chonum

Parlons designs optiques

Recommended Posts

1 hour ago, patry said:

Du coup le SC est à considérer comme un (mauvais à cause du sphérochromatisme) cassegrain ?

 

Oui par extension :)

Le cas du MCT est different, car le ménisque a plus d'impact qu'une lame et réduit les aberrations hors axe.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

2 hours ago, decatur30033 said:

à part Taka et Planewave, pas d'autres constructeurs?

 

Si des choses un peu confidentiel aux US, et visiblement ce nouveau tube chinois.

Mais il y a certainement des choses que je n'ai pas vues !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les SC ne s'en sortent pas trop bien dans le bleu mais ça ne semble pas être le cas des egdeHD. Le correcteur semnble jouer un rôle dans la concentration du bleu dans la tache d'airy. Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre.

Ici un extrait d'un pdf pris sur le site de celestron au sujet du C9. les trois couleurs seraient dans la tache de diffraction d'après eux. 

 

edge9,25.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/02/2021 à 12:34, chonum a dit :

Mais il y a certainement des choses que je n'ai pas vues !

 

AG Optical font des DK corrigés " IDK"  c'est toujours Terry Ostahowski qui fait les optiques , donc Optiques au Top :) 

 

https://agoptical.com/imaging-dall-kirkham/

 

 

 

 

 

 

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, lyl a dit :

Sur le retour d'utilisation de mon MN68, j'ai franchement été bluffé par ce tube qui n'a rien à envier à une apo de même diamètre avec ses 16% d'obstruction.

Tout fait ;-)

"Si l'on trace cette courbe, on constate, certes, que les écarts se linéarisent un peu mais il reste que l'effet est plutôt faible entre 0 et 15%, la courbe se casse vers 20% puis l'effet augmente plus rapidement (le Strehl diminue)."

Sources ; http://www.astrosurf.com/laurent/magnitude.htm

EERObstr.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jm-fluo a dit :

"Si l'on trace cette courbe, on constate, certes, que les écarts se linéarisent un peu mais il reste que l'effet est plutôt faible entre 0 et 15%, la courbe se casse vers 20% puis l'effet augmente plus rapidement (le Strehl diminue)."

Sources ; http://www.astrosurf.com/laurent/magnitude.htm

Pas d'accord avec cette interprétation de courbe, j'ai déjà posté à ce sujet en reprenant des informations provenant de V Mahajan

https://www.telescope-optics.net/obstruction.htm

A lire ... vieux comme Hérode (1876) : 

http://www.numdam.org/article/ASENS_1876_2_5__275_0.pdf

voir à partir de là :

image.png.354b1075d274bb6e6416bcde6ed95c69.png

 

Complément moderne : http://www.astrosurf.com/topic/142650-newton-dédié-lune-et-planètes-👌/?do=findComment&comment=1954902obstruction.jpg.6421e060904b4b43cb02da8f0bab7431.jpg

obstruction2.JPG.ac4488eb0749c698748d850bb8ad8a8c.JPG

 

10% d'obstruction : le disque d'Airy se réduit de moins de 1%, résolution max similaire. La "dilution" de contraste due au 2eme anneau passe de 2.3% à 2.6% : quasiment pas de différence pour le visuel.

 

Entre 10 et 16% il y a très peu de différence. La perte en contraste est compensée partiellement par la réduction du rayon du disque d'Airy, résolution similaire, mais un peu moins de peps pour l’œil très entrainé.

 

20% d'obstruction : le cercle d'Airy s'est réduit de 3% -> la résolution augmente potentiellement mais de l'énergie est transférée dans les anneaux : perte de contraste progressive.

 

Le premier anneau se ressère alors aussi pour son bord intérieur, son bord extérieur s'élargit .

C'est bénéfique de 20 à 30%, la surface de l'anneau devenant plus grande, l'énergie transférée se dilue, l'intensité normalisé fait que la perte de contraste est contenue.

 

La perte de contraste affecte particulièrement l’œil dont il fait chuter la résolution, les pros l'ont constaté et c'est indiqué dans la table du Danjon et Couder. Sur ces contrastes difficiles de 1/40 à 1/16 (2.5% à 6%) la résolution visuelle chute. Flagrant sur la Lune quand on s'écarte du terminateur alors qu'en photo on arrive à réhausser avec l'empilement et le traitement.

33% et plus, en visuel : le premier anneau se rapproche et s'illumine, la perte de contraste donne l'impression qu'il fusionne avec le disque d'Airy central, c'est cela qui tue la résolution au-delà. C'est ce que décrivait Jean Texereau.

 

Pour la photo, c'est différent, on considère et constate (grâce au post-traitement) que c'est plus tolérant. Le MTF9 (9% de perte) semble être le seuil. C'est pour cette raison que les grands champs tournicotent autour de 45%

Pour le visuel, entre 40 et 50% d'obstruction, on perd cash 30% de la résolution maximale sans discussion possible, ça délave beaucoup et plafonne le grossissement, surtout si il y a de la turbulence qui se voit artificiellement amplifiée.

