olivufu

Vixen SSW 10mm en face à face avec Pentax XW 10mm

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je vous fais part d'un petit face à face SSW - XW  (fait avec mes modestes compétences) si cela peut, ou pas d'ailleurs, rendre service à certains(es) qui souhaiteraient un retour à leur sujet.

Pour moi, aucun du 10mm SSW vs 10mm XW n’a pu être mis en défaut.

 

 

5h sur ciel dégagé, bon seeing + 1h en diurne

C6 et C9 à f10.

Pupille de sortie : 1mm

Cibles : lune, trapèze M42 + nébuleuse, NGC2362, M105, NGC3389, NGC 884, algieba, M40, mars, M35 + diurne : arbres

 

 

En version courte : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil plus facile. Le reste, c’est aussi bon dans les deux.

 

 

En version plus détaillée :

 

 

SSW : Le 10mm est très compact. Je ne détaille pas l’aspect esthétique, mais il est très plaisant, et tient bien en main malgré sa taille contenue. À côté du XW, il est tout petit (2/3 du XW en hauteur, et 3/4 en largeur). Sa bonnette est l’élément essentiel dans ce test puisque c’est à travers elle que tout peut se jouer (ou non) concernant le placement de l’œil et le plaisir de regarder à travers cet oculaire.

Elle se déplie totalement via un mouvement de rotation sur un peu plus de 90 degrés. Mécaniquement, aucun jeu. C’est parfaitement fluide et lorsque l’œil s’appuie dessus, rien ne bouge.

 

 

XW est beaucoup plus imposant et plus lourd. Il donne l’impression de sortir d’une autre époque face au SSW. Sa bonnette est démultipliée et il faut bon nombre de tour pour atteindre les 20mm de dégagement. Elle est très précise certes, mais c’est long, c’est long de la tourner;) Mécaniquement, c’est identique, parfaitement fluide et fiable (sur 6 heures d’essai seulement bien entendu).

 

 

SSW : Le placement de l’œil est délicat. C’est là que tout peut, peut-être, se jouer sur le choix de l’un ou de l’autre.

Bonnette rentrée à fond tout d’abord : c’est quasiment le seul moyen que j’ai trouvé pour avoir tout le champs avec un contour net. Mais on en profite pas forcément pleinement, car il faut promener l’œil pour regarder l’extrême périphérie. Si l’œil est bien placé, dans l’axe, aucun souci de haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir. Idem en cherchant à se promener sur l’extrême périphérie. Ceci est probablement lié à la pupille de sortie de 1mm seulement sur mes instruments, car j’ai trouvé la ballade un peu plus facile (et le placement dans l’axe aussi) sur le 14mm, qui offre une pupille de 1,4mm.

Toujours bonnette rentrée, on peut poser l’œil sur la bonnette. J’aime poser l’œil, c’est probablement très subjectif. On est ainsi en pleine immersion dans ce SSW 10. Mais attention encore une fois, l’œil doit être bien placé. On peut aussi décoller l’œil, on perd en champs, mais le centre est toujours très visible et propre. En éloignant l’œil, on récupère hélas notre environnement physique (si vous avez de la PL autour de vous, elle risque de se voir. Dans le noir complet, cela ne m’a pas du tout gêné). En diurne, en revanche, c’est plus notable puisque l’environnement nous saute à l’œil si on le recule trop (pareil si on ouvre le deuxième œil hein). Mais la bonnette se déplie, et se déplie vite et bien d’ailleurs, ne l’oubliez pas. Il m’a fallu environ 20-25 degrés de rotation de bonette pour faire disparaître le haricot sur un œil un peu désaxé.

En résumé, soit on colle l’œil avec un plein champs très agréable et net (bien que la périphérie ne soit accessible qu’en vision périphérique seulement), mais attention alors au placement de l’œil, et à ne pas trop le ballader au risque de voir un haricot.

Soit on éloigne l’œil (avec ou sans l’aide de la bonnette, selon votre préférence à aimer appuyer l’œil ou non, et selon votre environnement) mais au risque de réduire assez vite le champs, et le contour net. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime voir le cercle périphérique du champs bien net. C’est aussi et surement très subjectif.

