airbus340

M101 en cache misère

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Belle M101. ^^

 

Pour les flats, il ne faut hésiter à en faire diverses séries avec réglages différents ... histoire de trouver la meilleure d'entre elles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 ah !!!!!  Hemile Zola  serait fiere de ta misere  moi j'aime bien 

 

                          mica  

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est pas mal du tout cette M101. Les flats çà se rattrappe, tant que tu n'as rien démonté en tout cas.

Ce sont des flats sur fond de ciel ou avec une boîte à lumière ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est ce que tu n'arrives pas à faire pour les flats ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bien belle M101 . . . vue à l'oculaire :)

Bon faut tout nous dire pour les flats pour qu'on puisse t'aider ;)

Et si tu nous en postais un ?

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, COM423 a dit :

Ce sont des flats sur fond de ciel ou avec une boîte à lumière ?

Avec une boite à flat faites avec un plafonnier led .C'est peut être ça qui ne va pas 

 

Il y a 1 heure, Alef a dit :

Qu'est ce que tu n'arrives pas à faire pour les flats ?

Je les fais mais ils ne doivent pas être bons. 

Pourtant je m'en tiens à ce que j'ai pu lire , à savoir histogramme aux 2/3 et AVG entre 35000 et 37000

il y a 51 minutes, ALAING a dit :

Et si tu nous en postais un ?

Il n'y a qu'à demander ... :-) voici une pose unique et le master flat 

Capture.JPG

Capture master flat.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, airbus340 a dit :

voici une pose unique et le master flat 

Oui mais nan :) Le vrai master flat, qu'on puisse faire des essais ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, ALAING a dit :

Le vrai master flat, qu'on puisse faire des essais ;)

Je veux bien mais il fait 133 Mo...

Zippé il fait 79 Mo

Ph

Edited by airbus340

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, ton image ne fait que 524 ko ?

Poste le en jpeg au même format que ton image, ce sera toujours ça ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ALAING a dit :

Poste le en jpeg au même format que ton image, ce sera toujours ça ;)

J'essaye de t'envoyer le dossier compressé par mail 

Qd je clique sur RVB , le flat est vert ...est-ce normal ? 

 

Ph

Capture.JPG

Edited by airbus340

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une belle image :  la galaxie est magnifique avec ses tons nacrés et le fond de ciel n'est pas mal du tout malgré l'absence de flat. 

Bravo Philippe :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que ta boite à flat est une vrai boite à flat ou une lampe lambda... Essaie plutôt de faire des flats sur fond de ciel directement ; ainsi tu seras bien sûr de l'uniformité de ton fond de ciel.
Juste pour info, tu fais ça avec quel logiciel ? attention peuvent poser des problèmes de miroir d'image. D'autre part, il est indispensable de faire le traitement complet avec soustraction des offset et dark avant de faire la division par le flat (tu fais bien une division, pas une soustraction ?)


Ce n'est pas très difficile d'y arriver, il faut un peu de rigueur dans le process ; ensuite, quand on a pris le coup, c'est tout simple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tes flats ne doivent pas êtres dématricés, donc pas en RVB.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Eric_B a dit :

Est ce que ta boite à flat est une vrai boite à flat ou une lampe lambda...

Je le fais avec un plafonnier led qui diffuse une lumiere bien uniforme, et pour attenuer la luminosité je mets un T shirt blanc sur le tube .

 

il y a 5 minutes, Eric_B a dit :

Juste pour info, tu fais ça avec quel logiciel ?

Avec le logiciel du boitier AsiAir ( dans lequel je conserve un AVG entre 35000 et 37000) 

 

il y a 6 minutes, Eric_B a dit :

D'autre part, il est indispensable de faire le traitement complet avec soustraction des offset et dark avant de faire la division par le flat (tu fais bien une division, pas une soustraction ?)

 

Je vais refaire le process afin de m'assurer de cela 

 

il y a 6 minutes, 6ril a dit :

tes flats ne doivent pas êtres dématricés, donc pas en RVB

ah...en effet ...Merci :)

 

Ph

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'arrive à rien Philippe :(

Pourtant il a pas l'air vilain ton flat, y a un truc qui doit merder ailleurs au traitement.

Tu peux détailler ton traitement et avec quel logiciel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image effectivement, les structures de la galaxie sont bien visibles.

Les flats ne sont peu être pas en cause directement, mais les options que tu utilises avant de les stacker, peu être que oui. (la couleur des flats importe peu)
Mais je pense qu'ALAING va sûrement trouver une piste ;)

Sinon je me suis permis de repasser ton jpg a l'extracteur de gradient (sans utiliser le mode auto) et de corriger rapidement le contraste et la couleur générale au photoshop. Si tu n'a pas le choix et que les flats ne flate pas ton image, tu peux toujours tester cette méthode. Ca semble parfois donner de bons résultats. 

 

6032386970d83_M101avecdarksseuls(2).jpg.256fa9af1897d5a7beb4a18fab7d856aNew.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ellazanne a dit :

Sinon je me suis permis de repasser ton jpg a l'extracteur de gradient (sans utiliser le mode auto) et de corriger rapidement le contraste et la couleur générale au photoshop.

