Daniel Malaise

On a retrouvé notre photomètre en Tchéquie!

Recommended Posts

Bonne nouvelle ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons retrouvé « notre » photomètre !

 

Il y a quelques semaines, mon fils avait pris contact avec l’Observatoire d’Ondřejov pour leur demander s’ils pouvaient par hasard remettre la main sur le spectrophotomètre quelque part dans leur grenier ou leur cave…

 

Et ils l’ont retrouvé ! Nous avons d’ailleurs reçu une réponse fort aimable et sommes très reconnaissants! Nous nous rendrons en Tchéquie dès que la situation sanitaire le permettra, pour ramener cette « relique » dans nos archives xD

 

Vous pouvez suivre cette aventure et d'autres sujets sur mon blog d'astronomie.

 

Profitez de la vie et restez en contact !

 

Daniel Malaise, Dr Sc

Science lovers blog

astro-02up-cover.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui en effet… Près de 50 ans après son arrivée en Tchéquie, le photomètre va faire son retour au pays de Liège, c’est inespéré ! Lorsque j’allais prendre mes profils de comète à l’époque, il fallait encore traverser le rideau de fer, quel cinéma à la douane… La première barrière fortifiée, la tour de guet, le garde qui parle à la radio avec la douane 3-400 mètres plus loin, fortifiée elle-aussi…

 

Ca me rappelle aussi les premières fois où je descendais à l’Observatoire de Haute Provence où avait été placé le photomètre avant qu’il parte en Tchéquie… Le trajet en deux chevaux, il n’y avait pas encore d’autoroute… Ca prenait 12 heures ! Puis progressivement les autoroutes sont arrivées et ça roulait un peu mieux, mais il fallait quand même prendre la nationale 100, la « route d’Apt » sur les 100 derniers kilomètres.

 

Bonne journée Oodini !

 

Daniel Malaise, Dr Sc

Science lovers blog

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé une fois à Prague, en 2002, et c'était la grande crue de la Vltava. La plus grave depuis 500 ans, il paraît !

Un an après, je suis allé pour la première fois sur la Côte d'Azur pour un mariage, au printemps, et ce fut réellement un déluge digne d'une mousson tout le WE. Un truc de malade.

 

Mais bon, je n'ai pas connu le rideau de fer ni la N100 en 2CV. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PPAQU
      Bonjour à tous
      Est-ce certains d'entre vous (je pense surtout à ceux qui possèdent un newton) ont pu déjà tester cette technique avec un ADC ?
      Je vous décris rapidement ma problématique. J’utilise cette technique (sans ADC) en imagerie planétaire ce qui me permet de monter facilement en focale avec mon SW 254/1200. Pour cela j'utilise un oculaire Baader ortho Genuine de 9 mm et une ASI224MC. Pour l'opposition de Mars, sans ADC ça pouvait aller. Mais avec les géantes gazeuses, sans ADC, point de salut (du moins pour quelques années encore)...
      Ceci dit, en rajoutant un ADC, je me retrouve coincé avec le tirage. Avec ma config. habituelle, J'obtiens de bons résultats à F/D 24 (tirage d'environ 55 mm). Le correcteur seul fait 30 mm. Il me reste donc 25 mm entre l'ADC et le capteur. Or, en lisant différent posts traitant du sujet, j'ai cru comprendre qu'une distance minimum de 40 à 50 mm était nécessaire pour assurer une bonne correction sur les planètes basses.
      Pourquoi pas une barlow me diriez vous ? Je possède déjà une APM 2.7x idéale pour l'imagerie lunaire avec une ASI 178M. Mais même en poussant au maximum le grandissement, j'ai peur peur d'être un peu juste sur l'échantillonnage, surtout par bonnes conditions (mais vue la hauteur des géantes gazeuses cet été, je suis peut-être un peu ambitieux).  Une bonne barlow comme la Powermate x5 est hors budget.
      Du coup, je misais sur un ortho de focale plus longue. Un 18 mm serait l'idéale (ortho H.D Fujiyama ou Utech ?) pour atteindre un F/D 24. J'aurais besoin d'un tirage de 110 mm (grandissement de 5). Là, on serait bien. Et j'aurais plus de flexibilité pour réduire le tirage si les conditions sont moins bonnes.
      Ci-dessus le montage que cela représenterait (il manque le bloc correcteur avec les prismes de 30 mm). L'oculaire serait placé juste avant à droit, avec la lentille au plus proche des prismes (j'ai mis dans le montage ci-dessous l'ortho. de 9 mm).

      Quand pensez-vous ? Est-ce ce montage est viable optiquement parlant ?
      Pascal
    • By sebastien85
      Bonjour à tous,
       
      J’en appelle aux possesseurs de ces tubes pour plusieurs questions.
      Pour ceux qui vont me dire d’entrée ”pourquoi ne pas poser ces questions à ton revendeur ?”  ,  je précise de suite: ces questions j’essaye de les poser depuis plus d’une semaine à O.U (130D acheté neuf chez eux en mars), mais à chaque fois je fais choux blanc, quand ça répond on me de dit que Rémi n’est pas dispo, je laisse mon tél mais pas de rappel etc…bref j’espère obtenir des réponses à mes interrogations ici 
       
      Première question : le backfocus derrière le correcteur, sur le site d’O.U c’est indiqué 56,2mm, sur le manuel Taka 56mm, au final vous avez mis quelle valeur ?
       
      Concernant le PO : avec un train d’imagerie relativement léger (D.O + ASI2600MC) d’environ 1kg, pensez-vous qu’il peut supporter sans soucis cette charge ? Peut-on utiliser la fonctionnalité de rotation du PO pour le cadrage tout en conservant la collim ? 
       
      Enfin concernant la méthode de collimation indiquée dans le manuel Taka (au passage j’ai l’impression que la traduction Japonais—>Anglais du manuel est un peu hasardeuse… ), étant habitué au système CATSEYE sur mes autres tubes j’avoue être preneur de toute astuce ou méthode particulière concernant la collim de ce tube (j’ai les outils de collim Taka) car je trouve les infos du manuel anglais peu claires…Mes premiers essais sont peu concluants, étoiles ok au centre mais très bof bof sur les bords (capteur format APS-C)
       
      Merci d’avance pour votre aide 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
  • Upcoming Events