xavierc

After des Nuits du Causse Noir : nuit du 20 au 21 août 2020.

Recommended Posts

Dobson 508/1920
Champ des tentes canadiennes au domaine de Pradines, camping de Lanuejols dans le Gard.
11 dessins : 9312 à 9322.

Nous subissons des rafales de vent de facilement 50km/h toute la nuit.
Pour en diminuer l'effet sur les observations, je replie la jupe du télescope 508 sur la cage du secondaire et ne mets pas le pare-lumière qui ferait voile.
Le télescope résiste à la plupart des poussées venteuses, ne les traduisant en vibrations que par moments.
Le fort vent limite la résolution, la turbulence restera à 5 sur 5 toute la nuit.

Je commence par un amas globulaire de la Balance.

Observation 9312 : NGC5897.
85x, 138x. Il est bas, victime de la turbulence à double titre, ce qui ne m'empêche pas de voir ses étoiles faibles à perceptibles sur fond VI1.
NGC5897obs9312.jpg

Jcb est un peu dépité par ce vent du sud-est et est parti se recoucher un peu.

Je dessine un nuage obscur d'Ophiucus, ce type d'objet passe bien malgré la baisse de résolution.

Observation 9313 : Barnard 70.
85x. On voit bien qu'il y a une zone plus sombre, mais ses bords ne sont pas tranchés, très flous contrairement à B69 à côté.
B70obs9313.jpg

Jcb s'est relevé mais renonce à réobserver à cause du vent.

Pour ma part, j'écume les champs galactiques d'Hercule.
Mais que ce vent est pénible!

Observation 9314 : NGC6348/50.
85x, 138x. Un passage de voiles sur Hercule à minuit s'ajoute au vent, non je ne craquerai pas!
NGC6350 est vue à 85x, et NGC6348 qu'à partir de 138x. La première est assez faible, la seconde faible, comme une étoile floue.
NGC6348_50obs9314.jpg

Jcb est passé à minuit avant d'aller dormir pour le reste de la nuit.
Les rafales me poussent sur l'escabeau, avec mon gros manteau hivernal je ressemble au bibendum de Michelin car le vent arrive à passer en dessous!

Observation 9315 : NGC6363.
85x, 138x. Aperçue à 85x, elle est considérablement faible et petite.
NGC6363obs9315.jpg

Je poursuis sur des galaxies Arp dans Hercule.

Observation 9316 : NGC6524.
Facile à 85x, elle me montre à 201x son centre contrasté, ses limites floues, et en vision indirecte son allongement.
NGC6524obs9316.jpg

A 1h le vent ne faiblit pas.

Observation 9317 : Arp102 = UGC10814.
Facile à 85x, elle est allongée, faible. A 201x je remarque quelques nodosités VI5 donc à la limite.
UGC10814_Arp102obs9317.jpg

Je pars sur le ciel d'automne vers une nébuleuse diffuse et une galaxie de Cassiopée.

Observation 9318 : VdB1.
138x, 85x. Van Den Bergh 1 est évidente et dissymétrique à 85x, considérablement faible, et même bleutée marine.
Je vérifie que les étoiles alentours n'ont pas de nébulosités, donc ce n'est pas un effet de la buée. Vive l'absence de diffusion de ces optiques!
VdB1obs9318.jpg

Observation 9319 : IC10.
138x, 85x. Michel Nicole a rédigé une fiche sur cette galaxie irrégulière du Groupe Local, ça a attisé ma curiosité, voyons voir...
Elle demeure faible et diffuse, mais montre des nodosités VI3 à 5, pas mal. La disposition me rappelle un peu le Grand Nuage de Magellan en bien plus faible.
IC10obs9319.jpg

A 3h j'ai mal à la jambe droite, je ne me suis pas assez reposé, trop perché sur l'escabeau.
Le vent est de pire en pire.
La fatigue s'y ajoute, je fléchis et me dois de céder à une heure de sieste dans l'auto.

Revenu requinqué, je termine sur des galaxies du Dragon jusqu'à l'aube.

Observation 9320 : NGC6621/22.
Ce membre du catalogue Arp sous le numéro 81 me montre 2 galaxies faibles déjà séparées à 85x, et serrées à 201x. La turbulence de 5 sur 5 n'aide pas.
NGC6621_2_Arp81obs9320.jpg

Le vent faiblit à 4h30, mais la turbulence devient maximale à l'aube, les étoiles sont des pâtés, même pas comestibles, bah!