 

Bien joué. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Los_Calvos
      Cette fois, nous avons fait un autre test afin de connaître les limites réelles de notre set-up, il semble que nous l’avons atteint avec ce champ de petites galaxies dans le Pavo
       
      Ce champ contient de nombreuses petites galaxies mais 5 sont plus notables et sont disponibles en médaillon"
       Trio de Galaxy « Masque du Diable »
       
      Il s’agit d’un superbe triple système NGC 6769-71, situé dans la constellation méridionale de Pavo (le Paon) à une distance de 190 millions d’années-lumière. Les deux galaxies supérieures, NGC 6770 (à droite) et NGC 6769 (à gauche), sont de luminosité et de taille égales, tandis que NGC 6771 (supérieur) est environ deux fois moins lumineux et légèrement plus petit. Les trois galaxies possèdent un renflement central d’une luminosité similaire. Ils se composent d’étoiles âgées et rougeâtres et celle de NGC 6771 est remarquable pour sa forme « boxy », une occurrence rare parmi les galaxies. NGC 6769 est une galaxie spirale avec des bras en spirale très étroitement enroulés, tandis que NGC 6770 a deux bras en spirale majeurs, dont l’un est assez droit et pointe vers le disque externe de NGC 6769. NGC 6770 est également particuliere en ce sens qu’elle présente deux voies sombres relativement droites et un arc plus faible qui se courbe vers la troisième galaxie, NGC 6771. Il est également évident que les étoiles et le gaz ont été dépouillés du MBAC 6769 et du MBAC 6770, commençant à former une enveloppe commune autour d’eux, sous la forme d’un masque du diable. Il y a aussi un faible soupçon d’un pont fragile entre 6769 et 6771. Toutes ces caractéristiques témoignent d’une forte interaction gravitationnelle entre les trois galaxies. L’apparence déformée de la voie de poussière de NGC 6771 pourrait également être interprétée comme une preuve supplémentaire d’interactions. De plus, NGC 6769 et NGC 6770 reculent devant nous à une vitesse similaire d’environ 3 800 km/s - un décalage rouge d’un peu plus de 0,01 - tandis que celle de 6771 est légèrement plus grande, soit 4 200 km/s. Aussi dramatique et destructeur que cela puisse paraître, un tel événement est aussi un enrichissement, un véritable baby-boom. Une catastrophe cosmique comme celle-ci entraîne normalement la formation de nombreuses nouvelles étoiles.  ...
      C’est ce qui est évident en raison de la nature bleuâtre des bras en spirale de 6769 et de 6770 et de la présence de nombreux sites de régions formant des étoiles
      IC 4836 une Galaxie Spirale Barrée
      IC 4845 une autre Galaxie Spirale Barrée
       
      Full et détails sur Astrobin : Field of small galaxies in the Pavo  'NGC 6769-6770-6771, IC 4836, IC 4842, IC 4845






    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, la semaine dernière, mon pote Denis alias @AstroHub me fait part de son intension d'imager avec le C14 du club le parachute d'Andromède en technique poses courtes, trouvant son idée originale, j'ai également pointé le même soir pendant 1 heure le télescope sur cette cible en réalisant des poses fragmentées de 60 secondes, donc en pose longue, le seeing était à 2.2".
      J'ai gardé les 30 meilleures poses, et traité l'image en drizzle x 3 car mon échantillonnage natif étant de 0.63" / px, il est bien insuffisant pour ce genre de défi.
      Le parachute n'est pas résolu, mais on détecte quand même quelque chose, sur l'image grand champ cela apparait comme un objet non stellaire, en grandissant on distingue vaguement la forme particulière de l'objet et je détecte le mirage le moins brillant.
       
      Astrosib 360 + STL 11000, traitement pixinsight drizzle x 3 et photoshop.
       
      L'image de champ, le parachute est au dessus de la flèche :

      L'image agrandie :

       
      Jean-Claude MARIO
    • By frank-astro
      Bonsoir,
      La lune est bien gênante en ce moment pour le CP mais il fait beau (et même pas froid) donc autant en profiter.
      Voici le coupe M97 + M108. Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M97-M108_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis M101.Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M101_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Traitement SIRIL + Photoshop. Prise de vue avec Stellarmate.
      Bonne soirée,
      Frank
    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
      Je suis nouveau ici et plutôt un habitué d'en face. Je ne voyais pas trop l'intérêt de m’inscrire mais plus j'y venais, plus je me rendais compte que ce n'était pas tout à fait le même contenu et pas tout à fait la même "communauté" (quel vilain mot...).  2 forums qui se complètent finalement... J'y apprécie les échanges et même quand ils sont passionnés (voire houleux), j'en tire toujours du positif dans ma pratique de l'astrophoto. Et quand, c'est possible, si je peux apporter mon aide, c'est avec grand plaisir...
       
      Bref, je me suis inscrit sur Astrosurf !
       
