Sign in to follow this  
DSobserver

NGC5395 au C14

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bien joli ce Héron :)

Mais je le préfère dans ce sens là xD

 

Stack_16bits_59frames_3540s.jpg.4773a1ac40c3f0053b1ac926c2b84014.jpg.09d2fa684dd56ffcd03c758d2057196c.jpg

 

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

C'est un bel objet Arp, bravo pour le choix de la cible.

 

Un avis :

 

1/ Il meriterait d'être capturé avec un échantillonnage plus court, on verrait d'avantage de détails.

2/ L'image est petite, est ce la taille d'acquisition du capteur ?

2/ Les étoiles sont bien rondes mais je vois un sérieux problème de flexion et une trame en fond de ciel bien présente.

 

Je dis cela pour les prochaines, au cas ou.

 

Amicalement

 

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour vos commentaires 

- pour le sensé j’y prêterai dorénavant plus attention !

- L’image est déjà légèrement croppe : j’utilisais un filtre L en 31.75...

- J’utilise un réducteur optec x0,62 et j’ai imagé en bin4 pour respecter au mieux l’échantillonnage : une erreur ?

- pour la trame aucune suppression de dark et la caméra n’était pas refroidie : certainement l’explication 

- pour la flexion peux-tu m’expliquer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a du signal dans ton image mais elle paraît effectivement étonamment petite (croppée donc), avec un fond de ciel bien noir et un coeur de héron proche de la saturation.

38 minutes ago, DSobserver said:

- pour le sensé j’y prêterai dorénavant plus attention !

Oh oui, sinon Alain ne te lâchera pas xD:D

 

38 minutes ago, DSobserver said:

- J’utilise un réducteur optec x0,62 et j’ai imagé en bin4 pour respecter au mieux l’échantillonnage : une erreur ?

Si je ne me trompe pas, çà te donne une focale de 0,62 * 3556 mm = 2205 mm et donc un échantillonnage de 0,43 arc/pixel en binning 1x1 avec tes pixels de 4,63 microns.

A moins que la nuit n'ait été hyper turbulente, çà devrait passer au moins en binning 2x2 (0,86 arc/pixel) ou au pire en binning 3x3 (1,29 arc/pixel), oui c'est dommage d'aller jusqu'au binning 4x4 sachant que c'est un gros tube avec du potentiel de résolution du coup.

 

Sur le fond, tu as fait du binning à l'acquisition ? ou bien au traitement ?

Dans le premier cas, tu ne peux pas revenir en arrière, dans le second cas tu peux comparer les deux, il n'est pas trop tard ;)

 

De ma (courte) expérience en CMOS, je trouve que le binning à l'acquisition n'apporte absolument rien à part de saturer moins vite l'espace de stockage.

Pour la comète Lenoard, je la devine par exemple faiblement sur des poses de 60s en binning 1x1 alors qu'elle est indétectable sur des poses de 120s en binning 2x2...

Rien à voir avec la CCD et son binning physique.

Du coup, j'en arrive à la conclusion de ne faire que du binning du lendemain (au traitement) :

  • soit en réduisant l'image finale après prétraitement, registration et compositage,
  • soit à l'étape du dématriçage (juste après le prétraitement) en choisissant le mode "super-pixels"
46 minutes ago, DSobserver said:

- pour la trame aucune suppression de dark et la caméra n’était pas refroidie : certainement l’explication 

Oui, tu gagneras beaucoup grâce aux DOF, ce n'est pas une option mais une nécessité.

Mef aussi au dithering avec les CMOS : ton soft de guidage en fait ou pas ?

 

N'empêche que pour un premier test, c'est très prometteur, vivement la suite !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Ok pour tout, en voyant l'optique mise en oeuvre je m'attendais à une image de l'objet plus grande. Mais avec du bin4 je comprends.

