savoyard

quel filtre en imagerie lunaire gros diamètre ?

Recommended Posts

Bonjour à tous

Je publie régulièrement mes images lunaires / planétaires depuis que j'ai démarré l'astrophoto il y a 1 an avec mon dobson 500/2000.

Pour le lunaire, suis équipé d'une caméra monochrome (ZWO178); pour le planétaire une couleur (385c).

Sur mon site, lorsque c'est très turbulent, ben je ne sors pas le bazar!

Lorsque les conditions de seing sont bonnes ou très bonnes (rare mais ça arrive), y a t-il vraiment besoin d'un filtre rouge ou IR (en lunaire) qui certes diminue la turbu mais on se coupe des ondes + courtes que 680 ou 740...

Lorsque le seing est moyen, là plusiseurs d'entre vous préconisent un filtre. Mais lequel ?

rouge simple, IR 741 type astronimik ? IR 680 baader ?

suis un peu paumé avec le choix de ces filtres et les conditions où ils sont efficaces sur la lune...

Merci de votre aide!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour !

Avec un tube de gros diamètre, surtout si ton seeing est très moyen, je te conseille de faire comme Claude Navarro ou Cathluc d'utiliser un IR 685 ! Je trouve que c'est un excellent compromis, on peut faire de très belles images lunaires sans toutefois trop perdre en résolution. Ce filtre m'a donné également d'excellents résultats sur Mars avec une 224c et le C14 ! Les intéressés t'en parlerons certainement mieux que moi !
 

Edited by wilexpel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

La réponse est simple, la turbu décroît au fur et à mesure que l'on va vers le rouge. Autrement dit, le "seeing" s'améliore quand on passe du vert, au rouge, et à l'IR.

La résolution diminue également, mais comme la dépendance du seeing avec la longueur d'onde est en puissance 1.2, au final on gagne à jouer dans les grandes longueurs d'onde, du moins quand on dispose d'un gros diamètre comme toi.

Plus précisément :

- avec un 35 cm, il faut vraiment avoir de très bonnes conditions pour pouvoir utiliser un filtre vert. Tu peux donc oublier complètement le filtre vert avec ton 500 mm.

- avec un 35 cm, le filtre rouge (trichrome) est le filtre de base. Avec ton 500 mm, le filtre rouge sera donc d'utilisation exceptionnelle.

- dans la pratique, il y a fort à parier que tu te retrouves à jouer entre les IR680 et IR 741.

Si Luc C passe par là (avec son 600 mm ..), il pourra confirmer/ compléter.

 

Cela étant, l'IMX178 n'est pas très sensible dans l'IR. Tu aurais probablement intérêt à passer à l'IMX290 : gain d'un facteur 2 en temps de pose si on en croît les courbes de ZWO. Cela fait une grosse différence.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian et William :)

En attendant le passage de Luc qui utilise son T625 (sinon je lui enverrai un MP), je résume ainsi:

Quand excellent seing proche de la résolution du télescope, donc très rare, pas forcément "rentable" de mettre un filtre qui fait baisser la résolution

Par seing bon ou moyen mais de toute façon assez inférieur à la résolution du T500, donc dans la plupart des cas chez moi, filtre IR 680 ou 741qui contre la turbulence et pas grave si on perd un peu en résolution.

Caméra IMX 290 plus sensible à l'IR que 178, oK . Par contre j'ai pris l'IMX178 pour son plus grand capteur, à taille de pixel sensiblement équivalent (2,4 contre 2,9 pour l'imx290...). Avec un capteur de 1/3" pour la 290 et une focale de 6mètres pour atteindre un échantillonnage adéquat, le champ est très réduit, ce qui est pénible sur la lune: s'il faut une mosaïque de 4 images pour avoir Les Apennins en entier, suis pas sorti de mon PC :o

Je dois avoir en stock un filtre coloré rouge (baader 610nm il me semble): pas utile avec mon T500 où ça améliorera quand même les choses en attendant un IR ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, savoyard a dit :

Quand excellent seing proche de la résolution du télescope, donc très rare, pas forcément "rentable" de mettre un filtre qui fait baisser la résolution

 

Autant dire jamais. Tu a déjà vu une étoile qui ressemble à une figure d'airy dans ton 500mm à la limite avec de lentes ondulations ?

