• 0
letom06200

Quel APN choisir en 2021?

Question

Bonjour à tous,

Je pratique l’astronomie depuis quelques années avec un SkyWatcher 130/900.

Je m’intéresse désormais à l’astrophoto spécialisée dans le ciel profond (Je ne suis toutefois pas désintéressé par le planétaire).

Pour des raisons financières, je souhaite acquérir un APN avant de changer de télescope pour une monture motorisée avec GoTo et suivi. Ce qui me permettra également de m’initier.

Je ne suis pas fixé sur mon nouveau télescope et d’éventuelles suggestions seraient les biens venues !

J’ai effectué des recherches sur internet et sur ce forum mais les réponses que j’ai trouvées me semblent inadaptées ou trop anciennes.

 

J’ai pu m’apercevoir que certains modèles reviennent souvent (surtout chez Canon) : EOS 1000D, 1100D, 1200D, 350D…

Les postes sur lesquels je suis tombé ont plusieurs années. J’imagine donc que la technologie a évolué et que certains appareils peuvent désormais se trouver d’occasion.

Je recherche un appareil qui ne soit pas « bas de gamme » sans pour autant atteindre plusieurs milliers d’euros.

 

Aujourd’hui, pour un budget allant jusqu’à 400€, quel APN me recommanderiez-vous en terme de performances ? en rapport qualité-prix?

Si possible, pourriez-vous détailler les différences entre les différents EOS cités plus haut, leurs avantages et leurs inconvénients en astrophoto ?

 

 

Afin d’aider d’éventuels futurs lecteurs qui débutent autant que moi, je poste les résultats de mes recherches.

De ce que j’ai compris :

Il faut capter un maximum de lumière tout en évitant les sources « parasites ».

Il faut donc un appareil très sensible capable de faire des poses plutôt longues. L’image finale est le produit de la compilation de plusieurs prises de plusieurs secondes et traitées par informatique.

Des prises trop longues font chauffer le capteur, ce qui produit du bruit sur l’image. Il peut alors être nécessaire de refroidir le capteur.

La marque Canon et à privilégier, car plus sensible à la lumière et permet de sauvegarder en RAW.

Il est également conseillé de défiltrer l’APN afin de pouvoir capter des longueurs d’onde autrement bloquées .

Pour le ciel profond, le rapport f/d doit être le plus petit possible.

Plusieurs façons d’exercer l’astrophoto existent, la première consiste à utiliser l’objectif de l’appareil photo, la seconde s’effectue grâce à un télescope et une bague qui permet de connecter l’APN.

Certains APN sont spécialisés dans l’astophoto mais sont souvent chers.

Des caméras spécialisées pilotées par ordinateur existent, je ne suis pas certains, vu mon budget qu’elles me soient accessibles ?

 

Merci beaucoup de vous être attardé sur ce poste, au plaisir de lire vos retours.

Thomas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

8 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Salut Thomas,

 

pour ma part, j'utilise un Canon EOS Rebel XS, le même que l'EOS 1000D. Très simple d'utilisation et donne de belles images. Je ne peux pas parler des autres : connais pas ! Mais j'imagine que plus tu montes en gamme, meilleur c'est... Le 1000D apparaît régulièrement sur les PA aux alentours de 150 E, donc pas trop ruineux :D. Tu le montes directement sur le tube avec une bague "T" (une trentaine d'euro...).

 

Franck 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Bonjour,

Un 350D d'occasion c'est très bien (photosites grands)

Il faut surtout privilégier une taille des photosites pas trop petite en astro pour capter un max de lumière ;-)

(Personnellement, j'ai un 450D refiltré qui est bien mais sans plus)

Le top aujourd'hui c'est le Sony alpha série 7 mais couteux. Le Fuji qui vient de sortir est bien aussi et un peu moins cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 21 heures, letom06200 a dit :

Pour des raisons financières, je souhaite acquérir un APN avant de changer de télescope pour une monture motorisée avec GoTo et suivi. Ce qui me permettra également de m’initier.

Je ne suis pas fixé sur mon nouveau télescope et d’éventuelles suggestions seraient les biens venues !

 

Faire du ciel profond sans suivi ?

C'est pas impossible mais difficile et l'absence de suivi paraîtra dans le résultat. En plus, il y a beaucoup d'objets qui ne te seront tout simplement pas accessibles.

