patrick60850

QUEL INSTRUMENT POUR L'ASTRO DESSIN

Recommended Posts

Bonjour à tous , 

reprise de l'astro depuis un an environ , je possède actuellement un sc 200 Maede vintage de 1989 monture AZ  qui fonctionne parfaitement .

Jai commandé un nouveau set up dans une boutique du sud ouest que vous connaissez tous le 26 Novembre mais il serra livré fin mars début avril .

Il s'agit d'un Skywatcher 150/750 sur HEQ5 PRO GOTO ET KIT ROWAN , il sera surtout destiné au ciel profond   avec une ASI 2600 MC PRO.

Très intéressé par l'astro dessin après l'acquisition des deux beaux volumes sur ce sujet sur notre site je me demande si je dois acquérir un autre instrument.

j'ai pensé à un DOBSON ou UNE LUNETTE .

En fait je cherche un instrument à installer rapidement dans  mon jardin (je suis en pleine campagne ) sans trop de réglage , installer ma chaise de camping la planche à dessin et hop commencer les croquis .

Je pensais donc à un Dobson Skywatcher Flex tube 254/1200 ou à une lunette mais là j'ai jamais utilisé ce type d'instrument et je n'y connais pas grand chose ,le prix est aussi plus élevé .

Je pense que le goto n'est pas essentiel pour ce type de pratique ............

Qu'en pensez vous ?

Pouvez vous me donner des conseils .

Merci pour vos réponses .

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

"QUEL INSTRUMENT POUR L'ASTRO DESSIN"

--> Vaste question... Qui pourrait (pourra ?) sans doute remplir des pages...

 

Une première réponse : celui que tu as sous la main en plus de ta feuille et tes crayons au moment donné.

 

Un Flextube 10" ne donnera pas forcément plus de facilité qu'une lunette (laquelle ?), en revanche, bien sûr, il sera plus lumineux et permettra de voir "plus" en objets du ciel profond. Différents sujets récents (regarde sur le forum) montrent aussi la facilité de mise en oeuvre d'une lunette et la belle image délivrée face à des Newton/Dobson avec lesquels il faut guetter les trous dans la turbulence, ce qui est plutôt vrai ces derniers mois (dernières années ?). Perso, je te dis cela alors que je suis pro-Newton et n'utilise que qq lunettes...

 

Le Go-To n'est pas vraiment dans la philosophie "Dobson", mais il faut bien reconnaître que c'est très pratique ainsi que le suivi quand tu veux t'installer durant un long temps à l'oculaire sur le même sujet.

 

Il faut en discuter avec d'autres, les star-parties sont là pour (c'est vrai que depuis un an maintenant avec le Covid...), aussi pour se rendre compte des avantages/inconvénients de telle ou telle config.

 

Si tu attends un 150/750 sur HEQ5, vois déjà ce que tu peux en tirer en dessin Astro avec de bons oculaires. Et pour l'instant tu as le Meade SC 8 qui si bien collimaté doit déjà te donner des résultats en lunaire et planétaire.

 

D'autres avis à venir...

Edited by BL Lac
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, BL Lac a dit :

 

Si tu attends un 150/750 sur HEQ5, vois déjà ce que tu peux en tirer en dessin Astro avec de bons oculaires. Et pour l'instant du as le Meade SC 8 qui si bien collimaté doit déjà te donner des résultats en lunaire et planétaire.

Merci pour ta réponse c'est vrais j'ai tendance à me disperser je devrais me contenter déjà de ces deux instruments.

Bonne journée à toi BL

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, pour le dessin, il n'y a pas d'instrument privilégié. Certains dessinent aux jumelles, d'autres avec une lunette (même d'initiation) ou d'autres avec un gros newton. Je dirais que l'essentiel c'est d'être confortablement installé, le suivi est un plus surtout si tu as beaucoup de détails à dénicher et retranscrire. donc pour moi, l'un de tes instruments sera parfaitement utilisable pour du dessin astro.

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel instrument  ?

Le plus important est une bonne lampe, puis une bonne planche à dessin,  enfin un bon papier  

Pour le reste,  on fait avec ce qu'on a 

Ah oui, ét une assise confortable 

Ensuite comme Maicé

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que le confort est une priorité. Un Dobson de 250 est idéal en terme d’encombrement, il faut pas moins pour avoir un bon choix d’objets (galaxies etc). Et le go-to te permettra aussi, outre le suivi (très utile en planétaire ou CP a fort grossissement) de pointer davantage de choses en moins de temps. Vu que les nuits claires sont rares en ce moment, c’est pas un luxe je trouve !

Edited by lepithec
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/2/2021 à 13:38, patrick60850 a dit :

j'ai pensé à un DOBSON ou UNE LUNETTE .