C'est ca qu'il faut obtenir pour espérer atteindre la résolution instrumentale. Si c'est le cas, alors bravo tu a un très excellent site !

 

Déjà que sur un 280mm (C11) cela n'arrive qu'une poignée de fois par an (la poignée peut faire zéro certaines années), sur un 500mm ce sera compliqué.

Malgré tout, pour ces nuits là, un filtre vert ... pourquoi pas, mais si tu ne l'a pas, va pas investir dans un truc utilisée de façon hypothétique.

Un R ou un R+IR sera beaucoup plus souvent de sortie. Et sinon, un IR742 te baisse (un peu) la résolution en stabilisant (beaucoup) le seeing.

Le verdict me semble assez immédiat !

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, savoyard a dit :

Caméra IMX 290 plus sensible à l'IR que 178, oK . Par contre j'ai pris l'IMX178 pour son plus grand capteur, à taille de pixel sensiblement équivalent (2,4 contre 2,9 pour l'imx290...). Avec un capteur de 1/3" pour la 290 et une focale de 6mètres pour atteindre un échantillonnage adéquat, le champ est très réduit, ce qui est pénible sur la lune: s'il faut une mosaïque de 4 images pour avoir Les Apennins en entier, suis pas sorti de mon PC

Là, c'est toi qui vois si tu préfères avoir de la résolution ou du champ ^_^

Avoir de la résolution sur un 500 mm, c'est très difficile. Avoir un temps de pose le plus court possible ne peut aller que dans le bon sens pour la haute résolution.

 

Tu as une Barlow APM coma corrector ? Tu es à f/4 si je ne me trompe pas ? Sans correction de coma, le champ de netteté de ton Newton est plus petit que le champ couvert par l'IMX178. Tu peux t'amuser à creuser la question à partir des infos détaillées ici :

http://astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/sensitivity-analysis-Newton.htm

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, christian viladrich a dit :

Avoir de la résolution sur un 500 mm, c'est très difficile. Avoir un temps de pose le plus court possible ne peut aller que dans le bon sens pour la haute résolution.

 

oui d'autant qu'avec un filtre IR, moins de lumière donc temps de pose plus long...

 

il y a 6 minutes, christian viladrich a dit :

Tu as une Barlow APM coma corrector ? Tu es à f/4 si je ne me trompe pas ? Sans correction de coma, le champ de netteté de ton Newton est plus petit que le champ couvert par l'IMX178. Tu peux t'amuser à creuser la question à partir des infos détaillées ici :

 

merci pour le lien ^_^

 

J'ai effectivement une APM 2,7x; j'utilise également une powermate + paracor, ça marche aussi ?

Avec la powermate seule, je passe à f/8

 

il y a une heure, patry a dit :

Tu a déjà vu une étoile qui ressemble à une figure d'airy dans ton 500mm à la limite avec de lentes ondulations ?

 

Oui oui; ça arrive 2 fois par an chez moi: le 30 février et jour de la St Glinglin :P

Donc filtre tout le temps! reste la question de la caméra la plus judicieuse entre temps de pose, champ, sensibilité à l'IR...

 

Vos conseils sont très intéressants: avec une "bête" question sur le filtre, me voilà à repenser le type de caméra! mais c'est un tout et l'objectif reste de prendre des images lunaires les plus résolues possibles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois que tu possèdes également un RG610 donc comme te le signale Marc un r+ir, tu peux aussi l'utiliser quand les conditions sont un peu meilleures et que la turbulence n'est pas trop forte. La sensibilité de la 178 dans le rouge est meilleure que ma 174 et pourtant j'arrive à tirer mon épingle du jeu avec ce filtre ! A essayer, tu peux avoir de bonnes surprises !

Un exemple au C14+filtre RG610 :

http://www.astrosurf.com/astromak/images/mars_040119_pipp_g2_ap579-image-74-ond-92--sharp-113-der_2.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, savoyard a dit :

Oui oui; ça arrive 2 fois par an chez moi: le 30 février et jour de la St Glinglin

 

Ouf j'ai eu peur, ... enfin peur d'être jaloux de ton site surtout !

