Sign in to follow this  
BobSaintClar

En direct de l'hémisphère Est

Recommended Posts

Bonjour la France !

 

J'ai rédigé un nouveau CROA dans le forum du groupe "binoculaires". Comme il s'agit d'un compte-rendu d'observation strictement visuelle, j'ai pensé à venir ici pour le signaler :)

Je ne dessine pas encore, mais j'y pense, tant la nuit décrite fut riche en (re)découvertes.

Mes plus belles courbettes,

Bob

Edited by BobSaintClar
  • Like 2
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ben t'aurais pu le mettre ici aussi :)

Bonne journée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu devrais le mettre ici Bob  ! 

 

Je vous conseille à tous de le lire, c'est très bien écrit :  y a plein de beaux objets célestes (dont certains qu'on ne peut pas voir ici !) , des comparaisons pointues entre les différentes tailles de paires de jumelles, de très belles descriptions, de l'humour en prime.

Et on a l'impression d'y être !

Encore bravo, c'est super  :) 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ALAING a dit :

Ben t'aurais pu le mettre ici aussi :)

Pas " t'aurais pu"  ! Il doit le mettre ici ! >:(

Et plus vite que ça . C'est pour le bien de la société ( tout le monde n' a pas accés au groupe ).  :D

Tu sais Bob, t'es pas obligé de tout recopier, tu peux faire un copier / coller . xD

Edited by Great gig in the sky
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu, j'ai lu et j'ai aimé 

C'est plein d'informations utiles à tous ceux qui regardent le ciel. 

Ça donne vraiment envie d'avoir une aussi grosse paire que Bob, mais lui, il sait s'en servir... 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Penn a dit :

Je vous conseille à tous de le lire,

Je sais que Bob écrit bien et j'aime :)

il y a 32 minutes, Great gig in the sky a dit :

tout le monde n' a pas accés au groupe

Toutafé Claude et je suis anti groupes :) sauf cas particuliers ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, ALAING a dit :

je suis anti groupes :)

Ouais mais celui-ci c'est un groupe de gentils. xD
Et pis y' a Bob, les meilleurs CROA's du site. :)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Great gig in the sky a dit :

Et pis y' a Bob, les meilleurs CROA's du site. 

L'a qu'à les mettre dans observation visuelle :)

Comme ça je pourrais lui dire ce que je pense ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben vala mama mia, sacrée soirée Jean-Pierre heu . . . sacrée nuit Bob :)

Et un croa comme si on y était, bien détaillé, espiqué et tout et tout ;)

Juste un peu déçu de voir que les astrophotos japonais ne sont pas très écolos ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yooo

Merci Bob pour cet excellent CROA. Il nous permet de réver un peu sous la météo pourrie que l'on subit ici. Je ne me souviens pas d'avoir collé les pupilles derrière des jumelles de ce calibre mais ça doit être un régal sous un ciel propre.

Tu me remets en tête bon nombre d'objets que je suis impatient de revoir, même si je suis moins ému que toi par les boules cotonneuses d'Hercule.

 

Il y a 9 heures, BobSaintClar a dit :

Toujours traquant le Glob

C'est un peu comme le yéti, le Glob ne sort pas trop de son biotope naturel. T'as peu de chance d'en voir un au Japon

 

Glob

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Philippoïde a dit :

C'est un peu comme le yéti, le Glob ne sort pas trop de son biotope naturel. T'as peu de chance d'en voir un au Japon

C'est quand même très proche du raton-laveur, non ? Y'en a un dans mon secteur, il vient voler des croquettes aux chats quand je laisse la gamelle traîner dehors. Et il ne sort que la nuit, comme les astrams !

 

il y a 31 minutes, Philippoïde a dit :

Je ne me souviens pas d'avoir collé les pupilles derrière des jumelles de ce calibre mais ça doit être un régal sous un ciel propre.

Ben quand j'étais plus jeune, à part les Miyauchi 20x100, les Vixen 30x125 un peu décevantes et les Fujinon hors de prix... y'avait pas grand-chose sur le marché. Perso, le déclic s'est fait lors du passage de la comète Hyakutake (1996) : à l'époque, j'avais des Miyauchi... quel souvenir, et quel spectacle ! Bref, maintenant, on a le choix. Les chinois ont un peu démocratisé ces instruments, mais le ratio euros/diamètre demeure élevé.