 

 

XW : Le placement de l’œil est au global plus facile.

Bonnette rentrée à fond tout d’abord : à l’inverse du SSW, c’est impossible de voir le disque du plein champs avec un contour net si on colle l’œil au 10mm. Je n’ai vu qu’un tout petit disque de lumière de 25 ou 30 degrès maximum. Disque que l’on peut promener dans le champs de lumière si on le souhaite pour tout voir. Mais quel intérêt ? je n’en ai pas trouvé. Pour en profiter pleinement, bonnette toujours rentrée on est d’accord,  il m’a fallu éloigner mon œil d’environ 12-14mm (avec les inconvénients de l’environnement autour, surtout en diurne). L’œil en revanche se place un peu plus facilement dans l’axe. J’ai moins ressenti le souci du haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir aussi. Encore une fois, 1mm seulement de pupille de sortie dans mes tests.

En résumé, si on aime poser l’œil, c’est rapé avec la bonnette rentrée.

 

 

Mais si on la sort, et qu’on dévisse longtemps, longtemps (mais une fois que c’est fait, à priori c’est fait) alors tout prend son sens, et on peut profiter du plein champs, avec contour net, et en posant l’œil sur l’oculaire. Donc plus de souci d’environnement. En revanche, l’aspect trou de serrure est alors plus marqué. On comprends bien qu’on a un œil dans un oculaire. C’est différent dans le SSW, mais plus pénible de bien garder l’œil au bon endroit, et dans l’axe.

 

 

J’ai pris autant de plaisir à avoir l’œil (droit me concernant) dans l’un et dans l’autre. Placer correctement mon œil et profiter du large champs du SSW n’est pas un souci. Mais il s’agit d’un gros investissement, que je souhaite durable, et j’imagine que dans le cadre d’un rassemblement d’ami, ou familiale, il sera nettement plus facile de faire aimer regarder dans le pentax. Mais si c’est que pour moi (car à la maison, la petite est trop petite, et madame n’est pas trop astro (en hiver, c’est plus que compréhensible)…alors les deux me plaisent.

 

 

Dès lors, j’hésite toujours : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil facile.

 

 

Le XW permet de rester concentré davantage (je trouve) car le champs est un peu plus réduit. On est peinard, l’œil posé sur la bonnette (bien sortie quand même). On voit bien tout le champs, et le cercle périphérique est net. C’est un gros pépère, et nous aussi quand on regarde dedans. Mais on a un effet plus resserré qui nous rappelle bien que c’est un oculaire. On sent l’image légèrement plus éloignée de nous. Il sera en revanche facilement prêtable à tout le monde (enfant, lunetteux), c’est certain.

 

 

Le SSW est plus complexe, plus délicat. Mais offre plus de champs. Et reste facile pour qui aime regarder dans des oculaires….mais c’est moins évident pour tout le monde, sauf à sortir la bonnette, et alors là oui. Mais le champs se réduit.

 

 

Je me dis alors que la qualité optique va faire la différence…..

 

 

Et boom, rien, mais alors rien. Si je chipote un peu, avec mes maigres compétences et après 1 heure au moins passée uniquement sur la lune (autant se péter directement la pupille dès le début), je repère peut-être un contraste de 5% meilleur sur le pentax. Et encore…… Pour le reste, rien, j’ai pourtant cherché. Mon objectif n’était pas tant d’observer, mais de les différencier pour en choisir un. Rien. Les aberrations éventuellement repérables autours de la lune, identiques. La courbure ? quasi identique. Les étoiles défocalisées sont identiques à 65 degrès en périphérie sur les deux. Si on va au bout sur le 83 degrès du SSW, évidemment cela s’empire un peu, mais disons que ces 13 degrès de plus ne sont là que pour l’immersion globale. Il ne faut pas vraiment espérer les exploiter à 100% du potentiel qu’offrent les 50 degrés centraux. Avec le réducteur .63, aucune différence non plus. Alors j’ai peut-être tué ma meilleure nuit à tester, car c’était bien hier. Mais bon j’ai quand même fait 5 heures sur le ciel

 

 

Les amas, ou autre discrètes galaxies ne m’ont pas non plus permis de trouver un delta notable entre les deux. Rien.

