Daniel Malaise

On a retrouvé notre photomètre en Tchéquie!

Recommended Posts

Bonne nouvelle ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons retrouvé « notre » photomètre !

 

Il y a quelques semaines, mon fils avait pris contact avec l’Observatoire d’Ondřejov pour leur demander s’ils pouvaient par hasard remettre la main sur le spectrophotomètre quelque part dans leur grenier ou leur cave…

 

Et ils l’ont retrouvé ! Nous avons d’ailleurs reçu une réponse fort aimable et sommes très reconnaissants! Nous nous rendrons en Tchéquie dès que la situation sanitaire le permettra, pour ramener cette « relique » dans nos archives xD

 

Vous pouvez suivre cette aventure et d'autres sujets sur mon blog d'astronomie.

 

Profitez de la vie et restez en contact !

 

Daniel Malaise, Dr Sc

Science lovers blog

astro-02up-cover.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui en effet… Près de 50 ans après son arrivée en Tchéquie, le photomètre va faire son retour au pays de Liège, c’est inespéré ! Lorsque j’allais prendre mes profils de comète à l’époque, il fallait encore traverser le rideau de fer, quel cinéma à la douane… La première barrière fortifiée, la tour de guet, le garde qui parle à la radio avec la douane 3-400 mètres plus loin, fortifiée elle-aussi…

 

Ca me rappelle aussi les premières fois où je descendais à l’Observatoire de Haute Provence où avait été placé le photomètre avant qu’il parte en Tchéquie… Le trajet en deux chevaux, il n’y avait pas encore d’autoroute… Ca prenait 12 heures ! Puis progressivement les autoroutes sont arrivées et ça roulait un peu mieux, mais il fallait quand même prendre la nationale 100, la « route d’Apt » sur les 100 derniers kilomètres.

 

Bonne journée Oodini !

 

Daniel Malaise, Dr Sc

Science lovers blog

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé une fois à Prague, en 2002, et c'était la grande crue de la Vltava. La plus grave depuis 500 ans, il paraît !

Un an après, je suis allé pour la première fois sur la Côte d'Azur pour un mariage, au printemps, et ce fut réellement un déluge digne d'une mousson tout le WE. Un truc de malade.

 

Mais bon, je n'ai pas connu le rideau de fer ni la N100 en 2CV. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Sonne
      Bonjour,
      Après être passé à travers depuis 2 ans, le virus m'a rattrapé ! Je suis un peu fatigué...
      Le dimanche soir tard, j'installe le matériel pour tenter le rapprochement entre M57 et la comète C/2022 E3 (magnitude 15 environ). Merci @COM423 pour l'info. Pour ce faire, j'ai ressorti le téléobjectif de 300 mm f/4 avec l'adaptateur pour ma caméra Basler. J'ai autoguidé avec un autre objectif et le Synguider II en parallèle. Les deux objets rentrent juste dans le champ !
      La Basler ne permet pas des poses de plus de 10 s. J'en ai fait 60, soit 10 mn. Je me suis remis au traitement avec une ancienne version de siril (j'ai des soucis avec la dernière). Pas évident de me remettre au ciel profond après plus de 4 ans sans en faire ou très ponctuellement.
      Grosse surprise, la comète se déplace très rapidement ! L'alignement cométaire n'a pas trop fonctionné. Donc j'ai refait une addition en gardant seulement 18 images soit 3 mn de pose. Le déplacement de celle-ci est moins visible.
       
      M57 et C/2022 E3 à 01h20 HL :
       

       
      Ensuite, en attendant le lever des planètes, Saturne était déjà visible, j'ai installé le Mak pour une vérification de la collimation. Plus facile à faire par une nuit avec turbulence faible (prévision).
      Ci-dessous une PSF. Je l'ai éclaircie juste pour faciliter la visualisation. Ce n'est pas encore parfait...
       

       
      J'ai commencé par Saturne. J'avais prévu de grossir plus et de faire une RVB sur Jupiter. Mais la météo en a décidé autrement ! En effet, un voile nuageux commençait à être présent sur l'horizon Sud. Cela m'a bien embêté car la planète s'assombrissait à l'écran puis redevenait plus ou moins avec une luminosité "normale"... Alors qu'elle était bien visible à l’œil nu ! J'ai jeté pas mal de films à cause de cela.
      La turbulence était similaire, ou légèrement moins bonne, par rapport au 02.
       
      Mak 180 - barlow - Basler IMX265 - Filtre Rouge - Genika - AS3 - Astrosurface - Addition de 1500 images
       
      Saturne à 04h12 HL :
       

       
      Le voile devenait moins gênant au fur et à mesure que le jour se levait.
       
      Jupiter à04h58 HL :
       

       
       
      Après rangement du matériel, dodo de 06h00 à 09h00.
      Réveil et de nouveau installation du télescope avec son filtre solaire pour les petites taches solaires.
       
      Astrosolar ND 3,8 - barlow - Filtre Rouge - Films de 12 s de mémoire - Addition de 40 images.
       