La lunette pour le lunaire et le planétaire :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La lunette pour le planétaire c’est une vieille rengaine des années 70-80. C’est dépassé. N’importe quel Dobson de 150mm ou plus dépasse une lunette de 100mm en résolution. Un Newton bien collimaté est une bombe en planétaire. Oubliez la lunette !

  • Like 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, dès qu'on parle visuel pur, je dis dobson direct. Et comme Lepithec, j'ai assez perdu de pognon dans des lunettes soit disant formidables pour m'apercevoir de la validité du proverbe suivant : "du diamètre, encore du diamètre, toujours du diamètre". Pour dessiner, j'imagine que le suivi est un plus, pas indispensable. Je veux dire qu'à prix égal, je préfère plus de diamètre...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

je sens que ça va vite partir en cacahuète ce fil à partir de maintenant...

 

Ahah ! S'il y a un troll ici ce n'est pas moi... B|

 

Kaptain a bien résumé la situation. Je pense qu'une lunette haut de gamme, c'est bien pour certains usages précis en visuel, et je comprends parfaitement que certains prennent leur pied avec, mais dans le cas qui nous intéresse, à savoir un instrument polyvalent pour faire du dessin et facilement monté-démonté dans le jardin, le Dobson de 250 type Flextube est bien le plus adapté.

 

Citation

c'est vrais j'ai tendance à me disperser je devrais me contenter déjà de ces deux instruments.

 

Non, ça peut être complémentaire, par contre si tu veux te mettre au visuel + dessin, tu risques d'avoir moins de temps pour de l'astrophoto avec ton ASI 2600 MC PRO, à moins de tout automatiser. Un setup idéal selon moi pour profiter d'une belle nuit c'est de lancer des poses sur une cible astrophoto dans un coin du jardin et profiter d'être libre du reste de la nuit pour faire du visuel au Dobson. Mais ça demande quand même pas mal de pratique je pense. Après si tu as le temps, profite-en pour tester, tu verras bien ce qui te plaît le plus !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, lepithec a dit :

La lunette pour le planétaire c’est une vieille rengaine des années 70-80. C’est dépassé. N’importe quel Dobson de 150mm ou plus dépasse une lunette de 100mm en résolution. Un Newton bien collimaté est une bombe en planétaire. Oubliez la lunette !

 

Ok si le dobson à un suivi, sinon toujours recentrer, c'est une galère.

Surtout que pour un bon piqué on doit utiliser des oculaires à champ "moyen" : ortho, plossl

Et puis pour dessiner confortablement assis à une table rien ne vaut un instrument où on observe par l'arrière, sauf peut-être un petit diamère en newton avec le trépied rabaissé au max....

Edited by babar001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Ok si le dobson à un suivi, sinon toujours recentrer, c'est une galère.

 

Oui c'est aussi ce que je conseille.

 

Citation

Surtout que pour un bon piqué on doit utiliser des oculaires à champ "moyen" : ortho, plossl

 

Ah bon ? Quel serait le problème d'un Delos ou Nagler avec une barlow TeleVue ? A part le budget j'entend... Ortho, Plossl, c'est vrai que c'est pas cher, mais quitte à être polyvalent, autant prendre des oculaires à grand champ pour le ciel profond et rajouter une barlow pour le planétaire. Enfin c'est ce que je fais avec un Dobson non motorisé, je sais pas si c'est optimal, mais ça évite de faire une collection d'oculaires pour tous les usages. De toute façons pour dessiner, ou faire du visuel tout simplement, un grand champ c'est toujours mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, lepithec a dit :

Ah bon ? Quel serait le problème d'un Delos ou Nagler avec une barlow TeleVue ? A part le budget j'entend..

 

Ils sont moins bons pour ceux qui recherchent le détail ultime! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/02/2021 à 11:38, patrick60850 a dit :

je possède actuellement un sc 200 Maede vintage de 1989 monture AZ  qui fonctionne parfaitement

Bonjour,

Comme l'ont dit d'autres, vois déjà ce que tu peux faire avec ça. Tu verras par la suite si tu eprouves le besoin d'autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À mon avis un instrument épuré qui interfère le moins possible avec les observations. Pour le CP pas besoin de suivi à mon avis si les mouvements sont bons.

 

Quand je pratiquais le dessin (ça me fait penser qu'il faut que je m'y remettre !) j'utilisais mon dobson 250 avec une structure de voyage légère (origine Dieter Martini). Se transporte d'un bloc tout monté (moins de 10 kg), mouvements fluides sur les 2 axes et bien équilibré, pointage rapide et intuitif avec le Quickfinder  et observation assis confortable. Bref l'instrument doit se faire complètement oublier et on peut se concentrer sur son crayon ;)   Autant j'ai toujours trouvé le pointage avec un chercheur optique laborieux, avec le Quickfinder je n'ai jamais ressenti le besoin d'avoir un GOTO, on peut pointer à peu près n'importe quel objet en moins d'une minute.

