Arnaud T60

Fixation miroir secondaire

Recommended Posts

Bonjour à tous

 

je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??

 

D'avance merci

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

+1 

 

silicone pour aquarium , ca resiste a tout une fois BIEN posé 

faut bien dégraisser les surfaces et mise en température adéquate des éléments 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

+ 1 pour la colle silicone a aquarium. En plus dans les bonnes boutiques, tu peux la trouver en noir.  Un bon dégraissage des surfaces et utilise des cales pour régler une épaisseur de colle d'environ 1mm.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question en passant :

 

sur la plupart des photos le collage est fait miroir au-dessus, ce serait plus pratique évidemment miroir en-dessous face optique posée sur un papier de soie, pourquoi ce choix ?

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que chacun peut procéder en fonction de son support et de son positionnement. Pour les pinailleurs, le miroir sera plus facilement maintenu à la bonne température posé sur le support, que posé sur une surface dont on ne sait pas si elle est à bonne température.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans être vraiment du métier, j'ai une petite suggestion à faire :

L'épaisseur de colle est aussi une question importante contre les contraintes. Alors je propose d'ajouter du fil de pêche de qqs dixièmes de mm à qqs endroits  pour que l'épaisseur de colle soit homogène. Et la colle sous forme de plots plutôt que sur toute la surface.

A vous de voir

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En général on utilise 3 plots de colle à 120° et pas sur toute la surface. Et pour les calles d'épaisseur on utilise des allumettes. Méthode qu'utile Laurent si dessus (Salut Laurent) et auquel je souscris parfaitement.

 

En alternative certains doubles acrylique face très résistants pour extérieur avec une petite épaisseur de mousse peuvent convenir pour les petits secondaires. Mais même remarque : 3 plots à 120°, pas toute la surface à cause de la dilatation différentielle des matériaux différents. (à moins que le support soit du même verre aussi, on ne sais jamais..)

 

Pour décollerqa le miroir en place, fil à couper le beurre

Edited by olivdeso
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Perso c'est 3 (ou 4) plots, la colle est souple de silicone pour aquarium.

Marche à suivre:
- Dégraisser le miroir et son support.

- Laisser les deux reposer, ainsi que la colle 24h dans un endroit à t° stable (cave, abri anti-atomique).

- Mettre les plots sur le support, ainsi que les cales d'épaisseur.

- Y poser le miroir en le tenant par la tranche, en essaynt de le toucher le moins possible pour ne pas le chauffer.

- Faire 2-3 points de colle témoin sur une feuille à côté

- Laisser sécher le temps indiqué. Une fois le temps écoulé, couper l'un des plots témoin pour voir si c'est sec à coeur.
- Profiter.

Astronomcialement
José

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce utile d'ajouter des micro-billes de verre dans la colle ?  Ça se trouve facilement pour qq euros dans les boutiques de modélisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, serge vieillard a dit :

Je ne vois pas ce que ça apporterait de positif,  cette colle ayant des caractéristiques idoines 

 

Aucune idée personnellement mais j'avais vu ça sur le fil de Jean Dijon c'est pour ça que je m'interrogeais... (cas différent c'est vrai, collage du support de secondaire sur la lame)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, danielo a dit :

Est-ce utile d'ajouter des micro-billes de verre dans la colle ?  Ça se trouve facilement pour qq euros dans les boutiques de modélisme.

 

Les micro billes de verres sont normalement calibrées et servent à régler l'épaisseur de film de colle. Elles ne sont donc pas nécessaire si on utilise un autre moyen pour régler l'épaisseur, comme indiqué plus haut (allumettes, cure-dents, fils de pèche....).

 

Edited by Patrick Sogorb
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Patrick Sogorb a dit :

Les micro billes de verres sont normalement calibrées et servent à régler l'épaisseur de film de colle. Elles ne sont donc pas nécessaire si on utilise un autre moyen pour régler l'épaisseur, comme indiqué plus haut (allumettes, cure-dents, fils de pèche....).

 

OK je me demandais si elles pouvaient avoir un rôle mécanique (ajuster l'élasticité du collage)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans vouloir polluer le post , je m’interesse Également à la fixation du secondaire pour mon projet , et je me demandais si c’etait Possible de ne pas coller ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/02/2021 à 17:24, GuillaumeGZ a dit :

Bonjour à tous,

1 mm ou 2 mm de colle ? J'ai lu que les 2 épaisseurs fonctionnaient... donc je ne sais pas.

Pour la colle, on m'a conseillé celle ci : 

https://www.amazon.fr/dp/B000H6SRUC/ref=twister_B07RGL6Y77?_encoding=UTF8&psc=1

 

Yo !

1 ou 2 mm? ça dépend de l'épaisseur de tes alumettes. :D

 

La colle est bien, j'ai utilisé la même en version transparente.

Astronomicalement,

José

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Toutiet !

Oui Les exemples ne manquent pas dans les Texereau notamment , le miroir secondaire doit pouvoir bouger légèrement po éviter les contraintes ...est-ce en voie de disparition ? En fait je me demandais quels étaient les Avantages /inconvénients des 2 méthodes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
    • By bfrebourg35
      Bonjour,
       
      sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.
      sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.
       
      Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)
       
      Merci de votre aide.
       

    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Possesseur jusqu'à il y a peu de dobsons ouverts à f5 ou f4.5, je n'ai jamais trop ressenti le besoin d'avoir un correcteur de coma. Celui que je possède à présent est ouvert à 4 et je ne peux plus trop y couper.
      J'ai un correcteur de coma ES depuis quelques temps que j'utilise pour de la photo mais qui peut aussi être employé pour du visuel avec son PO "hélicoïdal".
       
      1- Si j'ai bien pigé, il faut la première fois placer le correcteur dans le PO, régler son PO hélicoïdal à 13.5 mm et, grâce au focuseur du télescope, trouver le point ou on projette une image nette au niveau du haut du correcteur. Ensuite, on verrouille le focuseur du téléscope, on insère un oculaire et on fait la mise au point avec le PO hélicoïdal. Lorsque la MAP est OK, la correction de coma est optimale également. Est-ce que j'ai bon? Si oui, si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu ce qui se cache derrière ça parce que ça m'apparaît un peu magique, le coup de la bonne MAP qui coïncide avec le bonne distance de correction et ce pour chaque oculaire...
       
      2- Le PO hélicoïdal du correcteur a un peu de jeu chez moi, est-ce normal? La partie rotative n'est pas parfaitement ajustée au pas de pas. Ca m'inquiète parce que j'ai impression que ça empêche toute possibilité de faire une bonne collim. Avec un réducteur 2 -> 1.25" inseré dans le PO hélicoïdal et un laser/oeilleton de collimation, on se rend compte que la collim bouge pas mal à cause de ce jeu (bon, pas vraiment la collim en elle même mais vous voyez ce que je veux dire)... J'ai envisagé de mettre un genre de frein filet ou de téflon sur le pas de vis pour limiter un peu ce phénomène mais c'est pas hyper satisfaisant comme solution... J'ai un peu le même sentiment avec le Paracorr T1 avec tunable top que je possède également : suivant comment on verrouille le tunable top, celui ci est plus ou moins bien aligné avec l'axe optique du télescope, ce qui fausse également la collimation... Bref, un poil perdu!
       
      Merci d'avance pour vos lumières.
      Romain
  • Upcoming Events