 

Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Et un croa comme si on y était

Pas vraiment : j'eus aimé que vous y fûtes, mon bon ! Vous eussiez avantageusement remplacé les gougnafiers du coin ! xD

 

Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Juste un peu déçu de voir que les astrophotos japonais ne sont pas très écolos

Comme toujours avec eux, c'est tout ou rien... 9_9

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent, merci Bob ! :x Je l'ai peut-être loupé mais il ne me semble pas avoir vu passer M11, c'est volontaire ?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Kaptain a dit :

il ne me semble pas avoir vu passer M11, c'est volontaire ?

Nan, c'est un pur oubli "de circonstance" : je suis passé de l'Aigle au Cygne sans y penser. Comme j'ai aussi eu tendance à éviter de trop viser vers l'Est, il ne m'est pas revenu en tête pendant la matinée. C'est clair que cet objet ne sera pas zappé la prochaine fois : je n'attends qu'une chose, remettre ça ! Je tenterai aussi le dessin, un truc facile... :)

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super partage, comme à l'habitude.

Quel bonheur de te lire avant d'aller se coucher :P Tu n'as jamais pensé à écrire des nouvelles ? ça y ressemble bougrement.

Sinon, pour ce qui est du bruit ... quel terrifiant suspens ; j'ai bien cru que ça allait virer dans le scato. Mais nan, pas de ça là-bas  :o Un japonais ne fait pas de pets, comme les dames, c'est bien connu ;)

 

Bonne soirée

Stéphane

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, st2phane a dit :

Tu n'as jamais pensé à écrire des nouvelles ?

T'es dur, je n'arrête pas d'en donner !

 

il y a 14 minutes, st2phane a dit :

j'ai bien cru que ça allait virer dans le scato

Penn m'a fait une remarque similaire. Je sens bien que vous êtes déçus...

 

il y a 18 minutes, st2phane a dit :

Un japonais ne fait pas de pets, comme les dames, c'est bien connu

Tellement vrai...

Pour l'anecdote : dans la plupart des chiottes publiques, quand on pose son joufflu sur le trône, une joyeuse musiquette se lance. Elle est sensée couvrir les bruits disgracieux que produisent miction, défécation et autres abominations d'usage. En général, ça ne marche pas très bien et perso, je me suis pris quelques fou-rires en attendant mon tour, m'imaginant que mon prédécesseur était en train de chier dans l'ascenseur xD

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, BobSaintClar a dit :

C'est quand même très proche du raton-laveur, non ?

oui, mais en pire !

 

il y a 23 minutes, BobSaintClar a dit :

une joyeuse musiquette

Vaudrait mieux une musique de merde

 

Glob

Edited by Philippoïde
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, BobSaintClar a dit :

Pour l'anecdote : dans la plupart des chiottes publiques, quand on pose son joufflu sur le trône, une joyeuse musiquette se lance. Elle est sensée couvrir les bruits disgracieux que produisent miction, défécation et autres abominations d'usage. En général, ça ne marche pas très bien et perso, je me suis pris quelques fou-rires en attendant mon tour, m'imaginant que mon prédécesseur était en train de chier dans l'ascenseur xD

 

il y a 2 minutes, Philippoïde a dit :

Vaudrait mieux une musique de merde

 

Ou comment anéantir, que dis-je, galvauder, pourrir, saloper, cochonner, torcher, toute  la  beauté contenue dans ce post du compte rendu d'une nuit illyd ... , idilly ... , hiddyl ... Et pis merde.

Les bras m'en tombent ...  xD

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, la prochaine fois qu'un Takahashiste local me pourrira les oreilles avec de la K-Pop, je saurai quoi lui dire :

"Ta musique de merde, elle est bien raccord avec ta lunette de chiottes !"

 

Nan, mais bon : j'ai pris un tel pied, cette nuit-là, que le brouhaha environnant m'est vite sorti de la tête ! Ca m'a plutôt amusé, en fait, parce que c'était une première (et une dernière, j'espère). J'étais d'humeur joyeuse, rien ne pouvait me détourner du spectacle céleste :)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tellement bon, le silence, face à ces espaces infinis qui effrayent et fascinent... 9_9

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, BobSaintClar a dit :

"Ta musique de merde, elle est bien raccord avec ta lunette de chiottes !"

