JO_94

Collimation d’un RC8 TS Optics : au secours !!

Recommended Posts

Posted (edited)

Salut !

J’essaie de collimater au mieux mon nouveau RC8, mais je galère complètement. Il y a du mieux depuis la réception du colis (sorti de la boite les etoiles etaient vraiment pas belles), mais je n’arrive pas du tout, mais pas du tout à transformer l’essai.

Bref, voici quelques infos sur le matos, les premiers résultats, et j’aimerai donc savoir si je fais quelque de chose mal dans le process ou si simplement c’est lors de la dernière etape que je ne vais pas assez loin... 

Je vais l’utiliser au debut avec un réducteur Astrophysics 0,67x, pour avoir plus de lumière, et moins de soucis de guidage au début. Donc pour le moment, le tube est simplement gréé avec un tube d’extension M90 de 25mm, une bague de tilt M90 et le focuser. Cela me permet de faire la mise au point a moins de la mi-course du focuser.

Pour la collim je procède comme ça :

- je dévisse l’extension du bafflage central en passant ma main dans le tube, entre l’araignée du secondaire, donc sans demonter le cul du telescope comme j’ai vu certain faire. Cela me permet de bien voir le reflet de l’oeillet du secondaire dans le primaire.

- je fais un premier reglage du primaire au microscope de collimation Taka, pour avoir le cercle de lumière bien concentrique et regulier. Je fais ensuite un premier ajustement du secondaire (alignement oeillet / centre du microscope de collim Taka)

- avec un laser Howie Glatter (collimaté, on check en faisant tourner sur lui meme dans le PO), j’ajuste un poil la bague de tilt pour que le laser tombe sur l’oeillet. Apres le premiere reglage, on est deja dedans mais pas hyper centré, donc ajustement.

- ensuite j’ajuste le secondaire pour que le laser revienne sur lui meme (check avec appareil photo sur trepied qui me permet de zoomer la dessus).

- ajustement legers du primaire avec la mire holographique criculaire Howie Glatter, pour que les cercles soient entiers.

- et rebellote avec le laser pour alignement focuser / oeillet / focuser via bague de tilt et reglage du secondaire.

- je revisse la partie haute du bafflage central, en faisant attention a pas bouger le secondaire.

 

J’ai fait 3 itérations car a la fin, les cercles du laser sont deja biens...

 

Je m’attendais a la fin a regler juste un poil le primaire en regardant une etoile en defocus et l’ombre du secondaire, pour bien la centrer, mais j’ai des resultats etranges... cf. Ci dessous. La forme et la luminosité des cercles sont tres etranges. Aucune idee de ce que je dois regler du coup. Les photos sont prises avec le meme systeme de base : tube M90 de 25mm, bague de tilt M90, focuser, et en revanche il y a le reducteur 0,67x, des tubes M48, l’OAG, un tube M48 reglable pour atteindre les 85mm entre reducteur et capteur de ma camera (asi183mm pro). 
 

J’ai essayé le primaire, et ça a empiré, du coup marche arriere et ajustement dans l’autre sens. Mais voyant l’amplitude des ajustements necessaires par rapport a ce qui restait de dissymétrie dans l’etoile, j’ai arrêté par crainte de foutre en l’air toute la pre-collimation. Je pensais pas faire plus de 1/2 tour de vis pour ajuster ça. Je l’ai deja fait une fois, et au chechire le primaire était complètement a l’ouest ! J’ai donc essayé secondaire et tilt, mais aucun résultats probant sur mon etoile, bien centrée.

 

Bref, je sais plus comment avancer la dessus de manière efficace. Une idée ?


J’ajoute aussi 4 heure en Ha faites avec la collimation d’il y a 2 jours (un poil meilleur qu’hier soir). Deja en Ha les etoiles sont pas top, alors en L ça va etre pire.

 

2DECB9D2-19D8-43CE-B10F-AD6BAE89EAEB.png

2337B6D3-6A7C-4C24-9D85-2581DD71B397.png

Edited by JO_94
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 4 heures, JO_94 a dit :

Pour la collim je procède comme ça :

- je dévisse l’extension du bafflage central en passant ma main dans le tube, entre l’araignée du secondaire, donc sans demonter le cul du telescope comme j’ai vu certain faire. Cela me permet de bien voir le reflet de l’oeillet du secondaire dans le primaire.

 

ça sert à rien de démonter le tube pour collimater !!!

