Superfulgur

M 51, objectif de 300 mm, Nikon D810 A

Recommended Posts

Eh ben ça aussi c'est bien joli dis-donc ! -_-

Sans être un esspert de l'imagerie CP, je suppose qu'outre ( de vin ) le bon ciel du Limousin, le temps de pose et l'habileté  "collaborative " de l'imageur auront contribué à ce que cette emblématique galaxie de printemps soit plongée dans un fort joli et fourni champ stellaire.

La dominante bleutée est  très seyante à l'objet.

 

C'est donc un fait , ce ciel est une limousine de luxe pour transporter l'astrophotographe au-delà du ciel de proximité....:):o

 

 

Amitiés

Edited by hamilton
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est fabuleux :) Super allais-je dire ;)

Une très belle image et . . . pas surex celle-là ;)

Et bravo à ton esclave Fredo qui fait du très bon boulot xD

Bonne journée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'escargot de Bourgogne a du souci à se faire, le gastéropode du Limousin pourrait bien lui voler la vedette : fin, appétissant, élevé en plein air avec beaucoup d'espace et le label "Super" apposé sur sa délicate coquille !

Très réussi, bravo :) 

 

edit : ainsi qu'à Frédo pour le traitement

Edited by Penn
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un très jolie avec ce mini tourbillon perdu dans ce grand champ étoilé..

il déforme  dans les angles le 300 même à 5.6 ??

bravo

 

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres belle image du ciel profond!!! tres profond tellement profond que M51 est pour moi secondaire tant de galaxies attire mon attention 

tres beau plongeon dans le vide..........

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau champ ! Bravo à l'imageur et au traiteur. :)

Jérôme

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La belle galaxie NGC7331 et le Quintett de Stephan tout proche sont un grand classique automnal et une cible photographique un peu mythique, surtout le Quintett qui est tout de même assez faible.
      Je l'avais tenté plein d'enthousiasme au Quattro 200 mm dès 2021, sur la base de poses de poses de 5 min et voulais imager à nouveau le champ mais avec des poses plus courtes et uniquement durant les nuits conciliantes côté turbulence.
       
      Fort heureusement, la météo de l'automne 2023 l'a été et j'ai donc le plaisir de vous présenter la nouvelle mouture obtenue :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Sur 8 nuits les :
      * 13/14, 14/15, 18/19, 22/23 septembre
      * 07/08, 08/09, 09/10 et 13/14 octobbre 2023
      464 poses de 90s retenues  à -10 ou -15°C, Temps d'intégration de 11 h 36 min
       
      Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif : 1,25"/pixel
       
      En 2021, j'avais eu plein de soucis de colorimétrie, les nouvelles fonctions implémentées depuis dans Siril rendent le traitement nettement plus agréable
      Pour autant, je trouve que cà reste un champ non trivial au traitement et j'ai pas mal tâtonné pour arriver à ce résultat...
       
      Je vous invite à parcourir la full en pleine résolution, il y a vraiment beaucoup de galaxies dans le champ, outre les plus célèbres
       
      Pour les plus pressés, voici quelques crops :
       
      1. NGC 7331 et ses copines

       
      2. Le Quintett de Stephan

       
      3. et NGC7343 que je trouve très jolie aussi

       
      Je suis content du résultat obtenu et ne suis pas sûr d'être capable de pouvoir faire mieux avec ce setup.
       
      J'espère que cette seconde mouture vous plaira aussi.
       
      Très bonne soirée à toutes/tous
      (je n'ose plus écrire "bon ciel" avec la mtéo du moment )
       
      PS: le champ annoté avec ASTAP qui n'identifie pas toutes les galaxies
       

    • By toyof
      Bonjour à tous,
       
       Les huit galaxies M84, M86, NGC 4477, NGC 4473, NGC 4461, NGC 4458, NGC 4438 et NGC 4435 composent cette chaîne découverte par Benjamin Markarian au début des années 60. Il n'a pas découvert les galaxies mais le fait qu'elles sont liées par un mouvement commun. Je n'ai pas trouvé d'info là-dessus mais ca sous-entendrait qu'elles doivent être géographiquement proches et subir à peu près les mêmes forces de gravité. Il y a plein d'autres petites pépites dans ce champ mais pas associées à cette chaîne de galaxie, juste une superposition apparente par coïncidence depuis notre point de vue.
       