 

Cette punchline... xDxDxD

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sacré CROA ! On ressent bien le gain des 150 par rapport aux plus petites, et je suis bien d'accord sur le terrain d'excellence de ce type d'instrument, les objets vastes et peu contrastés.

On remarque déjà la même chose avec des diamètres plus modérés, et dès 40 à 50 mm on a de bonnes surprises dans la détections de masses pâles, comme M101, exactement. Surtout que l'on peut facilement les emporter en montagne.

As-tu pu les tester sur les nébuleuses obscures ? A voir déjà ce que donnent les petits diamètres sous très bon ciel l'été vers le centre de notre galaxie, j'imagine ce que doivent donner les 150 !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ton appréciation :)

 

Je suis en train de prendre la mesure de l'instrument et commence à me dire qu'il va falloir que je cesse de butiner au bonheur la chance pour m'orienter, en effet, vers des objets que j'avais jusqu'alors relativement - voire complètement - ignoré : les galaxies proches (j'attends toujours de pouvoir admirer M31 ou M33 cet été), les nébuleuses à faible contraste et/ou luminosité surfacique (y'en a un paquet), les nuages obscures (que je n'ai jamais fait que survoler aux jumelles classiques)... j'avais déjà redécouvert bon nombre d'amas ouverts "sympas sans plus" avec les Nikon 20x120 et cette fois, j'ai eu la bonne surprise - merci au grossissement variable - de faire de même avec les globulaires : comme précisé quelque part dans mon CROA, je n'attendais rien de spécial de mes binos en la matière, et j'avais tort ! Le contraste violent et l'effet 3D - complètement illusoire, mais jouissif : on voit vraiment des bosses et des boules - associés à ces amas rendent leur observation particulièrement plaisante. Rien qu'avec ces catégories (grandes galaxies, galaxies groupées, nébuleuses gazeuses, nébuleuses obscures, amas ouverts, amas globulaires), j'ai de quoi m'amuser plusieurs années, d'autant que certaines visions - M8, M5 ou M42 dans ces jumelles, c'est quelque chose - ne lassent jamais. Si de belles comètes s'invitent dans l'équation, ça peut même tourner à l'histoire sans fin...

 

Il y a 8 heures, etoilesdesecrins a dit :

As-tu pu les tester sur les nébuleuses obscures ?

 

Pour te répondre plus précisément : la nuit dernière, je suis passé vite fait sur les nébuleuses obscures de la voie lactée, en m'arrêtant de temps en temps sur les plus grosses, les plus profondes, qui ressemblent vraiment - en vue bino - à des nids-de-poules, des zones en creux, des défauts du bitume sur l'autoroute galactique ! Je ne les connais pas, j'ignore leurs nature (j'imagine qu'il s'agit essentiellement de poussières ?), j'ignore leurs noms... j'ai tout à apprendre et à observer à leur sujet. Je te suis gré de mettre le doigt dessus !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/05/2021 à 19:17, Penn a dit :

Je vous conseille à tous de le lire, c'est très bien écrit :  y a plein de beaux objets célestes (dont certains qu'on ne peut pas voir ici !) , des comparaisons pointues entre les différentes tailles de paires de jumelles, de très belles descriptions, de l'humour en prime.

Belle publicité ! Du coup je suis allé voir le CROA et tu as tout à fait raison ! :)

 

En fait je n'ai pas encore tout lu (je m'en garde pour demain), mais j'ai une question : Bob, est-ce que tu es d'accord qu'une binoculaire de 150 mm, c'est pareil en terme de luminosité qu'un miroir d'un peu plus de 200 mm (c'est-à-dire un miroir la même surface que les deux objectifs de 150 mm) ? (Il me semble que oui en théorie, mais je n'ai pas l'expérience de tels dimaètres.)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bruno !

 

Le 13/05/2021 à 07:04, Bruno- a dit :

Du coup je suis allé voir le CROA

T'embête pas à aller le lire sur le groupe, je l'ai recopié/actualisé ici au début de ce fil (j'ignorais qu'on ne pouvait pas réagir sans être inscrit).

 

Le 13/05/2021 à 07:04, Bruno- a dit :

Bob, est-ce que tu es d'accord qu'une binoculaire de 150 mm, c'est pareil en terme de luminosité qu'un miroir d'un peu plus de 200 mm ?