Donc au mieux tu sera dans le visible pour de la HR donc, et au quotidien, un filtre un peu costaud genre  IR742 (ce qu'utilise Luc).

L'IR807 coupe encore plus loin mais n'apporte pas franchement la décision sur le seeing par rapport 1) à la perte de résolution et 2) à la sensibilité de la caméra !

 

Maintenant, je ne comprends pas la réflexion sur la caméra. Tu a un newton (tu a tout compris ?) donc il t'est facile de moduler la focale comme tu le souhaite ... bien plus qu'avec un SC je veux dire ou tu pars de F/10 et là débrouille toi pour atteindre F12 p.ex !

A F/4, je lis que tu a une b X2.7 c'est parfait pour une ASI178, et en jouant sur le tirage tu fait tout ce que tu veux.

Par contre effectivement pour exploiter un peu de champ, le correcteur sera indispensable. A ce sujet j'avais lu que le champ, exempt de coma eu égard au diamètre, du 5m du mont palomar couvre tout juste ... la planète Jupiter ! J'ai pas refait le calcul mais c'est plausible !

Tu n'en est pas là mais avec des focales de malade, passer sur une ASI290 ne me semble pas forcément très judicieux, en planétaire oui, mais pour la lune, il te faudra faire encore plus de champs, donc encore plus de risque d'erreur et au final encore plus de galère.

Pour le coup, une ASI 174, excellente pour un SC (taille des photosites) devient galère sur un Newton (barlow x5 oblige).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, wilexpel a dit :

 

Ah oui elle est pas mal celle là 9_9

C'est bien un RG610...

Par contre son utilisation comme pour un filtre IR nécessite de modifier les paramètres et du coup je me retrouve avec un débit plus lent (entre 10 et 40im/s suivant conditions d'éclairage de la zone lunaire visée...). Une caméra plus rapide genre IMX290 comme préconisée ci dessus serait peut-être plus judicieuse même si je perds beaucoup de champ...

Vais voir tout ça mais dans un premier temps essayer le filtre rouge 610...quand les conditions le permettront: aujourd'hui rebelotte nouvelle tempête de sable en Savoie :( Moins forte que la précédente mais bientôt je me croirai dans le Haut Atlas xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, patry a dit :

Maintenant, je ne comprends pas la réflexion sur la caméra. Tu a un newton (tu a tout compris ?) donc il t'est facile de moduler la focale comme tu le souhaite ... bien plus qu'avec un SC je veux dire ou tu pars de F/10 et là débrouille toi pour atteindre F12 p.ex

 

C'est ce que j'indique plus haut; j'utilise la caméra entre f/8 et f/12, avec au choix powermate 2x, APM 2,7x + du tirage si nécessaire pour faire 3x. J'ai même un ES extender 3x qui se défend...Et également une powermate 4 x mais là j'obtiens un échantillonnage de 0,06 :P. Je réserve la PW4x pour le planétaire avec la caméra couleur ZWO 385 (échantillonnage 0,1)

 

il y a 11 minutes, patry a dit :

Tu n'en est pas là mais avec des focales de malade, passer sur une ASI290 ne me semble pas forcément très judicieux, en planétaire oui, mais pour la lune, il te faudra faire encore plus de champs, donc encore plus de risque d'erreur et au final encore plus de galère.

 

Pour l'instant je vais conserver la 178 en mettant le correcteur de coma si j'utilise tout le champ, faire des essais avec filtre rouge et un IR (pas vu s'ils étaient en stock, c'est compliqué en ce moment!) Pour un changement ultérieur de caméra on verra plus tard, d'autant qu'il est possible que je change de télescope d'ici 1 ou 2 ans (projet à murir...je vous en reparlerai...)

Merci encore pour ces conseils :)

Sans filtre ni correcteur de coma, ma meilleure "production" avec l'IMX178 est pour l'instant celle ci...

 

6033f98e0973d_18_39_53_AS1000_Registax_PF-Copie.jpg.58e6072dfe8c8648e5ddb1a00d05d06a.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Comme les copains.

Mais tout d'abord es tu absolument sûr que ta collimation est parfaite ? Mes images se sont bien améliorées le jour où j'ai utilisé le laser barlow et JP Brahic m'a dit qu'il y avait encore mieux.