 

Et j'ajouterais que pour ma part le sentiment de plénitude qui se dégage d'une nuit en pleine nature sous les étoiles est un peu  gâché par tous les instruments électroniques, raquettes, bruits de moteurs, etc....

Edited by danielo
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise,  c’est reparti avec les instruments idéaux :D

Utilisez ce qui vous semble bon ou vous fait plaisir 

Mais de grâce , arrêtez avec des pseudo vérités !

Babar001, regarde le setup de ceux qui vont dans le détail ultime,  bizarrement ça ne colle pas trop avec ta phrase xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel instrument pour l'astrodessin ?

N'IMPORTE LEQUEL ! Même si c'est plus difficile avec des jumelles à main levée ...

 

Mais on va bientôt nous présenter ici des bombes à 10 000 ou 20 000 euros comme n'étant pas nécessaires, mais quand même, mieux de les avoir ...xD:D vus les posts à la mode en ce moment  !! (est-ce la météo ? Le couvre feu ? Les effets à retardement des confinements ?..)

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, serge vieillard a dit :

Babar001, regarde le setup de ceux qui vont dans le détail ultime,  bizarrement ça ne colle pas trop avec ta phrase 

 

Bien entendu mieux vaut un 500mm optimisé sous un beau ciel avec un kelner qu'une 60mm avec un ZAO ;)

On va pas faire un débat Nagler contre Ortho, non?

Aller dites oui ;););) on s'ennuie ici ;)

 

Edited by babar001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, babar001 a dit :

Bien entendu mieux vaut un 500mm optimisé sous un beau ciel avec un kelner qu'une 60mm avec un ZAO ;)

On va pas faire un débat Nagler contre Ortho, non?

Aller dites oui ;););) on s'ennuie ici ;)

ZAO t'achète ça où ? (Sauf PA une fois par an et encore...). Parlons d'oculaires que l'on trouve dans le commerce !

Pour l'observation visuelle (donc également le cas du dessin), Al Nagler conseille pour un même objet et pour un champ d'observation donné, d'utiliser plutôt l'oculaire qui grossit le plus par exemple, utiliser un oculaire de 82° grossissant 100 fois plutôt qu'un oculaire de 41° ne grossissant que 50 fois.  Le fond est alors plus noir, et le contraste mieux perçu. Donc Nagler plutôt qu'orthoscopique.

Edited by PhFL

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est simple et certaines choses ont déjà été martelées:

1) Une table, un éclairage rouge optimisé, des crayons, parfois des fusains de couleur, etc

2) Ouais d'accord.... Il n'y a pas d'instrument idéal MAIS

3) Cependant quand on a dit qu'on peut faire du dessins avec n'importe quelle interface optique (jumelle, monocle, œil, lunette apo... euh non ça c'est pour l'imagerie!, etc.) un dobson avec une aide au pointage (les anglophones et ceux qui ne respectent pas la loi Toubon disent Push to) du plus grand diamètre possible sans compromis sur la qualité de la chaine optique (c'est à dire une mécanique rigide, une optique de bonne qualité, des oculaires à grand grand champ - ben oui vaut mieux investir peu mais en grand grand car en général on utilise le plus souvent que 2 ou 3 oculaires) et ben on a l'instrument pour dessiner par excellence. Ben ouais Serge, désolé c'est ça l'instrument idéal, que tu utilises du reste :)

 

COUP GUEULE DU JOUR: j'en ai un peu marre de voir que l'utilisation du vocable "setup" (I use it only with english people) s'est généralisée ces dix dernières années alors que la langue française permet de bien belles choses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, l'astrodessin m'est nécessaire-indispensable pour mieux observer, pour analyser ce que mes sens perçoivent, pour mémoriser ce qui est passé au dessus du seuil de détection (même fujitivement).

Donc l'instrument est indépendant de l'astrodessin. J'ai besoin d'analyser et de mémoriser quelque soit l'instrument.

 

Maintenant, au bout d'un temps: plus l'instrument est gros et plus il y a de perception, plus il y a à analyser, plus il y a à mémoriser et donc plus il y a à tracer sur le papier....

 

Donc plus gros = mieux ! Sans verser dans le graveleux, toutefois...

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, PhFL a dit :

Al Nagler conseille pour un même objet et pour un champ d'observation donné, d'utiliser plutôt l'oculaire qui grossit le plus par exemple, utiliser un oculaire de 82° grossissant 100 fois plutôt qu'un oculaire de 41° ne grossissant que 50 fois.  Le fond est alors plus noir, et le contraste mieux perçu. Donc Nagler plutôt qu'orthoscopique.

Et un ortho qui grossit 100x? ;)

Non du point de vue optique, désolé c'est l'ortho le meilleur ( peut être un chouillat moins bon qu'un monocentrique mais avec un champ encore plus petit)  et on s'en fou du champ pour le panétaire surtout qu'on est motorisé.

Et puis la lune en forme de poire bof bof ;);)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now