 

 

Côté mécanique, rien, c’est super des deux côtés.

 

 

Mon bilan global ?

 

 

Comme c’est un 10mm sur un SCT, il me permettrait de faire du planétaire, des amas, des galaxies éventuellement (je connais encore peu), des splits de doubles, des nébuleuses planétaires ou autres nébuleuses pas trop grandes. M42 était superbe hier dans les deux !

C’est le 1XD, donc optimum à priori, à la condition que je puisse le sortir régulièrement sur nos ciels.

Donc est-ce que j’ai besoin de 83 degrés ? non clairement. Mais le SSW est plus petit, plus léger, assez fun, et surtout moins cher. Alors j’hésite encore…… et je n’ai pas trouvé la moindre réponse à mon hésitation.

 

 

Planétaire : avantage de 1% au pentax car j’y resterais peut-être plus concentré dans ce pépère….et disons qu’il ait plus de contraste (vous vous souvenez ? les 5% hyper subjectifs de mon œil de débutant)

Amas : avantage au SSW pour le champs

Lune : Le SSW donne plus de champs, le XW donne plus de confort pour une longue session de cratères. Match nul

Les doubles : match nul

Le prix : le SSW

La compaticité (ou à défaut un moindre déséquilibre sur un instrument équilibré) : le SSW

Le relief d’œil et le placement : le XW est plus facile, mais quand on prends en main le SSW, c’est kifkif (mais pas pour toutes les personnes qui mettront leur œil dedans).

 

 

Alors là je me suis dis : tiens j’ai le SSW 14, sont-ils parafocaux ? ben non loupé. J’ai du retoucher assez largement la MAP. Et merde…

 

 

Seconde sortie :

Un seul objectif : tester QUE le confort, et uniquement le confort. Point.

 

Victoire de XW.

J'ai tout tenté pour préférer SSW, moins cher et plus compact, mais XW est plus confort sur mon oeil.

 

Je me suis même offert le luxe d'un dernier test : la barlow.

Ils n'ont pas bronché la moindre seconde.

 

J'ai halluciné sur la lune (sans ND). Par contre derrière, j'ai dansé la java avec ma pupille droite de 2mm, et ma pupille gauche de 6mm 😂

 

Merci d’avoir lu

olivier

Edited by olivufu
  • Like 1
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 36 minutes, olivufu a dit :

Pour moi, aucun du 10mm SSW vs 10mm XW n’a pu être mis en défaut.

C'est toute la difficulté de faire des comparatifs d'oculaires. 
Déjà tu fait ton test à f/10 ce qui nivelle les éventuels défauts optiques (tu n'utilises qu'une toute petit partie de l'optique). Mais du coup si c'est en vue d'un achat pour utilisation sur ces télescopes là, ce n'est pas trop un problème. Juste tu ne peux pas extrapoler ce que tu vois à tous les f/d. 
 

D'autres aspects ne sont pas si évidents que ça à tester et ne sont pas forcément à tester sur le ciel. Par exemple, mets une feuille blanche derrière les deux oculaire en lumière naturelle et regarde à travers les 2 tu verras si le vixen a une dominante colorée. Le Pentax n'en a pas, donc tu verras la différence si il y en a une. 

Pour moi l'aspect confort est vraiment très important. Je suis passé depuis peu aux Delite, ça change tellement la vie (j'avais beaucoup de vieux Meade 4000). 
Ceci dit pour un usage polyvalent le champ ça compte aussi. Etant très orienté planétaire je n'ai aucun doute sur celui que je choisirais des deux vu ta description, mais pour faire du ciel profond, 80° de champ et plus j'aime bien :)  Il y a toujours les Ethos si tu veux le meilleurs des deux mondes (encore que, le relief d'oeil, ... )

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

les pentax sont vraiment très confortables le 14 et le 40 pour moi la lune au 40 mm j'adore. dommage que mes yeux ne supporte plus autant de lumière meme avec un filtre je fini tjrs avec une image fantôme dans l'oeil surement une saturation des capteurs biologiques mais j'aime bien finir par cette vue avant de rentrer.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jldauvergne a dit :

Déjà tu fait ton test à f/10 ce qui nivelle les éventuels défauts optiques

Tout à fait exact, c'est pour cela que je précise bien mes instruments d'essai (et insiste sur la subjectivité de mon retour, (surtout à f10) et sur mes modestes analyses face aux nombreux "vrais" face à face que je lis parfois.)

il y a 5 minutes, jldauvergne a dit :

Juste tu ne peux pas extrapoler ce que tu vois à tous les f/d. 