      J'ajoute encore une fois que Siril devient un outil de traitement formidable et de plus en plus complet. C'est d'ailleurs la première fois que je ne fignole pas mon traitement dans PS. Merci à tout ceux qui participent à ce projet et notamment @Cyril Richard, @vinvin, etc.
       
      Je vous invite si vous avez un peu de temps à aller zoomer (un peu) dans la full, je suis assez content du résultat avec la résolution d'un instrument de seulement 76mm:
      https://telescopius.com/pictures/view/171505/deep_sky/markarian-chain/galaxy/by-tof_astro
       
      Bon voyage
       
      Image jpg:

      77x180s, ASI2600MC pro, TS 76EDPH f/4.5 (f = 342mm), filtre L-Pro, champ = 3°56' x 2°38' / échantillonnage = 2.26 arsec/pix, AZ-EQ6.
       
      Version annotée (merci Siril):

       
       
      Je laisse aussi un petit crop des mes objets préférés de ce champs (cherche et trouve avec tes enfants si tu veux t'amuser  ):
      . M88:

       
      . NGC4298/NGC4302:

       
      . NGC4435/NGC4438:

       
      . NGC4402:

       
      . NGC4388:

       
      . Et la toute mimi NGC4440:

       
       
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Suite au sursaut majeur de la comète 12P/Pons-Brooks du 14 novembre dernier, difficile de goûter au repos habituel qui entoure la période de Pleine Luen : la tentation de suivre cet événement était trop forte !
      Du coup, j'ai continué à sortir en début de nuit jusque hier soir, et tenté une fois 12P couchée quelques prises supplémentaires tant qu'à faire
       
      Parmi les comètes retenues, il y a une petite nouvelle : C/2023 T2 (Borisov), découverte le 14 octobre dernier par Gennady Borisov à la magnitude 19.4.
      Il s'agit de sa 19ème découverte (!), elle a été réalisée en Crimée avec un T50cm ouvert à F/1.9, la plus célèbre des comètes Borisov est sans doute 2I/2019 Q4 puisqu'elle est d'origine externe au système solaire : c'est la première comète interstellaire connue.
       
      Pour en revenir à C/2023 T2, elle sera au périhélie le 22 décembre, mais reste un astre faible qui avec :
      une magnitude absolue de 14, et une distance périhélique à 2 ua devrait atteindre au mieux la magnitude 17.
       
      Je l'avais tentée dimanche 19 mais les nuages avaient brutalement interrompu l'essai et j'étais un peu déçu car j'avais vu dans skychart qu'il y avait la nébuleuse planétaire PK 107+21.1 dans le champ, je la pensais alors accessible et voulais tenter cette conjonction.
      Comme elle se déplace assez lentement, les deux astres étaient encore dans le même champ le 21 novembre et j'ai pu laisser cette fois tourner une séquence de plus de 4h dessus qu'il a fallu ensuite trier du mistral et des passages nuageux.
       
      Voici donc le résultat :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering 1 pose sur 2
      Nuit du 21 au 22 novembre 2023, entre 18h45 à 23h27 utc
      137 poses de 60s à -15°C, Temps d'intégration de 02 h 17 min
       
      Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      Grosse déception pour la nébuleuse planétaire que je n'ai même pas trouvée au premier abord...
      En fait, on la devine mais c'est une cible qui nécessite des filtres à bande étroite (OIII et Halpha) pour être correctement détectée
      Dommage, car elle est étendue et jolie, voir par exemple ici : https://www.astrobin.com/qwp5ed/
       
      Par contre, la comète est bien dans la boîte et, même après toutes ces années de pratique numérique, je trouve celà remarquable vu que ces images ont été capturées avec une Lune à 65% illuminant généreusement le ciel !
      Nos caméras font vraiment un boulot remarquable, mine de rien, la magnitude limite du compositage est entre 20.0 et 20.5 et à titre de consolation, il y a pas mal de petites galaxies PGC dans le fond de ciel.
       
