PierreJL

Images de l'un de nos instruments

Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 5 heures, st2phane a dit :

et il me reste une Vixen 60f11 à éprouver

J'en ai une, mais pas à vendre, une 60 F11.4 (700mm). C'était la lulu de guidage du temps de l'argentique avec oculaire guide éclairé. Champ plat, étoiles ponctuelles sur tout le champ, pas de chromatisme, mais assez sombre. Maintenant la focale est un peu longue pour l'autoguidage. La 60 F7 (420mm) de la même époque est aussi excellente aussi, conçue sur le même principe, et probablement plus adaptée aujourd'hui. Je l'ai aussi.

https://www.cloudynights.com/topic/547341-vixen-60-mm-guidescope-from-the-80s90s/

https://www.dark-star.it/astronomia-articoli-e-test/test-strumentali/vixen-60-700-m/

 

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)
Il y a 8 heures, st2phane a dit :

Une vénérable triplet Takahashi TS65.

Pinaise, elle est longue comme un jour sans pain !  F15 .... ?

Bah oui 1000 ,j'avais pas tout vu !

Un vrai tuyau et quid de la luminosité ?

 

Guy

 

Edited by Meade45

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Meade45 a dit :

Un vrai tuyau et quid de la luminosité ?

Celle d'une 65mm

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1981, j'avais investi dans une curiosité pour l'époque et qui est resté rare en France : 

teles.jpg.aa2a5cace42bf3c31ce80615773fbc54.jpg

 

C'était d'une stabilité à toute épreuve comparé aux petites lunettes et 115/900 sur équatoriales de l'époque.

Je l'ai malheureusement revendu ensuite pour un matériel plus compact, ayant des projets de voyage.

Quelques autres  pensionnaires de l'écurie par là : http://www.reto.fr/astro/index.html

 

 

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous

Ma première lulu était la 50 "des écoles" de chez Vion en 1976... Mais celle que j'ai préférée : la 108/1600 Syw Yamamoto que j'ai eus de 1984 à 1988... Que j'ai toujours regretté... C'est long, c'est grand, c'est lourd et il n'y a pas de motorisation... Mais un ami m'a permis d'en racheter une l'année dernière.. 32ans d'attente quand même... ça vieilli moins vite que nous ces engins même si ce sera démodé pour beaucoup...

HP

DSC04143.JPG

DSC04144.JPG

  • Like 4
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord, merci à tous et à toutes pour votre participation à ce post.

J'ai  trouvé sympa votre façon d'évoquer vos souvenirs et de montrer des instruments que l'on ne connait pas forcément.

Je sais que sur le forum, des potes ont les moyens d'envoyer du lourd, du très costaud mais là c'était bien agréable car c'était sans prétention.

Bref un bon moment de détente que vous pouvez continuer à écrire.

Bonne nuit à notre communauté des passionnés du ciel.

 

Pierre-Jean

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Adamckiewicz a dit :

en visuel le fd changera pas la luminosité ;) 

Ha ? ben crotte alors !

Il me semblait que mettre l'oeil dans une 60/700 ne donne pas le même rendu que dans une 60/900 par exemple!

Ou alors j'ai mal lu tout Fred comme disait Coluche ...

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

si tu utilises le meme oculaire oui, car la pupille de sortie sera plus grande à f11 qu'à f 15.

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a une différence quand même : à f/15, le porte-oculaire limite le champ apparent.

Du point de vue astronomique, certains objets font 2,5° à 3°, tu ne peux pas les cadrer complètement.

Par exemple, les pléïades font 110' d'arc, il faut 2° pour observer tout leur charme.

Maximum 1350mm de focale en porte-oculaire 2".

 

C'est aussi pour cela qu'on essaye de rester dans les focales en-dessous pour du grand champ, du genre autour d'un mètre.

Autre critère : observation efficace en champ profond : 4mm de pupille (de 3 à 5). Au-delà l’œil perd beaucoup en précision (fort astigmatisme) et le gain de luminosité n'est valable que pour les objets étendus.

 

Luminosité avec la norme des PO actuels : le 2" est le plus courant.

