faible (mais avec plus de pose).
      Jean-Marc
    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
      Dans cette image pas mal de chose:
      Un bout de la nébuleuse de l'étoile flamboyante IC405
      Nébuleuse des Têtards IC410
      Nébuleuse de l'Araignée IC417
      Nébuleuse de la Mouche NGC1931
      Amas globulaire du Moulinet M36
      Amas globulaire de l’Étoile de Mer M38
      Et le petit amas globulaire NGC1907
       
      Un peu bas sur l"horizon mais très beau ciel ce soir là sans Lune. L'un dans l'autre, ça donne ça:

      Filtre Optolong L-Pro
      13x300s (1h05) / 55 darks, 20 darks de flat et 20 flats.
      TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm)
      ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -20°C
      Autoguidage DO / ASI290MM mini
      Traitement Siril et PS.
       

       
       
    • By Los_Calvos
      Nous reprenons nos publications après une petite interruption.
      Cette prise date de décembre 2020.
      Cette image est une partie des restes de supernovae avec 2 complexes N44 et N51 avec de nombreux amas ouverts intégrés.   
       
      Le complexe N 44 (en haut à gauche) a un contour distinctif qui est inratable dans un télescope. Le télescope spatial Hubble s’est posé sur la minuscule nébuleuse NGC 1929 au sommet nord-ouest du delta pour révéler une fleur sur une nébuleuse de tige où de jeunes étoiles soufflent une cavité dans la nébulosité similaire au processus se produisant avec M 42. Kont 822 est le grand amas ouvert au cœur du complexe créant la superbubble de forme presque ovale. Connue sous le nom de complexe de superbulles N44, cette tempête nuageuse est dominée par une vaste bulle d’environ 325 par 250 années-lumière à travers. Un amas d’étoiles massives à l’intérieur de la caverne a dégagé le gaz pour former une coquille creuse distinctive en forme de bouche. Bien que les astronomes ne soient pas d’accord sur l’évolution de cette bulle depuis 10 millions d’années, ils savent que l’amas central d’étoiles massives est responsable de l’aspect inhabituel du nuage. Il est probable que la mort explosive d’une ou plusieurs des étoiles les plus massives et de courte durée de l’amas a joué un rôle clé dans la formation de la grande bulle. L’image capte la lumière de couleurs spécifiques qui révèlent la compression des matériaux et la présence de gaz (principalement de l’hydrogène gazeux excité et des quantités moindres d’oxygène et de soufre « choqué ») dans le nuage. Plusieurs bulles plus petites apparaissent dans l’image sous forme de croissances bulbeuses s’accroissant au superbubble central. La plupart de ces régions ont probablement été formées dans le cadre du même processus qui a façonné le cluster central. Leur formation aurait également pu être « déclenchée » par la compression que les étoiles centrales poussé le gaz environnant vers l’extérieur. Notre vue sur cette caverne est considérée comme regardant à travers un tube allongé, qui donne à l’objet son aspect monstrueux en forme de bouche.
      Nous pouvons y observer de nombreux amas ouverts : NGC 1934-NGC 1955-NGC 1968- NGC 1974- NGC 1991
       
      Complexe N51 (en bas à droite) : ce complexe de nébuleuses fleuries est étonnamment semblable à la nébuleuse des tulipes, NGC 1966. Dans ce cas, les NGC 1968 et 1974 composent une tige à la floraison du NGC en 1955, lorsque l’Ouest est au sommet.. Une fois de plus, nous avons un scénario similaire à M 42 où l’amas central de NGC 1955 est la cause de la création d’un cratère dans la nébuleuse environnante.
      IC 2126 (NGC 1935) est une partie de la nébuleuse des émissions de ce complexe.
      On peut aussi y observer de nombreux groupes ouverts : NGC 1929-NGC 1934-NGC 1936-NGC 1937. 
      IC 2128 est un amas d’étoiles + une nébuleuse au sud du complexe
       
      Full et détails sur Astrobin : https://astrob.in/full/5e75n9/0/
       
       


  • Upcoming Events