dg2

Au sujet de l'expansion de l'Univers

Recommended Posts

Toujours la problématique des fluides...

Mais on s'éloigne de l'image initiale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ben ,je crois que si on arrive à donner  de la consistance  à  la matière  noire et puis à l'énergie  noire ça  nous donnera  une idée  plus précise  de l'univers et ça affinera peut-être notre idée  concernant  l'expansion  ( et en particulier  le rôle de la matière  noire sur l'expansion, d'où  ma question )

Mes connaissances sur la matière  noire (que j'espère  justes) :

Dans une galaxie la matière  noire  est proportionnelle  à la matière  baryonique , la preuve  c'est  que dans la zone où la courbe des vitesses devient plate parce  qu'elle  ne dépend plus que de la matière noire   cette vitesse  est proportionnelle  à  la puissance 4 de la masse baryonique 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Concernant l'expansion de l'univers et la géométrie de l'univers en général, serait-il possible que la science actuelle se fourvoie complètement ?

En regardant les équation on a l'impression que l'espace-temps de Minkowski est mal défini.

En effet τ² = t²-x²-y²-z² peut s'écrire t² = τ² + x²+y²+z²

C'est l'équation d'une sphère à 4 dimensions euclidienne en expansion dans le temps. A l'époque de Minkowski l'univers était considéré statique, ce qui explique le choix de τ pour définir la métrique. Se pourrait-il que depuis lors personne n'ait songé à corriger ? Ce serait énorme. On voit bien ici que l'univers peut s'écrire comme une sphère euclidienne à quatre dimensions. La fuite des galaxies serait alors simplement le passage du temps vu comme s'effectuant dans l'espace du fait de la perspective. Et le mouvement inertiel des objets de l'univers même localement serait en fait leur mouvement dans le temps vu par perspective comme étant dans l'espace. Ce qui expliquerait totalement la relativité restreinte.

De plus, dans l'espace euclidien ci devant mentionné les phénomènes de ralentissement du temps et de contraction des longueurs se représentent comme de simples effets de perspectives élémentaires. La fusée en mouvement rétrécit parce qu'on la voit de travers dans le plan du temps.

 

Ce point de vue prend le contrepied de ce qui a été dit dans ce fil mais également de ce qui est pensé par la majorité des scientifiques : en effet, il implique que l'expansion de l'univers est dû au déplacement des masses dans le temps à la vitesse c et de l'énergie à la même vitesse mais dans l'espace, que le redshift des galaxies a une origine relativiste et que le rayon actuel de l'univers est de 13,8 M al.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, communicationrel a dit :

?

En regardant les équation on a l'impression que l'espace-temps de Minkowski est mal défini.

En effet τ² = t²-x²-y²-z² peut s'écrire t² = τ² + x²+y²+z²

Effectivement, et je n'en crois pas mes yeux,  j'aurais mis un "s" à " équation " -_- ;) 

 

 

surprised-amazed-shocked-20.gif.634242031b2c1683ecb06ac977699b2a.gif

 

équation dont je valide cependant  pleinement l'équivalence...B| et donc ce en quoi Minkowsi a fait montre d'imprécision -_- ( on a au moins le droit de rêver non ?! >:( )

 

Amicalement ;)

 

nb: quel désespoir, la moindre équation est pour moi une sorte d'allergène, et faire aveu encore maintenant de cette faille dans ma compréhension du monde est une souffrance :(!!

 

 

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Etoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

A tout jamais, à l'alchimie des nombres et aux théorèmes antiques,  je suis un étranger !.:|O.o

Edited by hamilton
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, communicationrel a dit :

En regardant les équation on a l'impression que l'espace-temps de Minkowski est mal défini.

En effet τ² = t²-x²-y²-z² peut s'écrire t² = τ² + x²+y²+z²

C'est l'équation d'une sphère à 4 dimensions euclidienne en expansion dans le temps. A l'époque de Minkowski l'univers était considéré statique, ce qui explique le choix de τ pour définir la métrique. Se pourrait-il que depuis lors personne n'ait songé à corriger ? Ce serait énorme.