Ce qui nous gêne le plus avec les gros diamètres et forts grossissement c'est la turbu haute fréquence générée par le jet stream. Presque invisible dans un petit diamètre ou si petit grossissement.

Les trainées de condensation des avions sont un très bon indicateur de ce qui nous attend. Dés la tombée de la nuit j'ai des lampadaires à trois km qui me donne aussi une bonne idée tout comme les étoiles. 

Les vagues de la basse fréquence nous gênent juste en faisant varier la MAP.

Depuis une dizaine d'années, à mes grossissements je n'ai jamais eu la possibilité de filmer sans filtre, une fois le filtre orange,  parfois le 610, un peu plus souvent le 685, souvent le 742 et 807.

C'est un choix à faire si on veut imager et sortir des images à peu près regardables, on monte vers l'IR et on perd en résolution compensée en partie par le diamètre mais pas du niveau du diamètre si tout était bon.

Cela donne des images peu piquées mais on moins on image. Sinon il faut travailler à des grossissements équivalents aux diamètres inférieurs. Personnellement j'estime dans nos régions que 400 mm est un max.

J'ai eu beaucoup de chance par exemple de pouvoir imager Mars avec des conditions acceptables.

Je remets les tests que j'avais faits ils sont assez parlant, diminuer la vitesse n'arrive pas à faire aussi bien qu'aller vers l'IR :

 

84ec286b-e6ba-4f86-84f9-cd4d0a5165a4.gif

 

 

 

2382-1481193313.jpg

 

2382-1386766558.jpg

Bonne nuit.

Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici le rayon du champ plan limité par la diffraction dans le vert. Pour un 400 mm ouvert à 4, cela fait un rayon de 1.5 arcmin.

 

Newton-Flatfieldradius-550nm.jpg

 

Comme c'est proportionnel à la longueur d'onde, cela donne 1.8 arcmin à 650 nm. Ce n'est pas bien gros, et utiliser un capteur trop gros capteur revient juste à avoir les bords flous, sauf s'il y a un correcteur de coma (genre APM 2.7x).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, christian viladrich a dit :

omme c'est proportionnel à la longueur d'onde, cela donne 1.8 arcmin à 650 nm.

Merci Christian. Effectivement ça fait pas un grand champ! C'est un élément dont je ne me soucie pas en visuel, de toute façon à f/4 le correcteur de coma est permanent...

 

D'où l'intérêt d'utiliser le correcteur aussi en imagerie...Avec l'APM 2,7x mais si je mets le paracorr et la powermate 2x, ça devrait me corriger la coma de la même façon (et focale légèrement plus petite (2,3x) ?

 

Il y a 1 heure, CATLUC. a dit :

Mais tout d'abord es tu absolument sûr que ta collimation est parfaite ?

 

Parfaite je ne sais pas mais l'utilisation, d'après tes précieux conseils :)), d'un laser barlowté (collimaté!) inséré dans un parallizer H Glatter a grandement amélioré les choses, ainsi que mon changement de PO et motorisation, l'ancien avait pris du jeu...

Je vérifie également plusieurs fois en cours de nuit la collim.

Là où je peux améliorer les choses c'est effectivement avec un filtre et progresser en technique de traitement comme tu me l'as indiqué en MP...

Après mon site montagnard est très défavorable à l'imagerie planétaire, en plus avec un gros diamètre. J'aimerais bien mettre en pratique toute la méthode avec un seing correct pour voir ce que ça donnerait

 

Ton comparatif avec les différents filtres est éloquent! ce qui confirme que si je dois en racheter un, en plus du 610 que j'ai déjà mais qui sortira peu, un 742 voir 685 serait judicieux. Je vois aussi que tu as additionné 2 IR! mais dans ce cas ta cadence d'images doit chuter ? déjà avec un seul IR...

