laurent13

Quelques galaxies dans le Lion au T508

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Laurent,

En effet belle lumière zodiacale, les conditions de noirceur et de transparence ont dû être au top.

Encore une fois ta M65 est splendide, et tes Arp donnent envie d'aller leur rendre visite.

Merci pour ce compte-rendu !

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Laurent, je suis allé voir le CR d'origine sur ton blog mais cette fois pas eu le temps de laisser un mot. D'ailleurs je me suis demandé pourquoi tu ne publiais pas ici pour avoir plus de visites mais voilà que c'est chose faite ! C'est vrai que ta M65 ne peut que frapper les esprits !

Au passage on peut se demander si elle n'a pas l'orientation idéale pour bien percevoir les spires : angle plus ouvert et elle tendrait vers la spirale de face avec le peu de contraste qu'on connait, et trop fermé elle se transformerait en edge-on avec les spires cachées.

Bravo en tous cas pour tous ces détails (et les tâchouilles dans le CR d'origine + l'ambiance de ces régions que j'aime tant !)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Merci, cette M65 était vraiment spectaculaire à l'oculaire, mais M66 juste à côté était également d'une splendeur incroyable avec beaucoup de détails dans les spires. Je me suis plus focalisé sur M65 car je trouve qu'elle est généralement plus avare en détails que sa voisine et que cette nuit là, avec la qualité du ciel, il y avait vraiment du potentiel pour aller chercher sa discrète structure.

 

 

Edited by laurent13

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, laurent13 a dit :

Je me suis plus focalisé sur M65 car je trouve qu'elle est généralement plus avare en détails que sa voisine

Tout à fait d'accord avec toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un CROA bien détaillé et très bien illustré, un bon moment de lecture et ton enthousiasme à propos de ce gros dobson fait plaisir ! 

Merci et bravo Laurent :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle lumière zodiacale et jolis dessins Laurent !  Un vrai plaisir, je cours au blog :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous,

 

@Guillaume BERTRAND : Oui un SQM22 çà n'arrive pas souvent, jusqu'à présent il n'y a qu'au Maroc à Saharasky que j'avais connu çà, c'est la première fois que j'atteins cette valeur en France. Mais ce qui est topissime c'est que la turbulence était peu présente et qu'il n'y avait presque pas de vent, des nuits comme çà arrivent rarement, il faut les savourer !

 

@Penn : Oui le T508 m'a littéralement fait changé de monde dans l'observation du ciel profond. Je suis longtemps resté au T381 car je trouvais le rapport diamètre/transportabilité vraiment optimal et je n'étais pas sûr que je parviendrai à sortir un télescope plus gros aussi souvent. J'ai franchi le pas quand j'ai découvert le T508 de Taurus, en plus du prix intéressant par rapport à la concurrence, il a une cage du primaire suffisamment compacte et légère pour parvenir à la transporter tout seul et çà çà change tout. Du coup le T508 est de toutes les sorties et le T381 reste au garage ...

 

@yapo : Oui il y a plein d'autres objets à voir sur mon blog, je t'ai pas tout publié ici. Notamment Abell 35 dont l'idée m'est venue avec ton dossier dans Astrosurf magazine :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour ces dessins splendides comme toujours... Ce sont des perles remontées des abysses ! B|

 

Il y a 1 heure, laurent13 a dit :

Oui un SQM22 çà n'arrive pas souvent, jusqu'à présent il n'y a qu'au Maroc à Saharasky que j'avais connu çà

 

...Y compris en comparaison du Chili, à la Canelilla, à deux pas du géant Gemini Sud ? O.o

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui, à la canelilla au Chili je n'ai jamais atteint 22 car à chaque fois j'avais une Voie Lactée magistrale au dessus de la tête et sa luminosité naturelle faisait baisser la valeur du SQM. Mais nul doute qu'avec un SQM-L à champ de mesure resserré, en prenant soin d'éviter la zone de la Voie Lactée, les 22 aurait été dépassés là bas !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'instrument de mesure ébloui par la voie lactée... 9_9 Oui là-bas, on se surprend à avoir une ombre, au milieu de la nuit B|

Merci pour cette confirmation ! :)

 

PS : ces Taurus semblent bien fichus et je réfléchis de plus en plus à en acquérir un (en 400 cependant).

