lyl

Fluorites vintage 4", histoire et propriétés (à vendre ou conserver ?)

La meilleure lunette de 100-102 mm à lentille fluorite (en doublet)  

34 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. Constructeur

    • Takahashi 102/820
      13
    • Vixen 102/920
      18
    • Celestron 102/900
      3

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 02/14/21 at 05:00 PM

Recommended Posts

Excellent le truc de la feuille merci !

Rhalala je ne le sens pas, en plus le tube a été repeint. J'ai demandé à Didier, mais mettre le tube dans son tour reviendrait probablement à écraser le tube :(

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

@Babar001 et @Lyl: je ne sais pas ce que vous appelez le PS...d'autre part la formule que j'utilise depuis que j'ai commencé l'astro est 14/D pour avoir une idée de la résolution d'un instrument. au tout début avec ma lulu je n'ai pas compris pourquoi des détails étaient visibles en dessous de la résolution comme des failles ou des zones bien contrastées.  bêtement je pensais qu'il y avait une frontière presque nette entre la résolution et ce que je voyais. j'ai compris que ce n'était pas si simple et que cela dépendait d'une multitude de facteurs par commencer de l'optique, de l'état du ciel et de l'objet observé. depuis je regarde avec un certain recul les résultats effectués par des labos. j'observe en visuel toujours. évidemment suivant ce que l'on veut faire ressortir en numérique il vaut mieux dans ce cas connaitre les limites de l'instrument. à ce sujet je me suis laissé dire que les optiques Fluo (objectifs ou autre) étaient interdites ou soumises à validation à une certaine époque car utilisées pour de l'espionnage, une histoire de longueur d'onde? ça ne me parait pas loufoque...mais bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Georges Termignon a dit :

@Babar001 et @Lyl: je ne sais pas ce que vous appelez le PS...d'autre part la formule que j'utilise depuis que j'ai commencé l'astro est 14/D

Oui, c'est l'explication de ta formule.

L'idée a émergée avec l'observation. Le plus petit écart entre deux étoiles proche que l'instrument peut séparer.

Il y a plusieurs approches. Celle de Lord Rayleigh qui se corrèle avec le 1/4 d'onde. Celle de Sparrow sur le contraste minimal nécessaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pouvoir_de_résolution

La PS je pense que c'est l'étalement du point (Point Spread) exprimé en grand-breton à propos de la diffraction mais aussi Pouvoir Séparateur plus français et plus proche de l'idée.

J'ai interprété Claude dans le texte, il observe beaucoup les étoiles doubles. Tu vois assez rapidement les optiques moyennes dans cette activité exigeante en contraste tout autant qu'en piqué.

Edited by lyl
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Georges Termignon a dit :

à ce sujet je me suis laissé dire que les optiques Fluo (objectifs ou autre) étaient interdites ou soumises à validation à une certaine époque car utilisées pour de l'espionnage, une histoire de longueur d'onde? ça ne me parait pas loufoque...mais bon.

 

D'aprés mes lectures ici et là, les objectifs apochromatiques des lunettes d'astronomie à l'époque pouvaient être détournés pour les utiliser sur des machines à imprimer de la fausse monnaie.Leur qualité optique performante le permettait.

En France, il fallait donc obligatoirement aller faire enregistrer sa lunette au service d'Etat concerné comme on le fait pour un fusil et autres armes.

 

Mythe ou réalité? Je n'en sais rien.:/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, oliver55 a dit :

D'aprés mes lectures ici et là, les objectifs apochromatiques des lunettes d'astronomie à l'époque pouvaient être détournés pour les utiliser sur des machines à imprimer de la fausse monnaie

 

ça sent le vécu  :)

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/2/2021 à 15:22, babar001 a dit :