 

Le graphe d'EER c'est bien de l'avoir fait mais il faut considérer 1) l'étalement sur le plan focal et 2) les effets de seuil.

L'interprétation devient correcte si elle est faite en considérant surface (en fait des anneaux) et non une simple propriété linéaire et au final, cela correspond à ce qui est constaté, plus de surprise.

 

Quant à comment est défini le ratio de strehl : il vaut 100% en prenant comme référence ce qui se passe à 0% d'obstruction, et donc en incluant la perte des anneaux.

Ratio du pic central par rapport au total, comparé à que ce fait le 0% d'obstruction.

Il peut y avoir décorrélation avec le fait que l’œil intègre pas tout le diamètre d'étalement, le cerveau va discriminer une zone de 2 à 3 disques d'Airy environ (sur-échantillonnage) : c'est pas énorme pour la valeur du r pris en compte.

Edited by lyl
compléments
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, heliescope said:

Les SC ne s'en sortent pas trop bien dans le bleu mais ça ne semble pas être le cas des egdeHD. Le correcteur semnble jouer un rôle dans la concentration du bleu dans la tache d'airy. Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre.

Ici un extrait d'un pdf pris sur le site de celestron au sujet du C9. les trois couleurs seraient dans la tache de diffraction d'après eux. 

 

Alors c'est un peu de l'enfumage de Celestron car :

- ils prennent au hasard le C9, qui est celui qui a un primaire moins ouvert et donc le moins de sphérochromatisme

- A 486nm. C'est un lambda et peu vieillot, et très gentil pour le bleu :)

 

Mais au final non, les EdgeHD et les SCT classiques sont logés à la même enseigne.

Et j'ai lu plusieurs fois que Peach avait un C14 optimisé poru le bleu. C''est possible, mais alors le rouge est pourri :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, lyl a dit :

Pas d'accord avec cette interprétation de courbe, j'ai déjà posté à ce sujet en reprenant des informations provenant de V Mahajan

Ok tu n'es pas d'accord avec cette courbe !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, decatur30033 a dit :

à part Taka et Planewave, pas d'autres constructeurs?

 

Orion Optics UK, ASA, Officina Stellare...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, chonum a dit :

Si, pour faire de la spectro par exemple, ou avec des capteurs à grand photosites. Mais pour faire de la jolie image, le CDK est plus interessant. Et dans les mêmes prix.

 

GSO fait des Ritchey-Chretien de 250 mm pour 2450 €. Je ne vois pas de Dall-Kirkham à ce prix là... Chez Orion Optics UK, c'est 3625 £.

Et du Ritchey-Chretien, il en existe à 200 mm pour 1300 €.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, decatur30033 a dit :

à part Taka et Planewave, pas d'autres constructeurs?

Bonjour,

Je suis en train de réaliser un CDK (bien entendu je ne suis pas un "constructeur":D au sens premier) de dia  295 mm utile, focale 2150 mm, secondaire dia 122 mm en silice, primaire dia 300 en Zérodur, focale primaire 1000 et asphérisation de -0,71 ;   correcteur dia 73 mm. Tirage (depuis la face de sortie de la seconde lentille du correcteur de 196 mm (voir croquis à l'échelle, les lentilles en BK7  sont bien épaisses). Optimiser la combinaison avec ZEMAX m'a pris beaucoup de temps et je pense avoir de la chance ... La photo qui suit donne les SPD dans le champ, cela donne une idée de ce qu'on peut attendre de ce type de combinaison optique (les cercles noirs correspondent au diamètre de la tache d'Airy).

J"ai déjà le correcteur et le secondaire, et suis sur la liste d'attente de Terence Pelletier pour la finition du primaire. Ce miroir primaire pourra également être utilisé en visuel, focale 4000, proche du célèbre Mewlon 300 avec un second secondaire de dia 80 mm en ma possession également. Mais l'écartementyentre primaire et secondaire n'est pas le même du tout et il faudra un second tube.

Bonne soirée !

Bertrand

 

 

spd-reference-12-janv-2018.png

Tracé  CDK oct 2020.JPG

Correcteur CDK 295 mm.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/02/2021 à 14:23, chonum a dit :

FSQ qui restent inévitables en grand champ

 

Par rapport à un newton très ouvert avec correcteur de Wynne?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, maire a dit :
Le 09/02/2021 à 14:23, chonum a dit :

FSQ qui restent inévitables en grand champ

 

Par rapport à un newton très ouvert avec correcteur de Wynne?

 

C'est vrai que, sauf avoir besoin d'un cercle image > 44mm, l'Epsilon 160 (pour rester dans la même marque) me semble compétitif...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/02/2021 à 20:12, chonum a dit :
Le 09/02/2021 à 14:28, messier63 a dit :

Et les Epsilons?

Comme le dit astrocg c'est un newton plus facilement corrigeable.

Mais là aussi, c'était un design pertinent il y a quelques années, mais maintenant qu'on a des correcteurs top facilement, il est rentré dans le rang.

