Jean-Claude Mario

Détection parachute d'Andromède en pose longue

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Jean Claude,

 

Bonne idée d'avoir débusqué cette lentille gravitationnelle. Bien joué !

 

Amicalement

 

 

Christian

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe boulot Jean Claude !! 

 

toi aussi tu es un homme qui aime relever les défis 

;-) 

 

et le résultat est là ! bravo encore à toi 

maintenant il faudra améliorer la résolution pour séparer les p'tites étoiles du parachute et donc attendre les bonnes conditions de ciel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En plus de belles images tu nous fait de la belle science merci Jean Claude

Jean Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, AstroHub a dit :

maintenant il faudra améliorer la résolution pour séparer les p'tites étoiles du parachute et donc attendre les bonnes conditions de ciel 

Je pense qu'il serait plus opportun de passer en poses courtes. Avec 152mm de diamètre et 2400mm de focales soit 0,3" d'arc/pixel, j'avais un temps de pose de 5 seconde avec un gain de 600 avec mon ZWO ASI 290MM avec le parachute.

Il faut au moins cet échantillonnage, peut-être moins, avec  0,15 " d'arc par pixel comme je l'ai fait sur 52 orionis (voir mon dernier billet où la double de magnitude 6 avec 1" d'arc de séparation est résolue sur 3% des images avec astrosurface Proxima et R6).

Si je devais le faire avec l'astrosib, je ferai une image au foyer avec la 290MM, avec un temps de pose de moins d'une seconde, et le gain à fond....0,5s de temps de pose me semblerait parfait....mais je ne sais pas si le diamètre du tube est suffisamment lumineux pour accepter un temps de pose aussi court. Il faudrait travailler près du zénith, une nuit de nouvelle lune pour aider au besoin.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Anton et Mila a dit :

Je pense qu'il serait plus opportun de passer en poses courtes. Avec 152mm de diamètre et 2400mm de focales soit 0,3" d'arc/pixel, j'avais un temps de pose de 5 seconde avec un gain de 600 avec mon ZWO ASI 290MM avec le parachute.

Il faut au moins cet échantillonnage, peut-être moins, avec  0,15 " d'arc par pixel comme je l'ai fait sur 52 orionis (voir mon dernier billet où la double de magnitude 6 avec 1" d'arc de séparation est résolue sur 3% des images avec astrosurface Proxima et R6).

Si je devais le faire avec l'astrosib, je ferai une image au foyer avec la 290MM, avec un temps de pose de moins d'une seconde, et le gain à fond....0,5s de temps de pose me semblerait parfait....mais je ne sais pas si le diamètre du tube est suffisamment lumineux pour accepter un temps de pose aussi court. Il faudrait travailler près du zénith, une nuit de nouvelle lune pour aider au besoin.

Merci des infos, tu as tout  fait raison, là ce n'était pas le but, j'ai fait la manip uniquement parce que Denis la faisais le même soir en pose courte, perso je ne suis pas équipé pour cela, mais un jour peu être ....

jc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/03/2021 à 20:36, Jean-Claude Mario a dit :

j'ai fait la manip uniquement parce que Denis la faisais le même soir en pose courte

déterrage de post, mais cela à donné quoi pour Denis?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fallait le tenter ! Bien joué JC, la forme alongée du truc est clairement mise en évidence.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By astrogatel
      Bonjour à tous
      Dans le cadre de mes essais en CP avec mon 7D Mark II , j'ai le plaisir de vous partager ces deux images modestes de deux grands classiques de printemps et d'été.
      Set up : lunette FS102 (F/D:8 800mm) sur Losmandy G11 / autoguidage avec TV101 starshoot et PHD / 18 x 3min - 800 isos - DOF (10 de chaque)
      Lieu et date : Placerville (Californie) le 28 Juillet 2022
      Traitement IRIS + paintshop et un léger denoise sur M51
      Elle sont réduites a 1/3. 
      Il me tarde de les retenter plus tard avec davantage de poses pour voir ce que cela donne.  
      Il y a juste un truc qui m'échappe : sur M8 le fond du ciel est assez homogène mais il montre des trainées obliques sur M51 avec les meme DOF. La température était différentes pour les deux cibles et je pensais que cela pouvait venir des darks. Si quelqu'un a une idée ??
       