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai testé il y a 2 jours le Baader Pro Planet 642 Nm , il passe bien sur mon 450 mm , je pense que j'aurai pu utiliser ce jour là l'Astronomik Rouge , j'aurai gagné un peu en résolution 

quand au filtre vert, je n'ai jamais pu l'utiliser une seule fois en 4 ans sur mon CFF 350  dans ma région 

 

 

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jp-brahic a dit :

j'ai testé il y a 2 jours le Baader Pro Planet 642 Nm , il passe bien sur mon 450 mm , je pense que j'aurai pu utiliser ce jour là l'Astronomik Rouge , j'aurai gagné un peu en résolution 

 

Bonjour Jean-Pierre

vu et répondu à ta première image avec le T450 ¬¬

Pour les filtres j'en conclut qu'il en faut plusieurs, à utiliser en fonction du seing du moment, par exemple un rouge, un IR 640 ou 685 et un IR 742...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'IR 742 sera, à ton diamètre, certainement le plus utile. Alors OK tu perdra en résolution mais bon, la vidéo de Luc est suffisamment édifiante pour moucher toute contestation ! Il le faut point !

Plus un R+IR, pour les grands jours (enfin nuit), pour moi pas la peine d'en prendre deux.

 

Moi je me satisfait depuis plus de 10 ans d'un lumicon 23A ... simple gélatine (eu égards aux interférentiels Astronomik que j'ai), il fait le taf, n'est pas cher et permet qualitativement d'aller chercher assez loin (plus que la caméra) en IR pour gagner du flux. Il me sert même parfois de bouchon de caméra.

Seul coté gênant, c'est que c'est pas un Astronomik, donc l'épaisseur du filtre n'est pas la même que les autres et donc que le refocus est nécessaire dans la Raf. En cas de casse, il reste facile à remplacer pour pas trop cher (existe chez Omegon, Explore Scientific, 

 

Coté focus justement, sur le C11, il reste contenu sur la largeur de bande du filtre (comprendre l'image est propre) mais ce n'est pas le cas sur la lunette ou le focus doit s'étaler très largement (plusieurs centaines de µm ... heureusement que c'est une apo). Donc l'image est dégueu !

Je n'ai pas fait trop de test sur le mak mais son diamètre lui permet d'encaisser un filtre vert, du coup c'est moins utile.

 

Mais à n'en pas doute, un 685 sera aussi certainement efficace, au risque de s'approcher un peu plus de l'IR742 et du coup de ne pas te permettre d'exploiter LA nuit de l'année (ou de la décennie au choix).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello!

Ce topic est passionant, ça tombe bien je suis en plein dedans babook.gif!!

 

Un petit ajout sur tout ce qui a été dit :  le choix de tes filtres IR te fera probablement choisir une marque de filtres LRGB. Je dis ça car d'expérience, si tu utilises une roue à filtres motorisée, c'est quand même bien sympa quand tes filtres ont la même épaisseur et sont donc parafocaux, cela va en 31,75mm de 1mm (Astronomik), 1,9mm (ZWO/Optolong), 2mm (Baader, Atik, Antlia)  à 3mm (Astrodon).

Dit autrement, tu peux basculer en live du filtre IR, au filtre rouge-IR au filtre rouge voire au filtre vert sans retoucher la mise au point et de suite sentir si c'est jouable ou non niveau turbu, on gagne en réactivité plutôt que de devoir refaire la MAP.

 

Pour limiter la turbu, voici les filtres qui semblent intéressants du plus faible niveau de turbu/meilleure résolution au plus grand niveau de turbu/faible résolution:  

