Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Christian, est-ce que les miroirs du télescope sont prévus pour cette plage IR ?

Il me semble qu'il y a un trou de réflexion à 850nm pour les aluminures industrielles en NIR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau résultat !

J'ai observé R Cnc le week-end dernier et j'ai été bluffé de voir à quel point le flux devient dément dans l'IR (proche ici) alors que la partie visible est à peine détectable si on choisit de ne pas surexposer l'iR:

image.png.5f6de89ce94482fbb7a4e0f900519a5e.png

(c'est juste une copie d'écran)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait Christophe, ces étoiles carbonées sont très impressionnante ! Voici un autre spectre non publié, réalisé dans la même séquence que celui de Véga ou de CW Leo présenté plus haut avec Star'Ex,  l'étoile Y CVn, ici encore un astre très rouge, avec un spectre capté avec un bon RSB plus loin que 1 micron :

 

__ycn_TRAITE.png.d6beeb7b851b24c44a2b751e8bfd857f.png

 

Lyl, oui il y des trous dans l'aluminium, mais pas si profond que cela. Tout va bien pour aller assez loin dans l'IR coté télescopes amateurs. L'absorption atmosphérique pose plus de problèmes... on doit la subir.

 

Christian Buil

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce type de résultat est juste incroyable et pose sérieusement la question de l'utilisation d'un capteur InGaAs pour augmenter le SNR au delà de 600nm et repousser la limite en longueur d'onde vers 1.7um.

 

D'un point de vue pratique, la pollution lumineuse au delà de 700 ou 800nm devenant presque nulle, et la sensibilité à la turbu atmosphérique étant plus faible, ça serait une spectro assez tolérante en fait (encore plus que la normale) aux conditions d'observation locales il me semble.  Sans compter que la dispersion atmosphérique est également plus faible--> moins de soucis pour l'obtention de radiances, etc... 

 

Donc en effet ça ouvre d'autres horizons...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour compléter les observations infra rouge proche de Christian, voici le spectre de Regulus réalisé avec un UVEX équipé d'un réseau de 600 tr/mm et une ASI 183 MM pro.

On voit toute la série des raies de l'Hydrogène dans le proche IR (série de Paschen), cela change des raies de Balmer.

Ce qui est impressionnant avec ce spectro c'est que le polynôme de calibration est très constant d'une plage en longueur d'onde à l'autre. Ici j'ai utilisé un polynôme qui a été calculé sur les raies de Balmer d'un autre spectre dans la partie proche UV et appliqué ici dans la partie proche IR juste en recalant le spectre avec une raie d'une lampe de calibration Ar/Ne (Ar 7948,176)

 

60786c6340b1f_RegulusIRPaschenWEB.png.1bad7e7dba785b6b2a2a99ae2a7cb942.png

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh lala qu'est ce que ça donne envie ce spectro, j'aimerai bien voir ces fameuses raies de Paschen !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y suis parvenu avec le SA100 et des filtres d'ordre IR... même si c'est un peu moins précis quand même ^^ faut bricoler la réponse instrumentale pour corriger les ondulations du capteur en IR (faute de flat)

(c'est Sirius)

image.png.4b97a236cfad72c1f3f99d4c1cb3c91a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le spectre de la lumière Solaire toujours dans le proche IR et toujours avec l'UVEX. La résolution du spectre est de R=2270.

Cette fois on peut voir les raies du Calcium II, raies toujours très large comme les raies H et K dans le bleu du spectre.

 

607b12090bc3b_SunIRgrapheWEB.jpg.d3acd8a1381c915e353a391d4e597e0c.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olivier

 

Tu calibres en longueurs d'ondes par quel moyen ?

Le spectre presenté est normalisé sur son continuim ?

Beaucoup d'infos dans ce spectre

Filtre 610nm, reseau optimisé IR ?

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Pierre,

 

C'est un réseau blasé à 500nm (j'ai pas de réseau de 600 tr/mm blasé à 1000nm pour l'instant).

Filtre d'ordre de 570nm.

Pour la calibration, j'ai repris le polynôme de calibration fait avec les raies de Balmer sur une autre observation avec le même réseau mais dans le bleu puis appliqué dans le proche IR. Après je pense que l'on peut également faire la calibration sur une étoile de type A ou B sur les raies de Paschen ou avec une lampe spectrale qui émet dans le rouge comme la lampe Ar/Ne.

Le spectre n'est pas normalisé à 1 mais corrigé d'une RI réalisé durant une nuit à cette même plage de longueur d'onde.

Edited by OlivierG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now