J'espère ne pas l'avoir fait, car cela n'a jamais été dans ma volonté ;)

Juste un petit partage sur mes SCT

 

il y a 6 minutes, jldauvergne a dit :

Par exemple, mets une feuille blanche derrière les deux oculaire en lumière naturelle et regarde à travers les 2 tu verras si le vixen a une dominante colorée. Le Pentax n'en a pas, donc tu verras la différence si il y en a une. 

Merci beaucoup pour ce retour pragmatique, j'essaierai avec plaisir !

 

il y a 6 minutes, jldauvergne a dit :

Pour moi l'aspect confort est vraiment très important

Oui c'est un élément clé, surtout quand on préfère prendre moins d'oculaire, mais s'y sentir bien. J'ai aimé les deux, bien que l'un soit plus délicat au placement (pas trop gênant pour moi, mais utile si je partage un jour cette belle passion avec une autre personne). Bien que cette autre personne puisse se sentir plus à l'aise avec le placement d’œil dans le SSW bien entendu.

il y a 11 minutes, jldauvergne a dit :

Etant très orienté planétaire je n'ai aucun doute sur celui que je choisirais des deux vu ta description

Mes cibles préférés sont tout le planétaire accessible pour moi (et bien entendu la lune), les amas, les NP et les doubles. Je les adore. Les galaxies, je ne connais vraiment pas beaucoup. J'essaye d'en regarder, mais j'ai débuté l'astronomie totalement seul en novembre. J'avance petit à petit.

 

J'ai acheté le 10mm XW au final.

(mais cela ne veut pas dire qu'il faut suivre mon choix surtout :P)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, gordini a dit :

dommage que mes yeux ne supporte plus autant de lumière meme avec un filtre

sans filtre, ça tue !

Je pensais me prendre un ND8 voire un ND16. Je me dis que 4 stops ne sont peut-être pas de trop. Mais avec le 10mm, ce sera peut-être trop sur le premier quart

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, olivufu a dit :

J'ai acheté le 10mm XW au final.

 

Excellent choix! 👍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le XW est vraiment top mais j'ai mieux pour certains équipements qui sont à plus de f/D 8, donc j'économise à 3 oculaires pour un.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, lyl a dit :

j'ai mieux pour certains équipements qui sont à plus de f/D 8, donc j'économise à 3 oculaires pour un.

Je n'ai hélas pas eu la chance de pouvoir tester beaucoup de chose (je suis seul dans mon petit jardin, confiné).

J'ai eu un luminos 15mm, et un hyperion 10mm que j'ai revendu.

Je n'ai jamais rencontré un autre astram dans la vraie vie (mais j'ai eu la chance de discuter avec certain via le forum, et c'est formidable quand on débute !)

 

Si tu proposes 3 oculaires à la place du XW (pour instruments à f8 et +), alors ça pourrait rendre service à d'autres personnes de connaitre ton conseil je pense ;)

 

Moi, j'ai le plossl 40mm celestron que j'aime beaucoup, l'ES24mm 68 que j'aime bien aussi, et le XW 10.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, olivufu a dit :

alors ça pourrait rendre service à d'autres personnes de connaitre ton conseil je pense

non

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'excellents arguments étayent toujours tes propos, c'est eux que j'estimais être de bons conseils, tout simplement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas possible, les matériels en question ne sont plus en vente et il y a des modifications personnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, lyl a dit :

Ce n'est pas possible, les matériels en question ne sont plus en vente et il y a des modifications personnelles.

Je comprends mieux, en effet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

13 mm de dégagement oculaire pour les SSW...

Sans commentaire.

Si c'est pour nous refaire les vieux Nagler, c'était pas là peine. Vixen, toujours une guerre de retard.