Astrophysics pré starfire de 150mm f8

C'est plutôt 152 mm pour la f/d8 ;-) C'est un aussi triplet "air" et j'ai failli l'acheter en occasion il y a 10 ans. Et à époque je recherchais d'une 150 mm, je me suis déplacé pour voir la lunette faire des essais de jours ! C'est vrai qu'un petit chroma était bien visible (violet de mémoire) sur une cheminée et des branches d'arbres visées. Bon c'est sûr qu'elle allait en montrer plus que ma FL102/920 mais j'ai pas fait affaire. Du coup j'ai acheté  plus tard, toujours d'occasion, la FS 152 (merci JD) deux fois plus cher. Maintenant je suis passé à autre chose que la FS 152 et trois fois plus cher ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, oliver55 a dit :

En France, il fallait donc obligatoirement aller faire enregistrer sa lunette au service d'Etat concerné comme on le fait pour un fusil et autres armes.

Faudrait demander aux "anciens", qq uns qui sont encore dans le circuit comme les techniciens Medas à Vichy ou par exemple Franck Valbousquet à Juan-les-Pins. Il doit rester aussi 1 ou 2 personnes à la maison de l'Astronomie et bien sûr Rémi d'OU.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, oliver55 a dit :

D'aprés mes lectures ici et là, les objectifs apochromatiques des lunettes d'astronomie à l'époque pouvaient être détournés pour les utiliser sur des machines à imprimer de la fausse monnaie.Leur qualité optique performante le permettait.

 

ça doit être pour ça que Galilée a eu des ennuis avec le pape, qui voyait en lui un faux monnayeur

il y a une histoire à réécrire

Edited by MARCOPOLE

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y aussi la chaîne de magasins astro Galileo qui a dû cesser ses activités il y a une bonne dizaine d'années, mais je ne sais s'il faut incriminer le pape ou les faux-monnayeurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous ! :) 

 

J'ai lu quelque part dans les pages (nombreuses) que certains se posaient la question pour savoir si c'était la 102/900 ou la 102/920...la plus ancienne.

Franchement, j'ai commencé à lire les réponses de chacun mais il y a tellement de pages à lire que j'ai laissé tombé.

Tant pis si la réponse exacte a été donnée mais c'est bien la 102/900 qui a été la première.

C'est d'autant plus facile de répondre à la question quand on a acheté une 102/900 alors que la 102/920 n'existait pas. ;) 

Pour la deuxième réponse, qui répond à la question pourquoi ce changement de focale...

C'est tout bête, la 102/900 ne permettait pas d'avoir la mise au point avec un renvoi coudé deux pouces pour certains oculaires...

A l'époque, j'avais voulu mettre un RC 2 pouces type Télévue pour la 900 et l'expérience de certains copains m'avait dissuadé de le faire. :)

Un de ces jours, je m'amuserai à le vérifier car j'ai tout ce qu'il faut au niveau accessoire.

Si vous avez déjà eu les réponses, alors je n'ai rien dit. ;) 

A plus...

 

Pierre-Jean 

 

Edited by PierreJL
  • Like 2
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les lunettes doublet Apo fluorine d'Agema Optics? Vous en pensez quoi pour du visuel?

 

L' orientation des cristaux de la lentille en fluorine apporte quelque chose?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les mots-clés Agema et cloudynights, il faut aller lire les discussions. A mon avis il faut eviter ce fournisseur. APM attend depuis 18 mois une 150 mm selon mes souvenirs.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/02/2021 à 20:23, oliver55 a dit :

L' orientation des cristaux de la lentille en fluorine apporte quelque chose?

La fluorine n'a pas de soucis de bi-réfringence.

La 120mm est apochromatique au sens Abbe.

Trois coupures du décalage chromatique présente dans le visible (ou presque), c'est assez rare. Le verre qui fait la paire est à dispersion anormale.

Vu le ratio de strehl, il est même possible qu'il y ait asphérisation de plusieurs surfaces à la clef (je n'ai pas tout lu)

image.png.fb4625ed1ed95f06b69d18a71d2345fa.png

Edited by lyl
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'attends avec impatience de voir si les doublets AGEMA sont à la hauteur de ce qui annoncé, et je ne suis pas le seul. Pour l'instant, rien en vue.:D

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2/16/2021 à 13:03, Anton et Mila a dit :

 

 

Il y a 12 heures, Anton et Mila a dit :

J'attends avec impatience de voir si les doublets AGEMA sont à la hauteur de ce qui annoncé, et je ne suis pas le seul. Pour l'instant, rien en vue.

https://www.agemaoptics.com/telescopes/agema-sd-120/

 

Déjà 4300$ pour la 120

Venant des USA le prix en euro devrait encore être supérieur.