 

Si on ramène au plan focal du PO 2" (47mm) et à l'angle apparent utile pour l’œil en observation colorée(~65°, Panoptic Televue 68°), ça donne 1m20 maxi de focale pour les 3 paramètres. (2.5° sur le ciel, 60-65° apparent pour du confort, 41-45mm de focale oculaire au maximum -> on divise par 3mm, le seuil de pupille "champ profond"

 

f/13.66 -> Telementor.

f/15 -> achromat classique

 

Les télescopes (ou lunette) RFT "rich field telescope" doivent pouvoir monter à 5mm de pupille.

Petit calcul vite fait... => f/9 maxi.

 

Et la cerise sur le gâteau : un vrai planétaire classique offre 18mm de champ non vignetté au plan focal. L'idée est de réaliser un bafflage optimal pour le contraste. C'est la raison pour laquelle Zeiss a inventé réutilisé le coulant 24,5mm de microscopie pour l'instrument classique de 60 à 80mm et ainsi conservé le format des oculaires.

Donc 18mm pour 24.5mm

22mm pour 30mm (DIN 30 microscopie, 26mm max vignetté)

25mm  pour 1"1/4 (~27mm vignetté)

Les vissant plus grand (avec vignettage) sont équivalents à :

1"1/4 ~32mm pour M36.4

puis 38mm pour du M43 utile pour les réfracteurs de 90-150mm

46/47mm pour M48/2"

 

En visuel le vignettage est raisonnable (~50-70%, je ne donne pas la raison), par contre il faut faire attention en photo et prendre un à deux vissant plus grand.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Meade45 a dit :

Ha ? ben crotte alors !

Il me semblait que mettre l'oeil dans une 60/700 ne donne pas le même rendu que dans une 60/900 par exemple!

Ou alors j'ai mal lu tout Fred comme disait Coluche ...

Guy

Je suis comme toi, Guy. Jamais très simples toutes ces notions, surtout après avoir lu @lyl. On voit simple, avec des calculs simples, mais la simplicité n'est qu'apparente.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben c'est juste qu'il ne faut pas les mêmes oculaires pour obtenir les mêmes grossissements.

Le nombre de gens qui croient qu'un instrument plus ouvert est plus lumineux en visuel... :o

Faut dire que certains vendeurs ne se privent pas d'entretenir cette croyance. O.o

 

Citation

C'est aussi pour cela qu'on essaye de rester dans les focales en-dessous pour du grand champ, du genre autour d'un mètre.

Autre critère : observation efficace en champ profond : 4mm de pupille (de 3 à 5).

 

200% d'accord.

 

Citation

Au-delà l’œil perd beaucoup en précision (fort astigmatisme) et le gain de luminosité n'est valable que pour les objets étendus.

 

Là j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire.

Quand la pupille dépasse celle de l'œil, cela équivaut à diaphragmer l'instrument. Sur une lunette c'est moins grave. Sur un télescope, cela augmente l'obstruction relative. Je me suis amusé à mettre un 40 sur mon dobson ouvert à 4. Mon œil a naturellement tendance à se placer sur le côté de la pupille de sortie afin de ne pas être gêné par le secondaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je pensais à la plage de 5 à 7,5mm de pupille de sortie quand on fait du pur CP.

la précision de l’œil décline énormément, à moins d'un dixième à cause de ses aberrations internes.

------------

Je pensais à l'étude de modélisation de l’œil de Isabel Escudero-Sanz & Rafael Navarro (Journal of the Optical Society of America A · September 1999)

dit l'oeil "Navarro"

Pupille normalisée à 8mm (le maximum). On constate qu'à 4.8mm (0.6) on a déjà une aberration sphérique proche de 0.9 dioptries, ce qui exclut un piqué efficace. c'est deux fois plus grand que l'aberration chromatique "normale" de l’œil et ça augmente en flèche de 5 à 8mm.

La résolution de l’œil est << à 5' arc à comparer avec 1' à 1-2mm de pupille de sortie.

C'est à dire que le grossissement utile est très fort à faible pupille et très faible à grande pupille : ça floute, donc perte de contraste. L’œil n'a pas un comportement linéaire. Dés qu'on sort de sa plage optimale, c'est la cata.

https://www.telescope-optics.net/eye_chromatism.htm

image.png.197a946f9cb9a3a696c8eac0718c7800.png

J'arrête là on est hors-sujet

Edited by lyl
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour compléter le poste de @st2phane deux autres achromates dont l'une est mon instrument principale.