      En guise de présentation et si mon expérience peut être utile, je vous propose ma récolte avec mon setup acquis en grande partie il y a 6 mois. Désolé pour ceux qui ont déjà vu mes images de l'autre côté...
       
      Mon setup:
      TS 76EDPH (f = 342mm | f/4.5)
      AZ-EQ6
      ASI2600MC
      Jeu de filtres dans porte-filtre à tiroir : Optolong L-eXtreme / L-Pro / SII (6.5nm)
      Autoguidage DO / ASI290MM mini
      AsiAir Pro
      Moteur MAP EAF
      Pour le moment, je pratique sur ma terrasse dans un ciel Bortle 4 flirtant avec le 3 dans sa partie sud-ouest. Ceci dit je me suis équipé pour pratiquer en nomade (je m'alimente avec une batterie gel ultracell 55Ah). Le but étant de profiter de ciel encore meilleur loin de la maison. Malheureusement, en cette période hivernale ponctuée de contraintes sanitaires évolutives, toutes mes images ont été acquises depuis ma terrasse. Je pratique malgré tout en totale autonomie puisque je n'utilise absolument rien de la maison (aucune onde, aucun fil, aucun PC). Je pilote mes sessions depuis une tablette Galaxy Tab A (2016) ou un smartphone.
       
      Pour le traitement, j'utilise Siril/GIMP/PS.
       
      Voici donc un petit reportage de mes images que je vous présente dans l'ordre chronologique. Sans filtre, euh... oui j'en utilise, bref... enfin vous m'aurez compris ;). Je mets tout, y compris le moins bon car il faut aussi montrer ces erreurs selon moi. C'est aussi ça qui nous fait progresser.
       
      North America 06/09/2020 (première lumière de ma lulu!):

      13 x 300 s (1h05) / 7 darks
      Gain:100
      0°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Grande dentelle 11/09/2020:

      4 x 180 s (0h12) / 5 darks.
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      L'aigle 12/09/2020:

      4 x 300s (0h20) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Trompe d'éléphant 12/09/2020:

      12 x 600s (2h00) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      NGC6914 13/09/2020:

      11 x 1000s (3h00) / 5 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Galaxie d'Andromède 14/09/2020:

      30 x 60s (0h30) / 15 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Le Coeur 16/09/2020:

      20 x 300s (1h40) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Les Pléiades 17/09/2020:

      24 x 300s (2h00) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      NGC7822 17/09/2020:

      25 x 300s (2h05) / 9 darks
      Gain:100
      -10°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Dentelles 20/09/2020:

      24x 300s (2h) / 11 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-Pro
       
      Galaxie du Triangle 27/09/2020:

      30 x 120s (1h) / 15 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Dentelles 11/10/2020:

      8 x 300s (0h40) / 11 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Orion 17/10/2020:

      36 x 120s (1h12) / 20 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Les dentelles 21/10/2020

      16 x 300s (1h20) / 15 darks
      Gain:100
      -15°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Trompe d'éléphant 04/11/2020:

      72x300s (6h00) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      La bulle 05/11/2020:

      60 x 300s (5h00) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Le Pélican et North America 08/11/2020

      27 x 300s (2h15) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Le Homard 12/11/2020:

      38x300s (3h10) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-eXtreme
       
       
      Flamme et Tête de cheval 17/11/2020:

      53x300s (4h25) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Orion 28/11/2020:

      48x300s (4h00) / 55 darks + 48x30s / 60 darks + 48x3s / sans dark
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      Les Pléiades 15/12/2020:
      42x300s (3h30) / 55 darks.
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
       
      La Rosette 08/01/2021

      40x300s (3h20) / 55 darks
      Gain:100
      -20°C
      Optolong L-Pro
       
    • By Superfulgur
      Je rêvais de photographier cette extraordinaire galaxie depuis longtemps… M 87, la galaxie supergéante qui trône au cœur de l’amas Virgo, à 50 millions d’années-lumière d’ici… Elle compte près de mille milliards d’étoiles, et est auréolée par près de 15 000 amas globulaires, comptant chacun des millions, des dizaines de millions d’étoiles…
      Au centre de ce monstre cosmique, un trou noir géant, celui qui a été photographié pour la première fois en 2019 par le Event Horizon Telescope.
      Sur ma photo, le trou noir est au centre du noyau de la galaxie, on ne le perçoit pas, bien entendu, mais on voit bien le jet de plasma qu’il éjecte à la vitesse de la lumière. Le jet, sur la photo, mesure environ 6000 années-lumière.
      Image prise la semaine dernière avec le télescope de 1 mètre C2PU de l’Observatoire de la Côte d’Azur, sur le plateau de Calern. Nikon D 810 A, 320 poses de 30 sec à 4000 ISO et 10 mètres de focale, soit 2 h 40 min. Les dizaines d’étoiles floues visibles dans le halo de la galaxie sont des amas globulaires, ils naviguent entre la magnitude 20 et 22…
      Pas de DOF, un gros gradient que je n'arrive pas à enlever, et traitement @frédogoto que je remercie chaleureusement au passage !

  • Upcoming Events