Sign in to follow this  
ngc_7000

Déblocage bague

Recommended Posts

Bonsoir

J'ai un correcteur de coma qui commence a avoir de fugus .

Je voudrais stopper l'hémorragie , mais je n'arrive pas a débloquer la bague arrière .

Il y a une sorte de frein filet que bloque .

 

Savez-vous comment "dissoudre" ce jaja sans attaquer les lentilles ?

 

Merci d'avance

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une photo pour comprendre plus précisément ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La chaleur ramollit le frein filet mais j'hésiterais un peu pour de l'optique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chauffe doucement. Sur le PST Coronado par exemple ça marche bien. Avec un sèche cheveux en répartissant bien le flux.

 

Par curiosité c'est quelle marque ton truc?

Edited by Bernard Augier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/05/2021 à 17:06, Chris277 a dit :

acétone ?

 

J'éviterais car cela peut attaquer la peinture.

Un petit coup léger de décapeur thermique ou de sèche-cheveux plutôt.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, oliver55 a dit :

'éviterais car cela peut attaquer la peinture.

Tout à fait d'accord Olivier, à faire en connaissance de cause. Mais en général, c'est anodisé donc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'acétone attaque les anodisations, mais c'est la meilleure solution quand même !

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

Merci pour vos réponse.

pour la photo , ça donnera pas grand chose car j'ai gratté l’excédant .

Donc je vais essayé de chauffer , mais ça va pas être facile car il y avait deux point diamétralement opposé.

Si qq'un a d'autre idée

Merci

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, chonum a dit :

L'acétone attaque les anodisations

Je ne pense pas en général Frédéric. Il n'y a pas de raison sauf si l'acétone est dégradée en acide acétique en cas de présence de cuivre dans l'alliage (lu sur le net). Tu aurais une explication ? 

Edited by Chris277

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais dans la plupart des cas, quand je touche une anodisation colorée j'ai de la teinture qui part. Pas de souci sur les incolores. Donc c'est une abus de language, pb avec la teinture :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, chonum a dit :

Non mais dans la plupart des cas, quand je touche une anodisation colorée j'ai de la teinture qui part. Pas de souci sur les incolores. Donc c'est une abus de language, pb avec la teinture :)

Je pense qu'il y a anodisation et anodisation. Sur pas mal de mes accessoires venus de chines, genre ADC ZWO (mais c'est vrai pour pas mal d'autres), l'exposition au Soleil fait virer les anodisations noires à une teinte marron, légèrement dorée/cuivrée. Donc ce genre de traitement doit à mon avis bien partir avec un solvant. Sur d'autres anodisations, ça ne bouge pas. C'est le cas des PO Takahashi par exemple, ou de ma platine ADM. Donc visiblement il y a anodisation et anodisation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je m'étais renseigné sur le procédé d'anodisation et de ce que j'ai compris, l'anodisation c'est le traitement de surface, la couleur de l'anodisation, c'est "juste" une teinte qui entre dans les aspérités de l'anodisation.

donc logiquement la teinte peut s’altérer suivant sa qualité et/ou le procédé de blocage de teinte employé, sa sensibilité au produits chimiques ou autre, mais l'anodisation (donc la dureté de surface) en elle même ne devrait pas bouger avec de l'acétone.

Sinon pour le frein filet de ta bague, peut être essayer avec un fer à souder pour la chauffer, en y allant doucement et par étapes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By guy03
      Bonsoir
      J'ai depuis peu une lunette TS 80/480, j'en suis plus que content! J'ai essayé 2 binos, une au coulant de 50 et une autre en 31.75 que l'on m'a prêtée. Celle en 31.75 et équipée d'un réducteur de 2.5 ce qui permet d'avoir la mise au point. Dois je en conclure que pour ma bino en 50 il me faut aussi un réducteur de 2.5 pour avoir la netteté. Avec, j'ai la mise au point avec une barlow de 1.6 mais pas si elle est positionnée sur le RC sans rien. Je patauge un peu avec le back focus, les calculs pour compenser etc. Merci de vos lumières!
    • By olivufu
      Bonjour à tous,
       
      A travers la Baader Maxbright II, j'ai constaté à de nombreuses reprises une image fantôme franchement gênante.
      A pupille de sortie de 1.2mm sur la photo ci-dessous, lune plein champs, j'ai un reflet parasite énorme dans le PO droit. Ras dans le PO gauche. Au regard de sa taille et de sa proximité avec la pps (à presque empiéter dessus même parfois), impossible de passer à travers, sauf à jouer du placement à me retrouver dans une position inconfortable.
       

