PhM34

Boitier ASTRO Dew-Point 4+1

Recommended Posts

Bonsoir Chris277,

Tu t'es bien débrouiller avec ton bricolage pour une sortie, dommage de ne pas avoir prévu le double, pas assez de place dans ton boitier peut-être ?

J'ai vu aussi que tu étais juste en approvisionnement de la soudure pour pouvoir tout faire...xD

Sinon, je veux bien que tu m’envoies ton schéma et le programme pour voir comment tout cela est fait.

Dans tous les cas, c'est bien de t'être lancé, c'est toujours très formateur.

Bonne soirée,

Philippe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 03/05/2021 à 19:54, PhM34 a dit :

Tu t'es bien débrouiller

Yo Phillipe, merci pour ton commentaire, toi aussi et c'est même mieux!

En fait j'ai fait ça au 1er confinement du printemps 2020 et j'ai ensuite manqué de temps pour finir le programme. (maintenant peut être)

C'est pour un RASA ou j'ai mis l'autoguidage dessous la queue d'aronde, pour limiter le porte-à-faux. C'est un petit chercheur et le gros tube fait finalement par buée, et je n'y ai pas pensé, le RASA étant le plus rapide à s'embuer. Au pire, je ferais une résistance maison adaptée pour un câble en Y.

Je n'ai pas de schéma de principe, juste du gribouillé sur une feuille pour chaque parties.

  • Les capteurs sont un DHT22 pour l'ambiance et un DS18B20 pour le telescope. Comme tu as vu je ventile le DHT22 comme conseillé dans la notice, mais pas tout le temps et en PWM par un transistor pour limiter la conso. Une ctn récupérée dans une vieille alim est montée en pont-diviseur sur du 8V et la tension est lue sur une entrée analogique. Je n'ai pas encore fait la calibration (les tensions réelles sont ok) de cette partie et le soft pour indexer la PWM sur cette CTN.
  • La résistance chauffante est pilotée en PWM avec un 2SK2698  (récupéré alim PC) et lui même par 2 transistors NPN/PNP, voir bas de la page 17 du doc joint. La partie soft est faite.
  • La PWM est pilotée en PID par rapport au delta Tscop - Trosée. La partie soft est aussi faite mais les coeffs PID pas encore testé. Intéressant de voir ton delai à ce sujet.

J'ai testé les DHT22, et DS18B20 pendant 2 nuit sur l'arduino. C'était pas ventilé et sur une plaque d'essai et avant tout le reste. La HR m'a semblée un peu chaotique, alors dans la partie soft, j'ai fait une moyenne glissante sur 3 mesures consécutives. Par ailleurs au niveau cablage, j'ai soigné les tensions avec moult condo (récupérés). Au niveau du mosfet j'ai aussi fait un petit filtre LC pour rejeter la fréquence PWM de l'arduino.

 

Bref, tu me motives pour finir. Je t'enverrai ça alors.

Christophe

 

MosfetCours.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Christophe,

Il est bien ton cours joint, je le garde...

Tu as piloté la sortie en PID, c'est "classieux", j'ai fait plus simple. Mon délai est simplement la différence choisie et modifiable entre le point de rosée et la température ambiante, sans cesse comparées.

Dans l'attente de ton schéma et maintenant ton programme pour voir le traitement PID appliqué...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est très bien fait ce cours, clair et complet, je garde également.

Sinon, pour ma part, avec les interminables délais d'approvisionnement actuels pour le matériel astronomique (c'est le cas de la dire), je continu à faire évoluer "virtuellement" mon futur setup.

Je viens de terminer le modèle 3D du focuser EAF de ZWO qui vient compléter l'ensemble pour un contrôle à distance complet du télescope.

Quelques vues ici :

 

eaf1.jpg

eaf2.jpg

eaf3.jpg

eaf4.jpg

eaf5.jpg

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos d'un support de l'EAF pour un SC 9.25, en plus du modèle spécifique de ZWO (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/mise-au-point-focus/platine-dadaptation-eaf-pour-schmidt-cassegrain-sc800-et-sc925-zwo_detail), il y a une personne qui a mis à disposition un modèle 3D à imprimer (fichiers stl) : https://www.thingiverse.com/thing:4573682

Je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà expérimenté? Il est moins encombrant et plus esthétique.