Arff, la colle...

Je me demande s'il est simplement possible de répondre à cette question. Ayant possédé plusieurs années une lunette de 150 et un télescope de 300, tu pourrais te dire que je suis bien placé pour trancher... mais non, il y a trop de paramètres différents qui s'entremêlent : par exemple, si l'on parle de magnitude, je suis sûr que les valeurs max - ce que tu peux voir "à la limite" - vont changer selon que l'on parle d'étoiles, de nébuleuses compactes ou étendues, d'objets contrastés ou vraiment diffus, avec des nuances selon les observateurs (dans mon cas, j'ai de l'astigmatisme qui ne se manifeste qu'à partir de 2mm de pupille de sortie) et une sensibilité différente des instruments à la turbulence, à la transparence, à la pollution lumineuse...

 

Pour te donner un exemple précis :

Avec ces jumelles, sous un ciel correct mais loin d'être Restefondien, j'ai sans ambiguïté (c'est-à-dire sans intermittence) vu une étoile de magnitude 12,75 en surimpression de M101. En soit, c'est une valeur assez normale pour un 150, sauf que je suis mauvais dans cet exercice (à chaque fois que je partage une observation commune avec des potes, ils voient des trucs faibles qui m'échappent) et de fait, en fermant un œil, ladite étoile s'effaçait. Sans doute l'aurais-je manquée en mono : il y a donc un gain, mais lequel ? Et quel serait-il si cette étoile trônait sur un fond bien noir, plutôt que sur un arrière-plan galactique et vaguement pollué ? Autrement dit : ce gain est-il du à une meilleure perception du contraste de l'étoile par rapport au fond, ou au bonus de sensibilité apporté par la vision binoculaire ?

 

En fait, j'ai le sentiment que le bénéfice de jumelles par rapport à des instruments de diamètre comparable ou raisonnablement supérieur (dans la limite que tu décris, je suppose) sera complètement dépendant de l'objet ciblé. Quand je regardais M13 dans mon 300, j'ai souvenir d'avoir toujours eu une image plus sombre, quel que soit le grossissement, que le même amas vu aux jumelles. Pourtant, il ne fait aucun doute que je voyais plus de détails et plus d'étoiles au télescope ! De même, je me souviens très bien de M42 admirée au 300 : elle est jolie, lumineuse et détaillée, avec même un vague début de coloration "chaude" sur la barre de gaz qui ressort orangée dans les gros diamètres. Et aux jumelles ? Pas de couleurs notables, certainement moins de profondeur (au sens "magnitude limite"), mais une vision dont la beauté atomise - je pèse mes mots - ce que m'offrait le télescope. C'est peut-être du au fait qu'une foultitude de détails micro-contrastés deviennent faciles, des détails qui donnent une richesse inouïe à l'image et qu'un télescope "mono" restituera moins bien ? Et va quantifier la beauté :P

 

Bref, pour résumer tout ce blabla : je n'en sais rien :D

 

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Colmic
      Bonsoir,
      la semaine dernière je suis allé chercher ma nouvelle acquisition : une superbe lunette APM LZOS 130/780 qui n'avait encore jamais vu le ciel (je salue au passage son ancien proprio qui se reconnaîtra et lui passe toutes mes amitiés !)

       
      Avec son bulletin interféro qui augurait du bon pour un réfracteur pourtant ouvert à F/6 seulement : Stehl 0.983 et lambda/47 RMS

       
      Fournie avec son correcteur APM Riccardi, elle couvre soit-disant le plein-format (champ plan de 60mm selon la doc), ce qui restait à voir...

       
      Premières impressions :
      - c'est du très beau matos, ça respire le costaud
      - la crémaillère 3.7" APM est une vraie œuvre d'art, largement au niveau d'un FeatherTouch, avec 2 colliers rotatifs intégrés et une MAP démultipliée très douce
      - la crémaillère dispose de 2 colliers rotatifs, le premier à l'avant de la crémaillère pour ajuster la position du chercheur, le second en sortie de crémaillère pour tourner la caméra sans bouger le chercheur
      - plein de bagues sont imbriquées, M82, M68, M63 et 2 click-lock coulant 2" et 31.7
      - une fois repliée elle mesure à peine plus que la FSQ106, elle peut largement passer en avion en bagage cabine
      - selon la doc elle pèse 9kg mais j'ai l'impression que c'est sans les colliers, de plus le poids du triplet la fait pencher vers l'avant
      - elle est livrée dans une très belle malle type flight-case mais le poids de l'ensemble est incompatible avec du nomade, donc je l'ai mise dans le sac de ma FSQ !
       