 

La grande soeur de TS65, la TS80/1200 je l'ai récupéré récemment et elle est en cours de test comparatif par rapport a la Nikon. Pas de souci globalement, c'est clairement un positionnement haut de gamme. Takahashi ( petite société spécialisée dans la fonderie a cette époque) voulant jouer dans la cour des grands avec Nikon, Asahi ( pentax) et GOTO et pour le moment le pari est assez réussi car elle tient la comparaison avec la nikon qui pour moi est une des meilleurs achro dans cette gamme.

 

- Takahashi TS80/1200 de 1972 ( seconde série):

 

Les premiers modèles date de 1970, takahashi a réédité un second lot a partir de 1972. Celle que je possède est gravé avec les lettres vertes, je n'ai pas d'explication là dessus les autres exemplaires que j'ai pu voir on une gravure blanche mais bon cela ne change rien. Le chercheur est assez proéminent un gros 9X40 ( champ d'environ 5°) non gravé comme sur la TS65. Sortie du PO classique en 24.5 adaptable eu coulant 43mm de chez TAK. A noté comme sur toutes les grandes achromat une légère tendance a l'intra focus pour la MAP pratique pour une bino mais pénible pour les oculaires "modernes". Le PO a une rallonge intérieur comme sur les astro royale.

 

Lyl a calculé le calage qui est proche de ce que j'ai pu observer et assez typique de TAK dans les tons "neutre". Les images lunaires sont magnifiques avec, pour le CP c'est 80mm donc pour les cibles bien lumineuses j'attends la saison planétaire. Reste les doubles que je n'ai pas pu encore testé a cause du travail en partie.

20210406_120144.thumb.jpg.a70f51abf5ffd9a8a6c817fa783fb586.jpg20210406_120217.thumb.jpg.a11ee817774b03d0aaaa484de1d70c74.jpg

20210328_204432.thumb.jpg.4e2b498888f3add26625e392adb462da.jpg

20210328_204407.thumb.jpg.e983cd9b00865ef54b19af572b8d09db.jpg

 

- Nikon 80/1200 de 1971 n° de série:

 

Une classique des grandes achromats japonaises, la lunette était distribuée avant tous dans les lycées et école supérieur du Japon. Comme tous les grands constructeurs de l'époque ( excepté tak) les grandes achromats sont nés surtout du programme de promotion des sciences voulut par le gouvernement Japonais et celui qui en a le plus profité c'est GOTO mais nikon a eu également sa part.

 

La lunette a un diamètre de 80mm, focale de 1200mm et sans conteste c'est également un instrument haut de gamme pour l'époque avec un prix de vente de 222000 YEN ( environ 2000 euros) en fin de distribution l'instrument n'était pas donné. La finition est exemplaire, la mécanique est quasi parfaite avec une douceur et une précision assez étonnante pour une simple crémaillère ( une pensée pour @lyl). Le chercheur est un simple 6x30 champ de 8° un peu petit mais la précision de l'image est bonne, c'est sûrement le seul défaut de cette lunette. La lunette est calée pour le lunaire, fournit avec un jeu d'oculaire simple mais efficace ( cf photos). Côté construction c'est du solide, la cellule et le PO sont en duralium a noté que le PO est moulé en seul bloc ainsi que le support chercheur+ accessoire solaire, pas de visserie de fixation.

 

Etant assez curieux de voir ce que l'optique avait dans le ventre, la lunette est passée au banc optique chez wellenform ( la Tak y passera aussi quand le bazar se sera calmé) les résultats sont bon ( cf doc wellenform).

 

Cette lunette est mon instrument principale, observer dedans c'est l'adopter tant les images sont magnifiques malgré l'encombrement et le poids c'est toujours un plaisir de faire une sortie avec.

 

20210406_120703.thumb.jpg.b26b1aa2b5c251a8c004fdbaf4fb9624.jpg20210406_120821.thumb.jpg.795630c31d8934520188f305b0bfc82a.jpg

20210406_120911.thumb.jpg.23bf6342bcce9cf507c0947a93617759.jpgIMG_0970.thumb.JPG.e2a31bbae1e2e1b83043920ef98605b3.JPG20201120_192245.thumb.jpg.c9b38bff5931f48e14df0df284bdb3f7.jpg

20210406_120712.jpgIFA_589nm_NikonFH801200_DH(2).jpg.a8f5534e75f428ab65dcf624790ec411.jpg

Edited by Elpancho
  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe ensemble @Elpancho,  vivement que tu puisses les mettre côte à côte sur du lunaire et du planétaire.