 

Si j'étais à ta place, j'attendrais d'avoir choisi mon prochain télescope avec suivi avant de magasiner un APN.

 

En attendant, tu peux faire de la digiscopie avec ton téléphone intelligent. Ça ne te donnera pas de superbes résultats mais, comme t'as pas de suivi, t'auras, de toute manière, pas de superbes résultats. Et t'aurais qu'un support à digiscopie à acheter. C'est financièrement très abordable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Thomas !

 

Attention avec ton 130/900 il faut remonté le primaire pour avoir la map avec un apn

 

Sinon un 1000d pour commencé te permettra tes premiere arme si tu trouve plus récent suivant ton budget c'est mieux

 

 

Bonne recherche et bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

La question est : quelles genres d'images veux-tu faire avec ton APN ?  Un APN (idéalement défiltré) sera bien pour faire des photos grands champs avec des objectifs photos, soit de l'ultra grand champ (voie lactée) avec des focales très courtes, sur un pied photo, soit des objets comme la Galaxie d'Andromède avec de petits téléobjectifs que tu pourrais mettre sur ta monture équatoriale (si elle est motorisée) à la place du télescope.

 

En revanche monter l'APN sur ton 130/900 ne sera pas forcément d'une grande utilité. Comme souligné par Sauveur, mise au point difficile à obtenir, pas de suivi avec ta monture (ou, si moteur, suivi difficile), stabilité du montage, champ probablement pas complètement illuminé et corrigé, etc.... Si tu as derrière la tête d'investir dans l'APN avant d'investir plus tard dans un télescope plus haut de gamme ce n'est pas forcément une bonne idée non plus, car quand tu en seras arrivé à ce stade tu auras peut-être envie d'un imageur plus spécialisé et performant (caméra astro refroidie).

 

Bref de mon point de vue l'achat d'un APN se justifie si tu as vraiment en projet la photo grand champ avec objectifs photos (à voir aussi le prix des objectifs dans le budget), sinon pour découvrir l'imagerie en ciel profond avec ton télescope une petite camera CMOS sensible, comme l'ASI224MC (dans les 250€), est peut-être une bonne idée (attention, comme le capteur est petit le cadrage peut être un peu difficile mais ce n'est pas rédhibitoire). Avec ce genre de camera tu peux imager les objets de ciel profond avec la technique de "poses rapides" (empiler de nombreuses poses de une seconde et moins) qui est moins exigeante pour la monture et obtenir de bons résultats sur des objets brillants relativement petits (M51, M57, ....). Il faudra quand même un moteur sur ta monture (je ne sais pas si tu en as un), et un PC portable.     Si plus tard ton matériel évolue une caméra de ce genre sera toujours utile, pour les planètes ou l'autoguidage.

 

 

 

 

Edited by danielo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 2021-03-18 à 05:14, danielo a dit :

La question est : quelles genres d'images veux-tu faire avec ton APN

Au-delà même de cette question :

As-tu vraiment besoin d'un APN ?

 

Je trouve que nous n'en savons pas assez pour bien te guider.

 

Tu dis que tu veux changer ton matos pour faire de l'astrophoto. Ça c'est clair.

Mais voudrais-tu aussi faire de l'observation avec ton nouveau matos ?

Quel prix comptes-tu mettre pour ton nouveau matos ?

 

Tu peux faire de l'astrophoto avec seulement un objectif et rien d'autre, à part la monture, bien sûr. Tu peux aussi faire de l'astrophoto avec un appareil photo que tu insères dans un tube astro à l'aide d'une bague. Et tu peux aussi faire de l'astrophoto avec une caméra cmos. Évidemment que la caméra cmos ne s'insère pas dans un objectif mais dans un tube.

 

Alors, tu vois, tu dois d'abord savoir ce que tu veux faire, fixer ton budget total, fixer tes limites (transport, poids, pollution lumineuse, etc ...). Et dans ce que tu veux faire, tu as déjà dit vouloir faire du ciel profond sans être fermé au planétaire. T'as rien dit par rapport à l'observation. Faut préciser.