  • Filtre bleu classique Astronomik (1mm d'épaisseur) ou ZWO ou Baader (2mm d'épaisseur) : en gros entre  390nm-490nm. Diamètre > 300nm, on ne l'utilisera pour ainsi dire jamais.
  • Filtre vert classique Astronomik (1mm d'épaisseur) ou ZWO ou Baader (2mm d'épaisseur) : en gros entre 480-580nm. Diamètre > 300mm, on l'utilisera très rarement, 1 ou 2x/an max.
  • Filtre jaune profond #15 (ou orange #21) avec filtre anti IR ou Astrodon sloan R' (3mm) : 550nm-700nm compromis intéressant entre le filtre Vert et rouge, est-il vraiment mieux qu'un filtre R à l'usage? Je n'ai pas testé mais @christian viladrich a peut-être une réponse à nous apporter ^_^
  • Filtre rouge classique Astronomik (1mm d'épaisseur)ou ZWO ou Baader (2mm d'épaisseur) : 580-680nm, on conserve une belle résolution tout en calmant une turbu moyenne à modérée.
  • Baader RG610 : (2mm d'épaisseur) 610nm-1050nm, ici la résolution sera à peine moins bonne que le filtre rouge classique et la plus longue longueur d'onde en IR le rendra plus lumineux. Peut-il remplacer un filtre R classique? Je n'ai pas testé mais @CATLUC. a peut-être une réponse à nous apporter ^_^?
  • Astronomik Proplanet 642 : (1mm d'épaisseur) 642-842nm, excellent compromis résolution/gestion de turbu pour les diamètres entre 350 et 450mm.
  • Baader IR685nm :   685-1050nm,  ou sa variante ZWO/Optolong pour 1,9mm d'épaisseur, ou sa variante Antlia pour 2mm d'épaisseur,  ici on commence à plus perdre en résolution mais ça reste acceptable si turbu forte.
  • Astronomik Proplanet 742 : (1mm d'épaisseur) 740-1050nm,  vraiment si très forte turbu ou que tu as un diamètre suffisamment important pour te permettre la perte de résolution sans aller trop bas non plus. Plus adapté si diamètre > 450mm à mon sens.
  • Baader 807nm : (2mm d'épaisseur) 807-1050nm, vraiment si turbu très forte, pas sûr que la perte de résolution soit intéressante vs le 742. Peu d'intérêt en lunaire si diamètre < 400mm à mon sens.

Vient maintenant le facteur diamètre et turbu moyenne max sur un ciel français. A priori, dépasser 400-450mm ne ferait pas beaucoup de sens pour du planétaire/lunaire HR, sauf à aller à quelques endroits bien particuliers.

Ce que je trouve intéressant c'est que : plus tu as de diamètre, plus tu auras de résolution, plus tu auras de lumière mais hélas plus tu auras de sensibilité à la turbu. 

 

Autre facteur, la sensibilité QE de ton capteur qui décroit fortement dans les IR. C'est pour ça par exemple qu'avec l'ASI178MM (que j'adore en lunaire) et le Proplanet 642 (642nm-842nm), le flux réel moyen capté par le capteur se situe plus vers 706nm que vers la simple moyenne (842-642)/2 soit 742nm. Ceci est très intéressant car ça sous entend que la longueur d'onde avec la meilleur résolution (plus proche de 642nm) sera donc mieux captée par le capteur que cette plus proche du max de 842nm sur ce filtre.

 

Le 23/02/2021 à 09:51, savoyard a dit :

Pour les filtres j'en conclut qu'il en faut plusieurs, à utiliser en fonction du seing du moment, par exemple un rouge, un IR 640 ou 685 et un IR 742...

 

C'est exactement ça :) ! Si tu enlèves le 685nm tu peux t'équiper 100% Astronomik avec des filtres de la même épaisseur en LRGB proplanet 642 et proplanet IR742nm  (donc MAP identique même si dans les faits souvent dans le bleu, la MAP est légèrement différente mais bon, utiliser un filtre bleu avec 500mm en France...en rêve seulement). 

 

La barlow APM ED 2,7X est parfaite pour ton téléscope elle corrige sans problème la coma pour le capteur de l'ASI178MM et t'apporte un échantillonnage idéal pour le lunaire (bien que réduirais légèrement plus à 2,4 ou 2,5x).

Le trajet optique est bien plus "pur" à mon sens que powermate + paracorr.

 

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le Sloan r', il est intermédiaire entre le V et le R. Je ne le conseillerais pas pour un 500 mm.

L'autre point à prendre en compte, c'est la dispersion atmosphérique. Il y a deux options pour résoudre cela :

- l'ADC,

- ou alors utiliser des filtres à bandes passantes pas trop large. Cela exclue alors le RG610 (au profit d'un R trichome coupant au-delà de 700 nm). Le 610 est d'ailleurs plutôt pour Uranus que pour la Lune.

L'autre facteur pouvant intervenir dans le choix des filtres, c'est une préférence pour les filtres ayant un profil de transmission bien carré (Baader, ZWO, Astrodon). Ils permettent de maximiser la transmission pour une bande passante donnée. Bon ... l'effet sur la résolution est probablement au 2e ordre.

Si on creuse un peu plus, c''est sympa d'avoir tous ces filtres dans un roue à filtres pour basculer rapidement d'un filtre à l'autre selon les conditions de turbulence.

