bfrebourg35

Réglage platine Crayford dual speed

Recommended Posts

Bonjour,

 

sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.

sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.

 

Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)

 

Merci de votre aide.

 

314A85BF-EC53-4E33-BA91-74CBCFA9AC64.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,

ta molette doit être desserrée de l'axe, dans le trou juste à droite de cette molette (sur la partie noire) tu dois avoir une vis BTR pour la serrer sur l'axe. (du 1.5ou  du 2 de mémoire)

 

si le droite fonctionne bien ne touche pas au réglage de tension.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand merci pour cette réponse très précise :)

Effectivement la molette de droite fonctionne parfaitement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour une autre petite question : Je dois recevoir dans les prochain jour un Focuser EAF Zwo, doit on le mettre à la place de la molette de droite ou de Gauche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pascal C03
      Bonjour,
       
      Mon Newton se dérègle peu mais un peu quand même trop pour ne pas agir... Je fais la collimation avec la caméra en place à la focale utilisée. (à F/d 4.65)
      Manuellement, je tire suffisamment l'ensemble correcteur + raf + caméra (dans les 40mm en m’éloignant du point focal) pour avoir une large tâche sur l'écran pour une étoile semi brillante. Je joue sur les vis au dos du miroir et une fois la figure bien centrée, je repousse le bloc optique...
      seulement j'ai remarqué que lorsque une étoile est défocalisée avec le PO motorisé (peut-être dans les 2mm), la figure d'une étoile (10 x plus petite) montre une nette dissymétrie...
      Il est certain que le PO a un certain jeu et que si je tire le bloc caméra pour collimater, il va y avoir une petite bascule...
       
      Comment assurer la collim ultime pour faire du CP ?Je vire la caméra et je fais ça à l'oculaire puis je replace la caméra ?
      Je fais la collim sur une petite figure d'étoile ET avec la caméra dans sa position de prise de vue ?
       
      Comment faites-vous de votre côté ?
       
      Merci
    • By banjo
      Bonjour,
      j'ai un gros probléme avec le Laser de collimation Mark III Baader , 
      il est parfaitement collimaté aucune probléme de ce côté là ,  mais c'est la diode qui fait des miséres ,malgré le changement de pile ,
      elle s'allume normalement pendant quelques secondes puis faibli complétement ou clignote  , s'éteint puis se rallume normalement avant de recommencer son cirque .
      il pourrait s'agir d'un mauvais contact au niveau de l'inter d'allumage , mais je ne vois pas comment 
      pouvoir le nettoyer .
      Paul
       
    • By MickeFa
      Bonjour la communauté,
      Je viens vers vous ce soir car j'ai besoin de vos lumières concernant mon Setup Samyang 135 f/2 monture Nikon F + ZWO EFW + ASI 183MM Pro
      Normalement le back focus du 135 Nikon F est de 46,5mm et il est respecté avec l'adaptateur ZWO Nikon T2 (20mm) + ZWO EFW (20mm) + ASI 183MM Pro (6,5mm) (auquel il faut que je rajoute une bague d'env. 1/3 de l'épaisseur du filtre dans le chemin optique)
      L'omission de ce dernier point explique très probablement mes étoiles qui sont légèrement étirées vers les extérieurs dans les coins
      Par contre les deux points que je ne m'explique pas sont :
      1. quand j'atteins la mise au point, l'indicateur sur le boitier de l'objectif est autour de 10m et donc très loin du symbole infini ou du L
      2. quand je fais un platesolve via l'ASIAIR il me détermine une focale de 129 et non 135
       
      Est que le le 2 et concomitant au 1 ?
      Est ce que le 1 implique que je devrait significativement (par rapport à 1/3 de l'épaisseur du filtre) augmenter le distance de backfocus afin que la mise au point se fasse sur le symbole infini ou le L ?
       