       
      Nicolas


    • By Colmic
      Bonsoir,
      la semaine dernière je suis allé chercher ma nouvelle acquisition : une superbe lunette APM LZOS 130/780 qui n'avait encore jamais vu le ciel (je salue au passage son ancien proprio qui se reconnaîtra et lui passe toutes mes amitiés !)

       
      Avec son bulletin interféro qui augurait du bon pour un réfracteur pourtant ouvert à F/6 seulement : Stehl 0.983 et lambda/47 RMS

       
      Fournie avec son correcteur APM Riccardi, elle couvre soit-disant le plein-format (champ plan de 60mm selon la doc), ce qui restait à voir...

       
      Premières impressions :
      - c'est du très beau matos, ça respire le costaud
      - la crémaillère 3.7" APM est une vraie œuvre d'art, largement au niveau d'un FeatherTouch, avec 2 colliers rotatifs intégrés et une MAP démultipliée très douce
      - la crémaillère dispose de 2 colliers rotatifs, le premier à l'avant de la crémaillère pour ajuster la position du chercheur, le second en sortie de crémaillère pour tourner la caméra sans bouger le chercheur
      - plein de bagues sont imbriquées, M82, M68, M63 et 2 click-lock coulant 2" et 31.7
      - une fois repliée elle mesure à peine plus que la FSQ106, elle peut largement passer en avion en bagage cabine
      - selon la doc elle pèse 9kg mais j'ai l'impression que c'est sans les colliers, de plus le poids du triplet la fait pencher vers l'avant
      - elle est livrée dans une très belle malle type flight-case mais le poids de l'ensemble est incompatible avec du nomade, donc je l'ai mise dans le sac de ma FSQ !
       
      Après avoir commandé les bagues allonges M68 pour atteindre le backfocus, j'ai pu tester le tout vendredi soir dans le Vexin (70km de Paris).
      Voici donc la toute première lumière de cette lunette, sous un ciel assez pollué, mais le but était de tester si tout allait bien (backfocus, tilt, MAP etc..).
      Ici, montée sur l'EM400 Temma2 avec ASiair Plus, ZWO OAG-L, tiroir à filtres ZWO et ASI6200MC + ASI290 mini pour le guidage et EAF pour la MAP :

       
      La nuit était relativement peu turbulente, mais des passages nuageux sont venus vers 1h30 du matin nous gâcher la fête.
       
      Voici M31 avec 25 poses de 180s seulement avec un gain fort de 300, aucun dark flat ou offset.
      On a un échantillonnage de 0.96" (802mm de focale avec le correcteur), ce qui est plutôt pas mal pour aller chercher un peu plus de résolution qu'avec la FSQ.
      Traitement SiriL (comme mon tuto) et finition avec CS5.
      Cliquez dans l'image et baladez-vous dans la full :

       
      Le Pélican (20x180s soit 1 heure de pose) avec le filtre L-Extrême, toujours aucun DOF :

       
      Et la trompe d'éléphant (10x180s soit seulement 30 minutes de pose), toujours avec le L-Extrême, aucun DOF :

       
      Le backfocus optimal pour le correcteur (91mm) a l'air correct et le tilt est plutôt bien contenu, les coins du full-frame sont relativement propres.
      Commande TILT de SiriL :

       
      Conclusions :
      - la mise au point via l'autofocus de l'ASiair donne une très belle courbe en V, et la MAP est confirmée au Bahtinov
      - Elle est à peine plus longue que la FSQ106 une fois repliée, mais avec le pare-buée déplié et la crémaillère sortie à 70mm pour atteindre la MAP, elle fait environ 1 mètre de long du bout du pare-buée à la base de la caméra
      - le piqué au centre est impressionnant, NGC206 (l'amas dans le bras gauche de M31) est bien résolu en étoiles :

       
      - elle couvre le full-frame avec son correcteur Riccardi ce qui est une très bonne nouvelle, et le vignetage est inexistant (si ce n'est celui de mes filtres en coulant 50).
      - il existe également un réducteur Riccardi 0.75x, s'il est du même accabit que le correcteur, ça l'amène à la même focale que la FSQ106 et F/4.5, sinon le QuadTCC de chez AP doit être compatible.
       