      C/2023 T2 (Borisov) est toute petite, avec une chevelure de 18" de diamètre, sans queue apparente :

      Les mesures photométriques donnent  :
      m1 = 18.3 ( rayon de 12" ) m2 = 18.7 ( rayon de 6" )  
      En conclusion : Déçu pour la Np, mais bien content pour la comète
       
      Très bon week-end à toutes/tous.
    • By Adamckiewicz
      Belle soirée au col du Pourtalet (1800m), en bonne compagnie avec deux copains astram, deux dobson de 400 et un 600mm . Le ciel est très entaché de voiles au coucher du soleil mais la météo nous promet du mieux vers 22h. J'arrive le dernier comme d'habitude, et rate la vision visiblement impressionnante du lancement de misse hypersonique...mais les Leonides donneront de bien plus élégants feux d'artifice pendant la nuit!
       
      Le ciel n'est pas très stable, on est limité à 200-300x... on fera avec, au moins la transparence est là!
       
      M33. Il aurait fallu y passer bien plus de temps, mais l'excitation de voir certaines autres cibles était trop forte...  :


      M74, un classique finalement difficile sous un ciel moyen... sur lequel je vois enfin deux magnifiques spires qui s'enroulent l'une autour de l'autre :

       
      Philippe pointe ensuite M81 avec son 600, cible que je boude habituellement au profit de sa voisine, mais cette fois çi au 600mm les spires sont évidentes, magnifiques, l'une plus fine que l'autre , je retourne les dessiner avec mon petit score. Les spires sont plus ténues mais néanmoins bien présentes :

       
      NGC 7479 que je m'étais promis de reporter sous un ciel digne de ses détails étonnants :

       
      Je pointe ensuite NGC 7331 qui s'étend bien plus que ce que j'ai lh'abitude d'en voir, entouré de ses copines. Un bref regard sur la quintette de stephan (il m'en manque une, et je sens que je ne vais pas pouvoir grossir autant qu'il le faudrait... je passe à autre chose)
       
      Le feu d'artifice NGC 6946 :

       
      Jones 1 pour changer des galaxies , cible finalement assez simple à dénicher avec l'OIII :
       

       
      Puis NGC 1530 , qui a été difficile à décrypter en raison de la turbulence :

       
      et NGC 1560 :

       
      La soirée est aussi occupée à observer :
      - Jupiter vers 22h30 avec la grande tache rouge au méridien, quelques détails dans la bande équatoriales nord et des festons discrets entre les deux bandes équatoriales, mais pas de grossissement important (230x , et quelques moments exploitables à 300x) 
      - rapide coup d'oeil sur Uranus et Neptune
      - les dentelles au 600mm en vraies couleurs sans le filtre OIII, somptueux!
      - le Coeur et l'Ame dans le 400 de Thibault. Il faut balader le télescope dans la nébuleuse au milieu de cet immense amas d’étoiles noyé dans la Voie lactée, on ne sait plus où donner de la tête! 
      - La tête de Cheval, justement! en UHC dans mon score, et en Hbeta dans le 600, le cannasson est grandiose!!!!!!
      - Une brève observation de la flamme en UHC dans le 400 et le 600, bien plus brillante que dans mon souvenir
      - la bulle vue aux deux tiers à 600mm
       
      .....avant de faire un dernier salut à Orion, M31 qu’on se donnera le temps d’observer un peu avant de songer à ranger, après 6 heures d’observations…..
       
      Bref une superbe soirée en bonne compagnie dans un cadre magnifique!!
       
       
       
  • Upcoming Events