Cela fait cher le doublet....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/2/2021 à 01:11, PierreJL a dit :

C'est d'autant plus facile de répondre à la question quand on a acheté une 102/900 alors que la 102/920 n'existait pas. ;) 

Et moi j'ai acheté la 920 en 1992 donc dans la première série  ;-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A vendre ou à conserver?

Vixen 102M et Vixen 60/420 sur Vixen GP motorisée DD3. Fidèle au poste au balcon ce soir sous le beau ciel de Vendée. Je vais tenter 52 Orionis en bâtonnet:

https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=21652

20210226_182503.thumb.jpg.acf43187e89699a3b92afe8d6ddf2cf5.jpg

 

Avec l'artillerie lourde Or Vixen, Stellarion HD et Tani en coulant24.5mm. La lulu porte un ancien clone Baader Eudia Plossl 35mm en 31.75 mm qui lui va comme un gant.

20210226_184135.thumb.jpg.1f9d992a81d48a8657eeb1517a83da3e.jpg

 

 

Edited by Anton et Mila
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

On repassera pour 52 Orionis. Si c'était elle, trop serrée et surtout trop sombre à 250X avec un Or tani 4mm. Je vais la tenter dans le 77 avec Mila. Une jolie lune presque pleine ce soir, mais, pas de mystère, un joli liseré violet sur le limbe. J'en ai perdu l'habitude avec l'apo LZOS qui ne montre absolument rien. Vive les apos....mais la fluo Vixen 100mm était beaucoup trop chère pour moi en 1995 lorsque j'ai pris l'achromatique. J'aurai du prendre au moins la ED, mais le budget en prenait aussi un coup.....d'autres priorités du moment.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le post de cloudy-nights date de 2012. Elle était à 1.05" d'arc. Aujourd’hui, elle est sous la seconde, à 0.98/0.99. Un beau challenge pour une super apo de 100mm. Avec une photo en prime svp....

Il y a 10 heures, Anton et Mila a dit :

un joli liseré violet sur le limbe.

Plutôt bleu profond. Elle ne serait pas calée sur le jaune la 102M, car je trouvai le bleu peu dispersé et vraiment intense hier soir avec la presque pleine lune, et la forte lumière du parking en contrebas. Je pense que la PL doit jouer beaucoup....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Anton et Mila a dit :

Je pense que la PL doit jouer beaucoup....

Oui, j'en profite pour placer à nouveau un jalon de connaissance physiologique ici. L'arrière-plan lumineux empêche les bâtonnets de s'activer complètement, c'est du à une inhibition chimique progressive secrétée par les cônes. Cette sécrétion affecte toute la rétine pour préserver le contraste perçu. La plage chromatique visuelle change et la sensation de violet dépend des personnes et ainsi que la limite haute en fréquence. C'est nommé effet Bezold-Brücke, testé plus sérieusement il y a quelques années 1997 par Hurvich. Cette connaissance empirique a fait le bonheur des grands constructeurs astro du 19eme et du début du 20eme siècle.

Bien entendu c'est très dépendant des variations individuelles. Certaines personnes perçoivent le H-alpha 656nm des nébuleuses avec des instruments relativement petits alors que d'autres y sont parfaitement aveugles. 

bezold-brucke-Hurvich1997.JPG.3083d7e93e0410b42275dcd013234988.JPGJour-Nuit.JPG.fe75d3a7e537afdf1c3046427741c531.JPG

Un dernier petit mot pour les 100/102mm fluo. C'est clair pour moi que ce sont des réfracteurs au-dessus du besoin en visuel. Je dirais idem pour une Zeiss AS100/1000

Sans hésitation (question de moyens), je préférerai la Tak à f/8, plus polyvalente, un peu plus exigeante à équiper en oculaire, mais on sait faire de nos jours.