Il y a 4 heures, JO_94 a dit :

un tube d’extension M90 de 25mm

Si tu en a d'autres rajoute les, tu seras plus loin du secondaire, on sera plus précis

 

Il y a 4 heures, JO_94 a dit :

une bague de tilt M90

A virer pour la collimation, sur mon RC Ts de 16" je n'en ai jamais eu besoin pour bien imager  !!

 

 

Il y a 4 heures, JO_94 a dit :

Cela me permet de bien voir le reflet de l’oeillet du secondaire dans le primaire.

On voit tres bien l'oeillet du secondaire directement dans le microscope Taka

 

on collimate d'abord le secondaire, et on finalise avec les vis du primaire comme dans la doc ;)

après on peut affiner sur le ciel avec CCD Inspector par exemple

ccd_inspec_M3.jpg.e30375124cdd1a33654defd56f9ae18e.jpg

 

Y a pas plus simple , encore plus facile que sur un Schmidt Cassegrain  ou le primaire se ballade ...

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, compustar a dit :

on collimate d'abord le secondaire, et on finalise avec les vis du primaire comme dans la doc ;)


Salut @compustar, tu peux preciser comment tu fais ça s’il te plait ?

Tu collimates le secondaire : avec le scope Taka, tu joues sur les 3 vis du secondaire pour aligner l’oeillet avec la pupille du Taka, c’est ça ?

Et tu finalises comment le primaire ? Scope Taka ? Tu parles de la doc du Taka ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

BONSOIR

 

J'ai un RC 8" Orion

 

Pour le collimater j'ai utlisé la méthode dans le manuel fourni et j peux te dire qu'elle marche : ORION RC 29361_06-15.pdf

 

Après, j'ai pris le REEGO qui permet de collimater encore plus simplement et de façon rapide : https://www.teleskop-express.it/collimazione/228-collimatore-universale-reego-pro-astronomy-expert.html

 

en CP, je trouve ce tube vraiment excellent et bien supérieur au C8 en CP et pourtant j'ai un C8 Ultima qui est très bon - toujours des étoiles têtes d'épingles à condition d'aplatir - le seul défaut optique du RC !

 

Tu vas t'éclater !

Edited by FRANKASTRO64
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens d’essayer ! Test sur les etoiles ce soir du coup !

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est une bonne méthode , car le laser , fait l'alignement "mécanique" et le la source de lumière aligne le miroir primaire. Reste à faire la collim du secondaire .

Après , il se peut qu'il y ait un Pb d'alignement du correcteur .

Faire une photo avec et sans.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fonctionne bien ! Cela m’a amené pas loin du but, du moins au centre du champ, mais deja c’est bien (j’ai un petit capteur).

Apres faudra que j’apprenne a peaufiner sous les étoiles, c’est la que je suis perdu...

 

B9C96302-290D-4284-B917-5774D19250E9.jpeg

CA1C1F23-6531-43F6-9B8C-2F637D62D73D.jpeg

4929497A-A12C-41C6-8AA8-B04E46B007CE.jpeg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Au EOS Ra sans réducteur et sans flattener, mais avec flou de bouger :-)

A38A5D54-5896-4AF8-8D7D-A82E95807DCA.jpeg

Edited by JO_94

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, JO_94 a dit :

c’est la que je suis perdu...

 

mais non tu y es presque ! c'est même pas mal du tout !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et apres avec reducteur 0,67 et asi183mm pro

 

FC47D340-614C-4AC9-9638-DB4A1941F945.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous les cas merci à tous contributeurs de ce fil’!

Bonne ou belle nuit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Par contre, il y a encore du boulot car tes étoiles dans les bords ne sont pas rondes. Cela malgré un petit capteur.

Essaie de faire quelques test en défocalisant un peu de chaque côté pour voir si les étoiles deviennent rondes dans une des positions. Si le cas, tu auras le tilt à régler et/ou la distance de correcteur vis-vis de la sortie du tube ou la distance correcteur à capteur.

Mon conseil est d'abord de s'assurer des distance puis ensuite collimater.  J'utilise la manuel de Deep Sky Instruments plus haut sur un RC10C et cette méthode est infaillible.

 

A+

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/04/2021 à 04:47, JO_94 a dit :

En tous les cas merci à tous contributeurs de ce fil’!

Bonne ou belle nuit !

Avec 200mm, tu dois pouvoir pousser la bête dans ses derniers retranchements et tenter de voir/imager la tache d'Airy, et son premier anneau de diffraction. Tu prends une étoile assez brillante au zénith et tu filmes au centre du capteur dans la plage d'échantillonnage de 0.1 à 0.3"/pixel. Prends 1000 images et empiles entre 20 et 50% des images  si le film n'est pas trop mauvais. Tu devrais voir la tache et le premier anneau. Si il n'est pas centré, ce n'est pas bon.