      Soleil - AR13046 - à 10h38 HL :
       

       
      Je retraiterai cette image en conservant moins d'images pour voir...
       
      Maintenant, repos ! Donc pas réveillé ce matin pour les planètes. Peut-être mercredi...
       
      Jérôme
       
       
    • By clementv
      Hello la commu !
       
      Il m'arrive un truc pas banal : je me suis équipé en SHO chez Antlia (3nm). Le Ha testé il y'a quelques semaines est une pure merveille et j'ai voulu compléter ma cible ce week end avec des couches en SII et OIII (NGC7000).
       
      Problème : au moment du prétraitement je me suis aperçu que j'avais exactement le même signal entre le OIII et le SII... Petite vérification faite sur les acquisitions de l'ami @idir sur la même cible elles devraient être bien différentes :
       
      Images d'Idir, pas de doute le signal est bien différent :

       
      et chez moi :

       
      Les deux brutes ci-dessus proviennent des 2 filtres différents mais d'aspect cela ressemble plus à du OIII
       
      J'ai vérifié coté RAF : elle ne semble pas avoir de problème mécanique et ce soir là je suis passé sur d'autre filtres sans difficultés
       
      j'ai démonté ma RAF pour en avoir le cœur net mais il semble bien que le SII et le OIII soient similaires (position 5 et 7) :
       
      et en face opposé aussi :

       
      c'est pourtant un set SHO et pas OHO : 

       
      Donc 3 possibilités :
      - Ma RAF picole plus que moi et elle est restée sur le OIII cette nuit là (alors que dans l'ordre de mes acquisitions j'ai fait du L puis de SII puis de OIII
      - Un problème d'emballage chez Antlia
      - Un retour client chez OU mal remballée (problème les filtre son sensés être neuf)
       
      Pour exclure totalement la piste de la RAF soule, l'un de vous, équipé de ces filtres, peux t'il me confirmer que l'aspect du SII et du OIII est bien différent ?
       
       
       
       
       
       
    • By Sauveur
      Hello
       
      Comme mon ami est venu Samedi faire un peu de cp je mis suis mis aussi on a braqué la comète du moment C/2017 K2 (PANSTARRS)
       
      Traitement Siril et cs le stack bon j'ai perdu des pose a cause d'un déplacement du pc qui a fait un bug l'autoguidage ou autre je sais pas
       
       

       
       
       
      Le Gif si il marche 🙂 bein non  je vais essayer de réduire sa taille
       
      au debut les lampadaire on pas mal affecté les images rendant assez difficile l'harmonisation
       

       
      me suis couché un peu et ai tenter les géantes au C8
       
      bonne journée
       
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Une image de cette nuit prise de la comète C2017-K2. 25 poses de 30s à la 80ED et ASI1600MC. Traitement SIRIL et Photoshop.
      Le ciel était bien cette nuit, pas de vent mais quelques cirrus peu gênants.

      C2017-K2_80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_25x30s-20220703 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bon dimanche,
      Frank
    • By Vivlepic
      La comète et l’arbalète…
       
      C’est un petit CROA en vrac, destiné à vous donner envie d’aller voir cette jolie comète C/2017 K2 (PANSTARRS) [AD: 17h25m27.85s DE:+01°35'32.0" ].
       
      Le Skyvision 400 installé, je charge les coordonnées dans le Skycommander – très pratique – et hop hop, la voici, bien visible grâce au nagler 13 qui révèle une large tache bien nébuleuse sans queue apparente à l’exception d’un panache qui semble s’échapper un peu du noyau. Mais je n’en jurerais pas. Pourquoi l’arbalète, me direz-vous ? C’est que la comète semble se diriger vers un groupe d’étoiles qui me rappelle cet objet. Elle a même l’air d’être attirée par la partie basse de l’arc et paraît vouloir se coincer entre deux étoiles.
       
      Comme j’ai un peu de temps, je taquine quelques doubles que je vous donne, toujours en vrac :
      a)      70 Ophiucus : superbe double, observée avec le Takahashi 10 mm. La plus brillante est nettement blanche, la seconde, plus fine a une belle couleur orange.
      b)      Tau  Ophiucus : très, très serrée. Un vrai donut. Il faut passer au 5 mm Nagler pour la séparer. Les deux étoiles semblent de magnitudes semblables et offrent la même franche couleur blanche.
      c)       61 Oph. Très facile, très écartée et c’est un joli spectacle, dans le champ du Nagler 13.
      d)      54 Oph. Une belle double comme je les aime. La plus brillante est orange, bien nette. La seconde infiniment fine, très délicate comme un coup d’ongle de marquise ne se révèle nettement qu’avec le 10 mm Takahashi.
       
      Je me suis ensuite promené dans la constellation, courant de M 10 en M 14 puis M 12 mais, vous connaissez et j’ai trop envie d’y retourner. 
       
      Allez, ne ratez pas cette belle comète qui musarde près d’une arbalète…
  • Upcoming Events