 

Les XW doivent être comparés aux Delos qui sont je pense meilleurs en tout, pour un champ apparent comparable et un relief d'œil comparable.

Les Morphéus de Baader sont assez surprenants avec leur planéité de champ bien meilleur que les Pentax XW et avec un piqué et un contraste vraiment du même niveau, tout en ayant le même confort et relief d'oeil que les XW. Et 76° versus 70, ça se voit sur le ciel.

Ils ont donc moins de courbure de champ mais aussi moins de chromatisme que les Pentax XW en bord de champ.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, JD a dit :

avec leur planéité de champ bien meilleur que les Pentax XW

tu dois parler du 20mm, voire du 14.

Cela ne m'a pas sauté aux yeux sur un 10mm.

il y a 14 minutes, JD a dit :

Ils ont donc moins de courbure de champ mais aussi moins de chromatisme

pas repéré de courbure abusive, encore une fois, et encore moins de chromatisme.

J'ai pourtant cherché.

 

NB : Mais je n'ai mis l’œil que dans un 10mm, et que sur un f10.

 

Un jour, j'espère pouvoir essayer un delos et un morpheus ! merci pour le retour

Edited by olivufu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, olivufu a dit :

 

J'ai acheté le 10mm XW au final.

(mais cela ne veut pas dire qu'il faut suivre mon choix surtout :P)

 

Je crois que j’aurai fait pareil :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, JD a dit :

s XW doivent être comparés aux Delos qui sont je pense meilleurs en tout, pour un champ apparent comparable et un relief d'œil comparable.

Les Morphéus de Baader sont assez surprenants avec leur planéité de champ bien meilleur que les Pentax XW et avec un piqué et un contraste vraiment du même niveau, tout en ayant le même confort et relief d'oeil que les XW. Et 76° versus 70, ça se voit sur le ciel.

Ils ont donc moins de courbure de champ mais aussi moins de chromatisme que les Pentax XW en bord de champ.

A part pour les 20,30 et 40mm, là les xw sont meilleurs :D

pour la différence 70-76° Je suis tout à fait d’accord :) et question confort les morpheus sont pas mal (surtout avec les bonnettes 2° génération)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, JD a dit :

13 mm de dégagement oculaire pour les SSW...

Sans commentaire.

Si c'est pour nous refaire les vieux Nagler, c'était pas là peine.

 

Je pense que ça reste subjectif, le confort d'un oculaire. Un grand relief d'œil n'est peut-être pas préférable pour tout le monde. Personnellement, un court relief d'œil me donne plus de sentiment d'immersion qu'un long relief d´œil qui peut avoir une sorte  d'effet de "tunnel". Pour donner un exemple avec un champ plus modeste, j'avais un ortho 5mm et un LV5mm je n'ai jamais aimé utiliser le second.  En plus le grand relief d'œil vient souvent avec un gabarit imposant, et je préfère les oculaires de petits gabarit plus pratiques à manipuler. Un de mes oculaires préférés reste le vénérable UWA série 400 6.7mm avec ses 10mm de relief d'œil ;) J'ai même pratiqué le TMB Monocentric 4mm et ses 3mm de relief d'œil (!) ne m'ont jamais posé de problème.

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, JD a dit :

13 mm de dégagement oculaire pour les SSW...

Sans commentaire.

C'est dingue ça, tu les as testés aussi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

C'est dingue ça, tu les as testés aussi ?

 

C'est dans la spec donnés par les revendeurs. Et c'est donc comparable aux Naglers 11 et 13 que je connais très bien. En bino je n'aime pas bien les oculaires de moins de 17mm de Relief, surtout s'ils ont un grand champ apparent.

Par exemple, les Ethos en bino, c'est vraiment pas évident alors qu'ils ont 15, ce qu'ont aussi les Panos 24 qui restent confortables.