Voilà où j'en suis depuis mes dernières acquisitions lunaires qui étaient très bonnes, mais perfectibles. J'ai pris des doubles pour la mesure de l'échantillonnage avant la séance photo lunaire:

Il reste un résidu de décollimation que je dois régler sur le maksutov 200/2000 (barlow 2X et ASI ZWO 290mm capteur 2.9µm). Il me servait peu mais il va reprendre du service en photo HR

 

Ici une image à 0.122" d'arc /pixel de Castor Gemeaux

ClaudeS

image.png.ef19a53e8455a996db01fc871ba9ce5d.png

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, bandido a dit :

Mon conseil est d'abord de s'assurer des distance puis ensuite collimater.

 

Salut Bandido, petite question :  tu t'assures de la distance en lançant une astrometry qui te calcul la focale ou tu as une méthode pour le faire de jour ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'utilise un pied à coulisse selon les spécs du fabricant du correcteur/réducteur et du tube. Cela en faisant attention si les distances sont mesurées depuis la base des filetages ou le bord de ceux-ci. De même pour la distance au plan focal en tenant compte de l'épaisseur des filtres.

A+

 

PS Le meilleur juge de paix sera toujours une brute et la qualité des étoiles en bord de champ. L'avantage de la technique de DeepSky Instruments est que la collimation se fait sur le centre optique du miroir et non le centre mécanique. Cela facilite par la suite la validation du tilt.

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci, j'utilisais le ccd inspector d'astap, mais j'aime bien avoir 2 méthodes de comparaison et de préférence "observationnel"

J'ai remarqué que les aigrettes d'une étoile brillante type polaire, se dédoublait en cas de tilt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/04/2021 à 19:41, la louche du Nord a dit :

se dédoublait en cas de tilt

 

Oui, car mauvais focus sur ce point de l'image.

 

CCD Inspector... moi je trouve cela assez.. bof ! Tu fais deux images de suite et tu as des résultats significativement différents. Si pas de répétibilité, pas fiable !

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
    • By bfrebourg35
      Bonjour,
       
      sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.
      sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.
       
      Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)
       
      Merci de votre aide.
       

    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Possesseur jusqu'à il y a peu de dobsons ouverts à f5 ou f4.5, je n'ai jamais trop ressenti le besoin d'avoir un correcteur de coma. Celui que je possède à présent est ouvert à 4 et je ne peux plus trop y couper.
      J'ai un correcteur de coma ES depuis quelques temps que j'utilise pour de la photo mais qui peut aussi être employé pour du visuel avec son PO "hélicoïdal".
       
      1- Si j'ai bien pigé, il faut la première fois placer le correcteur dans le PO, régler son PO hélicoïdal à 13.5 mm et, grâce au focuseur du télescope, trouver le point ou on projette une image nette au niveau du haut du correcteur. Ensuite, on verrouille le focuseur du téléscope, on insère un oculaire et on fait la mise au point avec le PO hélicoïdal. Lorsque la MAP est OK, la correction de coma est optimale également. Est-ce que j'ai bon? Si oui, si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu ce qui se cache derrière ça parce que ça m'apparaît un peu magique, le coup de la bonne MAP qui coïncide avec le bonne distance de correction et ce pour chaque oculaire...
       
      2- Le PO hélicoïdal du correcteur a un peu de jeu chez moi, est-ce normal? La partie rotative n'est pas parfaitement ajustée au pas de pas. Ca m'inquiète parce que j'ai impression que ça empêche toute possibilité de faire une bonne collim. Avec un réducteur 2 -> 1.25" inseré dans le PO hélicoïdal et un laser/oeilleton de collimation, on se rend compte que la collim bouge pas mal à cause de ce jeu (bon, pas vraiment la collim en elle même mais vous voyez ce que je veux dire)... J'ai envisagé de mettre un genre de frein filet ou de téflon sur le pas de vis pour limiter un peu ce phénomène mais c'est pas hyper satisfaisant comme solution... J'ai un peu le même sentiment avec le Paracorr T1 avec tunable top que je possède également : suivant comment on verrouille le tunable top, celui ci est plus ou moins bien aligné avec l'axe optique du télescope, ce qui fausse également la collimation... Bref, un poil perdu!
       
      Merci d'avance pour vos lumières.
      Romain
  • Upcoming Events