Je ne sais pas s'il s'agit d'une erreur de passer en bin4, mais le fait d'adapter l'échantillonnage au seeing est une bonne démarche. Il serait sans doute intéressant d'évaluer le niveau de seeing moyen sur quelques nuits pour déterminer l'échantillonnage optimal. En principe on peut exploiter un échantillonnage égal au 1/3 du seeing moyen et ici, vu la taille de l'objet, je pense qu'il doit avoir de la marge. On peut mesurer le seeing avec la valeur de FWHM obtenue en courtes poses, 2 à 3 secondes par exemple, temps suffisant pour intégrer la turbu et sans avoir de dérive de suivi.

 

Pour la trame, oui, sans dark ça complique les choses en effet, mais j'ai compris que c'était un essai.

Il serait sans doute opportun de faire du dithéring, cela permet d'attenuer les pixels déviants du capteur. 

 

Quant à la flexion elle se voit avec l'alignement des pixels chauds qui forment des petits traits lumineux. Elle favorise également l'apparition de la trame (= alignement du bruit) . A mon avis il existe un glissement entre l'axe imageur et l'axe guideur au fil des poses. Mais ce n'est qu'une supposition; surtout constatée dans le cas d'un guidage paralléle.

 

 

Amicalement et bonne continuation

 

 

Christian

Edited by christian_d

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la flexion je me doutais bien que tu mentionnais cela: j’ai l’impression qu’un événement a fait que d’un coup l’angle a changé : la caméra de guidage est sur un RC : un deserrage ?

J’utilise sharpcap en live stack 

ce qui me surprend c’est que l’auto guidage a très bien fonctionné mais pour autant il y a une dérive des points chauds???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

ce qui me surprend c’est que l’auto guidage a très bien fonctionné mais pour autant il y a une dérive des points chauds???

 

 

Oui l'autoguidage fonctionne bien, les étoiles sont bien rondes.

Le décalage de quelques pixels a lieu entre 2 poses à la reprise du guidage car ton étoile guide s'est legerement décalée par rapport à l'axe imageur. Comme l'étoile guide se décale, les objets se décalent également sur le capteur imageur, entre 2 poses bien entendu.

 

Tu as donc toutes une séries de poses "bien guidées" mais légérement décalées les unes par rapport aux autres. Quand tu les alignes à la registration, les étoiles sont bien empilées les unes sur les autres, mais les pixels chauds sont décalés et ils forment une ligne (= une succession de points).

Tu pourrais faire l'inverse : faire la registration sur les pixels chauds et non sur les étoiles, dans ce cas les étoiles formeraient un trait et les pixels chauds resteraient ponctuels... et tu n'aurais pas de trame... bon, c'est juste pour expliquer.

 

Une flexion se voit également sur l'image finale qui est amputée sur 2 de ses cotés, du au décalage.

 

 

Amicalement

 

 

Christian

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle galaxie. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Salut la compagnie,
       
      voici la dernière image issue de la mission de début novembre avec @DVernet et @Superfulgur au C2PU de Calern.
       
      Il s'agit de NGC 891, que j'adore en raison des détails accessibles dans la bande de poussières.
       
      Pour cette image le seeing a été moyen pour le site. Une nuit avec 1,5" en moyenne pour une première série de 1h30 de luminance et 3x40 mn de RVB que j'ai faite, puis David a rajouté environ 1h le lendemain de mon départ, mais avec un seeing aux alentours de 2" en moyenne. J'ai gardé 30mn de ses brutes, soit 2h en tout. C'est peu, mais au traitement j'ai trouvé que le résultat pouvait se partager. Même si je pense que sous un meilleur seeing le télescope permettrait un meilleur résultat. Voire des poses rapides de 0,5s sur cet objet. Il y aura donc certainement un jour une version améliorée.
       