      Merci d'avance de vos retours
      Bon ciel à tou(te)s 
       
    • By Jean-Paul OGER
      Bonjour les Amis, hier une jolie nuit blanche avec l'un des plus beau seeing de la saison c'est déroulé ! J'ai encore effectué un trio planétaires et pour cela j'ai comme à mon habitude poussé une collimation au Top. Ayant maintenant pour habitude d'utilisé la technique de @jldauvergne à savoir l'utilisation d'une cam couleur combinée à une monochrome et filtres Photométriques Sloan. Que dire de cette Nuit ?? bha splendide !! de magnifique détails sur Saturne ainsi que la détection d'une tempête au Nord de la planète puis une Jupiter tout aussi détaillée, en prime une jolie Mars . Equipements habituel utilisés Cassegrain Kepler 254, ASI 462 MC et 290 MM, ADC MK3 Pierro Astro, Tele Vue x2 et Filtres Baader : L, g' et r' 
       
       
      on commence avec Saturne  juste une brute en L 
       

       
      puis avec la tempête
       
       
       
      les images finales  de Saturne ( au total 7 captures dérotées ) 

       
      Arrive jupiter avec les filtres Sloan g' 

       
         Et les finales de Jupiter bien évidement il y a eu du r' et L aussi
      e
       
       

       
      et Mars  
       

       
      et a mon habitude petit Final
       

       

       
       
       
       
    • By chantepierre
      Bonjour,
      Une petite astuce qu'on trouve fréquemment sur les forums anglophones, la table sinus.
      Elle permet d'ébaucher via une perceuse à colonne et un trépan diamanté de diamètre D un miroir ou une lentille de diamètre allant jusqu'à 2D.
       
      Ici, c'est la première fois que je tente cela, je fais donc un montage rapide et utilise deux tranches de marbre plutôt que du verre.
      Je ne voudrais pas creuser un rayon erroné ou faire des éclats sur un miroir pour mon premier essai.
       
      Le principe est simple : le miroir est incliné d'un angle x, que l'on trouve via sin(x) = r / R, où r = le rayon du trépan (extérieur pour une courbure concave, intérieur pour une courbure convexe).
      Une formule plus élaborée prenant en compte le rayon de courbure du bord du trépan existe, mais pour un premier essai je ne m'y suis pas penché.
       
      J'ai donc pris mes deux disques de marbre de diamètre 123mm, coupés avec ce même trépan, et décidé de les ébaucher à un rayon de courbure arbitraire de 700mm.
      L'équation me dit d'incliner le support de 5.12 degrés.
       
      Suit la fabrication d'une table très approximative pour faire un premier test : est-ce que ma perceuse tient le choc, est-ce que tourner à la main la pièce tout en aspergeant d'eau est vraiment faisable.. ? L'angle est donc vaguement de 5°, le bois se contorsionnera sous la pression : peu importe, c'est un test. Trois pieds en téflon et deux roulements à bille servent à positionner et pivoter la pièce pendant le travail.
       

       


       
      Mon bricolage est apporté dehors, et j'abaisse lentement le trépan avec le bord faisant contact au centre de la pièce : c'est la méthode à apporter pour creuser une poche concave. Pour la pièce convexe, je ferai en sorte que le trépan ait d'abord un contact au bord de la pièce.
       

       
      De belles cicatrices sont laissées ! Ma petite perceuse à colonne ne tourne pas si droit que ça, et j'ai par moment exercé une surpression. Passons à la pièce convexe.

       
      Pour la partie convexe, j'ai trouvé la manipulation de la pièce à côté du trépan plus facile.
      Ce n'est pas parfait, mais moins "scarifié" que la partie concave.
       

       
      Les deux pièces en contact. Je suis surpris que pour un premier essai la forme/contreforme soit si bonne.
      Au sphéromètre, j'ai une lecture moyenne variant d'un dixième de millimètre entre convexe et concave, alors que je n'ai pas ajusté l'angle pour tenir compte du changement de rayon du à l'épaisseur non-nulle du bord du trépan.
      Par contre, je suis dans les choux en terme de rayon de courbure, de 100mm. Certainement mon angle fait de manière très approximative (au niveau intégré à mon smartphone). Peu importe ! Le principe est validé, et reste à construire une table robuste à angle ajustable.
       
      Si ces deux tranches de marbre étaient un miroir et l'outil associé, je viendrais d'économiser 90% de l'ébauchage. Il reste en gros une trentaine de minutes au grain 80 pour éliminer les cicatrices des deux courbes et les réunir, vu la douceur du marbre.
       
      J'espère que ce petit reportage servira à quelqu'un : de mon côté, je vais m'empresser de construire une meilleure table pour ébaucher mon doublet !
       
      Bons cieux,
      Lucas
  • Upcoming Events