 

IMG_6789.jpg.8260667237a9baf857f5c62bb4b83f15.jpg

imprim3D.jpg.25dac6284a8c2bfb9975dfd68768aaca.jpg

EAFs2.gif.b9f6f10c03fa23399f1d8087afa8e80d.gif

Edited by PhM34
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

onjour,

 

L'été dernier j'ai également réalisé un montage de ce type pour contrôler automatiquement la résistance anti-buée de mon SCT de 355 mm d'ouverture - autant dire que la surface à "chauffer" est assez importante...

Le pare buée reste néanmoins indispensable lorsqu'il fait vraiment très humide.

 

Je ne suis pas électronicien, j'ai  donc opté pour un montage  uniquement à partir de modules à assembler.

La base est une Arduino UNO + une carte de puissance pour piloter la résistance en PWM. (DFRobot 2 x 2A puis très récemment une carte POLOLU 2x3A compatible également avec la carte Arduino UNO)

La sonde est déportée, elle embarque une sonde GRAVITY SEN0137 pour la T ambiante et H% pour le calcul de la Température de rosée (Tr) et une sonde DS18B20 pour la mesure de la température du tube optique (Ts).

Coût total du montage avec boitier et selon le shield de puissance utilisé : 70 à 80 €

La commande est entièrement automatique en fonction des paramètres : T/H/Ts selon 4 allures : Arrêt, Basse, moyenne, pleine puissance. Le montage est donc en permanence sous tension et gère l'allure de chauffe en fonction des conditions de Température et d'humidité.

J'ai également écrit un petit programme en VBNet qui récupère  les infos sur le port USB  et les affiche sur le PC pour suivre ce qui se passe. C'est pratique pour la phase d'ajustement des réglages (Les réglages consistent à modifier quelques paramètres dans le microcode et à le réinjecter dans l'Arduino - c'est très basique ;o) )

Le boitier dispose également d'une petite Led dont le clignotement renseigne sur l'état (Connexion USB non nécessaire)

L'idée c'est que l'allure de chauffe est ajustée en fonction de  l'écart de température entre Tr et Ts (Ts étant une "estimation" de la température de la lame à partir d'une mesure déportée - ce qui, en fonction de la position de la sonde, nécessite d'ajuster une valeur d'offset dans le programme...) 

Ca fait quelques mois que je teste ce montage avec des résultats globalement satisfaisants lorsque les nuits sont raisonnablement humides.

C'est un montage assez accessible pour un non initié un peu curieux  ;o)

 

Avec les petites cartes à base de microcontrôleur du marché et l'impression 3D, il y a plein de petites choses sympa à faire autour d'un télescope.

Ca mériterait presque une rubrique "FabLab Astro" dans Astrosurf ;o)

 

C'est vraiment sympa de voir ce que les uns et les autres sont capables de faire et l'esprit de partage en toute simplicité est très appréciable ! ;o)

Fred

 

IMG_20200729_154711.jpg

 

IMG_20210102_181657.jpgIMG_20200831_234634.jpg

Edited by fguinepain
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour fguinepain,

Beau boulot pour un non-électronicien. Comme quoi, en cherchant un peu... et la partie de monitoring logicielle est un plus incontestable.

Sinon, pour une rubrique impression 3D, oui, ce serait bien pour rassembler de nombreux accessoires imprimés existants et à venir.

Pour ma part, je prépare un modèle 3D pour impression (stl) concernant le support complet d'un focuser EAF de chez ZWO pour un C9.25 XLT Fastar. Il faudra uniquement acquérir l'EAF.