      Voilà ce que j'obtiens au final. La full vaut le détour, il y a du détail et pas mal de pétouilles. On doit être à la magnitude 24+ :
       
       

       
       
       
      Le lien ASTROBIN :
       

       
      Et voilà, fin de la série mission C2PU pour moi
       
       
      JF
    • By pfil
      Bonjour,
       
      Le ciel d'automne est riche en groupes de galaxies en interactions. Voici le groupe Arp 99, ou Hickson 93, dans Pégase. Il contient une galaxie elliptique, NGC 7550, dont le halo est perturbé par le voisinage de NGC 7547, jusqu'à sembler former une liaison. Les galaxies NGC 7553, NGC 7558 et la superbe spirale barrée NGC 7549 complètent le tableau, sans parler des galaxies de champ et de quelques quasars indiqués sur l' image annotée. En outre, ce secteur de Pégase est baignée par la région de l'IFN MBM 54, dont on peut trouver une vue grand champ ici. Sur mon image, les voiles de l'IFN sont difficilement visibles (à regarder dans une pièce sombre, avec un écran bien réglé !), faibles et diffus, et semblent donner un fond de ciel grumeleux. Une version très poussée de l'image permet de guider l'oeil.  
       

       
      Conditions : montagne de Lure, Newton 400 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure, Sbig ST10. L'image date du 8 octobre 2021, avec de bonnes conditions moyennes de stabilité (fwhm=2.1'') et de transparence. Elle intègre 138 minutes en luminance, 176 minuites en chrominance. 
       
      A bientôt, 
      Philippe
    • By skuenlin
      Bonsoir 😉
       
      Je vous présente une petit mosa de deux panneaux  faite avec le RC-400mm OS.
      Je voulais en faire neuf mais la météo en a décidé autrement...
       
      Le matériel:
      - RC 400mm Officina Stellare à F8 (3200mm de focal)
      - GM2000HPS
      - ASI2600MM
       
      J'ai accumulé 9h de pose par panneau pour un total de 18h (3h en L, 3h en RGB et 3h en Ha)
      Les prises de vues ont été fait sous un seeing compris entre 1,7" et 2.0".
       
      La full: https://www.astrobin.com/l9wbn6/0/
       
      Cordialement,
       
      Seb
       

    • By damien-astro
      Bonjour à tous, 
       
      j'ai commencé la photo au NCN début Aout,  pour finir les acquisitions début octobre .... 
       
      le but était de réaliser la plus belle M31 possible avec mon matériel sans trop compter les heures pour ne pas y revenir chaque années.
       
      ___________________
       
      le matériel :
       
       _80ed + réduc 0.85x
      _Nikon d5300 Aps-c non défiltré 
      _Heq5 + guidage sur le chercheur SW 
      _Asiair pro
       
      _ZWO 2600mc + filtre L-xtreme (pour la partie Ha)
       
      ____________________
       
      les acquisitions :
       
      ->  13 nuits en tout sur 3 mois. 
       
      38h00 avec mon APN et 6h00 avec la 2600mc prêté par un copain astram' pour le Ha.
       
      pour la partie APN se sont environ 450 poses de 300sec de retenue et 38 poses de 600sec pour la partie Ha.
       
      un tri très important et sélectifs à était fait !! car sur l'asiair je monte à environ 90h00 de poses en tout ....  
      ____________________
       
      traitement :
       
      traitement avec Pixinsight et photoshop.
       
      il reste encore des défauts ... mais j'ai passé bien trop de temps sur cette v1.
       
      Je referais dans quelques temps une deuxième version ou je corrigerais quelques petite choses. 
       
      Mais je suis déjà bien satisfait de ce résultat ... j'ai réussi à aller chercher et faire ressortir les extensions très lointaine. 😊
       
      ____________________
       
      la photo : 
       

    • By Nicolobrica
      Il y a quelques temps déjà, je me suis décidé a passer à la roue a filtre pour aller plus loin que les images monochromes. C'est ainsi que ma fidèle QHY290M s'est retrouvée avec une RAF QHY 7 positions avec une panoplie complète de filtres Baader L/R/V/B/S/H/O.
       
      Voici les premiers essais réalisés en mode test, avec des temps de cumuls pas très élevés et une technique pas encore totalement apprivoisée.
       