Delos, Pentax et Morpheus sont vraiment cools en bino. Même si pas mal de gens sont moins à l'aise avec les Delos. Les Pentax sont pour moi les plus confortables de tous en bino.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je possède les Pentax XW 30, 14, 10 et 5 mm, pour le 30 et le 14 cette histoire de courbure de champ ne m'a jamais perturbée, à vrai dire je ne la vois pas sur les instruments ouverts de f/ 7.5 à 11.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que c'est surtout vrai pour les 20 et 14mm en dessous de F7, à confirmer par les connaisseurs.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, olivufu a dit :

J'espère ne pas l'avoir fait, car cela n'a jamais été dans ma volonté ;)

Juste un petit partage sur mes SCT

je l'avais bien compris dans ce sens, c'était juste une précision. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jldauvergne
      Hello
      Je fais un post un peu parallèle à celui de @olivufu
      j'ai finalisé mon montage en bino avec une powermate 2x, l'ADC ZWO, un petit RC Baader, une bague queue d'aronde pour Denk (du Ebay qui vient de Russie),  une Denk II et deux Clavé 25 mm sur cette photo.

      IL y a eu un passage par la Powermate 2,5 mais elle fait beaucoup trop de courbure de champ, une horreur. Trop de tirage pour elle je pense.
       
      Merci en passant à @Olili, car au final je montage que j'ai fait est essentiellement issu de ses conseils. J'étais rebuté un peu par le coût des accessoires pour faire un montage propre, mais en achetant au fur et à mesure, ça va. Le gros morceau étant la Denk de toute façon. Les Powermate on en voit passer d'occasion. L'idée ici aussi c'est d'avoir un montage dédié. Pas devoir faire de la plomberie à chaque fois, et ça c'est le meilleur conseil d'Olili. Ca fait solution de riche, mais franchement je fais surtout de l'imagerie, si je dois bricoler à chaque fois que je sors la bino, ce n'est pas la peine. C'est ce qui se passait avait j'ai eu une bino WO pendant 10 ans qui a du servir moins de 10 fois. 

      J'ai aussi une paire de Delite 18,2 et une paire de Plossl TV 32 mm. Avec étonnement j'ai vu que la paire de Clavé 25 est beaucoup plus confortable que les Televue (alors qu'en mono je préfère les Delite au Clavé). Les moins agréables sont les Plossl, mais ce grossissement est moins utile. 
      Je pense que ça vient du fait que les clavé ont un œilleton rigide bien délimité en diamètre, du coup d'œil se place très bien. C'est marrant car j'en avais un depuis plus de 20 ans qui ne servait jamais et depuis que je lui ai trouvé un frangin c'est une révélation (merci à @tosi philippe pour le 2e 25). 

      Je suis sur des pupilles de sortie de l'ordre du millimètre donc le placement de l'œil est vraiment délicat, surtout sur la Lune où la pupille se rétracte. 

      Je pense que les Clavé 16 et 20 mm doivent également être très intéressants en bino du coup. Si quelqu'un en a a vendre ça peut m'intéresser. Il y a un 16 en ce moment dans les PA mais le vendeur ne répond pas alors que ça fait 2 fois qu'il met l'annonce. La blague

      Et vous du coup, quelles sont vos oculaires fétiches en bino ? 
       
       
       
      @+
      JLuc
       
    • By Sherekahn
      Hello!
       
      Je n'arrive pas à trouver la raison du "phénomène" que je vais vous exposer le plus clairement possible.
       
      "Phénomène" qui a lieu que ce soit avec l'EvoGuide 50 ou le chercheur d'origine 9x50.
       
      MATERIEL: - Oculaire réticulé 12.mm sur C11
                            - Oculaire réticulé 23mm sur EvoGuide50 (grossissement 10.5x) 
                                                                      ou
                            - Chercheur 9x50
                            - Monture CGEM II
       
      1 - MES avec SharpCap Pro ((EXCELLENT)
      2 - Procédure Alignement et Calibration via la raquette
           ---> 1ère étoile d'alignement à l'ouest,  j'en profite pour centrer l'étoile dans l'EvoGuide 50 (ou le chercheur 9x50) lorsque celle-ci se trouve au centre du réticule de l'oculaire 12.5mm sur le C11
       
           
       
           ---> 2ième étoile d'alignement à l'est, lorsque celle-ci sera centrée dans l'oculaire réticulé de 12.5 mm du C11 elle sera décentrée dans l'EvoGuide50 (ou le chercheur 9x50)
       

       
      Par la suite lorsque je rebascule à l'ouest toutes les étoiles seront centrées et dans l'EvoGuide 50 (ou le chercheur 9x50) et dans l'oculaire de 12.5mm du C11. 
      Alors que toutes les étoiles à l'est seront désaxées dans l'EvoGuide 50 (ou le chercheur 9x50) quand elles seront au centre de l'oculaire du C11.
       
