Jean-Marc_M

Quels filtres Astronomik LRVB choisir ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonsoir à tous

Astronomik a deux séries de filtres LRVB, les Deep-Sky RGB filter et les L-RGB Typ 2c Color filter

Deep-SkyRGB.png.cf72d16c73a0914856cf2ce0e17a8694.png  astronomik-lrgb-typ2c_trans.png.e3575280046e5b3e03b0f65a18e4935f.png

 

J'ai eu des halos bleus sur Alnitak avec une SW Esprit 80, pas sur mes autres images LRVB. Il est compliqué voire impossible d'insérer un filtre Astronomik L3 dans le chemin optique pour couper un peu de bleu, je pense donc m'orienter vers les Astronomik Deep-Sky RGB filter. Mais comme les type 2c sont plus chers, c'est qu'ils sont forcément mieux...

 

L3.png.585333d5aeef8c8457ce072c48f64434.png

 

Bref, que me conseilleriez-vous ? J'ai posé la question à Astronomik mais je n'ai toujours pas leur réponse et ne plus photographier la tête de cheval n'est pas une réponse recevable :)

 

Merci pour vos avis voire votre retour d'expérience !

Jean-Marc

Edited by Jean-Marc_M

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

En ciel profond, les deep sky sont préférable :

 

- deux fois plus de OIII que les 2c car à 100% dans les filtres B et V contre 50% avec les 2c. ça booste un peu artificiellement le OIII, mais on en a rarement trop...

- trou entre le V et le R pour le deep sky comme tous les autres concurrents, ce qui diminue l'impact de la polution au sodium et renforce aussi le Halpha par rapport au reste du rouge plus étroit que sur les 2c.

Par contre les 2c sont les seuls du marché à ressortir les vraies couleurs en planétaire. Tous les autres concurrents sont typés deep sky.

 

Halo bleu : là encore moins de risque avec le deep sky qui descend moins dans le violet que le 2c qui va même un peu dans l'UV. 

 

Et le L3 en Luminance.

 

Après Alnitak c'est une plaie. (en visuel aussi)  tu aura des reflets même dans le correcteur, sur le capteur, etc...

A moins de prendre du Halpha

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@olivdeso Super, merci Olivier. L'affaire RVB est réglée !

Par contre pour la luminance, j'étais parti sur le CLS Astronomik car tous leurs filtres (CLS/LRVB/SHO) font 1 mm d'épaisseur ce qui n'est pas courant pour un même fabriquant. Je suis en zone de PL significative (10 km de Lyon) et jusqu'ici je trouve le résultat meilleur au CLS qu'avec un L.

Le L3 irait quand même pour mon cas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse toute fraîche d'Astronomik : 

Si vous souhaitez créer une image LRGB avec votre réfracteur, je choisirais L-3 + Deep-Sky RGB. Dans tous les cas, pour les configurations Deep-Sky exigeantes, le Deep-Sky RGB est le meilleur choix par rapport au jeu de filtres LRGB 2c.

Olivier : 10/10

 

Je vais prendre CLS et L3 pour la luminance, les essais les départageront ! 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Jean-Marc_M a dit :

Je vais prendre CLS et L3 pour la luminance, les essais les départageront ! 

 

absolument. le CLS sera plus ou moins efficace suivant les objets.

 

Frédéric Jabet (Airy Labs) avait fait un comparatif il y a quelques années entre CLS et luminance en banlieue Parisienne. Et c'est bien pire que Lyon. ça doit être avec son ancien pseudo "chonum" quelque part...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ce post mais les avis semblent partagés, donc à tester avec ses conditions locales !

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui. le plus important est de bien régler le temps de pose unitaire de manière à cexque le bruit du fond du ciel soit au moins 3,5 fois supérieur au bruit de lecture :

 

-> le sigma (écart type)  sur une zone sans étoile sur une brute doit être 4 fois plus grand que le sigma pris sur la même zone d'un.offset.

 

3,5 fois avec des images et offset prétraitées ça donne en gros 4 fois sans prétraitement pour aller plus vite sur le terrain. ce critère correspond à une contribution du bruit de lecture de moins de 5% dans le bruit total, donc au final c'est le bruit photonique qui domine nettement et tu es sur d'arriver à capturer les plus faibles signaux des objets et d'avoir une image relativement facile à traiter si le nombre de poses est suffisant.