      La configuration utilisée est la suivante:
       
      - 150PDS/QHY290M/RAF QHY/EQM-35
      - correcteur/reducteur TS Maxfield 0.95x
      - guidage PHD
      - acquisition Sharpcap 4.0
      - Traitement Siril/PS (parfois APP)
       
       
      Des darks mais pas de flats (pas de poussières sur le capteur ni sur les filtres, et pas de vignettage avec ce capteur minuscule)
       
       
      On commence par le Cocon, première images couleur avec la roue a filtre:
       

      IC5146 Cyg - HaLRVB
       
      L : 25x60s gain 111 offset 34
      R : 10x60s gain 111 offset 34
      V : 20x60s gain 111 offset 34
      B : 10x60s gain 111 offset 34
      Ha: 15x120s gain 198 offset 74
       
       
       
      Essai rapide sur le bonbon en LRVB:
       

      SH2-106 Cyg - LRVB
       
      L : 25x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
       
       
      La Lagune du nord en HaLRVB:
       

      NGC 7538 Cas - HaLRVB
       
      L : 30x60s gain 111 offset 34
      R : 10x60s gain 111 offset 34
      V : vert synthétique obtenu en faisant la moyenne de la couche R et B (le ciel s'est bouché avant que je puisse faire cette couche)
      B : 10x60s gain 111 offset 34
      Ha: 15x120s gain 198 offset 74
       
       
      Le feu d'artifice en HaLRVB:
       

      NGC 6946 - Cep HaLRVB
       
      L : 30x60s gain 111 offset 34
      R : 10x60s gain 111 offset 34
      V : 20x60s gain 111 offset 34
      B : 10x60s gain 111 offset 34
      Ha: 10x120s gain 198 offset 74
       
       
      NGC 7331 et ses voisines:
       

      NGC 7331 Peg - LRVB
       
      L : 60x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
       
       
      Une nébuleuse planétaire pour changer, avec M76 en LRVB:
       

      M76 Per - LRVB
       
      L : 30x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
       
       
      Le Sorcier en HaRVB:
       

      NGC 7380 Cep - HaRVB
       
      R : 20x60s gain 111 offset 34
      V : 20x60s gain 111 offset 34
      B : 20x60s gain 111 offset 34
      Ha: 20x300s gain 111 offset 34
       
       
      NGC 7441 en LRVB:
       

      NGC 7441 Peg - LRVB
       
      L : 35x60s gain 111 offset 34
      R : 20x60s gain 111 offset 34
      V : 20x60s gain 111 offset 34
      B : 20x60s gain 111 offset 34
       
       
      Le Quintet:
       

      Quintet de Stephan Peg - LRVB
       
      L : 60x60s gain 111 offset 34
      R : 20x60s gain 111 offset 34
      V : 20x60s gain 111 offset 34
      B : 20x60s gain 111 offset 34
       
       
      NGC 7640:
       

      NGC 7640 And - LRVB
       
      L : 60x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
       
       

      Jupiter vite fait en RVB, a 717 de focale et sans barlow pas de miracles, mais c’était amusant:
       

       
      Pénalisé par mon hub qui est en USB 2.0, donc acquisition a très faible débit (moins de 10fps)
       
       
      L’esquimau en RVB:
       

      NGC 2392 Gem - RVB

      R : 10x60s gain 111 offset 34
      V : 10x60s gain 111 offset 34
      B : 10x60s gain 111 offset 34
       
       
      NGC 1501:
       

      NGC 1501 Cam - LRVB
       
      L : 20x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
       
       
      Et enfin le crabe en HaLRVB:
       

      M1 Tau - HaLRVB
       
      L : 20x60s gain 111 offset 34
      R : 15x60s gain 111 offset 34
      V : 15x60s gain 111 offset 34
      B : 15x60s gain 111 offset 34
      Ha: 4x300s gain 111 offset 34
       
       
      Voila, il y  a encore du boulot, tout n'est pas parfait, mais ce capteur minuscule souvent cantonné au rang de camera de guidage ou planétaire prouve qu'on peut faire beaucoup de choses avec (ce que nos amis rois du Lucky Imaging font avec maestria depuis longtemps !!!)
       

  • Upcoming Events