 

:)

 

Édith : Regarde ce que tu peux faire avec un objectif seul. Aucune lunette ni aucun télescope. Un objectif sur un APN sur une monture avec suivi.

http://www.astrosurf.com/topic/138374-on-samuse-avec-un-téléobjectif-cest-fou-un-trou-dans-la-neige/?tab=comments#comment-1867482

 

 

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Thomas,

 

Quelques points en plus sur ton tube:

- Remonter ton primaire comme suggéré par Sauveur va aggraver le problème de vignetage du fait du diamètre du secondaire.

Un hybride demande moins de tirage optique (18mm au lieu de 44) - cela fait 26 mm de gagné.

- même à f/d 7, la coma sera présente. Il faudrait un correcteur de coma MAIS, si le miroir est sphérique et non parabolique  ... les correcteurs (au moins les moins ruineux (Ross)) marcherons mal.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Moi j'aurai tendance à te conseiller de prendre carrément une caméra ASI si tu comptes faire que de la photo astro avec par contre, si tu veux faire des photos diurnes, là vaut mieux un apn.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jeanfi
      Bonjour,
      Un nouveau champ large à la petite FS78 de l'une des galaxie "classique" de cette saison. J'ai imagé lors de deux nuits exclusivement consacrées à ce champ.
      Il y'a au total environ 8h d'intégration, pour moitié L et moitié RVB. J'ai volontairement favorisé des poses assez courtes 60s pour les luminance et 90 pour les RVB en raison de mon ciel qui est loin d'être parfait.
      Conditions :
      - Lunette Takahashi FS78 Réducteur 0.7
      - Camera Zwo ASI1600MM Pro
      - Filtres Baader LRGB
      - Monture AZEQ6
      Dark Flats, Dark, Lights
      Acquisition :
      L : 247x60s 76g
      R : 63x90s 76g
      G : 49x90s 76g
      B : 43x90s 76g
       

       

    • By Carlos Burkhalter
      Bonjour à tous,
       
      Je suis content de pouvoir vous présenter une nouvelle photo astro. La saison des galaxies battant son plein, j’ai bien évidemment décidé d’imager une belle galaxie spirale vue de face. J’ai nommé: M100.
       
      C’est une galaxie située dans la constellation de la chevelure de Bérénice et distante de 67 millions d’années-lumière de notre propre galaxie.
       
      Il est intéressant de noter qu’au traitement, je trouvais que la galaxie ressortait très bleue. En fait, c’est une réalité physique étant donné que M100 possède une forte concentration de jeunes étoiles bleues. En revanche, le centre est une région riche en Hydrogène et donc il apparaît plutôt jaune sur ma photo.
       
      C’est une galaxie assez faible mais bon, avec les capteurs d’aujourd’hui c’est plutôt une cible facile.
       
      Je ne vous fais pas plus attendre, voici M100:
       

       
      Je vous propose également un zoom de sorte à mieux voir les détails:
       

       
       
      Sur ma photo (et c’est plus facilement visible sur la version inversée), on peut distinguer des extensions très ténues. Il est fort probable que ce soit des zones de formation d’étoiles à l’instar du disque externe de M94 que j’ai récemment imagé. Je ne trouve que peu d’informations à ce propos, je vais creuser le sujet.
       
      Voici la photo inversée et annotée:
       

       
       
      Concernant l’image en elle-même, j’ai eu quelques soucis lors de l’acquisition. Les premières brutes présentaient des élongations très importantes au niveau des étoiles. Je me suis passablement inquiété, et l’explication la plus plausible est qu’un câble se soit coincé. J’ai soigné le câblage, et le problème s’est très nettement amélioré. Mais bon, j’avais quand même une légère élongation que je remarquais uniquement sur les petites étoiles. Je n’avais jamais vu ce phénomène et ça a continué à m’inquiéter durant mes 2 nuits d’acquisition. C’est un peu plus tard que j’ai trouvé une explication cohérente.
       
      En effet, ces deux nuits étaient particulièrement calmes et le seeing était excellent. La FWHM était plus faible que d’habitude et il est connu que plus la fwhm est basse, plus l’excentricité est élevée (pour tous types de télescope/lunette). Et c’est vrai que c’est assez logique, un ciel turbulent ou une mauvaise mise au point auront tendance à effacer l’élongation d’une étoile. Bref, je pense que j’ai un peu enculé des mouches sur ce coup et que je me suis inquiété pour rien Surtout qu’à l’empilement final, les étoiles sont parfaitement rondes.
       