Et pour être tranquille, s'il y des différences d'épaisseur entre filtres, il suffit d'avoir une map motorisée qui prenne en compte les différences d'épaisseur :)

 

Edited by christian viladrich
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, christian viladrich a dit :

L'autre point à prendre en compte, c'est la dispersion atmosphérique. Il y a deux options pour résoudre cela :

- l'ADC,

- ou alors utiliser des filtres à bandes passantes pas trop large. Cela exclue alors le RG610 (au profit d'un R trichome coupant au-delà de 700 nm). Le 610 est d'ailleurs plutôt pour Uranus que pour la Lune.

L'autre facteur pouvant intervenir dans le choix des filtres, c'est une préférence pour les filtres ayant un profil de transmission bien carré (Baader, ZWO, Astrodon). Ils permettent de maximiser la transmission pour une bande passante donnée.

 

Hello Christian, la dispersion atmosphérique est-elle problématique si on ne shoote la lune qu'au delà de 45-50°C de hauteur?

 

Pour le profil carré de transmission, quel est l'impact exactement ?

Si on regarde le milieu de la transmission de départ vers 45/50% de la courbe en cloche type astronomik type2C, on se retrouve au final avec la même plage qu'un filtre baader plus carré par exemple (quasi 100nm) non?

Exemple l'Astronomik Vert: on va de 490nm à 580nm. Certes cela déborde un peu en bleu et en rouge mais du coup je ne comprend pas bien pourquoi un filtre Vert Baader ou ZWO plus carré donnerait de meilleurs résultats en lunaire?

image.png.c5aa8dea3389d287df29f1734ad54710.pngimage.png.05b9a13b084d688b0f64e4ee6fabda3c.png

 

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle de deux choses distinctes : 

 

Le rendu colorimétrique et là (rappel ?) : n'importe quel élément d'image de n'importe quelle couleur doit être rendu en planétaire (on parle pas CP où on joue assez largement avec les couleurs et la fidélité est au mieux hasardeuse).

 

Croisement des filtres : à moins de véritables fréquences de coupures nettes (verticales), il faut bien avoir conscience qu'on va "alimenter" un photosite avec une information qui sera, ensuite dans le pixel, définie comme du rouge ET comme du vert. Pas terrible en première approximation. Faut voir ...

Mathématiquement, il faut considérer l'intégrale (ce n'est pas un gros mot) de la transmission sur tout le spectre, et là il ne devrait SURTOUT n'y avoir ni trou (c'est à dire aucune détection au travers d'aucun filtre) ni sur-représentation (au pire une couleur est transmise à 100% au travers de deux filtres). Comment assurer un rendu correct en planétaire sinon dans ces conditions ?

 

Et puis la turbulence : même si la coupure se fait sur une pente moins prononcée ce sera parfaitement insensible pour la lutte contre la turbulence versus d'avoir une vraie coupure (verticale). Attention on ne couvre pas non plus des centaines de nm non plus et la turbulence sur 30nm ne change pas fondamentalement !

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, HAlfie a dit :

Pour limiter la turbu, voici les filtres qui semblent intéressants du plus faible niveau de turbu/meilleure résolution au plus grand niveau de turbu/faible résolution:  

 

Merci beaucoup pour ce tableau exhaustif :) Le problème c'est qu'avec le covid y a pas mal de rupture de stock...>:(

 

Il y a 15 heures, HAlfie a dit :

Le trajet optique est bien plus "pur" à mon sens que powermate + paracorr.

 

Avec ces éléments très qualitatifs, est ce que j'aurais vraiment une perte sensible par rapport à l'APM ? Et paracorr + PW, suis à 2,3x...

Par contre, je n'arrive pas à savoir comment régler le paracorr avec PW + caméra ? Pour l' APM, pas de soucis j'insère simplement la caméra en ajoutant un peu de tirage en fonction des cibles et conditions pour faire éventuellement x3...

 

Il y a 14 heures, christian viladrich a dit :

Si on creuse un peu plus, c''est sympa d'avoir tous ces filtres dans un roue à filtres pour basculer rapidement d'un filtre à l'autre selon les conditions de turbulence.

 

J'y pense j'y pense...