      Après avoir commandé les bagues allonges M68 pour atteindre le backfocus, j'ai pu tester le tout vendredi soir dans le Vexin (70km de Paris).
      Voici donc la toute première lumière de cette lunette, sous un ciel assez pollué, mais le but était de tester si tout allait bien (backfocus, tilt, MAP etc..).
      Ici, montée sur l'EM400 Temma2 avec ASiair Plus, ZWO OAG-L, tiroir à filtres ZWO et ASI6200MC + ASI290 mini pour le guidage et EAF pour la MAP :

       
      La nuit était relativement peu turbulente, mais des passages nuageux sont venus vers 1h30 du matin nous gâcher la fête.
       
      Voici M31 avec 25 poses de 180s seulement avec un gain fort de 300, aucun dark flat ou offset.
      On a un échantillonnage de 0.96" (802mm de focale avec le correcteur), ce qui est plutôt pas mal pour aller chercher un peu plus de résolution qu'avec la FSQ.
      Traitement SiriL (comme mon tuto) et finition avec CS5.
      Cliquez dans l'image et baladez-vous dans la full :

       
      Le Pélican (20x180s soit 1 heure de pose) avec le filtre L-Extrême, toujours aucun DOF :

       
      Et la trompe d'éléphant (10x180s soit seulement 30 minutes de pose), toujours avec le L-Extrême, aucun DOF :

       
      Le backfocus optimal pour le correcteur (91mm) a l'air correct et le tilt est plutôt bien contenu, les coins du full-frame sont relativement propres.
      Commande TILT de SiriL :

       
      Conclusions :
      - la mise au point via l'autofocus de l'ASiair donne une très belle courbe en V, et la MAP est confirmée au Bahtinov
      - Elle est à peine plus longue que la FSQ106 une fois repliée, mais avec le pare-buée déplié et la crémaillère sortie à 70mm pour atteindre la MAP, elle fait environ 1 mètre de long du bout du pare-buée à la base de la caméra
      - le piqué au centre est impressionnant, NGC206 (l'amas dans le bras gauche de M31) est bien résolu en étoiles :

       
      - elle couvre le full-frame avec son correcteur Riccardi ce qui est une très bonne nouvelle, et le vignetage est inexistant (si ce n'est celui de mes filtres en coulant 50).
      - il existe également un réducteur Riccardi 0.75x, s'il est du même accabit que le correcteur, ça l'amène à la même focale que la FSQ106 et F/4.5, sinon le QuadTCC de chez AP doit être compatible.
       
      En neuf on trouve cette lunette pour la moitié du prix d'une AP130 GTX (même segment à F/6), c'est une très bonne alternative à mon sens.
      La TOA à F/7.7 n'est pas tout à fait dans la même catégorie, beaucoup plus lourde et avec une focale de 1000mm, par exemple M31 ne rentre pas en entier sur le FF.
       
      Voilà pour les premiers essais, le setup est validé pour la fin du mois dans la Drôme où j'espère ramener quelques jolies images.
      A suivre...
    • By zirkel 2
      Hier soir à la Scopetech STL80-A MAXI, 80/1200 f/15, on ne change pas une équipe qui gagne en lunaire mais...que de turbulence, Lune pas très haute juste au dessus des toits qui se font un malin plaisir de restituer la chaleur accumulée la journée, ce sera pour toute la soirée.
      Grossissement le plus utilisé au vu des conditions X120, oculaire Baader Classic Ortho 10 mm + RC Takahashi à prisme, parfois le TMB Planetary 6 mm mais rare ..
      3/4/5 à l'échelle Pickering, transparence excellente, vent d'est.
       
      Trois sujets observés :
       
      - Rima Brayley bien visible à côté des Mons Vinogradov qui forment un espèce de "choux" assez curieux, très compact.
      - Rimae Ramsden coupe le cratère Ramsden et se sépare en deux vers le nord, très intéressante à voir, visibilité facile mais peut être loupée si on navigue trop vite.
      - Promontoire Kelvin en forme de pointe de flèche orientée au sud vers Rupes Kelvin, typé et facilement reconnaissable, presque un astérisme lunaire.
       