      Le traitement en lui-même a été rude. J’ai énormément peiné à trouver un rendu qui me plaisait. La galaxie, étant très bleue, ne m’a pas rendu la tâche facile. J’ai essayé de trouver un compromis entre la froideur du bleu et la chaleur du centre galactique. Bref, je ne sais pas ce que vous en pensez ?
       
      Plus techniquement, j’ai décidé de trier les brutes à la main. Le tri automatique ne prend en compte que quelques critères alors que le cerveau humain est capable de beaucoup plus. C’est un peu chronophage mais la définition de l’image en est grandement améliorée. J’ai été très sélectif en passant de 7h de poses à 4h30. Je n’ai gardé que les meilleures ! Alors oui on pourrait penser que ça fait beaucoup de déchets mais non, c’est surtout qu’en début de nuit la galaxie est basse et elle redescend assez vite. Donc la qualité des brutes n’est optimale qu’au milieu de la nuit.
       
      Il y a donc 4h30 en L (poses de 300 secondes) et 1h40 en RGB (3x15x180).
       
      Niveau matos, c’est toujours le même:
       
      FSQ-85
      AZEQ6
      Atik one 9.0
      Optec TCF-s
      Guidage en //
       
      Voilà, pour terminer ce long texte, je pense que je ressens le manque de focale. Ma taka est une pure merveille mais c’est vrai que pouvoir détailler plus finement les galaxies me donne vraiment envie, surtout que ça me plaît énormément de trifouiller l’image pour trouver des petites structures. Je vais réfléchir à tout ça
       
      J’espère que l’image vous a plu et si vous avez tout lu, merci beaucoup.
       
      A bientôt
       
      Carlos
    • By CB7751
      Bonjour à tous.
      Un croissant au petit dej' ce dimanche matin.
      Prise au Sigma 500mm F4 Sport et son doubleur TC2001, caméra ZWO ASI183MM Pro filtre vert Astronomik. 
      La full et les crop.
      Drizzle x3 dans AS!3, ondelettes et déconvolution Astrosurface, Photoshop et Luminar 4. Réduite 55% pour plus de sensation de netteté.




    • By JO_94
      Voyant qu'aujourd'hui Mars passait à moins de 1 degré de la Lune vers 12h47, que tout tenait dans le champs du télescope, je me suis dis : banco !
       
      Je ne pensais vraiment voir Mars en plein jour au télescope, mais si, bien qu'elle s'éloigne rapidement de nous... (j'arrive là dessus après la bataille).
       
      Bon, les couleurs sont boostées pour faire joli, mais tout sort bien de mes quelques secondes de films en lucky imaging (filtre après filtre...).
       
      Et lundi je tente l'ISS devant le soleil (transit de 0,5 seconde environ... faut du FPS).
       
      Je n'arrive pas uploader le PNG haute def, du coup voici le lien astrobin... :
       
      https://astrob.in/ekdnkd/0/
       

    • By Ellazanne
      Première tentative pour prendre un objet du cp en utilisant mon tube skywatcher 200/1000 sur le NEQ5 motorisé (le poids du tube était trop lourd, c'est certain, le moteur n'arrivait pas à suivre) après un mise en station au poil de uch, et l'équilibrage du tube (ce qui étrangement n'a pas été simple au final), et bien sur la collimation,  j'ai entrepris de choisir les paramètres de mon apn, le temps de pose, iso ect. Bref, c'est là où j'ai fait deux boulettes, 1 : j'ai utilisé mon apn semi défiltré, je pense que ce n'étais pas nécessaire /  2 :  j'ai utilisé le mode auto pour équilibrer les contrastes et les couleurs, ce qui a pour résultat de perdre une partie du signal ... Malgré tout le résultat est bien, en tout cas mieux que se a quoi je m'attendais : 


      (1/3 des prise a la poubelle) le reste emplier avec les dark+offset (pas de Flat) traitement SIRIL et photoshop / NEQ5 avec sont petit moteur raporté / Tube 200/100 SkyW / pas de viseur pour réduire le poids (gratiner pour viser la galaxie a l'APN)
  • Upcoming Events