       
      Montage : C9, po 2", nez 2 pouces t2, renvoi t2, quickchanger, glasspath (ou non) dans la bague zeiss, maxbright II, bco 18mm ou silvertop 26mm.
       
      J'ai tenté d'éclairer mes yeux pour réduire au maximum ma pupille d’œil, mais bien entendu, le reflet est toujours là. Je n'ose imaginer à pupille un peu plus dilatée.
      C'était un peu moins pire avec l'ES x2, et pire encore avec le gk 1.7.
      La lune en haut à gauche du champs = parasite au maximum (une deuxième lune fantôme en quelque sorte).
      Des prismes ok mais tout de même ... non ?
       
      En observant une étoile brillante (mag 1.5 à 2 et moins) j’obtiens via mon porte oculaire droit (pas sur le gauche) une seconde étoile « fausse » très discrète, à côté de l'étoile brillante. Il ne s’agit pas une étoile double bien entendu. 
       
      Autre point : je n’ai aucune différence entre mes deux yeux, et pourtant je dois faire un réglage de dioptrie sur cette tête bino, ce qui forcément décale un oculaire vers le haut pas rapport à l’autre. Cela peut-être gênant dans le placement des yeux. 
      Ceci est valable quelque soit la paire d’oculaire que je monte, et j’ai bien entendu pris soin de vérifier indépendamment mes oculaires qui sont bien tous strictement parafocaux au sein d’une même paire.
      Ainsi, sI les deux diopter sont en bas, je ne vois pas net des deux côtés - même avec le même œil - et si je lève le côté gauche, je vois net des deux côtés, avec les deux yeux, en alternance. Je rappelle que ma vision est similaire des deux côtés.
      Est-il normal dans vos utilisations bino d'utiliser autant le réglage de dioptrie pour des yeux qui sont identiques ? sur les jumelles que j'ai essayé, la dioptrie est toujours au neutre à zéro.
       
       

       
      Une idée de mon erreur ?
      Merci beaucoup à celles-et ceux qui prendront le temps de partager leur expérience sur cette bino, ou sur une autre.
       
       
    • By muller
      A quelle frequence doit on faire re-aluminer son miroir de telescope pour garder le maximum de reflexion?
       
      Y a t'il des etudes/experiences concretes dans le milieu amateur?
       
      Le stockage doit il se faire precautionneusement (ie, bien sur dans une piece saine et bien aeree)?
      Dans un observatoire (pour les mieux lotis), doit on installer un systeme de ventilation / deshumidification de l'air?
       
      Les SC/Mak sont ils mieux lotis dans un tube ferme ?
       
      Et pour les renvois coude ?
       
      A vos reflexions ...
       
    • By Stephane2525
      Bonjour à tous
      merci pour vos réponses très enrichissantes.
      question: en cas de pluie est-il possible de faire du visuel derrière une vitre ou pas possible à cause des doubles vitrages ?
      merci pour vos réponse malgré une question qui me semble un peu naïve.
    • By alpheratz06
      Bonjour
      Je débute l'année en me posant des questions sur l'acquisition d'un instrument de plus longue focale que ma lunette de 900mm actuelle.
      Le but est de faire en grande majorité de l'astrophoto du ciel profond. Je dispose d'une GM11 comme monture. J'ai accès à des ciels plutôt bons (montagne)
      Je pense aller vers un tube RC , et je m'interroge sur le choix de la focale (ou sur le diamètre du miroir ...). Mon coeur balance entre 8 et 10".
      Si je laisse tomber toutes les considérations de budget,  je résumerais par perception du pour et du contre comme suit :
      sur le 8" (focale native 1600mm)
      pour focale presque doublée par rapport à la lunette poids du tube relativement faible (9kg) donc pas de pb au niveau de la monture utilisation plus fréquente par rapport aux conditions de seeing contre peut -être un step inutile (passer directement à 2000mm) sur le 10 "
      pour accès à des objets plus petits contre poids plus important restriction d'utilisation en fonction du seeing sans doute plus délicat à maîtriser au niveau guidage  
      Tous les arguments seront les bienvenus ...
      Bon ciel à tous !
  • Upcoming Events