Edited by Vesper
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe Laurent ! 

Alors M65 perçue avec une barre,  j’imaginais pas... bravo ! jamais fait gaffe à ce détail car je ne l’ai jamais vue qu’ainsi 

image.png.a08a0e5341f9b43a21abc1ce65160e96.png

 

Les SQM de folie ne sont pas forcément en adéquation avec le super ciel : une perte de transparence fait vite monter le chiffre et réciproquement un ciel brillant d’étoiles le fait chuter.  Au pied de Gémini Nord, yavait ”que” 21,7 sous un ciel quasi spacial. Mais je fais confiance à Lolo pour appréhender ces nuances :)

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Serge !

C'est la forme de la région centrale de M65 qui donne cette petite barre, avec le départ des bras j'avais une sorte de "Z" central clairement visible.

 

Pour ce qui est du SQM, dans les coins ou j'observe le plus régulièrement en France il y a toujours un peu de PL à l'horizon (même si elle n'est pas directe), du coup si on a une baisse de transparence dûe à de légers voiles ou de l'humidité on a en parallèle une augmentation de la diffusion de cette PL et le SQM qui baisse. Pour la soirée en question la transparence était vraiment au top, çà se voyait sur le contraste des objets à l'oculaire, et pas de vent, pas d'humidité, presque pas de turbulence, une nuit comme on rêverait d'en avoir plus souvent !

 

Le problème du ciel Chilien c'est que la propre luminosité naturelle du ciel fait baisser la valeur du SQM, la Voie Lactée (qui peut projeter des ombres au sol, c'est pour dire ...) , les Nuages de Magellan, le pont zodiacal, le gegenschein, l'airglow (qui en période d'activité solaire peut réellement augmenter la luminosité du fond de ciel), les planètes s'il y en a ... Le SQM perçoit tout çà et il stagne à 21,7 ou 21,8. De toute façon l'astram a bien d'autres critères visuels à disposition sous de pareils ciels pour ce rendre compte que le ciel est exceptionnel, pas besoin du SQM : Quand le crayon tombe par terre et que sans lumière il n'y a pas moyen de le retrouver c'est déjà un bon signe :)

Edited by laurent13
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce CROA et ces dessins. M65 est vraiment superbe ! Bravo :).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/04/2021 à 15:25, laurent13 a dit :

Quand le crayon tombe par terre et que sans lumière il n'y a pas moyen de le retrouver c'est déjà un bon signe

Avec la lumière des 2 lampadaires que sont la Voie Lactée et la lumière zodiacale c'est presque facile là-bas. B|

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien vrai. Dire qu'on a pu (sans galéjade) faire des ombres chinoises sur le mur de l'observatoire à la seule lumière de la voie lactée.

A l'ombre de millions de soleils...B|

Soupir(s)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Xavier,

 

C'est vrai que quand tu as le centre galactique au zénith çà fait pas mal de lumière :)

Mais quand tu ne l'as pas c'est noir de noir au sol. Je me souviens avoir vraiment galéré chez Raymond pour redescendre de l'observatoire jusqu'au chalet car je ne voyais pas du tout le chemin et impossible de repérer les habitations. D'ailleurs je les avais dépassé sans m'en apercevoir ...! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui : on se perd dans la descente...9_9 Les poches pleines d'oculaires et le nez au vent... Bien fatigué, mais bien vivant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'on s'est pris quelques buissons dans les pattes quand la Voie Lactée était couchée!

 

Vu que j'observais toute la nuit habituellement, la seule fois où j'ai failli me perdre en descendant c'est quand la fin de nuit a été gâchée par des nuages bas à flanc de colline. Une vraie purée de poix!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now