Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Qualité et quantité : une récolte abondante et esthétique, 

Des cadrages bien étudiés également, bravo :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

très intéressant et très belle collection bravo ^_^!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle qualité ,beaucoup de détails ,la 290 a beaucoup de  potentiel en ciel profond

Gérard

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement une nuit sacrément prolifique :)

Et les images sont bien agréables ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo :) belle moisson !

NGC4565... miam :D

 

Tu gardes les images que tu vois en live ? j'aimerais bien voir ce que donne un empilement en live avec les mêmes images pour comparer la finesse, avec la même durée totale ( par exemple sur 4565 qui est bien fine )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle belle moisson. C'est pas le marathon messier mais ça y  ressemble ; en tous cas c'est fin  avec une derniere planche de toute beauté. Bravo !

Par contre j'ai pas compris ce que veut dire VA et EAA.

 

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, astrogatel a dit :

 

Par contre j'ai pas compris ce que veut dire VA et EAA.

 

VA : Visuel assisté 

EAA : acronyme en anglais : Electronically assisted astronomy

Edited by Plina
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@astrogatelPlina a répondu, je fais du visuel assisté (le terme est un peu vague) c'est a dire que j'empile en live a l'aide de sharpcap, des la premiere pose (ici 10s) on a déjà l'objet qui en montre bien plus qu'en visuel (que j'ai pratiqué pendant une vingtaine d'année, mais je voulais en voir encore plus!) et l'image s'affine au fur et a mesure.

 

Un exemple très concret avec NGC 2683, voici ce que ça donne en "live"

 

file.png.0cce963d0f54870af8c7f1e915248ba9.png

tout est déjà la en 2'50"

 

image.png.1d17ac5a5e24f39d8942691e092b280f.png

Ici a 8'40" on a la même chose mais sans le bruit

 

f.png.1745317853dd6bc3a518bd52d06b8a19.png

A 15'40" on peut tirer plus fort sur l'histo et exploiter plus facilement le signal sans faire monter le bruit, et par la même occasion faire sortir pas mal de choses du fdc

 

imageg.png.020374fda3d79f254c86abb4e42b0174.png

Ici j'ai poussé a 23' pour aller un peu plus loin dans le fdc, mais je n'ai gardé que les meilleures poses pour les réempiler sous Siril le lendemain

 

@Roch j'ai tous les screens oui, voila celui que tu demandes:

603122b40b55b_4565SC.png.7ac11b1ca01afdb300026cf31e24a515.png

Il y avait une légère accentuation d'appliquée sur la visualisation du stack (qui n'est pas enregistrée sur les brutes)

Edited by Nicolobrica
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une orgie de galaxies et on en redemande....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mal le visuel assisté...bon après j imagine que c est encore tout un Bataclan de câbles ordi .....ça se prépare :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

He bien, c'est une sacré récolte avec une caméra dédié au planétaire et tu as fait de belles images mais un fdc un peu sombre sur chacune d'elle. En tout cas, j'adore le visu en Live avec Sharpcap. :x

Faudrait que je fasse ça avec ma nouvelle 2600MC pour voir ce que ça donne 

Edited by FranckiM06
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Achaim je n'ai qu'un câble RJ45 entre le setup et mon pc, et je ne démonte jamais le setup donc techniquement je  sors juste l'ensemble sur une dizaine de mètres, je branches 3 prises sur un enrouleur (camera/focuser/monture) et le RJ45 sur mon pc de bureau (qui fait le lien entre le hub usb sur le setup et un port usb sur le pc) .

 

Après c'est comme tout, la première fois il faut tout paramétrer correctement, je travaille avec GSS pour le pilotage direct de la monture, GSS fait le lien entre  Sharpcap pour la partie live stack,  All Sky plate solver pour la partie plate solving et a Stellarium pour la partie pointage. Une fois que tout ça est paramétré correctement c'est assez simple.

 

A l'ouverture de Sharpcap, La caméra, GSS et la monture ainsi que le focuser démarrent tout seul.

 

Une fois la MES effectuée (avec la fonction polar align de Sharpcap) il ne reste qu'a lancer le suivi de la monture et connecter Stellarium à la monture pour pointer (et centrer l'objet en cliquand sur un bouton dans Sharpcap pour le plate solving).