Un bon ciel, une Tak 100mm fluo DZ, on peut exploiter en visuel comme en photo et elle est plus durable.

On est quand même sur le seuil de la porte pour le planétaire. Il ne faut pas en espérer plus que la limite optique et surtout la luminosité nécessaire.

Edited by lyl
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

52 Orionis avec 100mm ...et un peu plus: http://www.carbonar.es/s33/Orion/52_orionis.html

Certains s'y sont essayés entre 1998 et 2001, soit à 1,15". Donc, un excellent test optique pour vos lulus de 95 à 120mm aujourd'hui avec 0,99" d'arc de séparation. N’hésitez pas à pousser les G au-delà de 2,5X au besoin. Au-dessus en diamètre, ce doit être une formalité (à confirmer prochainement avec ma 152mm lors du passage au méridien). Un site bien sombre serait préférable car elle est en limite de magnitude sans instrument. J'ai été fort gêné par la PL lors de mon essai avec la Vixen 102M.

 

Bonne chance....

 

Sep. Now (ρ)

1"

Mag pri

5.99

Mag sec

6.03

Edited by Anton et Mila
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/2/2021 à 23:19, Anton et Mila a dit :

Vive les apos....mais la fluo Vixen 100mm était beaucoup trop chère pour moi en 1995 lorsque j'ai pris l'achromatique.

Oui tu as raison.

En 1991

L.achr.106/1000 SP ... 8790 F 

L.APO FLUO 106/900 SP-DX ...25400 F

Source : OPTIQUE LOUPIEN

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
    • By bfrebourg35
      Bonjour,
       
      sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.
      sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.
       
      Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)
       
      Merci de votre aide.
       

    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Possesseur jusqu'à il y a peu de dobsons ouverts à f5 ou f4.5, je n'ai jamais trop ressenti le besoin d'avoir un correcteur de coma. Celui que je possède à présent est ouvert à 4 et je ne peux plus trop y couper.
      J'ai un correcteur de coma ES depuis quelques temps que j'utilise pour de la photo mais qui peut aussi être employé pour du visuel avec son PO "hélicoïdal".
       
      1- Si j'ai bien pigé, il faut la première fois placer le correcteur dans le PO, régler son PO hélicoïdal à 13.5 mm et, grâce au focuseur du télescope, trouver le point ou on projette une image nette au niveau du haut du correcteur. Ensuite, on verrouille le focuseur du téléscope, on insère un oculaire et on fait la mise au point avec le PO hélicoïdal. Lorsque la MAP est OK, la correction de coma est optimale également. Est-ce que j'ai bon? Si oui, si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu ce qui se cache derrière ça parce que ça m'apparaît un peu magique, le coup de la bonne MAP qui coïncide avec le bonne distance de correction et ce pour chaque oculaire...
       
      2- Le PO hélicoïdal du correcteur a un peu de jeu chez moi, est-ce normal? La partie rotative n'est pas parfaitement ajustée au pas de pas. Ca m'inquiète parce que j'ai impression que ça empêche toute possibilité de faire une bonne collim. Avec un réducteur 2 -> 1.25" inseré dans le PO hélicoïdal et un laser/oeilleton de collimation, on se rend compte que la collim bouge pas mal à cause de ce jeu (bon, pas vraiment la collim en elle même mais vous voyez ce que je veux dire)... J'ai envisagé de mettre un genre de frein filet ou de téflon sur le pas de vis pour limiter un peu ce phénomène mais c'est pas hyper satisfaisant comme solution... J'ai un peu le même sentiment avec le Paracorr T1 avec tunable top que je possède également : suivant comment on verrouille le tunable top, celui ci est plus ou moins bien aligné avec l'axe optique du télescope, ce qui fausse également la collimation... Bref, un poil perdu!
       
      Merci d'avance pour vos lumières.
      Romain
  • Upcoming Events