Observation 9321 : NGC6690.
85x, 201x. Elle se révèle considérablement faible à faible à 85x. Son centre peu marqué n'apparaît qu'en vision indirecte. Elle est allongée, aux limites imprécises, avec 2 zones plus brillantes en vision indirecte 25% du temps (VI4).
NGC6690obs9321.jpg

Observation 9322 : NGC6512/16/21.
85x, 201x. Ce trio du Dragon bien moins connu que les Pieds Nickelés est bien triple dès 85x. La turbulence immonde transforme les étoiles en pâté, ce qui n'empêche pas la reconnaissance des galaxies en tant que telles.
NGC6512_16_21obs9322.jpg

A 5h22 Procyon se lève.
A 5h30 l'aube efface les galaxies, j'arrête sous un encore fort vent.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une belle série malgré le souci du vent :)

C'est rare de voir une nébuleuse obscure en dessin ;)

Bon dimanche,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson 508/1920
      Champ des tentes canadiennes au domaine de Pradines, camping de Lanuejols dans le Gard.
      8 dessins : 9342 à 9349

      Des nuages épars et la Lune en croissant m'accompagnent en début de nuit à 22h.
      C'est d'ailleurs la dernière nuit du séjour.

      Elle commence avec un échec sur une nébuleuse planétaire de Céphée.
      Je trouve par contre une autre nébuleuse planétaire, dans Cassiopée cette fois-ci.

      Observation 9342 : PK111-2.1.
      J'ai galéré pour la trouver à 85x, par blinking Oxygène 3, vu qu'elle répond bien à ce filtre.
      Elle est assez brillante à ce grossissement.
      A 631x, elle me montre des extensions en vision indirecte notamment au sud.


      J'observe ensuite une nébuleuse diffuse de Céphée tandis que la Lune se couche à 23h20 lors du dessin.

      Observation 9343 : IC1470.
      Elle ne réagit à aucun filtre (Oxygène 3 ou HBêta) ce qui la classerait dans la catégorie des nébuleuses à réflexion.
      Petite à 85x, elle est évidente à 201x, sans filtre, assez faible, ronde.


      Je poursuis sur des amas ouverts de Céphée.

      Observation 9344 : NGC7510.
      Je le repère dans le champ du chercheur 9x50 comme une petite tache. Au télescope, à 201x, il est fourni, concentré, brillant, avec ses étoiles brillantes à perceptibles.


      Observation 9345 : K19.
      A 201x, cet amas ouvert est concentré et fourni.


      Fatigué à 0h50, je m'abandonne à une sieste dans la voiture jusqu'à 3h.
      Les affaires sont trempées au réveil, l'humidité épargnant fort heureusement les optiques.

      Je finis le séjour avec un baroud d'honneur aux galaxies Arp des Poissons jusqu'à la fin de la nuit à 5h.

      Observation 9346 : PGC4789 = Arp48.
      Très faible, cette représentante du catalogue Arp est visible à 85x et 201x dans le même champ que la suivante Arp à observer, Arp119.
      Elle est difficile à détailler à 276x. J'y note des nodosités limites, VI4 à 5.


      Observation 9347 : PGC4748/50 = UGC849 = Arp119.
      A 276x, cet objet est double comme en attestent les 2 références PGC, comportant PGC4748 faible et condensée, et PGC4750 diffuse et très faible.


      Observation 9348 : UGC827 = Arp128.
      A 276x, cet objet se dédouble en 2 galaxies faible et VI2, tandis que je n'y voyais qu'une tache unique à 85x. La séparation à 276x n'est effective qu'en vision indirecte.


      Observation 9349 : UGC717 = Arp11.
      Vue dès 85x, elle montre 3 galaxies à 276x : UGC717 faible, UGC719 très faible, PGC4123 vue VI2, et une tache VI4 que j'identifierai comme un groupe serré irrésolu d'étoiles sur les photos, prise pour une autre galaxie lors du dessin.


      Je remballe le haut et le miroir primaire du télescope avant d'aller dormir à 6h.
      Depuis, avec les restrictions de la crise sanitaire Covid 19, ce télescope n'est plus ressorti jusqu'à ce jour.
    • By guilaume
      Bonjour, 
      J'ai tenté un dessin de la lune hier avec mon petit mak 100.
      Je l'avais observé il y a quelques temps au c8, et la difference de resolution est flagrante, les stries au fond du cratère, sur les paroies ainsi que les pics au centre du cratère et l'aspect granuleux au sud n'ont pas été perçu avec moitié moins de diamètre. Du coup, le dessin était plus simple à réaliser 
      Bref, voici ce que ca donne à 200x:

      C'est fait au smartphone, avec l'appli sketchbook.
      Bon ciel.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC6585
      Observation numéro 6777


      NGC6751
      Observation numéro 6778


      IC4846
      Observation numéro 6779


      M110
      Observation numéro 6780

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Voici un dessin au sud lunaire bien après Tycho une région qui donne une vision très à plat de la lune proche du terminateur l'extrême lunaire même...entre Newton ( 80km) et Casatus (111km), on y voyait une chaine de montagne et pour y arriver il a fallu pousser la lunette dans ses derniers retranchements.
      Même si elle était 99,2 % il y avait encore donc un peu marge pour faire un dessin !
       
       
      Vision perçue dans une lunette muni d'un renvoi-coudé
       
      AIRWOLF BRESSER AR90/900 + BARLOW X2 - OCULAIRE ABBE 6MM TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
       
       
      Bon dessin lunaire

  • Upcoming Events