Merci aussi pour le partage de tes connaissances historiques.

Bonne journée 

Stéphane 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Elpancho a dit :

les résultats sont bon ( cf doc wellenform).

Tu es modeste : Joerg a probablement du bavarder sur la qualité de ce doublet.

 

Je vois sur le diagramme du > 0.97 sur d (jaune-orange, sodium) : je ne sais pas qui peut voir la différence à part l'appareil de mesure.

Sur une 80/1200 classique, un .99 en jaune-orange avec cette forme du front d'onde (l'aberration sphérique à l/7 PtV, sens négatif), elle est probablement également dans une valeur >0.97 dans le vert (raie e mercure). Je dis ça par rapport au certificat de la 80/1200 fait sur le Scopetech que j'ai maintenant modifiée.

L'aberration sphérique sera un peu plus grande dans le vert. Ce qui signifie qu'elle est probablement calée à l'ancienne pour donner le piqué maxi vers le Solaire là ou le contraste est critique avec un filtrage H-alpha et/ou un coronographe. La marge des 2-3% est alors utilisée pour un piqué qui reste "TextBook" en planétaire et lunaire.

 

J'ai été surprise de constater ceci sur la plupart des 80f/15 japonaises alors que les plus courtes on le piqué maxi remonté un peu plus haut et le chromatisme également.

Danjon & Couder parle d'une approche différente en 1935, très proche des bouquins de 1900, avec systématiquement le calage de l'aberration sphérique sur la raie D/589nm mais il ne parle pas du visuel solaire. Ils nuancent uniquement le calage chromatique : de F-C strict à du F et "quelque part" entre C et B (Oxygène 686,7nm). Ce qui revient à des repliements entre 550nm et 575nm avec les verres d'époque.

 

Bref, pour celle là, le strehl devrait approcher diffraction limited de 500 à 625nm quand la mise au point est sur le jaune-orange. La plage est glissante bien sûr.

C'est largement au-dessus du nécessaire en visuel, l'instrument est excellent et la map facile.

Les apos d'aujourd'hui ont une meilleure plage (la norme TMB dit de 486-656) mais le piqué max est parfois écrasé par la finesse nécessaire durant la fabrication. Obtenir 0.95, c'est déjà le dessus du panier. 0.93, c'est le milieu de la série produite. Ce qui fait qu'à part les quelques grandes marques (Astro-Physics, LZOS, Takahashi, Pentax, Nikon, Stellarvue, CFF, TEC, Istar), les achromats longs passent devant les apos en lunaire et souvent en planétaire. (jusqu'à 110/130mm avec un f/D long, au-delà de 110, c'est le domaine presque exclusif des semi-apo et apo)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2/4/2021 à 15:36, Thierry Legault a dit :

j'ai eu la chance d'avoir un C8 orange dans la foulée, un 200 à l'époque c'était déjà quelque chose :x

Oui mais je n'ai j'avais été très convaincu par ses propos commerciales ? J'ai pris la Perl-Vixen 83/910 mm à 5200 francs en 1983 que j'ai toujours, 40 ans après :-) Le C8 orange était à 13000 francs à l'époque )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, lyl a dit :

 

Il y a une différence quand même : à f/15, le porte-oculaire limite le champ apparent.

Du point de vue astronomique, certains objets font 2,5° à 3°, tu ne peux pas les cadrer complètement.

Par exemple, les pléïades font 110' d'arc, il faut 2° pour observer tout leur charme.

Maximum 1350mm de focale en porte-oculaire 2".

 

Bien sûr ! Ou le baffle ET le po dans les schmidt cassegraîns.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, lyl a dit :

les achromats longs passent devant les apos en lunaire et souvent en planétaire.

En photo et visuel, avec une 150mm achro, je veux bien le croire avec la qualité des  images de @sebseacteam et filtres vert continuum baader.....mais il n'en reste pas moins qu'en général pour le reste, l'apo de type LZOS est loin devant et beaucoup plus polyvalente quand l'ensemble du spectre est utilisé comme je peux le faire avec un filtre UV/IR cut.