L'impression sera transmise en ligne chez abeille 3D qui a plusieurs matières, qualités et couleurs de disponible et leur interface web est géniale. Elle me permet même de contrôler mes fichiers stl avant de les approvisionner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Etacentauri
      Bonjour à tous!
      Une petite visite à la belle galaxie du Moulinet avant hier soir. La nuit était  belle et c'était tentant ! Je suis contente car de nombreuses petites inconnues se sont invitées sur la photo.
      40 poses de 5 min avec l' Esprit 100Ed et l'ASI 2600MC. Traitement SIRIL et PS.
      Je vous souhaite à tous, un très beau ciel 
      Marie

    • By Kristen
      Finit le 350D ! Place au Fuji X-T4 ! C'est maintenant avec cet appareil que je prendrais les photos sans prise de tête. Sa sensibilité, son egornomie, m'as séduis. Même si je préféres imager à la bonne vieille CCD !
      Sous un ciel pourrie et le même temps d'intégration que la dernière fois, c'est reparti avec la nébuleuse de l'aigle ! Cette fois-ci je n'ai pas rechigné à pousser les curseurs. Donc oui c'est bruité, le temps de se chauffer avec la SBIG !
       
      T520
      Fuji X-T4
      190*15sec (~45min)
      800 ISO
       

       
      Malgré un seeing moins bon que la dernière fois (2.5" à 5"), j'ai plus de détails. Sûrement grâce à un meilleur SNR.
       
      Bon ciel,
      Kristen
    • By Jean-Paul OGER
      Salut les amis, cette nuit j'ai tenté Saturne avec la cam couleur combinée à la monochrome merci @jldauvergne pour tes précieux conseils ( ASI 462 MC et 290 MM) ) bha bien content d'avoir fait ce duo sans lequel je n'aurai sans doute pas eu ce résultat qui est certes moyen mais vu les conditions on va pas se plaindre , le Cassegrain s'en est bien sorti sauf sur Jupiter qui était trop turbulente ! 





    • By Cyril Richard
      Salut.
       
      Nous sommes content de vous annoncer que la version 1.0.3 de Siril est dispo. Peu de nouveautés, surtout des corrections de bugs, mais il y'a quand meme l'arrivé d'un nouvel outil d'étirement d'images.
      Plus d'info et liens de téléchargement ici : 
       
      https://siril.org/fr/download/2022-06-28-siril-1.0.3/
       
      Bonne journée.
    • By Labonnejournee
      Bonjour tt le monde,
      J’ai fais face cette nuit à un problème des plus déconcertant…
       
      Il y a deux semaines environ, je recevais la nouvelle Zwo Asi 533 mm pro. Premier réflexe, j’installe le driver depuis le site de zwo. La première nuit arrive, je branche mon alimentation sur la camera, le câble USB 3.0 (qui ressemble à l’image jointe), la caméra n’est pas détectée sur APT, mais qu’à cela ne tienne, je lance AsiStudio, et là elle est bien détectée, et tout va bien pour deux nuits consécutives. Une semaine plus tard, je réinstalle exactement le même setup (en ce qui concerne les branchements) et la, rien. Apparemment Windows me dit qu’il y a problème de périphérique. Il n’a été ni migré, ni démarré. Je tente sur mon autre pc, pareil. En cherchant une solution, sorti de nulle part, je vois qu’elle est détectée par AsiStudio, je fais quelques photos, elle se déconnecte une fois, je débranche, rebranche, elle est de nouveau visible sur AsiStudio, elle se déconnecte à nouveau et là rien n’y fait. Déconnecté, reconnecté, l’alim, le câble usb, réinstallé les drivers, redémarré l’ordi, vérifié que tout est bien à jour, rien n’a marché. Au passage ma caméra de guidage qui est une zwo Asi 120 mini  n’a aucun problème et fonctionne impec.
      Et cerise sur le gâteau, Windows ne dit même plus que l’appareil à un problème, il le considère juste comme un « port usb 3.0 générique ». Et je ne peux pas l’utiliser.
       
      j’espère que vous pourrez aider la personne désespérée que je suis actuellement.
      Merci d’avance pour vos réponses!
       

  • Upcoming Events