 

meme le dernier correcteur du E-160 ED ? son spot diagram est eloquent .

d'ailleurs on ne trouve plus de correcteur ASA en 3" ou 4"  , aurais tu des fournisseurs en tete ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bjr,

Si je peux me permettre... à la lecture de toutes ces bonnes idées et de ce bilan fort synthétique... je trouve que:

 

Ne manque'il point d'une appréciation pratico-faisablo-contrêto-utilisable ?

 

Je lis que certains réglages sont pas simples... sauf que certains peinent et hésitent toujours à collimater un newton là où d'autre le fond depuis l'enfance sans le savoir. C'est-y donc un critère d'appréciations ? Pour un produit mondialement commercial sans doute... mais pour un gars normalement issu de la meilleure éducation nationale du monde sans doute pas.

 

Je lis des appréciations sur les qualités optiques au foyer. Mais les accessoires que l'on peut mettre au foyer ne sont pas innocents ! Y faut qu'y zexistent et qui soient adaptés à la formule optique. Quant il y a pléthore commerciale de correcteurs, d'oculaires, de zooms, de bino, ben c'est vachement utilisable ! sinon c'est juste moins utilisable...

 

OK je cause plus de la pondération à appliquer aux critères que des critères eux-mêmes... mais c'est 50% de la note finale !

Pierre S

 

 

Edited by Strock Pierre
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/02/2021 à 17:40, lyl a dit :

passe de 2.3% à 2.6% : quasiment pas de différence pour le visuel.

 

Tu est vachement gentille ... qui est capable d'apprécier 0,3% de différence de luminosité. Même 10x plus prête parfois à en débattre sérieusement.

 

Le 10/02/2021 à 17:40, lyl a dit :

Pour le visuel, entre 40 et 50% d'obstruction, on perd cash 30% de la résolution maximale sans discussion possible, ça délave beaucoup et plafonne le grossissement, surtout si il y a de la turbulence qui se voit artificiellement amplifiée.

Je plussoie. Observer Jupiter dans un Taka epsilon est peut être la pire expérience visuelle possible ... c'est affreux ! Pourtant en CP c'est redoutable !

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 10/02/2021 at 6:55 PM, Oodini said:

Orion Optics UK, ASA, Officina Stellare...

 

Oui la question aurait du être : "il y a-t-il d'autres constructeurs recommandables" :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 hours ago, Strock Pierre said:

Je lis des appréciations sur les qualités optiques au foyer. Mais les accessoires que l'on peut mettre au foyer ne sont pas innocents ! Y faut qu'y zexistent et qui soient adaptés à la formule optique. Quant il y a pléthore commerciale de correcteurs, d'oculaires, de zooms, de bino, ben c'est vachement utilisable ! sinon c'est juste moins utilisable...

 

Je crois qu'on trouve tout pour tout le monde maintenant.

Même un astrographe newton court peut recevoir un correcteur 3", un diviseur, une RAF et une caméra avec un BF gourmand !

Il n'y a que la bino qui pose souvent problème à mon avis.

Tu pensais à un design en particulier ?

 

Edited by chonum

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi il y a un point qui reste crucial : la facilité (ou difficulté) des alignements optiques, et leur tenue aux transports (pour l'astro nomade). On a des capteurs de plus en plus grands et de plus en plus résolus (exemple extrême : celui de l'ASI 6200 avec ses 62 Mp de 3,8 microns), et là ce n'est plus un A7S avec ses gros photosites, ça ne rigole plus pour avoir une psf uniforme dans tout le champ ! Une fois le tilt du capteur réglé, il y a tout le reste de l'optique. S'il faut se taper un réalignement à chaque sortie, c'est pas top...Et c'est là que les lunettes présentent l'avantage d'être sans souci :)

 

On pourrait aussi évoquer le choix d'instrument en solaire : sur quoi adapter un H-alpha, comment filtrer en lumière blanche (l'astrosolar peut s'adapter sur n'importe quoi, mais c'est moins bon qu'un hélioscope)

Edited by Thierry Legault
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

je voudrais revenir sur le Schmidt Newton qui à mon avis présente un certain nombre d'avantages au moins pour les tailleurs d'optiques. 

_Le miroir primaire est sphérique donc beaucoup plus facile à réaliser qu'une parabole à F/D=3 par exemple avec une très bonne qualité (surface d'onde, super poli...)

_La coma est 0.6 fois plus faibles qu'un newton classique donc cela me parait un point intéressant pour corriger la coma des télescopes très ouverts avec les correcteurs du commerce.  

Un  télescope à F 3 auras la coma d'un newton à F 4  donc sera mieux corrigé qu'avec un parabolique à F 3

_La lame n'a pas un sphero chromatisme trop important on reste bien inférieure à la tache de diffraction entre 400nm et 700nm à F3 pour 400mm de diamètre.

La taille de la lame d'un point de vue industrielle est plus facile à faire que la lame de Schmidt d'un C14 et au niveau amateur on peut la réaliser par dépression avec une très bonne qualité comme je l'ai montré sur mon 300mm 

Enfin lame de fermeture = pas d'aigrette de diffraction dues à l'araignée ...

Donc je pense que le Schmidt Newton est pour les astrographes très ouvert une solution très intéressante sans doute trop négligée

Vos commentaires sont les bien venus.

 

jean

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now