      Un peu de Saturne mais là turbulence a empêchée la recherche de fin détails, un peu mieux vers la fin... Jupiter euuuh bof, pas eu le courage d'attendre.
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres
       
      6 dessins : 10010 à 10015.

      Je suis prêt à 0h05 après 2 heures de sieste, le temps de laisser à la nuit l'opportunité d'arriver.

      J'entends les bruits de percussion du Festival de musique "Apero En Live" au parc à 200m au sud-ouest de chez moi.
      Conséquence, les éclairages du village sont allumés toute la nuit.
      Autre conséquence, j'aurai l'animation musicale gratuite pendant mes observations.
      J'ai renoncé à passer la soirée sur place à cause des températures élevées (encore 38°C au démarrage à 18h), surtout qu'il y a foule (plusieurs milliers de personnes) chaque année (on se tiendrait encore plus chaud).

      Il fait encore chaud après le pic à 38° aujourd'hui, j'observe en tee-shirt toute la séance.

      La Lune n'est pas encore levée, c'est l'occasion d'observer des galaxies de la Grande Ourse.

      Observation 10010 : NGC4695.
      Pas vue à 75x, elle reste petite à 150x, condensée et perçue VI3 à 2.


      Un groupe de reggae sympa à écouter a entamé son répertoire.
      Moins sympa, des spots du festival passent parfois dans le sud du ciel, j'ai eu le nez creux d'observer quasi à l'opposé vers le nord-ouest.
      Dans un autre genre désagréable, un moustique m'a piqué, ça me démange quelques minutes.

      Observation 10011 : NGC4686.
      Vue facilement à 150x, elle est faible à très faible, allongée évidente.


      Il fait tiède moite à 1h du matin.

      Observation 10012 : NGC4646.
      Cette galaxie très faible est condensée à 150x, et aussi vue à 75x.


      A la fête, c'est au tour d'un groupe de hard rock breton de jouer, avec binious, guitares électriques et bombardes. C'est un concept!

      Observation 10013 : NGC5164.
      Cette galaxie détectée à 150x est VI3, diffuse et étalée.


      A 1h50 l'air devient respirable mais le tee-shirt reste encore facilement supporté.

      La Lune levée dégrade le fond de ciel, fini les galaxies!
      Je me rabats sur un amas ouvert de Céphée au nord-est du ciel, à l'opposé de la Trop-Lumineuse.

      Observation 10014 : NGC7160.
      Déjà bien visible à 75x, il est assez fourni à 109x et 150x malgré la Lune.


      Des excités déambulent dans la rue, je ne sais pas si ce sont les effets de l'alcool ou des ados excités, ils braillent en tous cas des mots inintelligibles.

      Un papillon se promène sur la feuille.

      Je termine avec une nébuleuse diffuse de Céphée, limite à observer avec le tabouret car trop haute (il faudrait passer à la chaise de repassage avec un peu moins de confort). Je me réhausse avec les atlas sous les fesses.

      Observation 10015 : NGC7129.
      A 109x et 150x, la nébuleuse très faible est évidente en 2 zones.
      Elle est vue malgré la Lune et aucun filtre ne peut aider (notamment testé avec l'Oxygène 3), vu que c'est une nébuleuse par réflexion.


      J'arrête à 3h05, la Lune gibbeuse décroissante sort du hangar du concessionnaire et éclaire le jardin.
      Je suis toujours en tee-shirt, il fait bon.
      Un groupe techno clôture le festival, je serai couché avant la fin de ses morceaux. Vive le double-vitrage!
    • By banjo
      Bonjour,
      j'ai un gros probléme avec le Laser de collimation Mark III Baader , 
      il est parfaitement collimaté aucune probléme de ce côté là ,  mais c'est la diode qui fait des miséres ,malgré le changement de pile ,
      elle s'allume normalement pendant quelques secondes puis faibli complétement ou clignote  , s'éteint puis se rallume normalement avant de recommencer son cirque .
      il pourrait s'agir d'un mauvais contact au niveau de l'inter d'allumage , mais je ne vois pas comment 
      pouvoir le nettoyer .
      Paul
       
  • Upcoming Events