      En neuf on trouve cette lunette pour la moitié du prix d'une AP130 GTX (même segment à F/6), c'est une très bonne alternative à mon sens.
      La TOA à F/7.7 n'est pas tout à fait dans la même catégorie, beaucoup plus lourde et avec une focale de 1000mm, par exemple M31 ne rentre pas en entier sur le FF.
       
      Voilà pour les premiers essais, le setup est validé pour la fin du mois dans la Drôme où j'espère ramener quelques jolies images.
      A suivre...
    • By milesinthesky
      Bonsoir,
       
      Toujours en train de rattraper le retard sur mes traitements, aujourd'hui je vous propose la galaxie de la Baleine et celle du Bâton de Hockey.
      Prise sur deux nuits, le 25 et 26 avril 2022.
       
      ----------------------------------------------------------------------------------
      Setup utilisé :
      - Triplet APO TS 80/480 à f/6
      - Canon EOS 500D à 1600iso, défiltré partiellement + filtre clip L2 Astronomik
      - AZ-EQ6 autoguidage avec DO et ASI120MM-S
      - 79*300s poses de retenues sur 89, soit 6h35
      ----------------------------------------------------------------------------------
       
      Et voici la photo ainsi que la full ici : https://www.astrobin.com/eb4h97/
       

       
      Et chaque fois que je vois une photo de la galaxie de la Baleine, je ne peux m'empêcher de penser à l'extrait suivant du Guide du Voyageur Galactique de Douglas Adams :
       
       
    • By siegfried_M31
      Sur cette magnifique série de beaux jours autour de la nouvelle lune j'ai passé 3 nuits sur un objet à venir que je comptais imager depuis pas mal d'années. Je suis un peu dessus pour cette série, aussi la 3° nuit j'ai coupé la série vers 3 h du mat et j'ai pointé plusieurs objets assez convoité tels que N7331, Iris, le mur (dans NGC7000)   ou la trompe d'éléphant. Aucun ne m'intéressais, je ne disposais pas assez de temps pour amélioré une image déjà faite.
      Au bout d'un heure on me baladant sur les cartes, je suis tombé sur un vaste groupe de petites galaxies entre Andromède et les poissons qui s'étend même vers le triangle. J'ai effectuer 2 cadrages et j'ai choisie celui avec NGC507 au centre qui se nomme aussi ARP229. NGC507 est une galaxie lenticulaire et se situe à 225Mla. Malgré le temps faible, en commence à voir ces anneaux concentriques. Le ciel étant riche en objets je prends 6 poses et comme le FWHM correspond au valeurs que je cible, je décide d'ajouter de la couleur en vu de publier une image LRGB.
      Image : SW254/1200 + "G42 observatory +" + Atik one 6
      Guidage : Diviseur optique + Lodestar + Phd2
      Traitement : Pixinsight, Iris, Photoshop
       
      L=6*5min
      R=2*5min bin2
      B=2*5min bin2
      Vu le modeste temps d'expo il y a beaucoup de bruit et je perds en objets profonds, mais le FWHM (4 images entre 2.3" et 2.4" 1 à 2.8" et 1 à 2.9") me permet d'obtenir des superbes détails.

      Je pense revenir piocher dans ce vaste groupe, entre autre remettre une couche pour ce cadrage.
      Annotations et autres outils et infos sur  telescopius : https://telescopius.com/pictures/view/123940/deep_sky/NGC/507/galaxy/by-siegfried_m31

      D'office la V2, calibration photométrique et de-bruitage :

       
      Annotation Pixinsight :

    • By NicoF
      Bonjour à tous,
       
      De retour à l'astro après quelques mois de pause.
       
      J'ai commencé par la voie lactée depuis une falaise de Dordogne bordée de pollution lumineuse malgré l'heure avancée dans la nuit.
      A7S + Samyang 14mm ouvert à F#5.6 sur star Adventurer
      Une dizaine de poses de 30s
      Composition de 2 images l'une pour le paysage l'autre pour le ciel.
       

       
      Ensuite Les Dentelles, une première pour moi.
      A7S et  N130/900 sur HEQ5
      5h de pose cumulées, 30s unitaires 
      Traitement Siril et GIMP
       

       
      Et enfin M31
      Même configuration 10h de pose sur 2 nuits.
      Pas évident au niveau des couleurs, malgré l'utilisation de la correction photométrique de SIRIL.
       

       
      Bonne journée à tous
      Nicolas
       
  • Upcoming Events