      Je précise que le C11 est passé chez MEDAS pour révision en janvier et RAS, que ce phénomène se produit indépendamment avec une EvoGuide50 ou un chercheur d'origine 9x50.
      Je précise également que si je commence par une étoile d'alignement à l'est et que je centre cette étoile dans l'EvoGuide 50 (ou le chercheur 9x50) et l'oculaire de 12.5mm du C11, je vais avoir ce même "phénomène" à l'ouest  (l'étoile sera désaxée dans l'EvoGuide50 ou le chercheur 9x50 quand elle sera centrée dans l'oculaire du C11).
      Donc pour résumer, je mets en concordance le chercheur et le C11 en pointant une étoile à l'ouest, le phénomène se produit les étoiles à l'est et inversement, je mets en concordance le chercheur et le C11 en pointant une étoile à l'est, le phénomène se produit pour les étoiles à l'ouest.
       
      J'espère avoi été suffisamment clair.
      Ce n'est pas un "grand problème " en en soi, même si au moment de procéder à la seconde étoile d'alignement c'est pénible car compte tenu de la différence de grossissement de l'oculaire du C11 (224x) et du chercheur (9x ou 10.5x), si l'étoile n'apparait pas dans l'oculaire du C11 je ne peux pas me fier au chercheur et la centrer alors dans le chercheur...donc je galère un peu à fouiller le ciel pour la chopper et la centrer dans l'oculaire du C11.
      A partir de la troisième étoile (calibration ) elles se retrouvent toutes dans l'oculaire du C11 donc plus de difficulté.
       
      QUESTIONS: 
      1- Est ce que je commets une erreur quelque part qui est à l'origine du "phénomène"?
      2 - Est ce que c'est "normal"?
      3 - L' ensemble monture/tube pourrait il être en cause du genre "mauvais équilibrage"?
       
      Pour moi c'est une enigme, alors si l'un d'entre vous aurait une explication....bein mille merci d'avance
    • By FroggySeven
      Est-ce que certains ont ressenti le besoin, ou simplement eu envie pour le confort,
      d'avoir une pièce de centrage (genre plaquettes de lunettes de vue ou mieux)
      sur les jumelles et surtout les binos avec des oculaires exigeants au niveau du placement ?
       
      Merci pour votre éventuellement retour d'expérience :-)
      (histoire que je ne réinvente pas la roue ;-) )
    • By olivufu
      Bonjour,
       
      Je suis à la recherche d'un bon 14 à 16mm sur C9 (f/10). Des avis ?
      Si possible, que les défauts inhérents des SC standards ne soient pas trop accentués.
      Merci beaucoup par avance;)
       
    • By madmanmundt
      Bonjour,
      Après avoir passé pas mal de temps sur les forums, et après avoir lu beaucoup de vos conseils et retours,  j'ai fait l'acquisition d'un Dobson 200mm .
      Totalement débutant, j'en suis à mes premières observations, ce qui expliquera (peut être ) une question idiote...
      J'utilisais jusqu'ici un Superview 30mm pour apprendre à me repérer dans le ciel et m'habituer à la manipulation de l'engin.  tout fonctionne bien.
       
      Mais ce soir j'ai voulu faire une observation de mars avec mon second oculaire, un Plossl 9mm, et là, je ne comprends plus rien. 
      Quelque soit l'objet que je pointe, je ne vois qu'un cercle assez net avec un effet "chambre de Tesla" et au centre un gros rond noir... mon miroir secondaire...
      En fait dans ce 9 mm, je vois la même chose que si je retirais l'oculaire . 
      Serait-ce dû à l'utilisation d'un adaptateur, dont je ne me sers pas avec le 30mm? à une mauvaise installation?
      Si quelqu'un a une idée, elle serait très bienvenue!
      Merci
  • Upcoming Events