 

@FranckiM06 Ça marche très bien avec la 2600, il y a quelques utilisateurs qui font du VA avec ^^ Pour le fdc hélas c'est dépendant de l'ecran sur lequel on regarde, j'ai ai deux et sur l'un c'est bon, sur l'autre un peu moins (et comme c'est le plus vieux je ne lui fait pas confiance)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Guillaume BERTRAND
      Bonjour,
      En manque de ciel noir ces derniers mois... Merci le couvre feu
      J'ai tout de même pu profiter de 3 bonnes soirées courant mars et début avril 3 nuits dans 3 lieux différents du ciel pollué de la métropole nantaise à un ciel quasi noir de campagne. J'ai donc fait le grand écart entre des classiques du catalogue messier pour m'éclater la rétine jusqu'à quelques spécimens du catalogue Abell avares en photons.

      Nébuleuse de l'Esquimau : 03/05/2021 - T400x742
      Lassé par le couvre feu je fini par me résigner. Je décide de sortir le télescope dans le jardin sous un ciel péri-urbain bien pollué… J’attends l’extinction partielle des lampadaires à 00h30 HL pour pointer une cible facile. La nébuleuse de l’Esquimau (NGC2392). Bien visible sans filtre à 218x. Belle teinte bleutée. Je la dessine avec un filtre OIII à 742x en poussant le grossissement. L’OIII aide bien car mon fond de ciel est loin d’être noir même à plus de 700x. Nébuleuse planétaire quasi circulaire, une structure annulaire entourant l’étoile centrale est facilement détectée. Lorsque le seeing s’améliore cette structure en forme d’anneau se transforme en une sorte de trapèze au bord arrondi. La zone entre la coquille et l’enveloppe externe m’apparaît un peu plus sombre à proximité de la coquille.



      Nébuleuse du Hibou : 20/03/2021 - T400x218
      Je n’avais encore jamais pointé M97, nébuleuse planétaire faisant pourtant partie des classiques. Belle surprise. La nébuleuse est énorme et lumineuse. Les deux yeux du hibou sont bien visibles. Un des deux yeux (SW) m’apparaît légèrement plus contrasté ce que je n’ai pas forcement assez accentué sur mon dessin. J’ai observé la NP sans filtre, avec un UHC-S et un OIII. Le top est avec l’UHC-S.


       
      La galaxie de la baleine : 20/03/2021 - T400x218
      Observation sous un ciel de campagne moyen avec pas mal de halo sur tout l’horizon. Splendide galaxie, NGC4631 est très lumineuse et bien structurée ! Forme de baleine évidente. J’ai noté plusieurs zones HII brillantes proches du centre et quelques zones plus sombres dans l’extrémité la plus effilée. La petite NGC4627 de forme ovale est détectée à plusieurs reprises en vision directe.
       


      Le casque de Thor : 04/04/2021 - T400x166
      NGC2359 vaut vraiment le coup d’œil ! J'ai passé un peu plus d'1h30 à le croquer. Au premier regard avec un filtre OIII c'est le casque (quasi bulle) ainsi qu'une corne qui domine. Avec un peu plus d'attention je note des zones plus brillantes à la périphérie du casque. Je parviens également à discerner par intermittence 3 autres "cornes", extensions fantomatiques conférents un aspect très esthétique à cette nébuleuse. Beaucoup d'étoiles dans le champs... Il en manque beaucoup sur mon dessin.
       


      Medusa Nebula, Abell 21 : 04/04/2021 - T400x83
      Surement l’un des objets les plus faciles du catalogue Abell ? Abell 21 est détecté avec un filtre OIII sous un ciel de campagne tout juste correct et une transparence non optimale. La structure en croissant de la nébuleuse est assez facile à décrypter. Cependant beaucoup plus difficile de retranscrire la structure filamenteuse complexe qui le compose.
       

       
      Galaxie NGC2903 : 04/04/2021 - T400x218
      Au premier pointage petite déception, juste perçu le noyau allongé entouré d’un halo elliptique diffus. Je suis alors passé à autre chose. En y revenant plus tard dans la nuit et en m’attardant un peu quelques détails me sont apparus. Les spires sont visibles surtout celle du nord (en bas sur mon dessin), puis la barre en vision décalée et quelques nuances/excroissances dans les extensions rendant le halo plus tout à fait elliptique.



      Abell 33 : 04/04/2021 T400x83
      Beaucoup plus difficile qu’Abell 21, Abell 33 est vue uniquement avec le filtre OIII. Parfaitement ronde, la partie du coté de l’étoile HD83535 de magnitude 7.21 m’est apparue plus lumineuse que le reste du disque. J’ai avec le recul exagéré cette différence de contraste sur mon dessin. J’ai oublié d’enlever l’OIII pour placer les étoiles de faibles magnitude.
       