Le 23/02/2021 à 11:16, patry a dit :

L'IR 742 sera, à ton diamètre, certainement le plus utile

 

Après c'est pas non plus un gros investissement donc je peux me permettre d'en prendre 2, celui là et un IR 640 ou 680 pour les soirs de seing correct, ça arrive quand même, surtout que la lune on peut la choper régulièrement très haute dans le ciel avec atténuation de la turbulence, pas comme les planètes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By sebseacteam
      Hello,
       
      Je continue les traitements de la soirée du 26/02.
       
      Avec le Meade 254 + asi290mm + filtre rouge CCD.
       
      Mosaïques pour suivre le limbe sur tout le pourtour.
      C'est là qu'il y a du détail à regarder.
       

       

       

       

       

       

       

       

       
      Encore une fois, un très beau dégagement sur la Mer Orientale  
       
      Bon ciel !
       
       
    • By leonardcauvra
      Bonjour à tous,
       
      En attendant des jours astro-sélénologiques prolifiques, je me fais quand même un peu chier je farfouille dans mes prises de vue antérieures. J'ai eu l'idée d'une animation que j'aimerais pédagogico-ludique à propos de la Mer de la Tranquillité (pourquoi elle plutôt qu'une autre mer ? no se). Peu à peu l'idée a pris corps, et pour ne pas alourdir la vidéo finale, je vais faire ça en deux parties (ou trois ? non je ne crois pas). J'ai viens de finir la première partie tout à l'heure, ça dure environ 3 minutes, et ça peut aussi plaire aux jeunes. Enfin, j'espère  Bon, vous n'êtres pas obligé d'aller voir non plus 
      Et encore bravo à ceusses qui ont pu imager la lune en février ! et en janvier ! et, heu, avant aussi ...
      Claude N.
       
       
       
       
    • By Sonne
      Bonjour,
      Cette fois-ci, c'est une vue, juste après la Pleine Lune, prise le 28 à 01h06 HL. J'ai attendu qu'elle soit assez haute dans le ciel.
      Il faisait encore frais avec toujours des rafales de vent gênantes. Turbulence "faible". Ca allait au foyer par contre un peu limite avec la barlow. Les nuits suivantes, le vent s'est calmé.
       
      Mosaique de 14 images. Addition de 100 img par films.
      Mak de 180 au foyer - IMX265 - Filtre Rouge - Genika - AS3 - Iris - Astrosurface Proxima
      L'image est légèrement réduite. Clic dessus pour la voir en grand.
       

       
       
      J'ai ensuite fait quelques gros plans.
      Focale résultante de 3150 mm environ. Toujours avec le filtre Rouge. Addition de 200 img. Images à la taille d'acquisition.
       
       
      * Zone autour de Geminus :
      Avec le pic central du cratère Hahn éclairé...
       

       
      * Mer des Crises :
      Gérard ( @Gérard Coute ), j'ai pensé à ta recherche de septembre concernant un cratère sans nom. Mais je ne me rappelle plus où il se trouvait. Est-il visible sur l'image ci-dessous ?
       

       
      * Petavius :
       

       
       
      Jérôme
    • By sebseacteam
      Hello,
       
      Voici la pleine lune du 26/02/21.
       
      Avec lunette 80ED + asi462mc pour les versions couleur. (les yeux)
      Avec le Meade 254 + asi290mm + filtre rouge + barlow televue 2x.
       
      Une big pano de 40 tuiles (la banane).
       
      Une très belle libration sur la Mer Orientale.
      Pas souvent que l'on peut la voir comme ça. Pour moi c'est la 1e fois  
       
      Double clic clic pour la voir en un peu plus grand 
       
       
       

       
      Bon ciel  
       
    • By guilaume
      Bonjour, 
      J'ai tenté un dessin de la lune hier avec mon petit mak 100.
      Je l'avais observé il y a quelques temps au c8, et la difference de resolution est flagrante, les stries au fond du cratère, sur les paroies ainsi que les pics au centre du cratère et l'aspect granuleux au sud n'ont pas été perçu avec moitié moins de diamètre. Du coup, le dessin était plus simple à réaliser 
      Bref, voici ce que ca donne à 200x:

      C'est fait au smartphone, avec l'appli sketchbook.
      Bon ciel.
  • Upcoming Events