 

Bazar ! C'était donc ça ! J'envoie un mail à tout le labo pour faire une réunion en urgence cette après-midi ! Merci ! Un grand merci !

Qu'est-ce que l'on est étourdi dans la recherche ! Il faut dire qu'entre bêcher le jardin et aller à la pèche, on n'a pas trop le temps de bien réfléchir sérieusement à tout ça !

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

o.O

Il faut d'urgence un débat entre Barnabé et Communicationrel !! C'est toute notre vision de l'univers qui est à remettre en cause....

  • Like 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est que l'équation ne ment pas. Elle représente une sphère euclidienne à 4 dimensions en expansion dans le temps, et elle est la conséquence directe des transformations de Lorentz. On a le choix entre l'espace-temps pseudo euclidien de Minkowski et celui-ci. Rien à priori ne donne la priorité à l'espace-temps de Minkowski, si ce n'est l'idée fausse de l'époque que l'univers reste statique au cours du temps.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui ça  fait longtemps que je dis que l'espace temps est mal défini, parce  qu'il  n'y  a pas d'espace temps, seulement  en espace tout bête en trois dimensions

Et puis que la gravitation  c'est  juste de la matière  noire et le temps qu'il  vous  faudra  pour comprendre  qui est  le génie 🥳

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, communicationrel a dit :

En regardant les équation on a l'impression que l'espace-temps de Minkowski est mal défini.

En effet τ² = t²-x²-y²-z² peut s'écrire t² =τ² + x²+y²+z²

C'est l'équation d'une sphère à 4 dimensions euclidienne en expansion dans le temps.

 

Ce n'est pas une équation, c'est une définition (on définit τ en fonction de x, y, z, t).

 

Pour bien comprendre la nuance, considérons les points d'un plan d'équation x + 2y - 3z = t (le plan se translate en fonction de t). Soit τ tel que τ² = t²-x²-y²-z². Badaboum ! Le plan est devenu une hypersphère ! Ben non, les points font toujours partie du plan d'équation x + 2y - 3z = t. C'est juste que j'ai défini une variable τ.

 

Dans l'univers c'est pareil. Les points (x, y, z, t) font partie d'un espace-temps qui est décrit par une équation du genre F(x, y, z, t) = truc, et par ailleurs on peut définir, tiens, mettons : τ = x + 2y - 3z. Mais du coup, ça alors :  x + 2y - 3z = τ qui est l'équation d'un plan ! L'univers est parfaitement plan ! Mais non, pas de panique : ce n'est pas une équation.

Edited by Bruno-
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La formule de Minkowski définit un espace, c'est bien une équation géométrique. τ² = t²-x²-y²-z² représente bien un espace et on voit dans la formule que la relation de Pythagore s'écrit par soustraction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous !!

 

communicationrel, n'étais tu pas externo sur d'autres forums :) ?

Il me semble reconnaître ta prose...

 

Éric

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, communicationrel a dit :

La formule de Minkowski définit un espace, c'est bien une équation géométrique. τ² = t²-x²-y²-z² représente bien un espace et on voit dans la formule que la relation de Pythagore s'écrit par soustraction.

C'est là où les connaissances mathématiques donnent toutes leur puissance... et leur beauté. La "formule" de Minkowski est déduite de la métrique qui défini un espace (pseudo euclidien) dans lequel tu peux définir un système de coordonnées,  des points (ici évènements), des tenseurs (vecteurs formes, p-formes...) et où des opérations (produits scalaires, produits vectoriels, dérivations...) sont réalisables.

ce n'est pas le cas avec la "Pythagorisation" de la formule qui ne peut en aucun cas définir une métrique...

Il y a 3 heures, hamilton a dit :

t² = τ² + x²+y²+z²

 τ (le temps propre) est un paramètre ou une variable comme le dit @Bruno-et ne peut pas définir une "dimension" ou coordonnée de cet espace.

Et donc toutes les démonstrations de la relativité générale avec la formulation d'Einstein ne pourraient pas se construire.

Après, je pense que les profs du forum ne vont pas perdre de temps à dispenser leur cours de niveau licence ou master, alors que des notions fondamentales de mathématiques sont nécessaires.