Donc le temps de pose unitaire avec le CLS sera plus long que,sans filtre = le CLS permet de faire des poses unitaires plus longues et il faut en profiter.

 

Ensuite il n'y a plus cas faire un.maximum de poses unitaires.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frédogoto
      bonjour
      après avoir acheté un support porte filtre à tiroir ALATIR pour mon setup FSQ /A7s, j'ai la tres désagréable surprise de constater qu'il introduisait du tilt. etoile nette au centre, flou en haut et en bas.
      Ma question est donc simple quel porte filtre fiable me conseilleriez-vous ?*
      merci pour votre aide les gars
       
    • By 6fab
      Bonjour,
      Je ne crois pas que cela ait été développé bien que suggéré par Christian @cbuil.
      Genial inventeur du Sol’Ex qui permet d’imaginer le soleil à moindre coût sur tout le spectre visible et même plus !
      Ce petit instrument devrait permettre de faire des mesures de transmission des filtres régulièrement (ou pas) utilisés en imagerie.
      Par contre, si j’ai relativement bien saisi le principe de Sol’Ex et pu faire des images qui me plaisent, je suis bien incapable aujourd’hui de faire cette manip de mesure de filtres, est-ce que quelqu’un pourrait donner des pistes 😉 ?

      bon ciel 
      Fabien
    • By Cpt_Igloo
      Bonjour tout le monde (ou bonsoir si vous lisez le soir :p)
      Malgré une météo des plus catastrophiques, j'essaye du mieux que je peux de sortir mon Dobson pour lui éviter de prendre trop la poussière ...
      Malheureusement, je ne comprenais pas pourquoi j'avais tellement de mal à le collimater jusqu'à ce que je me décide à étudier le problème.
      En gros, au Cheshire, pas moyen de centrer correctement le secondaire. Du coup, le plus souvent, je me contentais d'une pov' collim à l'oeilleton de collimation, en me diisant que mon Cheshire devait avoir un souci.
      Et puis, je me suis tenté à mettre une caméra dans le porte oculaire; et là, gros souci (cf. l'image en pièce jointe; j'espère que ça se voit à peu près).
      J'ai rajouté la mire d'ASICAP afin de montrer le souci : le cercle correspondant à l'autre bout du porte oculaire n'est pas du tout centré sur le centre du capteur ... En gros, la caméra n'est pas alignée dans le tube du porte oculaire  ! Du coup, si c'est le cas, quand j'observe c'est pareil avec l'oculaire que je mets, et du coup, toute ma collim ne peut pas être bonne.
      Je soupçonne fortement la bague qui se serre au bout du porte oculaire (où se trouvent les vis de maintien de l'oculaire) d'être responsable de ce décalage; j'ai pensé aussi à cette vis de serrage d'oculaire d'être en tort, mais même en la serrant à peine, on est pas du tout centré ...
       
      Est-ce que d'autres possesseurs de ce Dobson ont rencontré ce genre de souci ? Après, il est possible que je n'ai pas bien compris un truc ....
       
      Merci d'avance pour votre aide
       
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Sauvé , c'est le cas de  le dire au environ du presque 25 novembre j'étais à l'affût d'une trouée pour capturer la belle aux milles couleurs étincelantes..
      Après une observation qui ne dura pas longtemps tout à fini par être recouvert...
      In-extremis vous dis-je.
       
      AIRWOLF BRESSER AR90/900 + SONY ALPHA 3000

       
       
      Bon ciel lunaire
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Et voilà que des périodes froides sont arrivés avec elle le beau temps, enfin sauf que cette nuit c'est couvert.
      Ce doublé a été réalise avec/sans le réducteur Ritchey-Chrétien soit 700mm de focale versus 900mm.
       
      en visuel c'est l'occasion de découvrir pendant cette phase l'objet Messier , un petit cratère avec un éjectât qui forme deux queues de régolite...c'est une  comète lunaire perpétuelle.

       
      Bon ciel lunaire
  • Upcoming Events