       
      Galaxie du cigare - M82 : 04/04/2021 T400x218
      Objet parfait pour finir une nuit d’observation. Après plus de 3h d’observation et dessin je ne suis plus très frais. Je décide de pointer un objet facile et esthétique. La galaxie du cigare est magnifique. Forme de fuseau allongée. Plusieurs bandes sombres et quelques condensations HII plus lumineuses vers le centre.
       
       

       
       
      Bon dimanche
       
      Guillaume
       
    • By CptNautilus
        J'ai reçu mon télescope Stellina il y a une année. Je n'avais jamais fait d'astrophotographie avant. J'ai appris une tonne de choses durant l'année écoulée, tant sur le ciel profond que sur les techniques d'empilement et de développement numérique. Pour "commémorer" cette année de découvertes, j'ai rassemblé tous les objets du catalogue de Messer dans cette planche "anniversaire".
       
        La première ligne contient les objets M1 à M10, la deuxième M11 à M20, etc.
       

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, quelques heures de pose sur la galaxie du Moulinet, 7 heures de luminance plus les RVB et ha.
      Les RVB et Ha avec la Lune et les luminances sans la Lune.


       
       
       
      les données d'acquisition:


      Jean-Claude MARIO
    • By airbus340
      Bonjour ,
       
      Quelques galaxies du moments , c'est pas les images du siècle mais c'est regardable ...
      30 x 180 " pour le triplet 
      50 x 180 " pour le M51
      Gain 120 / capteur à -20 °C
       
      Ph
       


    • By LucaR
       Les galaxie de Bode (M81) et du Cigare (M82) sont deux galaxies spirales (M82 est vue par la tranche) d'assez petite taille (comparée à la Voie Lactée) qui se dansent autour l'une l'autre à environs 11 à 12 millions d'années lumières de nous - ce qui est assez proche. On pense qu'elles se sont télescopées il y a plusieurs centaines de millions d'années. Les effets gravitationnels  de l'une sur l'autre conduisent à de telles perturbations dans les nuages de gaz et poussières que la création d'étoile en est exacerbée, surtout dans M82 qui est particulièrement active et rendue bien plus brillante que la Voie Lactée (pour un observateur extérieur bien sûr), alors qu'elle est plus de deux fois plus petite. Certains de ces gaz et poussières bouillonnants sont visibles en de minces filaments de couleur rougeâtre.
       
      La première photo montre ces deux galaxies "de près", prises à la lunette. La deuxième, prise au téléobjectif Samyang 135mm avec beaucoup plus de lumière, nous permet de prendre du recul et de constater les volutes de nuages de gaz et poussières qui parsèment notre propre galaxie en premier plan, et qu'on nomme IFN. Ils sont très sombres car aucune étoile proche ne les éclaire, seule la lumière environnante de la galaxie permet de les apercevoir. Il faut donc poser très longtemps pour y parvenir même avec un objectif très lumineux - ici plus de 7h de poses ont été cumulées.
       

       
      EDIT 10/04/21: nouvelle version de la deuxième:
       

       
      (Ancienne version: https://storage.googleapis.com/dso-browser.com/astrophotography/picture-8160a1405cc511efad6d640b61179a8e-original.png )
       
       
      Première photo: 115x90s=2h52 à ISO800 sans filtre sur Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, APO triplet 102 f/5 avec réducteur, monture AZEQ6, guidage chercheur + Zwo ASI178mc, Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop, ciel Bortle 4 dans le Vexin, lune à 60% environ en début de nuit.
       
      Deuxième photo: 291x90s = 7h16 sur trois nuits en mars et avril, Samyang 135mm F2 sur Canon 650D non défiltré les deux premières nuits/défiltré partiel la dernière nuit, monture Star Adventurer, pas de guidage, KStars/Ekos sur Stellarmate, Siril, Photoshop, ciel Bortle 4 dans le Vexin, pas de lune.
       
      Note: les galaxies de la première photo ont été utilisées dans la deuxième avec des caches pour une meilleurs définition et moins de saturation.
       
      J'avais déjà ciblé ce couple à mes tous débuts il y a quelques mois avec le même matériel, c'était même ma deuxième photo:
       
       
      J'ai parcouru un peu de chemin depuis... :-)
       
       
  • Upcoming Events