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

communicationrel, n'étais tu pas externo sur d'autres forums  ?

Yes.

Citation

ce n'est pas le cas avec la "Pythagorisation" de la formule qui ne peut en aucun cas définir une métrique...

Justement Minkowski n'est valable qu'en espace sans gravitation et sans expansion. Dans les équations plus complexes de la RG, l'univers est en expansion et pourtant il y a une métrique.

A l'instant t, t² = τ² + x²+y²+z² représente une sphère de rayon t, donc il y a forcément une métrique. A l'instant t+1, toutes les variables augmentent un peu, et la sphère est légèrement plus grosse. C'est l'expansion de l'univers. Dans un repère choisi, τ représente la coordonnée orthogonale à la surface de la sphère. Bien entendu elle varie en fonction du repère. Le temps et l'espace se mélangent quand on change de repère, c'est la relativité.

Citation

τ (le temps propre) est un paramètre ou une variable comme le dit @Bruno-et ne peut pas définir une "dimension" ou coordonnée de cet espace.

Dans l'espace de Minkowski il représente la longueur d'espace-temps, je ne vois pas ce qu'il y a de plus logique.

Le temps propre représente le temps qui s'écoule pour chaque objet. Si on reste dans le cas inertiel, on voit que τ = t pour soi même dans son propre repère, mais que si l'on calcule les coordonnées d'objets en mouvements par rapport à soi on trouvera toujours t comme norme à l'instant t pour tout le monde, car tout le monde se situe en surface et t correspond au rayon de la sphère, mais par contre τ,x,y,z varieront avec le repère. Plus l'objet sera éloigné angulairement sur la sphère par rapport à nous, plus τ va diminuer et les x,y,z vont augmenter (fuite des galaxies). Ce que l'on mesure avec nos instruments, ce sont les coordonnées cartésiennes des objets dans notre propre repère.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, barnabé a dit :

Et puis que la gravitation  c'est  juste de la matière  noire et le temps qu'il  vous  faudra  pour comprendre  qui est  le génie 🥳

 

C’est surtout que pour comprendre, il faudra aussi introduire de la matière grise...

Ben nous v’là bien ! o.O

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là, je crois que l'on est dans de la haute vulgarisation du pourquoi du comment...ou inversement...

 

Edited by JPP 78

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui tu as raison Alain Moreau tout est dans la façon où  on utilise  la matière  grise , en ce qui me concerne comme tenu de mon âge avancé  ,je ne suis pas sur qu'il.me.reste beaucoup  de cette matière  grise

Mais un point  important  me reste entre les neurones     aucune fusée ne prend en compte l'influence  de la matière  noire et donc le débat  reste sur 5% de l'univers 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, barnabé a dit :

aucune fusée ne prend en compte l'influence  de la matière  noire et donc le débat  reste sur 5% de l'univers

 

Absolument exact. A part à peu près tous les physiciens, les cosmologistes et les astronomes du monde, + les ingénieurs et techniciens qui construisent des détecteurs, télescopes géants et des satellites pour l'observer (lentilles gravitationnelles) la détecter, et essayer de la comprendre.

A ces détails près, tu as parfaitement raison.

 

  • Love 1
  • Thanks 3
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Penn a dit :
Il y a 17 heures, communicationrel a dit :

La fusée en mouvement rétrécit parce qu'on la voit de travers dans le plan du temps.

 

Alors que la fusée à l'arrêt qu'on voit de travers dans le plan du temps ne rétrécit pas ;)

 

    

 

 

 

 

 

 

Je signale et je bloque @Penn, j'ai clicqué comme un con sur son lien.

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, communicationrel a dit :

Se pourrait-il que depuis lors personne n'ait songé à corriger ? Ce serait énorme.

 

il y a une heure, barnabé a dit :

Mais un point  important  me reste entre les neurones     aucune fusée ne prend en compte l'influence  de la matière  noire et donc le débat  reste sur 5% de l'univers 

 

DrAnthonyFauci-facepalm.gif.d2faebf7d3230e1dcc7591426c7db215.gif

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now