Mais si on aime observer la lune et le soleil, une grosse achro vaut largement le détour. Une grosse apo est un luxe.

ici un objectif qui m'a laissé rêveur mais le gars un papy ne voulait pas me le vendre. ici le même vendu aux USA:

https://astromart.com/auctions/astromart-auctions/telescope-refractor/show/zeiss-as-1502250-f15-6928

image.png.29ef7513441d730f0fa3a2accfc8585c.png

 

http://r2.astro-foren.com/index.php/de/10-beitraege/02-ed-optiken-halb-apos-und-frauenhofer-systeme/753-b082a-zeiss-as-150-2250-begehrtes-objektiv

Edited by Anton et Mila
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Anton et Mila a dit :

ici un objectif qui m'a laissé rêveur mais le gars un papy ne voulait pas me le vendre

Gloups ... il faut supporter un tube de près de 2,5m (avec pare soleil) pour "seulement" 150mm de diamètre.

Tu as peut-être eu de la chance de ne pas l’obtenir non ?

La contrainte ne devient elle pas plus importante que le plaisir ? La part de rêve en quelque sorte 9_9, mais quel interférogramme !!! :x

Stéphane 

Edited by st2phane
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ou faire un refracto-reflecteur avec.

J'y avais pensé à une époque avec un objectif D&G Optical (qui n'existe plus maintenant) mais j'avais abandonné l'idée : trop compliqué pour moi avec mes pauvres outils.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nouveauté aujourd'hui pour annoncer un projet qui devrait "enfin" aboutir : une achro longue avec l'objectif Scopetech 80-1200 mesuré.

 

J'ai modifié cet objectif d'après les résultats du banc de test chez Wellenform. Ajout de cales étain de 0.33mm pour changer et améliorer légèrement les calages chromatiques et d'aberration sphérique.

Je l'ai mis dans un barillet Vixen pour 80mm que j'avais et achat d'un tube Vixen occasion pour 80L qui me parait excellent pour le bafflage : ce tube surdimensionné fait Ø86 mm intérieur

IMAG0189b.jpg.50b3c9688ec53ee66089dc94e5c1824c.jpgIMAG0198.thumb.jpg.bdec70dd4848475994eb946890255bfb.jpgIMAG0191c.jpg.90f165dbdc5d9c8636ad6fbcc7ec48bc.jpg

Ca se visse tout seul, le tube contient 3 baffles, est adapté pour 80/1200 nativement. J'ai demandé à arp83 un adaptateur pour le PO Scopetech. Ainsi elle sera avec au total 5 baffles internes pour le contraste (2 baffles de plus : avec l'entrée du PO et un dernier de 25mm de diamètre à l'intérieur du coulant).

IMAG0195c.jpg.af99bc61492126ef8518685f78f68449.jpgIMAG0193c.jpg.f91da8af7a01a6ca5c9285dae1f43b8c.jpgIMG_20210405_113528c.jpg.d0e9d2cf8c439976cedc1546385f56c1.jpgIMAG0234c.jpg.ba4e9770e94610ea69a01af342b21081.jpgIMAG0233v.jpg.3bbca5d6cf26f142da67fd578bf765a3.jpg

Ce week-end, j'ai le bonheur d'avoir découvert le cadeau de Gerd Neumann dans le paquet que j'avais stocké au garde-meuble : le tube phenolic coton destiné aux pare-buées fait 1m de long, je peux en découper un de plus. Je vais adapter avec du tissu résine époxy. Et ça fera donc un 6eme baffle avec un pare-buée long (Ø94 mm intérieur)

Collage, nettoyage & peinture noir Black 2.0 interne, laque blanche externe pour un aspect engageant. Deux colliers et une barre Vixen pour monter tout ça, le renvoi coudé, le chercheur et ce sera fini.

 

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est marqué dessus :

              IyI

Membre hyperactif

 

Tu m’étonnes, hyperactive et très douée ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Déjà la Scopetech 80 /1200 me faisait de l’oeil...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lylsi la pratique rejoint la théorie c’est banco...

 

Impatient de voir les premiers résultats, n’oublie pas de les envoyer à kubota je suis sur qu’ils vont apprécier 🤣 connaissant leur humour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now